AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tentative de fuite [PV Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kai
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 17
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: ... Est-il possible de ne pas répondre à cette question ?
Situation sentimentale: Vide... Et compte le rester pour l'instant

MessageSujet: Tentative de fuite [PV Joshua]   Lun 22 Juin - 18:47

Ennui. Kai s’était réveillé depuis moins d’une heure et il s’ennuyait déjà à mourir dans sa misérable cage franchement pas confortable et où les divertissements étaient pour le moins inexistants. De plus, la pénombre n’était pas là pour améliorer les choses, pas qu’il ait peur du noir, mais disons que quand on se retrouvait dans un endroit aprioris inconnu, enfermé dans une cage tel un animal et des bruits de respirations autour de soit n’avait absolument rien de rassurant et un minimum de luminosité était plus que bienvenue… Enfin, il devrait s’y faire, ce n’est pas comme s’il avait le choix de toute façon.
Pour l’instant, plus que le problème d’éclairage, il devait savoir ce qu’il faisait ici, comment il y était arrivé, mais surtout pourquoi il s’était fait enfermé dans une cage ! S’il y a bien une chose à laquelle Kai tenait plus que tout au monde c’était bien sa liberté et là, il n’était plus vraiment ce que l’on pouvait appeler une personne libre… Kai passa une main dans ses cheveux, histoire de mettre un peu d’ordre dans ses pensées et réussir à se souvenir de ce qu’il lui était arrivé pour qu’il se retrouve ici… D’ailleurs, depuis combien de temps était-il là ? Quelques heures ou bien quelques jours ? Sûrement quelques heures… Autrement il n’aurait pas pu se retenir d’aller faire ses besoins et vu que ses habits étaient toujours secs il ne devait pas être là depuis trop longtemps… Bref, il s’égarait un peu du sujet là. En même temps, il n’arrivait pas à se souvenir de ce qu’il lui était arrivé. Il y avait bien ces petits trous douloureux dans son cou et le souvenir diffus d’une silhouette sombre et terriblement attirante qui, il en était sûr, la solution à ses questions, mais il ne parvenait pas à assembler les pièces du puzzle. Avec la chance qu’il avait il avait sûrement dû tomber sur un adorateur du Diable qui souhaitait le sacrifier pour il ne savait quel culte… Ça expliquerait le fait qu’il lui ait à moitié dévoré le cou et bu une bonne partie de son sang…

Kai poussa un soupir agacé et s’adossa contre les barreaux de sa cage, ses doigts triturant toujours les trous qu’il avait dans le cou. Il fallait absolument qu’il sorte de là, peu importe comment il s’y prendrait. Pas question de rester plus longtemps dans cet endroit de dingue où on enfermait les gens, car les bruits autour de lui, prouvaient bien qu’il n’était pas seul ici. Il pouvait même entendre des murmures, des gens parlaient entre eux, mais il ne percevait pas la panique que ces voix auraient dû normalement contenir et ça ne lui plaisait vraiment pas. Tous les autres s’étaient faits lobotomisés, il ne devait compter que sur lui-même, enfin, ce n’est pas comme si ça changeait ses habitudes… Donc premier point, chercher comment sortir de cette prison de métal… Il tenta, plus par dépit qu’autre chose de pousser simplement la porte, espérant, bien naïvement, il faut l’avouer, qu’elle s’ouvrirait d’elle-même, mais comme il s’y attendait un peu, rien ne bougea.

_ Fait chier !

Kai avait tendance à devenir quelque peu vulgaire quand il paniquait et là, il paniquait. En même temps, qui n’aurait pas paniqué à sa place ? Il avait un très, mais alors très mauvais pressentiment à propos de ses chances de fuite et son instinct ne le trompait que très rarement, ce qui d’habitude le ravissait, mais cette fois, il espérait se tromper… Il devait se calmer, le plus rapidement possible s’il ne voulait pas piquer sa crise, ce qui, dans le cas présent, n’aurait servi à rien sauf à le mettre un peu plus en difficulté. Récapituler un peu sa situation, voilà qui était une bonne idée, même si ça ne l’aidait pas énormément, ça l’occuperait au moins pendant un petit instant… Donc, pour commencer il avait fugué des parents de sa mère histoire de retrouver sa liberté. Forcément, il n’avait pas pris en compte qu’il n’était plus en Finlande et que les rues douteuses de Tokyo lui étaient totalement inconnues et il s’était fait…mordre par un malade mental qui n’avait rien de mieux à faire ce soir-là… Un détail lui revint brusquement à l’esprit, détail certes pas très important pour son projet de fuite, mais profondément déstabilisant pour lui : il avait été excité avant que le type ne se décide à planter ses dents dans son cou anciennement sans aucune imperfection. Excité ?! Par un homme ?! Ca devait sûrement dû au manque… Oui mais manque de quoi ? Il était autant attiré par les filles que par les gars, c’est-à-dire que les deux sexes l’indifféraient complètement, du moins il le croyait… Pas qu’il soit asexué mais jusqu’à ce jour, personne n’avait mérité son attention. Peut-être étrange pour un garçon de son âge mais bon, il n’en avait rien à faire. Seulement, jamais il ne s’était imaginé homo, enfin, bi plutôt… À vrai dire il n’en savait rien du tout. Finalement, cette réflexion l’avait encore plus mis sur les nerfs qu’il ne l’était déjà auparavant… Non seulement il devait trouver un moyen pour sortir d’ici, et si possible vivant et entier et à cela, il devait rajouter une analyse sérieuse de son orientation sexuelle…

_ Et puis merde…

Sûrement la meilleure façon de résumer la situation dans laquelle il se trouvait. Kai, qui commençait un peu à en avoir mal de rester assit se releva, du moins autant que le lui permettait sa cage, et se mit à tourner en rond dans l’espace exigu à la recherche d’une idée pour fuir d’ici. Pas question qu’il se retrouve dans la même situation que les autres imbéciles autour de lui qui avaient l’air de trouver ça normal d’être enfermé dans une cage sans aucune raison. Enfin, lui n’avait pas de raison valable de se trouver ici en tout cas. Un bruit de pas fit taire tous les chuchotements et Kai arrêta de tourner en rond, plissant les yeux pour essayer de voir qui venait par là malgré la pénombre, mais il ne réussit qu’à distinguer une silhouette.

_ Y a quelqu’un ?

Bon… Dire cette phrase sur un ton froid et méprisant n’était sûrement pas la meilleure chose à faire si cette personne pouvait éventuellement l’aider à sortir, mais les habitudes restent les habitudes, peu importe s’il se trouvait dans une situation quelque peu délicate, Kai n’arriverait décidément pas à se montrer un minimum aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Joshua Cartney
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: On ne demande pas son âge à un Lord, que diable, un peu de tenue !
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel + Seme.
Situation sentimentale: Mh... Sans commentaire.

MessageSujet: Re: Tentative de fuite [PV Joshua]   Mar 23 Juin - 18:27

    Des bruits, des sons. Une curieuse mélodie qui se répercutait le long des murs, rebondissait, repartait. C’était étrange. Enivrant. Faites que le, ou la pianiste ne s’arrête pas de jouer… Il marchait, au hasard des couloirs. Le sommeil l’avait fuit depuis longtemps, la faim le tiraillait légèrement, l’ennuie le gagnait totalement. Oui, vraiment, il s’ennuyait, et ce depuis un long moment… Même son nouvel esclave, un certain Akira l’ennuyait passablement. Car même s’il avait un corps à se damner, son mauvais caractère et sa stupidité l’agaçait fortement. Espérons qu’il réfléchisse un peu avec le temps qui passe… Ou alors autant en finir immédiatement et le remettre en cage. Ce serait de la tranquillité de gagnée… Mais de l’ennuie en plus. Que faire, dans ces conditions ?

    Il tut ses pensées, préférant continuer à errer sans réaction dans les couloirs, guidé par le son de la mélodie qui se répandait dans le château, changeant en bruit le long silence habituel de cet endroit. Relevant la tête, ses longs cheveux bruns aux reflets dorés volèrent en arrière, retombant ensuite un peu n’importe comment sur son visage aux traits fins et parfaits, cachant par moment le regard cobalt clairement ennuyé et vague. Ses pas le menèrent à la prison… Peu de personnes « libres » dans ce château s’y risquaient… On y trouvait les esclaves trop épris de libertés, trop irrespectueux, trop dangereux, mais aussi des ennemis des Krory, et d’autres personnes… Pris d’une envie subite, il s’engouffra dans le sombre couloir menant aux cachots. Dans l’air, l’odeur du sang, intimement mêlées à la maladie et la mort. Les sons sont diffus, on parle bas, on chuchote. Nul n’ose élevé la voix, de peur de se faire repérer, et de précipiter leur mise à mort, eux, pauvres hères qui espèrent encore un pardon bien vains à envisager tant la rancune des vampires est tenace. Une voix bien rageuse arriva à ses oreilles, coupant définitivement tout lien avec la douce musique précédente. S’approchant d’une des cages, il sourit en découvrant l’être qui s’y tenait et qui sembla deviner sa présence. Plissant les yeux pour distinguer la silhouette menue enfermée, il sourit un peu plus en constatant qu’il se trouvait face à un gamin ne devant pas avoir plus de dix-sept, dix huit ans. Un rire perça l’obscurité. Le Lord riait, se moquant ouvertement de ce bout d’humain qui pensait pouvoir exiger les choses sans problème.

    >> Oui, petit humain… Il y a quelqu’un. Il y a moi.

    Et il s’avança, approchant son visage parfait du garçon qu’il détailla un peu plus. Son sourire narquois revint sur ses lèvres qui s’écartèrent légèrement, laissant entrevoir les dents parfaites et blanches comme de l’ivoire, ainsi que les canines plus pointues que les autres dents. Son bras s’appuya négligemment en travers des barreaux alors qu’il s’appuyait dessus, l’air moqueur.


    >> Ainsi, on s’est fait capturé ? Pauvre petit humain… Comment te nommes-tu ?

    Il restait sarcastique et moqueur, tout en gardant une classe et un charme indéniable… On disait parfois que certaines victimes s’excitaient quand ils étaient à proximité tant l’aura dégagée par l’être buveur de sang était attirant… Son regard bleu brillait curieusement à la pauvre lueur présente dans cet endroit.

_________________
Les Démons ne sont que des Anges déchus du Ciel car tombés amoureux


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 17
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: ... Est-il possible de ne pas répondre à cette question ?
Situation sentimentale: Vide... Et compte le rester pour l'instant

MessageSujet: Re: Tentative de fuite [PV Joshua]   Mer 24 Juin - 3:25

Se calmer. Kai devait absolument reprendre son calme avant que l’autre n’arrive, car les pas se dirigeaient irrémédiablement vers lui et il ne savait pas s’il devait être heureux ou non de cela… « Autre » qui, il l’espérait, pourrait lui donner un petit coup de main pour se sortir vivant d’ici. Franchement, il n’était pas naïf au point de croire que la personne en question l’aiderait à sortir…gratuitement qui plus est. Il savait que les gens étaient bien trop rarement aussi désintéressé et il savait de quoi il parlait, lui-même faisant partie de ces personnes qui négocient toujours tout… Bref, déjà il ne devait pas avoir l’air sur la défensive, ça pourrait être suspect et ensuite –et surtout d’ailleurs- être plus…gentil… Qu’est-ce qu’il ne devait pas faire pour avoir un espoir de retrouver sa liberté… Seulement, il ne put s’empêcher de se crisper d’agacement lorsque la personne qui -il le sentait- allait très bientôt lui taper sur les nerfs, se mit à rire, ou plus précisément à se moquer de lui. Il ne supportait pas avoir l’impression qu’on se fiche de lui, mais quand c’était ouvertement comme il le faisait –il parce que seul un homme pouvait rire de cette façon- Kai avait vraiment des envies de meurtres…ou du moins très envie de voir s’il rirait toujours autant après s’être pris plusieurs coups dans la figure… Enfin, pour l’instant il ne pouvait rien lui faire. D’une, parce qu’il avait besoin d’aide pour s’échapper de cet endroit trop…enfermé à son goût, mais surtout parce que sa cage ne lui permettait que moyennement ce genre de gestes… Mais il se promit que dès qu’il serait sorti, il lui réglerait son compte, enfin, peut-être pas trop non plus parce qu’après tout il l’aurait aidé à sortir… Cette maigre réflexion lui avait au moins permis de se détendre à nouveau, du moins, autant que sa situation lui permettait de se détendre. Il croisa les bras sur son ventre, plus pour se donner un certain aplomb que par réelle nécessité. Il était en position de faiblesse, il le savait et il n’aimait pas ça, il était censé être le prédateur, pas la proie…

L’homme se dirigeait toujours vers lui, toujours trop loin pour qu’il puisse réellement le voir puis son rire faiblit et ses mots s’élevèrent « petit humain… » mais il se prenait pour qui lui ?! Il n’avait absolument rien de petit chez lui ! Et en plus, il se demandait bien ce que le « humain » venait faire dans l’histoire… Il devait avoir raison : il était tombé dans un groupe de malades mentaux adorateurs de Satan… Kai eu la soudaine envie de se cogner la tête contre les barreaux de sa cage, mais il n’en fit rien, car le malade mental en question n’était ni plus ni moins en train de l’examiner. Kai résista à l’envie de lui demander s’il voulait sa photo, ce qui aurait été très puéril et il était pratiquement sûr que l’autre ne voudrait pas l’aider après, mais il ne se dérangea pas pour le détailler à son tour, se renfrognant légèrement. Il n’y avait pas à dire, il était beau… Et encore, c’était peu dire… Ses yeux avaient quelques choses de fascinant, tellement fascinant qu’il y eut un court instant de flottement avant que Kai ne se décide à détourner le regard. Regard qu’il posa sur ce sourire horripilant à souhait. Si seulement il pouvait le lui arracher du visage et en profiter pour faire disparaître l’air satisfait de son visage… Ce n’est qu’à cet instant qu’il remarqua réellement ses dents, en même temps, il n’avait pas pour habitude de regarder les dents des gens, mais là, il ne pouvait pas les louper ! D’une, elles étaient aussi blanches que s’il venait de faire une pub pour du dentifrice, mais surtout, ses canines étaient…disons, un peu trop pointues pour la norme et à son goût… Mais où est-ce qu’il avait pu tomber lui ?! Des adorateurs de Satan ou toute autre créature maléfique… Le doute n’était plus permis sur ce point. Ne surtout pas s’agiter, ne pas montrer sa peur et tout irait bien pour lui… Ces gens devaient être assez sadiques pour prendre du plaisir à faire peur à leurs proies, donc tant qu’il ne rentrerait pas dans son jeu, tout devrait aller pour le mieux. Kai fit une légère grimace, ses yeux toujours rivés sur les dents de l’autre comme s’il pouvait le maintenir à distance par sa seule volonté. De plus, ça voulait sûrement dire que son plan tombait à l’eau… Au moins, s’il arrivait à sortir de là, il n’aurait plus aucun remord à le faire souffrir… Seul point positif depuis qu’il se trouvait ici, encore fallait-il que l’autre soit assez stupide pour lui ouvrir la cage… Il n’émit pratiquement aucun geste de recul quand l’autre s’appuya contre la cage, toujours son sourire narquois aux lèvres, mais il s’installa à son tour plus confortablement contre les barreaux, ses bras toujours croisés sur son ventre et les yeux fixés sur le visage du détraqué qui, visiblement ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui. Encore cette appellation d’humain… Un tic nerveux agita son sourcil gauche, il ne supportait vraiment pas son ton railleur voire condescendant… S’il continuait comme ça, Kai sentait qu’il n’allait plus pouvoir se retenir, en plus, il ne semblait pas plus musclé que lui… Parfait… Un sourire goguenard apparu sur les lèvres de Kai qui se rasséréna presque entièrement à cette simple pensée.

_ Qu’est-ce que ça peut te faire de connaître mon prénom ? C’est pas comme si j’avais envie de te connaître... A moins que…

Il s’interrompit puis planta de nouveau ses yeux dans le regard azur de l’autre, un micro sourire au coin des lèvres. Finalement, s’il ne se trouvait pas dans cette cage, l’échange aurait presque pu être amusant…

_ Je te dis comment je m’appelle si toi, en échange, tu me fais sortir de là.

Son sourire disparu aussitôt et il se décolla des barreaux pour retourner s’asseoir au centre de la pièce avec nonchalance, se désintéressant un instant de l’éventuel adorateur de Satan, sachant pertinemment qu’il ne le laisserait pas sortir simplement contre son prénom, mais rien ne l’empêchait d’espérer… Il sortit de ses pensées et releva la tête avant de lui demander avec son habituel mépris.

_ Tes dents, c’est naturel ou tu t’amuses à les tailler en pointe ? Parce que ça fait un peu ridicule pour ne pas dire totalement… Tu devrais aller voir un dentiste… Qui sait, il pourrait peut-être t’arranger ça…

Peut-être que s’il réussissait à l’énerver il ouvrirait la cage dans le but de le faire taire et lui pourrait en profiter pour partir… Effectivement, c’était une idée à tenter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Joshua Cartney
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: On ne demande pas son âge à un Lord, que diable, un peu de tenue !
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel + Seme.
Situation sentimentale: Mh... Sans commentaire.

MessageSujet: Re: Tentative de fuite [PV Joshua]   Jeu 25 Juin - 14:42

    >> Tu ne doutes vraiment de rien. Penses tu vraiment que la valeur d’un nom égale celle de la liberté ? Tous ceux qui sont ici, derrière ces barreaux, méritent de s’y trouver. Mais toi, qu’y fais-tu ? Tu es bien trop jeune pour avoir porté préjudice à la famille Krory… Je pense donc que par un malheureux hasard, tu as atterris ici, alors que tu devrais être à un autre étage du château. Mais rien ne dit que l’on va te remettre là où tu dois te trouver. Quant à mes dents… Elles ont cette forme exprès. C’est génétique, et très pratique. D’ailleurs, tu l’as apparemment déjà expérimenté avec un autre de mes semblables, termina-t-il en désignant d’un mouvement du menton, plein de grâce et narquois, son cou percé de deux trous espacés de quelques centimètres.

    Toujours adossé aux barreaux, la main aux longs doigts fins et blancs glissa dans la chevelure aux reflets dorés, alors que les yeux cobalts hésitaient, amusés. Devait-il le libérer et l’emmener lui même à l’étage des esclaves ? Non, cette tâche serait trop… Indigne de son rang ? Moui, c’était surement ça. Et puis, c’était beaucoup plus amusant de l’asticoter ici en lui balançant piques sur piques. S’adossant au mur, il croisa les bras, fixant la cellule en face. Enroulant une mèche de cheveux châtains autour de son index, il ferma à demi les yeux, pensif. Que faire ? Il s’ennuyait tellement, et même si le garçon représentait une source non négligeable d’amusement et d’occupation pour être sarcastique… C’aurait été une sale idée que de le laisser s’échapper et errer librement à travers les couloirs. Il avait envie… De sortir. Peut être d’aller dans ce village, en bas du château… Ou pourquoi pas à Tokyo, qui semblait regorger de proie consentante… La débauche faisait partie intégrante du quotidien des humains, au point qu’ils ne refusaient jamais de s’offrir à un vampire, ne serait-ce que pour se laisser aller sans remord dans le plaisir offert… Lutter contre l’aura dégagée par un vampire était presque impossible, tant celle ci était puissante et attirante… Qu’était un peu de sang contre un plaisir infini ? Rien… Ou presque. D’ailleurs, les rumeurs courraient sur un groupe basé à Tokyo et constitué d’humains un peu cinglés, croyant dur comme fer à l’existence des vampires et prêt à offrir leur sang si l’un d’eux s’aventurait dans leur repères… Evidemment, une telle rumeur avait piqué la curiosité des vampires, les incitants à aller voir les membres de cet étrange groupement… Enfin, tous les humains n’étaient pas aussi fanatiques et prêts à offrir bien volontiers leur sang. Soupirant, le vampire se retourna vers l’humain.


    >> Je pense que je vais te faire libérer de cette cage… Mais en échange… Un sourire pervers et affamé vint orner ses lèvres, alors que son manque de nourriture se faisait ressentir plus étrangement et intensément que quelques minutes auparavant. En échange, tu me laisseras gouter à ton sang…

    Faisant quelques pas en arrière, il fit signe au gardien des cachots d’ouvrir la porte de la cellule du jeune homme, ce que l’homme fit sans dire ne serait ce qu’un seul mot alors que le Lord attrapait le poignet du gamin pour le coller contre le mur, son corps plaqué contre le sien. Elle était là, l’odeur du vampire… Puissante, aphrodisiaque… Excitante. La poigne de fer du vampire maintenant les deux poignets du garçon au dessus de sa tête, lui empêchant tout mouvement. Les yeux bleus devenaient plus sombres, comme sous l’effet du désir, sauf que seule la faim était de mise… La pupille se dilatait, le bleu virait au noir… Il devenait un aphrodisiaque lui même, dont la seule vue causait mille et une envie… La faim l’appelait, et entendre ce sang pulser dans les veines du garçon, entendre le cœur battre insolemment dans la poitrine lui donnait encore plus faim… Penchant la tête, il laissa sa langue courir sur la peau pâle et veloutée du garçon, goutant à cette saveur si particulière, unique à chaque humain, mélange de peur et d’angoisse, d’excitation et de volupté…

    >> Alors ? Toujours prêt à négocier ? Je pourrais te vider de ton sang, aspirer jusqu’à la moindre goutte de ce liquide qui te tient envie… Et tu ne peux rien faire… Essayer de me faire du mal ? Je ne sentirais rien…

    Les dents d’ivoire s’attaquèrent à la peau fragile du cou, comme un amant ferait, sauf que là, le Lord n’avait aucune envie de faire des galipettes, juste celle de boire ce sang qui coulait dans ces veines, dont l’odeur insolente et si forte l’appelait… Puis les canines acérées se plantèrent dans le cou délicat et fin, et le vampire commença sa tâche, aspirant lentement le liquide rouge et épais, savoureux au possible. Il buvait, lentement et avidement… Avant de reculer la tête, une goutte écarlate coulant le long de ses lèvres entrouvertes et vermeilles du sang bu.


    >> J’ai eu mon dû…

    Il lui adressa un sourire narquois, alors que sa langue sortait pour aspirer la goutte qui s’était enfuie, son regard désormais totalement apaisé face au garçon qui devait être au moins groggy...


_________________
Les Démons ne sont que des Anges déchus du Ciel car tombés amoureux


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 17
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: ... Est-il possible de ne pas répondre à cette question ?
Situation sentimentale: Vide... Et compte le rester pour l'instant

MessageSujet: Re: Tentative de fuite [PV Joshua]   Ven 26 Juin - 15:13

Il avait refusé. Franchement, il s’y était attendu. S’il réussissait à se sortir de là, il promettait d’être moins sadique avec les personnes qu’il s’amusait à effrayer. Oui, un peu moins, c’était déjà ça de pris… Par contre, il n’avait rien compris de cette histoire de « famille Krory »… Sûrement le gourou de cette secte. Autant dire qu’il n’avait prêté que peu attention aux paroles du dingue qui avait réellement l’air de croire que ses dents étaient naturelles. Effrayant… N’empêche qu’il avait raison sur un point, ces dents permettaient de transpercer la peau très facilement, la sienne en avait déjà fait les frais. Il lui lança un regard noir et plaqua sa main sur son cou, comme si ça pouvait réellement y changer quelque chose. Kai ne pouvait pourtant pas s’empêcher de le fixer, il avait beau se dire que c’était uniquement pour le surveiller, il savait qu’il n’y avait pas que de ça… Le type le captivait complètement. C’était stupide mais, c’était comme si… Il ressentait exactement la même attraction qu’un peu plus tôt avec la personne qui devait sûrement être la cause de son arrivée ici et des trous disgracieux qu’il avait dans le cou. Il n’aimait pas ça, c’était comme s’il ne pouvait plus contrôler son corps, qu’il n’était plus maître de lui-même et qu’il répondait à des instincts guidés par il ne savait quelle partie de son corps. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il n’était pas question qu’il se laisse faire une seconde fois sans réagir. La première fois, il s’était fait surprendre, mais cette fois, il savait au moins à quoi s’attendre… Kai fut tiré de ses pensées par un soupir de l’autre et fronça les sourcils en voyant son sourire lubrique, sentant que le marché qu’il allait lui proposer n’allait vraiment pas lui plaire, à ce stade-là, ce n’était même plus de l’instinct, juste une certitude. Il ne l’aimait pas, bon, en même temps ils n’étaient pas là pour faire amis-amis.

En voyant l’air qu’il avait à présent, Kai se sentit tout de suite plus inquiet, bien sûr, il n’en montra rien, mais il pouvait jurer que son rythme cardiaque s’était quelque peu accéléré et ses doigts s’étaient crispés sur bras. Tension qui ne s’abaissa pas d’un pouce quand il déclara vouloir son sang en échange de le faire sortir de cette cage. Seulement, Kai n’en avait rien à faire de sortir de cette cage, il voulait sortir d’ici tout simplement et prendre le premier avion pour la Finlande ! Qu’est-ce que ça pouvait lui faire d’avoir une cage plus confortable ou il ne savait quoi ?! Il n’était pas un animal que l’on pouvait enfermer comme ça à sa guise ! Et puis, il n’était pas question qu’il lui laisse boire son sang ! Il avait assez donné comme ça pour le restant de ses jours… Il n’avait pas peur de la douleur, mais là, elle avait été tout simplement insoutenable… C’était tout simplement horrible et si Kai était bien sûr d’une chose, c’est qu’il ne recommencerait pour rien au monde, même pas sa sortie d’ici… Qui sait ce qu’il pourrait lui faire au lieu de le laisser fuir comme prévu… Et puis, de toute façon la question ne se posait même pas ici, il ne lui avait pas promis la liberté alors pas question de lui céder. Kai s’apprêtait justement à lui dire ce qu’il en pensait de son échange quand il fut coupé en plein élan en voyant un autre type se ramener pour -s’il avait bien deviné- ouvrir sa cage. Pourquoi sentait-il que la suite des évènements n’allait pas lui plaire, mais alors pas du tout ?

Sans trop comprendre ce qu’il se passait, Kai se retrouva collé contre un torse et il ne put s’empêcher de se faire la remarque qu’en ce moment, ça lui arrivait souvent. D’accord, ça ne faisait que deux fois mais c’était déjà deux fois de trop. Deux fois à se poser les mêmes questions… Mais aussi vite quelles lui étaient venues, ses questions disparurent quand il planta ses yeux dans le regard anciennement bleu de l’autre, mais qui virait maintenant au noir. Il aurait dû être au moins un peu effrayé, mais il était incapable de ressentir autre chose qu’une sorte de fascination, mais aussi de la résignation et ce n’était pas normal ! Jamais il ne se résignait à quoi que ce soit ! Surtout sans se défendre, ici, pourtant il n’arrivait pas à le repousser, ou même ouvrir la bouche pour dire qu’il n’avait jamais accepté le marché, et ce n’était pas l’envie qui lui en manquait… C’était comme si son corps et son esprit ne parvenaient pas à se mettre d’accord et que lui, en attendant qu’ils se décident, ne pouvait plus rien faire. Réellement frustrant… Mais pire que tout, Kai tentait désespérément de réfréner son excitation grandissante. L’autre ne devait surtout pas s’en rendre compte parce que… Tout simplement parce que c’était gênant, mais surtout horriblement dégradant. Cependant, sa tentative de détente se révéla très laborieuse quand sa langue s’invita dans son cou. Un gémissement faillit outrepasser la barrière de ses lèvres, mais un dernier élan de volonté réussit à le retenir. Pas question qu’il pense qu’il était d’accord avec ce qu’il était en train de faire ! Kai était perdu entre deux idées contradictoires : se laisser aller comme le lui disait son corps ou bien le repousser comme lui disait sa conscience… Il lui parlait, mais Kai était incapable de comprendre ce qu’il disait et, à vrai dire, il n’en avait rien à faire. Présentement, il voulait juste qu’il se taise et qu’il continu ce qu’il faisait…Non ! Plutôt qu’il arrête de lécher et mordiller son cou et qu’il le laisse partir d’ici. À ce qu’il avait pu voir il y avait d’autre personne pour faire office de réservoir de sang alors pourquoi lui ?!
Une nouvelle fois, toute son incompréhension et son emportement intérieur s’envolèrent quand les dents se plantèrent dans son cou, lui arrachant un cri étranglé. Il tenta de libérer ses mains de la poigne de l’autre, mais il avait beau remuer, lui griffer comme il pouvait les mains, rien ne semblait le déranger. Ce qui paniquait Kai, c’est qu’il réussissait à trouver dans cette douleur un soupçon de plaisir, enfin, « un soupçon », c’était un euphémisme. Est-ce qu’il virait maso en plus de bisexuel ?! Kai se laissait peu à peu aller contre le torse de son « agresseur », il n’avait plus la force de lutter et puis, même s’il le voulait il n’aurait pas pu. Il avait l’impression que ces forces le quittaient petit à petit, tout comme sa volonté d’ailleurs… Enfin –ou bien déjà- les dents sortirent de son cou et Kai rouvrit les yeux, l’air vidé. Sa tête lui fait un mal de chien et il sentait que si on le lâchait, il ne pourrait pas tenir sur ses jambes bien longtemps. Malgré sa faiblesse évidente, il lança un regard noir à celui qui le tenait toujours contre lui, essayant, maigrement de s’échapper de son emprise. Cette enflure lui avait bien pompé ses forces, il n’y avait pas à dire…

_ J’me rappelle pas t’avoir dit que j’étais d’accord avec ton échange pourri…

Il fallait qu’il le lâche, maintenant. Il était persuadé qu’il ressentait ces sensations étranges uniquement parce qu’il était trop proche de lui. Tout à l’heure, dans sa cage, il n’avait eu aucune attirance. Bon, d’accord, il l’avait trouvé beau, mais ça ne voulait rien dire, on pouvait très bien trouver des gens beaux sans être forcément attiré.

_ Lâche-moi. Et fais-moi sortir de là maintenant. C’était bien le marché que tu voulais, non ?

Pitié ! Même son ton arrogant était plus suppliant qu’autre chose… Il était décidément tombé bien bas, vivement qu’il sorte d’ici… Son attention dévia vers la porte entrouverte qui devait sûrement mener à une sortie. Peut-être que s’il… Non, il s’écraserait sûrement lamentablement par terre au bout de quelques mètres et il se ferait de nouveau enfermer. Autant se montrer conciliant pour l’instant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tentative de fuite [PV Joshua]   Aujourd'hui à 14:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Tentative de fuite [PV Joshua]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Troisième Étage :: Prison-
Sauter vers: