AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Dim 15 Mar - 14:59

Tenshi vagabondait jusque là dans les couloirs du château... A cette heure-ci, il savait qu'il n'aurait pas dû mais... Comment ne pas vouloir se promener alors que son coeur menaçait d'exploser... Et oui Tenshi souffrait de ce que l'on appelle un chagrin d'amour. Son maître avait trouvé l'amour... Et lui ? Lui restait dans l'ombre... Lui dont le maître connaissait ses sentiments, s'étaient renfermés sur lui-même... Enfin du moins d'apparence... Ce qu'ils montraient aux vampires... Enfin à son maître. Etait-ce pour le faire culpabiliser ? Non, c'était juste son moyen de protection contre le lord qui régnait en maître dans ce château. Un maître qu'il faisait tout pour éviter... Il n'avait pas l'envie de le voir... Et autant dire qu'en tant que serviteur de Lord Shiki Krory, cela était totalement dur. Mais il était content de lui arrivant plutôt bien à l'éviter...

*J'ai envie de prendre l'air... Ca me fera le plus grand bien...*

Il sourit sous cette pensée... Lui qui normalement devrait travailler s'octroyait le droit de prendre une pause... Il sourit et flâna encore un peu dans les couloirs... Il rencontra un domestique et sourit... Un sourire angélique, mais qui était loin de ça... Il balança son balai à ce dernier et lui dit, en continuant sa route tout ce qu'il restait à faire. Vengeance ? Oui, p't'être bien... Ou simplement qu'il changeait... Il devenait le démon qu'il renfermait dans son corps d'ange. Un démon qui sommeillait et qui n'était jamais sortit... Il montrait enfin qui il était vraiment... Il arrêtait de faire semblant... De vouloir plaire à son lord. Enfin son... PLutôt LE lord de ce château qu'il trouvait tout de même magnifique. D'ailleurs en flânant, il avait découvert de nouveaux endroits et c'était promit de les visiter...

*Maintenant je ferais ce qu'il me chante ! Finit les ordres reçus ! S'il veut quelques choses, il se démerdera !*

Il sourit et sortit alors... Il se dirigea vers le labyrinthe. Il n'était pas beaucoup habillé. Un jean noir qu'il avait eut il ne sait plus par quel moyen et une chemise noire, en soie, que son maître lui avait prêté il y avait bien longtemps et qu'il ne lui avait jamais rendu. Bref, il était habillé simplement, mais s'en fichait. Il ne faisait ni frais ni froid. Donc il en profitait.... Et puis c'était rare aussi qu'il faisait aussi bon en soirée... Généralement il faisait frais... Cela annonçait-il des jours meilleurs ? Il espérait... Il voulait revoir le soleil briller... Il voulait s'amuser et se baigner... Oui, il se baignerait pendant ses heures de travail. Mais maintenant, il faisait ce qu'on lui avait fait jusque là... Comme on dit : "A charge de revanche." Enfin il arriva dans le petit endroit avant le labyrinthe. Un endroit où il y avait quelques fleurs et un banc qui, normalement devrait être libre. Il pourrait ainsi l'utiliser et regarder un peu les étoiles, tranquille et seul... Mais pour combien de temps ? Pas longtemps sûrement... Car les vampires sortiraient d'ici très peu de temps...

*Saleté de vampire ! Cela serait tellement mieux si vous creviez tous !*

Voilà une pensée qui n'était pas fort sympathique. Une pensée qu'il aurait pour tous les vampires... Pas seulement pour son maître, mais pour tous... Bien sûr, il ne savait pas de quoi était fait le futur et ne pouvait pas certifier à 100% qu'il détesterait toute sa vie cette race qui le répugnait... Qui l'énervait... Tout cela à cause d'un seul vampire ? Non, bien sûr que non... Il y avait bien plus que cela... Des choses qu'il n'avouerait jamais. Il se dirigea donc vers l'endroit où devait se trouver le banc. Il ne se fiait qu'à ses souvenirs, y étant aller qu'une seule et unique fois...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Agito Wanime
Gérant du Sex Shop (château)



Pièce d'identité
Âge de jeu: 548, soit 17 ans humains
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel; Uke pour Akito, mais Seme pour Agito.
Situation sentimentale: Aime tuer

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Mar 17 Mar - 0:49

Saviez-vous que les beautés que l’on rencontre le plus tôt sont celles dont on se lasse le plus vite ? Certaine fois pourtant, on ressent un immense bonheur de posséder la beauté et que cela aurait été inutile d’y renoncer à jamais, car ce n’est pas une chose inaccessible. Des personnes vont êtres glacées par cette thèse, d’autres vont être rassuré. Dans le fond, tout est relatif.

Agito s’ennuyait. Les rencontres allaient bon train de jour en jour. Elles devenaient de plus en plus appétissantes. Ceci dit, il avait toujours faim, toujours les mêmes pulsions sexuels et il s’en lassait. I s’ennuyait donc. Il y a des moments de la vie où une sorte de beauté naît de la multiplicité des ennuis qui nous assaillent. En ce cas, les dits ennuis étaient foule impressionnante.
Agito pouvait le comparer à un grand Albatros : rare, magnifique et imposant le respect dans son monde, son univers, son idéal. Une fois passé de l’autre côté, celui des autres, celui humiliant, étroit, définition parfaite d’un spleen suicidaire… Une fois posé sur cette rive-là, c’était finit. Il se sentait vide et morne. Ou alors, il se lassait d’être un vampire impur et menant une vie pitoyable.

A chaque fois, qu’Agito daignait mettre le nez dehors, c’était pour se rendre près du labyrinthe. Il aimait s’y perdre et ne voir personne, suivre son ombre et trainer les pieds, faisait soulever un nuage de poussière. Il aimait.

Sauf que là, le banc était occupé. Encore un ennui de plus sur sa liste. Sauf que celui-ci n’était pas représentatif de la beauté. Il laissa échapper un long soupir. Cependant, il n’arrête pas sa route et se dirigea droit vers le dit banc. Au pire, il ferait fuir l’opportun… Ou jouerait avec. Au choix…

Agito, d’un bond majestueux et félin, franchit les cinq derniers mètres et vint se poser à l’autre extrémité du banc. Une jambe fouettait l’air, se laissant emporter par le rythme du balancement, l’autre était repliée contre lui, il avait passé les bars autour et posé son menton sur son genou. Il était tourné vers l’être aux cheveux blancs.

D’ailleurs, cet être était un garçon, insignifiant, petit et grotesque. Le clou du spectacle : il était un humain ! Pas de quoi le comparer à un grand chef de guerre : il n’allait pas conquérir grand-chose. Ceci dit, il était mignon et tout ce qui était ainsi, Agito voulait se le mettre sous la dent… Ou dans son lit.

*Agito, je ne te reconnais plus : depuis quelques temps, tu n’apportes de l’importance qu’au physique et au sexe.*
*J’ai juste envie de répondre à mes pulsions.*
*Ça devient urgent : tu penses plus à coucher, qu’à boire du sang.*
*Alors laisse-moi jouer…*


"Tu n’as pas peur de te faire bouffer, là ?"

Agito, dans u mouvement rapide et fluide, digne d’un vampire, changea de position et arrive en face du gamin, ses mains posées sur les jambes de ce dernier. Il était penché dessus et seulement à quelques centimètres de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Mar 17 Mar - 3:27

Tenshi en avait vraiment assez de travailler pour ce lord Shiki Krory... Être son esclave commençait à être agaçant... Être esclave tout cours était agaçant et ennuyeux à mourir. Il ne se passait rien d'extraordinaire. Il travaillait, il mangeait, il dormait. Des choses que les esclaves et humains ordinaires faisaient... Il ne s'amusait pas... Il ne savait même pas comment s'amuser... Enfin cela était il y a encore quelques mois... Maintenant il avait changé. Il était devenu plus.. Hmmm... Plus sûr de lui... Enfin pas pour tout... Il avait encore plein de choses à découvrir... Mais à tout âge nous avons encore des choses à découvrir. Et oui, même les vampires avaient des choses à découvrir. Et aussi bien dans le bon que dans le mauvais... Surtout que les vampires sous-estimaient sa race. On avait beau dire que les humains sont faibles, il ne faut sous-estimer personne. Car personne ne sait de quoi ils sont capables réellement.

*Toute façon à force de sous-estimer l'autre, ils s'entre-tueront tous...*

Tenshi soupira et ferma les yeux, assit sur le banc du parc. Il ne pensait pas qu'on viendrait l'ennuyer... Mais il faut dire qu'il ne connaissait pas non plus les habitudes de tous les vampires et surtout, il devait faire attention. Un accident était si vite arrivé d'après ce que lui avait dit un vampire, une fois... Cette fois là, d'ailleurs le pauvre vampire avait eu très mal aux parties génitales... Et oui, Tenshi s'était défendu avec ce qu'il avait trouvé sous la main : un balai. Et autant dire que ce jour-là, ce vampire avait vu que Tenshi avait peut-être un corps frêle et fragile, mais qu'il avait une force qu'il n'aurait pas pensé qu'il est... Tenshi sourit en se souvenant de ce jour-là... Ce vampire l'avait cherché dans tout le château et s'était retrouvé nez à nez avec le maître de Tenshi et ce dernier au côté de lui...

*Que de bon souvenir... Mais... Je suis méchant quand même... Pauvre vampire... Il n'a eut que ce qu'il méritait !*

Oui, Tenshi avait beaucoup changé... Il n'était plus aussi timide et gentil qu'on le pensait. Il n'avait jamais été ainsi avant. Je veux dire, rire du malheur des autres... Mais les années ayant passée, mais surtout les mois, Tenshi avait compris que de un, son maître s'en fichait royalement de lui et de ce qu'il éprouvait et de deux qu'être gentil avec tout le monde ne lui rapportait rien que des heures en plus de boulot, le tuant ainsi à la tâche. Il n'entendit pas alors qu'on s'assied sur le banc... Enfin plutôt il n'avait pas entendu quelqu'un approcher, mais entendit quand il s'était assit, mais n'avait rien dit, même pas regarder... Pourquoi le regarder. Il savait déjà qu'il avait affaire à un vampire... Et il n'avait pas spécialement envie de lui parler, haïssant cette race... C'est aussi pour cela qu'il l'ignora quand il s'installa. Il rouvrit alors ses yeux verts très clair sur le ciel étoilé et sur la lune.

*Ignorer cette espèce est le mieux à faire... Même si c'est difficile en ces lieux...*

Et oui, Tenshi ne vivait pas dans le meilleur des endroits. Cet endroit était peuplé de vampire. A chaque couloir tu pouvais être sûr d'en croiser au moins un. Il vit alors un regard proche de lui et deux mains sur ses cuisses. Il ne bougea pas et le regarda. Il le regarda sans aucune once de peur dans son magnifique regard clair. Il lâcha un petit sourire en coin quand il entendit l'homme, ou plutôt le vampire parler... Ah oui, Tenshi ne considérait pas les vampires comme des hommes, mais comme des monstres... Donc quand il parlait d'eux, il employait souvent le vocabulaire là... Ou aussi vieux et autre truc de se style. Il sourit et continua de le regarder, toujours sans avoir peur de lui.

"Je n'ai pas peur de me faire bouffer par un vieillard tel que toi !"

Il le regarda toujours et se recula et se leva, pendant que le vampire ne le tenait pas fermement contre le banc... Là, il avait un infime espoir de s'en aller... Il aurait pu le faire, le labyrinthe étant à côté, mais il resta planter sur ses deux pieds, regardant le vampire d'un regard neutre. Pour lui, cela ne lui faisait vraiment plus rien d'en voir un... Bien que celui là était un des plus beaux qu'il avait eut le loisir de voir pendant ses quelques mois. Il se rassit sur le bout du banc inoccupé et regarda les étoiles et la lune... Lune qui d'ailleurs éclairait son visage d'ange... Visage qui ne reflétait pas ce qu'il devait de jour en jour... Il devenait vil, mesquin, méchant... Mais bien sûr, sa gentillesse ne s'en allait pas pour autant. Il sourit alors puis finit par parler de nouveau, regardant le jeune homme qu'il trouvait vraiment beau...

*Il a un corps d'homme lui au moins...*

Oui, il pensait à Shiki en disant cela. Méchant ? Disons surtout rancunier... Il devenait ainsi jour après jour à cause de Shiki et son insensibilité... Oui, Tenshi avait été blessé par cela, mais au moins, aujourd'hui il devenait enfin quelqu'un... Enfin façon de parler... Car à part son esprit, ses sentiments, sa raison, le reste ne lui appartenait plus. Son corps et ses services avaient été vendus à Shiki... Shiki qu'il n'écoutait plus beaucoup... Qu'il ne voyait plus beaucoup et cela n'était pas plus mal... Il secoua doucement la tête puis regarda le jeune homme en face de lui en souriant.

"Maintenant vous auriez l'extrême obligeance de me laisser contempler tranquillement le ciel."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Agito Wanime
Gérant du Sex Shop (château)



Pièce d'identité
Âge de jeu: 548, soit 17 ans humains
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel; Uke pour Akito, mais Seme pour Agito.
Situation sentimentale: Aime tuer

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Mar 17 Mar - 19:42

Il y a des choses que vous n'obtiendrez pas, même en tendant la main... Il y a des choses qui disparaîtront avec la distance, une fois que vous les aurez laissées partir. Les gens sont toujours en train de chercher quelque chose... Et avant qu'ils ne le sachent, ces choses sont déjà perdues.

Voilà que l’on avait affaire à un petit impertinent. A croire que c’était la mode, ici, d’abriter des personnes totalement dénuées d’une intelligence quelconque. Agito commençait à s’en lasser. Et lorsque quelque chose ne lui plaisait plus, il s’en débarrassait. Mais il pensa à Akito qui lui en voudrait qu’il eut passé ses nerfs sur une pauvre brebis galeuse, qui ne faisait rien d’autre que son petit bonhomme de chemin. Ce garçon était juste un chien qu’il rencontrait sur sa route.

Agito aimait son double plus que tout au monde. Il était son créateur, son essence de vie, son autre à lui et il l’aimait. Mais, en ce moment, il le négligeait, au point de pouvoir le perdre. Et s’ils se perdent de vue entre eux, l’un des deux morts. C’était fatidique.

Agito se redressa, amusé, quand ce gamin se recula. Il le regarda se lever et se reculer un peu. La phrase qu’il lui lança agrandit son sourire. Mais il n’était plus amusé, il était un peu vexé et cachait ce sentiment derrière un masque de rage. Il laissa échapper un grognement et voulut s’assoir sur le banc, enfin libre.

*Attends, je voudrais prendre ta place, Agito.*

Agito, obéissant au souhait de son frère, commença à déplacer le ruban sur ses yeux. Il s’arrêta net en captant les mots de provocation du sale mioche, qui entre temps s’était réinstallé confortablement sur son banc.

*Je lui règle son compte et après, je te laisse vivre.*

Agito, un sourire carnassier aux lèvres et un éclair sadique dans son regard, s’approcha de, ce qui était vraisemblablement devenu, sa proie.

"Mettons les choses au point, morveux."

Il marqua un moment de pause, durant lequel il se pencha vers le garçon et prit appui, avec ses mains, sur ses propres genoux. Il ne lui laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit et reprit :

"Je ne suis pas si vieux, je n’ai que 548 ans, bientôt un de plus, et je ne fais que 17 ans d’âge humain."

D’un mouvement rapide, presque étourdissant, il se laissa tomber, accroupi devant ce gamin. ses bras étaient tendus devant lui, posé sur ses genoux toujours.

"Ensuite, tu es mal placé pour exiger quoi que soit. Bien que tu dises ne pas avoir peur de moi, s’il venait un moment où je voudrais t’abuser, je gagnerai. C’est parié d’avance."

Agito se releva et s’éloigna un peu de ce farfelu.

"Mais enfin, plus on est de fous, plus on rit, dit-on. Je suis fou à lier. Tu es quoi, toi ?"

Il rit d’un rire jaune et ses canines offrirent leur plus bel aspect. Un sourire mi-moqueur, mi-amusé adoucit un peu son visage. Si, bien sur, on pouvait oser parler de douceur chez cet être.

Agito leva les bras vers le ciel et s’étira en baillant discrètement.

*Je peux sortir maintenant ?*
*Attends, je veux encore jouer un peu.*


Dernière édition par Aki Agito Wanime le Mar 17 Mar - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Mar 17 Mar - 22:12

Bien sûr des choses étaient inaccessibles, mais cela, Tenshi s'en fichait... Il voulait maintenant vivre pour lui. Finit les jours où il ne vivait que pour servir son stupide maître. Finit d'obéir à tout le monde pour plaire... Maintenant il allait vivre sa vie comme bon lui semble, tout en faisant le ménage qu'on lui avait dit de faire... Enfin ce pour quoi il avait été embauché par Lord Shiki Krory... Rien que de penser à lui ses mains se serraient... Un maître égoïste... Un maître sans coeur. Il s'amusait avec les sentiments des autres s'en fichant de les blesser...

*JE LE HAIIIIIIIIIS*

Il aimerait pouvoir hurler cela, mais il ne le fit pas... Malgré le fait qu'il avait décidé de changer, certaines choses restaient... Mais il avait besoin de le crier... De laisser sortir sa colère et sa haine... Déjà qu'il n'aimait pas les vampires à la base, là il les haïssait encore plus... Cette race n'était pas faite pour exister... Cette race n'aurait jamais dû voir le jour... Bien sûr il savait parfaitement que les vampires pensaient la même chose des humains... Mais il s'en fichait... Cette terre n'était pas faite pour abriter des monstres tels qu'eux... Des monstres qui n'hésitaient pas à tuer des innocents pour leur petit plaisir personnel... Pour satisfaire leur envie bestiale... Mais alors une autre idée lui vint à la tête...

*Pourtant dans ma "race" aussi il y a des monstres plus horribles que les vampires eux-même...*

Il soupira... Il voyait bien des similitudes entre leur race... Ils avaient des choses en commun. Mais cela ne permettait pas pour autant que la cohabitation soit parfaite et sans crainte. Il soupira... Malgré tout ce qu'il pensait, il haïssait tout de même les vampires. C'étaient des bêtes sans scrupule. Des animaux dangereux et assoiffer de sang... Ils n'avaient vraiment rien qu'on puisse comparer aux humains. Et les humains, bien qu'ils aient leur pêcher, étaient moins bestiales que les vampires... Bien sûr, tout cela était ce qu'il pensait... Et il ne pensait vraiment pas de bien de nos amis les vampires, comme vous avez pus le constater... Mais bon, normal avec tout ce qu'il avait vécu depuis sa naissance. Enfin il fut couper dans ses réflexions par un jeune homme qui s'installa à ses côtés... Un jeune homme qui vint bien vite l'embêter...

*Pourquoi faut-il que j'attire les emmerdeurs... C'pas possible...*

Il n'aimait pas qu'on le dérange, ni déranger les autres et ne le faisait pas... Mais apparemment se vampire de pacotille aimait le faire. Il soupira et le regarda alors qu'il venait de se mettre debout. Qu'il haïssait les gens comme lui... Et plus le temps passait plus sa haine envers les vampires montaient en flèche. A peine assit sur le banc et prononcer ses mots arrogants il vit le vampire se mettre face à lui... Il n'avait pas peur... Ce vampire ne l'effrayait pas... Aucun vampire ne l'effrayait maintenant... Il avait grandi et mûrit... Maintenant il n'était plus le frêle et timide petit ange, mais un jeune homme qui se forgeait doucement son caractère. Il le regarda et fit un joli sourire sous le mot morveux qui, pour lui, était un compliment.

*Décidément, il est facile à énerver...*

Il pouffa de rire et l'écouta... Oui, il était définitivement facile à l'énerver. Mais une chose le fit rire intérieurement, fut quand il énonça son âge réel et âge corporelle. L'âge corporelle il s'en fichait... Seul l'âge réel comptait... Il offrit un sourire moqueur au jeune homme. Un sourire qu'il garda jusqu'à la fin de sa tirade... fin sur laquelle il ne pouvait nier la vérité... Mais il se mit alors en tête de lui répondre...

"Tu es plus vieux que moi... de 530 ans... Donc tu es vieux... Un vieillard qui vivra encore bien longtemps et ça, je le sais bien... Mais cela fait quand même de toi un vieux..."

Il pouffa et le regarda. Non il n'avait pas fini... Oh non il n'en avait pas fini de lui rétorquer ses quelques mots qu'il ne choisissait pas... Il ne réfléchissait même pas, parlant comme ça... Ses mots sortaient tout seul.

"Et je ne suis pas stupide ! Je sais parfaitement que corporellement parlant tu es plus fort que moi... Mais parfois il faut savoir ruser pour avoir les plus forts que soit... Et je sais ruser... Et puis j'ai le droit d'exiger ce que je veux... Surtout que tu n'es pas un vampire pur sang... Tu n'es que ce qu'ils appellent "un vampire de bas de gamme..."

Il sourit. Il savait qu'il l'insultait, mais en même temps, il disait une vérité... Combien de fois avait-il entendu les Lords et les Ladys parler ainsi des vampires tels que Aki et Agito ? Plus d'une fois en tout cas... Bien sûr, cela lui faisait un pincement au coeur, mais se reprenait vite... C'étaient de vampires qu'ils parlaient... Et il ne devait avoir aucune, mais alors aucune pitié pour eux... Il se redressa alors que Aki Agito, lui, se reculait. Tenshi s'assit sur le dossier du banc et le regarda en souriant... Finalement ce garçon était intéressant... Et amusant... Il rit d'ailleurs, d'un rire sincère et amical. Ce n'était pas, mais alors pas du tout moqueur.

"Je suis fou je pense pour parler aussi mal au vampire... Mais voir leur réaction me plaît... Et puis... C'est amusant un vampire en colère !"

Il fit un immense sourire, le regardant de son regard si magnifique. Il posa sa tête dans sa main qui était maintenant par son bras dont le coude s'appuyait sur sa cuisse. Il le regarda, trouvant vraiment cet être magnifique... Il avait aussi l'impression qu'il était différent des autres... Un petit truc qui le différenciait à ses yeux des autres vampires... Tenshi sourit, toujours assit dans la même position, sa tête appuyer sur sa main et décida de parler de nouveau... Oh non il ne se faisait pas plus gentil... Il se renseignait si je puis dire...

"Vous êtes amusant, vous le saviez ?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Agito Wanime
Gérant du Sex Shop (château)



Pièce d'identité
Âge de jeu: 548, soit 17 ans humains
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel; Uke pour Akito, mais Seme pour Agito.
Situation sentimentale: Aime tuer

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Jeu 19 Mar - 23:48

Il ne bougea pas d’une once. Agito ne fit pas un seul mouvement. Son visage resta implacable à la réflexion sur son âge, à la discrimination sur son rang et aussi au pic ridicule lancé par ce gamin. Dans sa tête fusait des tas de répliques acerbes et abjectes. Cependant, s’il les disait, il les mettrait en scène. Il ne ferait certainement pas comme ce gosse : il ne ferait pas que balancer des phrases, assis sur un banc. Il vivait les mots. Comme d’autres vivent les actes, lui vivait aussi les mots.

Agito laissa sa tête tomber. Un léger rire s’échappa de sa gorge, alors qu’il fermait les yeux, et il afficha un sourire désolé, pour lui-même. Il secoua la tête. Tranquillement, il posa ses mains sur ses genoux et avec un air dandy, il se releva, prenant son temps. Il pencha la tête à droite, puis à gauche, faisant craquer ses vertèbres cervicales. Comme dans un sursaut, il releva les yeux vers le gamin et un sourire sadique étira ses lèvres.

D’un bond félin – et si rapide qu’on pouvait seulement sentir le courant d’air qu’il créait –, il sauta et atterri juste devant le gosse. Il approcha son visage à seulement quelques centimètres du sien. Agito n’avait rien perdu à son sourire. Au lieu de cela, on pouvait même y ajouter une lueur morbide dans son regard. Son but n’était pas de faire peur à son vis-à-vis – il n’y pensait plus – maintenant, il voulait juste s’amuser avec ce qu’il avait sous les crocs.

Dans un murmure lugubre, il répondit enfin et d’une traite au discours minable de l’autre :


"Je ne suis pas vieux pour une éternité. Je ne crois pas que la ruse fasse vraiment partie de tes qualités et, contrairement à ce que tu peux espérer, elle ne sert à rien lorsque l’on cohabite avec des vampires. Des remarques glacées sur mon rang, j’en essuie depuis des siècles, alors ce n’est pas ta petite provocation qui va me rebiffer, microbe. Et pour finir, je ne suis pas drôle quand je suis vraiment en proie à ma rage habituelle."

En prononçant ses mots, Agito s’était rapproché un peu plus du visage du gamin. Il prit le menton de ce dernier dans sa main et la fit doucement pivoter la tête. Juste assez pour avoir accès facilement à son coup. D’un geste sulfureux, il laissa glisser le bout de sa langue le long de sa mâchoire. Il termina son acte en suivant la veine du cou et mordilla sensuellement l’oreille, laissant juste une pointe ensanglantée de sa canine.

Notre vampire se redressa et se recula un peu, mais il resta près du garçon. Agito passa doucement le bout de sa langue sur la canine qui l’avait croqué et y récolta la minuscule goutte de sang. Son sourire était devenu carnassier : du peu qu’il avait goûté, ce gamin lui donnait envie. Envie de son sang, du moins…

Agito rit, dans rire diabolique et sauta d’un coup en arrière. Il atterri à un bon mètre du banc, avec la souplesse d’un fauve. L se planta là, droit comme un piquet, les mains dans les poches de son pantalons. Autour de lui, ses lanières s’agitaient lentement, signe d’excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Ven 20 Mar - 3:33

Oui, Tenshi y allait fort... Mais... Il haïssait les vampires... Les êtres tels que ce jeune homme. Il ne les considérait pas comme des êtres vivants mais comme des créatures venues du plus profonds des ténèbres pour leur montrer leur incapacité à vivre en communauté. Et malheureusement, ces créatures avaient donné une magnifique leçon à sa race en les mettant maintenant en esclave. Il soupira doucement et regarda cet être qui faisait partie des ténèbres. Une créature qui était pourtant magnifique... Qui avait un charme bien à elle... Charme que lui, pauvre petit humain avait vu chez son maître... Charme qui l'avait attiré... D'ailleurs c'est pour cela qu'il haissait autant cette race... A cause de leur charme... Charme qui avait plus que bien marché sur lui-même.

*Je hais cette race qui se sent intouchable... Tout cela parce qu'ils sont plus "vieux" que nous, les humains...*

Tenshi regarda cet être si magnifique. Un être qu'on ne pensait pas qu'il existerait... Enfin cela aurait été dans les pensée des anciens... Maintenant on ne pouvait que savoir qu'ils existaient, vu qu'ils étaient esclaves pour la plupart. Enfin dans tous les cas, il savait qu'il avait une attitude d'imbécile... Assit sur un banc, balançant des médisances à cet être qui ne le méritait pas... Si ? Pour Tenshi, il le méritait... Réellement, je ne pense pas, n'ayant pas fais des choses impardonnable envers Tenshi. Il avait été même plutôt cool... Bien sûr il n'avait pas été des plus agréables avec lui, mais cela était pardonnable. que Tenshi, lui disait des mots qui n'étaient pas forcément pardonnable... Mais sa haine envers les vampires ne lui permettaient pas de mesurer l'impact et la gravité de ses dire.

*Il est si bizarre... Mais en même temps...*

En même temps il l'intriguait. Ce démon aussi beau que n'importe quel vampire de sang pur. Il était même mille fois mieux... Il se donna alors une claque mentale... Il ne devait pas penser ainsi d'un être maléfiques. Être maléfique mais si magnifique aussi. Dans tous les cas, quand il le vit sourire avec sadicité, il fut surprit par cela. Mais il n'eut pas peur... Non, loin de là... Cet homme ne lui faisait aucunement peur. Il fit néanmoins une petite grimace en sentant les os du vampire craquer. Il n'aimait pas spécialement ce bruit... Mais bon il n'allait pas lui reprocher cela... Et même s'il en avait eut l'envie, le sourire sadique qui suivit lui fit oublier cela. Il n'avait jamais vu un sourire si sadique sur une personne ni même sur un vampire... Mais étrangement cela ne l'effrayait pas... C'était à se demander s'il n'était pas maso...

*Je ne suis pas maso !*

C'était ce qu'il pensait, mais sûrement loin d'être la vérité. Sinon il ne chercherait pas ainsi l'autre... Un autre qui était canon... Un canon qui se retrouva en face de lui, leur visage presque coller l'un à l'autre. Tenshi eut l'envie de toucher ses lèvres... Non cela n'était pas pour voir leur douceur, il s'en contrebalançait royalement... Il voulait juste toucher se sourire si hypnotique. Il fit le mouvement de son bras... Il le leva... Mais il n'atteind jamais sa cible, se rebaissant... Pourquoi n'avait-il pas été toucher se sourire si tentateur ? Et bien à causes des paroles prononcés par cet homme qui l'intriguait de plus en plus. Oui, Agito l'intéressait... Il était spéciale... Pas comme les autres créatures de la nuit. Mais surtout il ne se laissait pas démonté...

Mais une chose le dérouta lui... Il ne s'attendait pas à la suite... A ce que le vampire face de sa tête ce qu'il voulait.. Qu'il sente la pointe de sa langue se faufiler dans son cou, le faisant ainsi frissonner d'un désir qu'il trouvait malsain. Un désir qu'il ne devait plus ressentir... Mais comment ne pas ressentir cela en présence d'une créature de la nuit qui avait pour atout leur charme diabolique ? Charme qui fut rompit au moment même ou il sentit mordiller son oreille plus fort... Il n'était plus sous l'emprise du charme dévastateur mais pas pour le moins naturel des vampires. Il secoua la tête pour remettre sa cervelle en place et regarda le vampire en le foudroyant du regard... Il avait faillit se laisser une fois de plus avoir... Il aurait put se laisser faire et laisser le vampire faire de son corps tout ce qu'il voulait, mais le destin à voulut que cela se passe autrement...


"Tu n'es qu'une créature répugnante ! Tu n'es qu'un monstre dénué d'aucun sentiment et fourbe ! Tu es le vampire le plus répugnant que j'ai jamais rencontré !"

Il ne savait pas si cela serait prit en compliment... Il le pensait... Après tout cet homme était bien le vampire le plus bizarre qu'il est rencontré depuis qu'il vivait en ces lieux. Il remarqua alors son sourire... Sourire qui lui fit froid dans le dos... Mais un sourire qui ne l'empêcha pas de se lever... Qui ne l'empêcha pas de s'approcher de cet être mystique... Mystérieuse... On avait beau dire qu'on connaissait les vampires, cela était faux... Car aucun vampire se ressemblait... Et il en avait la preuve se soir... Enfin du moins il avait une preuve de plus... Il releva alors la tête, un coup de vent faisant voler les mèches du jeune homme, dévoilant son cou à la peau si blanche... Peau qui paraissait aussi succulente... Il releva son magnifique regard sur celui de son vis à vis. Un regard foudroyant...

*Ne pas tomber dans le panneau...*

Panneau dans se sens là voulait dire son charme... Car il avait bien vu le vampire et sa "pose"... Mais malgré cela, il restait stoic et droit... Il ne devait pas flancher.. Il n'était pas si faible... Il serra alors les poings et, avec un regard décidé et surtout toujours aussi foudroyant, il poussa le vampire, dans un mouvement ou il voulait le faire tomber à terre... Oui, il était vraiment maso... S'en prendre ainsi à une créature beaucoup plus forte que lui... Une créature qui pourrait le tuer en un claquement de doigt... Il savait tout cela, il en était conscient, mais là, il avait dépassé son seuil de tolérence... Et cet être avait prit son sang sans qu'il soit d'accord... Alors il allait le payer très cher... Très très cher...

*Je ne laisserais jamais passer cela...*

Bien sûr il savait que les vampires pouvaient faire ce qu'il voulait de lui, mais lui, n'était pas obligé de se laisser faire... Il ne se laisserait pas faire... Pour rien au monde... Et puis surtout, il voulait présager sa virginité... Il ne voulait pas être dépuceler par une personne qu'il ne désirait pas... Il avait décidé depuis bien longtemps qu'il serait le seul et unique à pouvoir décider qui prendrait ce qu'il avait réussit à préserver jusque la...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Agito Wanime
Gérant du Sex Shop (château)



Pièce d'identité
Âge de jeu: 548, soit 17 ans humains
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel; Uke pour Akito, mais Seme pour Agito.
Situation sentimentale: Aime tuer

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Sam 21 Mar - 19:50

On dit que le regret est un amplificateur du désir. Il y a certes une certaine envie qui naît de nos regrets. On veut à tout prix avoir ce que l’on perdu, faire ce que l’on n’a pas fait… Mais le fait de ne pas avoir de regrets, n’oblige pas à ne pas désirer. Dès lors doit-on tout remettre en question ? Ou peut-on continuer de vivre avec cette certitude ? Les regrets viennent d’un choix que l’on pense erroné par notre état d’âme de l’époque. On aurait pu choisir autrement et ne pas regretter. Mais on aurait aussi pu faire l’autre choix et le regretter aussi. Dans tous les cas : faire un choix, c’est renoncer.

Alors voilà. Ce gamin était une tête brulée et Agito allait devoir se le coltiner. Il provoquait, il ne faisait que ça. Notre vampire ne supportait pas que quelqu’un utilise les mêmes armes que lui, contre lui. C’était une chose qui le rebiffait, qui le caressait à contre-sens du poil. Et il ne pouvait pas le tolérer. Pourtant, il ne répondit pas à sa dernière provocation.

Agito pencha la tête sur le côté, regardant le gosse droit dans les yeux. Son visage était neutre, glacé. Aucune expression ne le parcourait. Ses cheveux étaient retombés en une cascade splendide devant ses yeux. Cela empêchait de lire la rage qui bouillonnait en lui et s’exprimait simplement par son regard. Il était rare de voir chez lui son regard meurtrier. Si c’était le cas, on en mourait. Ses lanières étaient un peu plus élevées dans les airs, mais ne menaçait pas encore le gamin.

Ce dernier justement se leva et s’approcha de notre vampire, un air déterminé peint sur son visage. Agito fronça les sourcils. Ses cheveux cachaient toujours ses yeux, sinon ce gosse ne l’approcherait pas comme ça. Il vit ses mains avancer dangereusement vers lui. Sans piper, il les suivit de son œil découvert et fit une moue de dégoût en sentant la chaleur du gamin sur sa peau. Comment les humains pouvaient exister, eux, des êtres si faibles ?

Notre vampire recula sa jambe, retenant son poids dessus lorsque le gamin le poussa. Sans cela, il serait très certainement tombé à la renverse. Cet avorton paressait fragile, mais il avait une certaine force physique insoupçonnée. Agito lâcha un très court grognement. L’envie de meurtre trônant dans son regard atteint son paroxysme. Les lanières de son pantalon se dressèrent d’un coup très haut. Pour dire vrai, ce n’était pas vraiment lui qui en avait le contrôle, mais plutôt ses émotions. Etant donné qu’il était un éternel enragé, ses armes ne vivaient que pour verser le sang.

Agito se remit convenablement sur ses deux jambes. Depuis que le gamin s’était levé, il ne l’avait pas lâché des yeux. Cependant ce dernier ne pouvait s’en rendre vraiment compte. C’est par pure coïncidence que le vent souffla une brise pour violente et dégagea son visage. Ses cheveux volèrent sur le côté, entrecoupant la vision de son regard. Agito finit par dégager ses yeux de cette gêne, grâce à une lanière : elle passa sous la touffe et l’ébouriffa lentement vers l’arrière, pour ne pas le blesser.


"A ta place, j’arrêterais tout de suite ce petit jeu tordu."

Agito avait une voix caverneuse en prononçant ce conseil. C’était aussi un signe précurseur de sa folie. Il ne marqua qu’une courte pause, ne laissant pas le temps au gamin d’en placer une…

"Surtout lorsque je suis énervé comme ça."

Une étincelle passa rapidement dans son œil, accentuant ce côté meurtrier.

"Je peux boire ton sang à ta sueur mêlé. Seul un râle pourra remplacer tes cris."

D’un geste foudroyant, Agito saisit le gamin au cou et serra sa main sur sa trachée. Un sourire dépourvu de joie éclaira son visage. Il appréciait la souffrance qu’il procurait. Un long frisson parcourut tout son corps. Ce gosse était un humain, de plus il était un esclave, il avait donc tous les droits de le vider de son sang.

Sans accorder plus de réflexions à cette remarque, il lâcha le cou de sa victime. Agito s’avança vers lui, jusqu’à coller son corps au sien. Il ne le lâcha pas des yeux. Ses mains attrapèrent les bras du gosse et, sans retenue, les mirent derrière son dos. Une lanière descendit sagement et noua ses poignets. De cette façon, il ne pouvait plus se battre avec ses mains. Notre vampire, le corps toujours collé à celui de l’autre, passa une main sur sa nuque, pour maintenir son visage près du sien, et qu’il ne se dérobe pas. Son autre main glissa le long de son torse et s’arrêta juste à son bas-ventre.


"Tu tombes au mauvais moment : j’ai faim et besoin d’assouvir mes envies."

Son sourire s’agrandit, mais n’exprima toujours rien. La main baladeuse descendit encore un peu et ôta le bouton du jean du garçon. La braguette ne tarda pas à descendre elle aussi. Que la gamin se débâte ou tremble de peur, Agito s’en contre-fichait comme de son dernier meurtre. Il était égoïste et ne pensait qu’à son propre bien, surtout dans ces moments.

Le vampire décala alors son visage sur le côté de celui de son vis-à-vis et, comme au premier contact, laissa sa langue suivre la veine de son cou. Cette fois-ci, il ne s’intéressa pas à son oreille, mais resta juste dessus. C’était le meilleur endroit pour avoir beaucoup de sang. En même temps que sa langue faisait son petit bonhomme de chemin, sa main s’approcha doucement de l’intimité du gamin. Pour l’instant, il se contentait juste de l’effleurer du bout des doigts.
Par simple curiosité morbide, Agito redressa son tête et regarda l’autre. Il pouvait bien lui offrir quelques secondes de répit avant de lui faire vivre un enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Sam 21 Mar - 22:22

Désir ? Tenshi le connaissait... Il s'en souvenait de ses jours noires ou il avait faillit être dépucelé... Ou, habillement, il s'était dérobé et caché... Ou il avait fait en sorte que se soit d'autre qui prenne sa place... D'autre qui eux, n'était plus pur comme lui... Enfin pur... Il avait du sang sur les mains... Il n'était plus pur... Depuis bien longtemps son nom n'était plus le reflet de ce qu'il fut... Et oui, longtemps, tous ses maîtres l'avaient considéré comme un ange et avait pensé même que ses parents lui avait choisit le meilleur des noms... Lui ne pensait pas à cela... Cela n'était qu'une chose futile. Une chose a quoi il ne fallait pas accorder grande valeur, surtout pour quelqu'un comme lui... Enfin cela était ce qu'il pensait avant... Maintenant, il souriait car il n'était plus du tout un ange... Son prénom allait très mal avec lui... Mais maintenant qu'il l'avait, il ne pourrait l'enlever... Il ne voulait qu'on lui ôte... Après tout c'était un des derniers souvenirs de ses parents.

*Il ne faut pas souiller leur souvenir...*

Il eut un sourire sadique sous cette pensée. Il avait déjà souillé plus d'une fois ce si joli prénom donner par deux êtres qui n'étaient plus de se monde. Et puis pourquoi ne pas vouloir souiller la mémoire de personne dont il ne se rappelait même pas le visage ? Peut-être parce que c'était ses parents ? Ou peut-être parce qu'il n'était pas si méchant que cela... Non, bien sûr, il ne mentait pas en disant qu'il faisait de vilaine chose à plein de gens... Il embêtait son monde et le savait mieux que personne. Mais c'était excitant et amusant d'embêter les autres... Il ressentait un plaisir fou à voir les autres souffrir par sa seule faute...

*La vengeance n'est pas un plat que se mange chaud...*

Et oui, il avait ruminé pendant toutes ses années et aujourd'hui, il se vengeait... Il montrait qu'il avait du caractère et que des petits vampires de pacotille ne lui faisaient pas peur... Pourtant... Il le devrait.. N'était-il pas plus fort corporellement ? Car moralement, il savait que tout humain pouvait être aussi fort que n'importe quel vampire... Seulement niveau moral. Et lui, il avait un moral de fer... Enfin c'est ce qu'il pensait. D'ailleurs il n'avait pas imaginé que la situation tourne au dramatique... Pas pour le vampire, mais pour lui-même. Mais il ne pouvait prévoir l'avenir... Seul l'avenir savait ce qu'il y avait dans le futur... Les êtres humains ou même les vampires ne pouvaient prévoir ce qu'il se passerait... Ou du moins prévoir que cela se passerait comme il le voulait... En plus il ne savait pas ce qu'il préparait... Ce qu'il avait.

Mais Tenshi ne voyait pas son seul et unique œil. Il ne voyait pas à quel point il bouillonnait de rage... Pourtant il aurait dut s'en douté non ? Ne l'avait-il pas provoquer pour cela ? Pour le rendre fou de rage... Et il ne savait pas s'il avait réussit... C'est pour ça qu'il continuait ainsi... Pour le pousser à bout, sans pensée au conséquence que cela aurait sur lui-même... Il aurait du mieux y réfléchir... Et il le comprit... Il le comprit après toutes les paroles prononcés par cet homme si magnifique alors qu'il était enragé... C'est aussi quand le vent dégagea son visage qu'il le comprit. Mais il était malheureusement trop tard. Il le regardait de là ou il était... Il avait deux envies contradictoire... L'envie de rester et l'envie de se sauver... Mais à quoi bon partir en sachant qu'il le rattraperait ? Autant rester et d'attendre de voir ce qu'il ferait... Il appréhendait, même s'il ne le montrait pas... Il restait avec son regard calme et provocateur... Il l'écouta alors sans sourciller...

*Il veut...*

Il eut bien peur de comprendre ce qu'il voulait et fit un pas en arrière... Il avait une chose qu'il avait réussit à préserver et il comptait bien le faire... Il le regarda puis se sentit attrapé... Son cou... Il serrait... Il avait mal et avait un œil de fermer, mais ne disait rien. Il commençait à avoir du mal à respirer... Allait-il mourir ainsi ? Bien sûr, il aurait put se débattre, mais sa aurait été l'emmener plus rapidement vers l'étouffement... Et puis apparemment ce n'était pas dans son intention de le tuer... Enfin du moins maintenant, vu qu'il le le relâcha... Il se recula, tombant sur les fesses, toussant, reprenant ainsi sa respiration... Il sentit qu'on s'approchait. Il se releva alors et regarda cet homme qui s'approchait de lui... Qui le colla contre lui... Un frisson parcourut son corps... Un frisson de désir ? Un frisson de peur ? Un frisson de dégout ? Lui-même ne le savait pas et ne s'en souciait pas pour le moment... C'était le dernier cadet de ses soucis.

*Je dois trouver un moyen de fuir... Le repousser...*

Pourquoi cette pensée alors qu'un bel Apollon était contre lui ? Ben disons que de sentir ses bras liés dans son dos n'était pas une partie de plaisir. Loin de là... Il avait peut-être des tendances maso, mais pas à se point là en tout cas... Il aurait bien tenté de fuir mais le vampire le tenait trop bien... Il n'avait aucune issue... Il pensait tout de même qu'il n'irait pas jusqu'à le violer mais comprit que si sous ses paroles... Il blêmit un peu... Il allait perdre son pucelage maintenant ? non, il ne le voulait pas... Pas avec cette personne... Il voulait lui-même choisir qui aurait le loisir de prendre ce qu'il avait réussit à préserver tant de temps. Il frissonna alors quand il sentit la langue dans son cou... Cela lui permit de reprendre constance... De pouvoir réfléchir et se débattre, même s'il se faisait mal au poignet.

Mais pour le moment il ne bougeait pas... Son corps se refusait de bouger.. Il ne comprenait pas pourquoi... Il ne comprenait pas qu'il était au prise avec deux ressentis... LA peur et le désirs... D'ailleurs le désir et la peur sont deux ressentis qui se marient plus que bien ensemble. Et là, pour lui ses deux ressentis se mélangeaient... Se complétait... Il désirait cet homme, mais en avait peur en même temps. Et cela augmenta alors qu'il commença à défaire son pantalon... Qu'il commença à le caresser... Il était désemparé... Apeuré... Mais il ne le montrait pas, restant neutre... Il regarda lui aussi le vampire... Un "face à face" qui lui fit reprendre ses esprits... Et oui, grâce à cela, il mit de côté tout ce qu'il ressentait et essaya de se débattre...

"Lâche moi !!! Tu n'as aucun droit de faire ça !"

Il continue de bouger sous Agito, faisant frotter sans le vouloir ses doigts sur son intimité, mais surtout un de ses genoux appuya et frotta contre l'entrejambe d'Agito. Il ne s'en rendait pas compte, voulant a tout prix s'échapper... S'évader... Mais le pourrait-il ? Il était tout de même face à un vampire... Une créature de la nuit bien plus forte que lui. Qui aurait pas de mal à l'immobiliser... Mais le ferait-il alors qu'il massait si gentiment son entrejambe, toujours de son genoux et toujours sans le savoir... Peut-être cela plairait au vampire.. Ou cela ne lui plairait pas... Mais si les dire du vampire étaient vrai, il avait des envies que l'on ne peux se soustraire bien facilement... Le genre d'envie qu'un vampire assouvie facilement avec n'importe quel humain grâce à ses charmes.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Agito Wanime
Gérant du Sex Shop (château)



Pièce d'identité
Âge de jeu: 548, soit 17 ans humains
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel; Uke pour Akito, mais Seme pour Agito.
Situation sentimentale: Aime tuer

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Dim 29 Mar - 17:07

[Je suis à l’hôpital, je prends donc le temps de répondre aux posts… Je suis cependant fatiguée, donc désolée pour la médiocrité et les fautes.]

Il faut savoir répondre à ses pulsions pour vivre correctement. Imaginez-vous sans pouvoir assouvir vos envies, vous serez frustrés pendant un bout de temps. Ce qui pourrait obnubiler toutes vos pensées, vous empêchez de vous concentrer sur les actions que vous faites… Vous passerez à côté de tellement de choses.

Cette réflexion est stupide.

Agito profitait de la faiblesse de ce gamin pour répondre à toutes ses pulsions, ses envies et mêmes ses besoins… C’était fabuleux de ne pas avoir à dépenser toute son énergie pour courir après une proie : elle s’était elle-même jetée dans sa gueule. Il n’était pas comparable à un loup : pas assez de méthode dans sa chasse. On pouvait plutôt le prend pour un requin – d’où son nom. Il attaquait en solitaire, fonçant tout droit sur ce qu’il convoite…

L’enfant avait cherché à se débattre ; dans les premiers instants. Ensuite, il avait du sentir sa propre défaite et n’avait pas voulu agoniser d’avantage : il avait compris qu’il n’aurait aucune chance. Agito n’avait pas desserré les liens emprisonnant les poignets de l’autre. Il ne comptait pas le faire : à vrai dire, il n’y avait même pas pensé. En ce moment, il ne pensait qu’à lui et son égo.

Ou alors, il continuait à se débattre… Mais les doigts d’Agito frottaient encore plus sur l’intimité du gamin et le genou de ce dernier s’occupait de la sienne. S’il se débattait là, c’était vraiment maladroit ! Il ne faisait qu’exciter encore plus notre vampire. Ce qui, il n’allait pas de plaindre, n’était pas pour lui déplaire, mais il n’aimait pas qu’on le touche. Surtout si c’était par un pauvre soumis, sans aucune autorité.

Agito serra les jambes alors que le genou du gosse était près des siens : ainsi, il était trop bas pour continuer de titiller son intimité. Dans sa concentration pour maintenir la jambe de l’autre à distance de son entre-jambe, notre vampire sadique avait un peu oublié de continuer ses caresses. Au lieu de cela, il avait serré sa main sur le membre du gamin. Il savait qu’il ne lui faisait pas mal, mais il ne voulait pas l’exciter si vite, il voulait qu’il continue à avoir un peur.

Agito avança son visage près de celui de sa victime. Et sentit son souffle chaud sur son visage. Un sourire moqueur étira ses lèvres. Ses lèvres effleurèrent celles de l’autre, puis il finit par les coller. De sa langue, il demanda patiemment l’ouverture de sa bouche. Sa main avaient repris leurs
caresses, cependant, elle avait pris un rythme plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Mer 1 Avr - 0:48

[Désolée, c'est pas top... mais chui fatiguée @_@]

Bien sûr, il fallait répondre à ses pulsions, mais cela ne nous empêchait pas de vivre. Tenshi en était la preuve... Il avait eut tant de pulsion inassouvie... Et il menait une vie correct... Enfin si être esclave était ce que l'on appelle une vie correct. Enfin il n'avait pas trop à se plaindre, il avait tout de même une vie assez calme et remplie. Il n'avait ainsi pas le temps de s'ennuyer... Oh non, pas du tout, vu qu'il avait du travail à accomplir en plus de se restaurer et dormir... Et oui, il avait de la chance que son employeur, le grand Lord Shiki ne le fasse pas bosser jour et nuit. Bref avec un tels emploi du temps, pas le temps de pensée à assouvir ses envies... Et puis fallait-il qu'il trouve le courage de le faire.

Cette pensée était stupide.. .Tout aussi stupide que la réflexion.

Il savait qu'Aki se servait de lui. Il n'était pas stupide au point de l'ignorer. Mais il n'en prenait pas note... Et puis il n'aurait pas put faire grand chose... Ce garçon avait l'air plus.. Fort et puissant que lui... Enfin avait l'air... Il en avait plus que l'air... Il était bel et bien plus puissant et fort que lui, pauvre petit humain qui était désarmé et faible face à une personne telle que cet homme si magnifique. Un homme magnifique qui était une créature de la nuit... Une créature que plus d'un aimait... Désirait rencontrer... Une créature que souvent l'on confondait avec un homme... Un homme qui, en l'occurrence, ne comptait pas le laisser partir sans avoir eut ce qu'il voulait. Bien sûr, il savait que cela était peine perdu d'avance... Qu'il n'arriverait pas à lui échapper... Mais il ne ne put que se débattre pour essayer de se défaire de l'étreinte et s'enfuir loin de cet être de la nuit si... Mystérieux ?

Enfin bien vite, il se sentit stopper... Il ne pouvait plus se débattre. Akito, ou plutôt devrais-je dire Agito ne comptait vraiment pas le laisse filer entre ses doigts... Et plus les secondes, ainsi que les minutes passaient, plus Tenshi s'en rendait compte. Mais il ne désespérait pas... Il pensait pouvoir se libérer.. Mais arriverait-il ensuite à échapper à cet être de la nuit si magnifique dans sa splendeur ? Il savait bien qu'au fond de lui, il ne le pourrait pas... Agito était beaucoup plus rapide que lui... Agito pourrait le rebloquer ainsi facilement. Sans aucune difficulté, même s'il se débattait... Après tout, étant un vampire, Agito avait vraiment au moins cinq fois plus de force que le pauvre Tenshi qui n'était qu'un pauvre humain faible... Enfin faible... Il ne voulait ne plus paraître et être faible... Mais pour cela, le chemin serait long... Et cela n'était pas sur que ça marche. Surtout qu'il avait une apparence frêle et fragile...


*Mais je ne suis pas frêle et fragile... Enfin je ne le suis plus autant qu'avant du moins...*

Enfin dans tous les cas, il se rendit tout de même compte qu'Agito avait mit du temps avant de réagir pour bloquer son genoux qui avait fait qu'accentuer le désir du jeune homme... Enfin accentuer... C'était un bien grand mot... Mais il n'aurait put nié qu'il gémit quand Agito serra son membre... Ce n'était pas désagréable tout cela... Et il se serait bien laissé aller, mais là... Non, il ne le pouvait pas... Pas du tout... C'était un vampire... Un membre d'une race qu'il haïssait... Une race qui avait fait de lui ce qu'il était aujourd'hui... Il le regarda... Non, il ne se résignait pas et cela se voyait dans son regard... Regard qui ne montrait pas la peur qu'il ressentait... Mais Tenshi savait que les vampires pouvaient apparemment sentir ce genre de chose... Donc oui, il n'avait pas besoin de le cacher, mais c'était ainsi qu'il était devenu et il ne changerait pas pour un vampire « stupide ». Bien sûr, là encore c'était des pensées que Tenshi avait. Pensée que personne à part le concerner avait l'accès...

"Lâche moi sale vampire ! Tu n'as pas le droit de profiter ainsi de moi !"

Bien sûr qu'il avait le droit... Qu'il mentait au vampire... Mais il faisait cela en espérant que ce dernier le laisse partir... Mais il se doutait qu'il devait être du château ou de la ville et qu'il devait connaître les lois régies par le maître des lieux. D'ailleurs l'une des lois disait qu'un vampire pouvait s'occuper d'un esclave, c'est à dire boire son sang, à condition que le maître de ce dit esclave ne soit pas en sa compagnie... C'est pour cela qu'on conseillait toujours au jeunes esclaves de ne pas quitter leur maître... Ou plutôt, ne pas sortir sans eux... Il le regarda et parla alors avec un voix qui était tout aussi froide et dure que son regard...

"Cela t'amuse peut-être, mais pas moi... Alors lâche moi et laisse moi partir !"

Il bougea alors un peu, pour essayer de se dégager... Mais rien n'y faisait... Le vampire tenait plus que bon sa jeune victime... Victime qui le regardait parfois alors qu'elle essayait de s'enfuir... Mais il finit par ce calmer... Il s'énervait... La peur lui faisait faire n'importe quoi... ou plutôt la lucidité... Car la peur là, prit la place et lui fit faire ou plutôt dire ce qu'il n'aurait jamais dut avouer à un vampire qui paraissait aussi sadique que celui qu'il avait au dessus de lui...

"Je ne te laisserais pas me prendre ma première fois !!! JAMAIS !!!!"

Il le regarda et se mordit la lèvre... Il venait de faire une énormé gaffe... Avouer sa virgnité... Ce vampire ne pourrait faire qu'une chose : prendre un malin plaisir à le dépuceler dans la douleur... Il aurait ainsi, comme pratiquement tous les esclaves de ce château un viol pour sa première fois... Mais bon, Tenshi savait que maintenant, Agito avait tout en main... tout ce qui pourrait le détruire... Maintenant, il savait qu'Agito allait le faire souffrir... Qu'il serait celui qu'il haïrait pour avoir prit sa première fois sans qu'il soit consentant... Enfin dans tous les cas, on ne pouvait nier que le baiser que lui avait offert quelques minutes auparavant ce jeune homme ne l'avait pas perturbé... Au contraire... Il avait trouvé ses lèvres douces et agréables... Des lèvres qu'ils aimeraient sentir sur son corps...

*Mais à quoi je pense ! Je ne veux pas !!! PAS DU TOUUUT !!!*

Oui, il avait des pensées contradictoires... Voilà pourquoi je disais que ce baiser l'avait quelque peu perturbé... Car il avait apprécié le baiser, bien qu'il démentirait si on le lui demandait... Enfin toujours est-il que là, malgré qu'il avait apprécié le baiser et qu'au fond de lui, il aimerait bien en avoir un second, il était dans de sale draps...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencondre hasardeuse (PV AKI AGITO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shibusen... c'est par où? [PV: Agito]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Le Labyrinthe-
Sauter vers: