AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliana Branson
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Jeu 1 Mai - 12:40

Aliana regrettait tant tout ce qu'elle avait pu faire pour venir auJapon afin de retrouver sa meilleure amie, Risa... Pourquoi avait-ellechoisi ce taxi et pas un autre, elle aurait du s'en douter, une jeune fille étrangère comme elle, seule, sortant de l'aéroport, elle n'avait pu qu'attirer l'attention, et on ne pouvait que vouloir prendre un certain profit d'elle. Mais là, tout dépassait son entendement. C'était hors-norme, incroyable, mais terrifiant, vraiment. Pour qu'elle en soit à avoir des regrets, il fallait bien que sa situation soit catastrophique. Elle avait été assommée, séquestrée, ses affaires détruites, puis, après l'avoir habillée d'une robe d'un ancien style, on l'avait amenée dans un manoir qui semblait sortir tout droit d'un film d'horreur. Etait-ce un cauchemard tout simplement? Savoir que celui qui s'occupait d'elle, qui lui avait dit qu'elle était esclave maintenant était un vampire, c'était un peu trop. Mais les canines si blanches de l'homme, ne ressemblant nullement à une imitation... De telles créatures existaient donc? Instinctivement, elle baissa la tête, comme cherchant à protéger son cou de son menton, alors que ce vampire tirait sur la corde qui retenait ses mains emprisonnées, pour entrer par une petite dans le manoir. Evidemment, on ne devait pas faire entrer les esclaves par la grande porte. Ses yeux étaient légèrement rougies, de par les larmes qu'elle avait versé dans cette étrange voiture, d'une génération bien antérieure à celle actuelle.

La jeune fille regarda autour d'elle, des chandeliers, une lueur peu artificielle et qui donnait une atmosphère particulière aux lieux, elle avait des frissons, surtout que plus ils avançaient dans le couloir, plus ils faisaient un peu sombres. Elle crut entendre des cris à un moment, mais elle fut soudain poussée dans une pièce, où une femme âgée était assise derrière une sorte de bureau. Elle se retourna mais la porte était déjà fermée, et elle se retrouva entre l'homme et la femme qui s'approcha d'elle pour l'observer comme si elle était du simple gibier. Elle voulut parler, mais ce ne fut qu'un murmure incompréhensible qui se termina en un cri quand l'homme l'empoigna fermement, l'immobilisant tout en lui enlevant toutes ses affaires. Elle tenta vainement de se défendre, les insultant, receant à nouveaux des claques, ses joues prenat une couleur rouge vif, juqu'à ce qu'elle
cesse de bouger et qu'on prenne des mesures sur elle, tout en osant toucher son corps, à la vue de ces deux êtres détestables. Des larmes coulèrent à nouveau sur sa joue, alors qu'elle se mordit la lèvre inférièure jusqu'au sang, essayant par moment d'échapper aux mains
s'avançant vers elle pour la toucher.

Une fois que la vieille femme fut satisfaite, ayant rempli des indications sur un cachier, on l'amena alors dans une salle où d'autres esclaves étaient attachés au mur, nus, dans une position compromettante. Non... On n'allait pas l'attacher ainsi? Malheureusement aussi, elle chercha encore à se défendre, mais c'était réellement inutile, c'est après avoir reçu d'autres coups qu'elle se retrouva attachée au mur, nue, jambes écartées, totalement sans défense. Horrifiée, elle regarda un écriteau poser à côté d'elle, avec toutes les informations sur elles, comme un vulgaire produit en vente. Elle hurla de rage, un autre coup, un léger filet de sang au coin de ses lèvres, elle abaissa la tête, se rendant pour le moment, un tremblement incontrôlable s'emparant de son corps. Elle jeta un rapide coup d'oeil aux autres esclaves, qui étaient silencieux, certains plus sales que les autres, plus amochés, signe qu'ils étaient là depuis longtemps. Elle sentit cette boule d'anxiété se former dans sa gorge, resserrant ses mains sur les chaînes. Elle ne pouvait plus rien faire que d'attendre, que d'espérer que quelqu'un la sauve d'ici, ignorant encore bien des choses. Dire qu'elle les avait menacé d'avoir la police sur le dos, suite à sa disparition, que ses parents ne resteraient pas à rien faire, mais ils lui avaient ris au nez, comme quoi elle était déjà morte aux yeux du monde des humains.

Aliana soupira, alors qu'au bout de trois bonnes heures, elle ressentait une grande fatigue, mais vu comment elle était attachée, elle ne pourrait jamais réussir à dormir. Et c'est là qu'elle entendit
des voix, relevant alors la tête. Elle reconnu la voix de la vieille femme, aucun signe de dispute, ce n'était donc pas quelqu'un qui pourrait la sauver. Elle aurait aimé se cacher, se faire des plus
discrètes, ne voulant pas qu'une autre personne ne la voit nue, mais c'était impsosible. Elle se renferma alors dans ses pensées. Elle avait pensé à parler aux autres esclaves, à leur demander s'il était possible de s'enfuir, mais elle s'était tut, aprs avoir croisé le regard d'une femme attachée tout comme elle, le regard de cette dernière ne lui disant rien qui ne vaille.

*Risa, aide-moi.... Je t'en prie.... Je ne veux plus rester ici... Je ne veux pas....*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zero Krory
Troisième enfant d'Ashyna



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1902 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Seme
Situation sentimentale: What?

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Jeu 1 Mai - 17:13

Au dehors se cachaient le silence dompté par les raffales d'un vent sauvage et violent. Un nuit étoilé s'étala sur des étendues infinies tandis qu'une odeur, dirait-on, subtile s'installa sur les lieux dits. Une fine silhouette se distingua nettement le long d'un couloir tapissé d'une sérénité bien comédienne en son genre. Un lord plus exactement, notre très cher Lord Zero Krory qui s'amusait à ne rien faire d'intérèssant de ses longues et éternelles soirées...l'ennui le guettait avec cet air sournois si bien connu des esprits coquins. Se déplacant tel un guépard, Zero traversa les nombreux couloirs du château, recouvert d'une atmosphère glaciale, et se perdit à travers ses rêveries quotidiennes. Il rejoignit le Magasin d'esclave avec une nonchalance habituelle peignée d'une noble allure et descendit, une par une, chaque marche de l'esclavier menant à l'endroit attendu. Il n'avait pratiquement jamais mis les pieds dans cette endroit qu'il n'aimait guère pour tout avouer. Une odeur pestable impregnait les lieux et son odorat sensible ne le supportait point. Il eut un soupir moqueur lorsqu'il reconnut la petit silhouette qui se tint à quelques mètres de lui, l'éternelle vieille et repoussante cruche qui gardait les lieux sous ses nombreuses clés. Il était toujours aussi surpris par cette laideur qui la couvrait de haut en bas, méritait-elle vraiment sa place parmi les vampires? Zero la dévisagea avec mépris lorsque la vieille dame vint auprès de lui, un large sourire déformant son visage, de pire en pire me direz-vous!

" Ooo Bonjour Monseigneur, que me vaut "encore" votre visite" dit-elle sur un ton pestable

" Ravale ta langue de vipère, je ne viens pas pour entretenir le dialogue avec toi..."répondit-il avec insolence

" Humpft! Toujours le même..." murmura-t-elle d'entre ses lèvres

Il l'observa avec un sourire malsain et lui ordonna de lui montrer les esclaves. Celle-ci s'executa sur le champ et notre jeune Lord atterri dans la salle étouffante. Il afficha une légère grimace et passa sa main à travers sa chevelure indisciplinée avant de poser ses yeux de braise sur chaque silhouette attachée de façon indécente. Il soupira et se hâta, passant les visages connus, à travers la salle...Il finit par s'arrêter devant une délicieuse demoiselle, jeune et d'une beauté candide. Cette jeune personne semblait s'être perdue dans des larmes désinvoltes...ce qui ne le surprit guère vu la façon dont les esclaves sont traités. Sa main vint frôler son visage de porcelaine,continuant sa poursuite dans sa longue chevelure de blé...son odeur était savoureuse et notre Lord s'en lècha presque les babines et s'abstenait d'effrayer la jeune créature. Il admira son corps entièrement dénudé et magnifique avant de reporter toute son attention sur le regard peureux de la jeune fille...il releva délicatement son visage et lui sussura;
" As-tu peur? "


Il reprit d'une murmure dompté;
" Quel est ton nom ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliana Branson
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Jeu 1 Mai - 22:22

Aliana n'osait pas parler et elle se renfermait dans ses pensées, comme pour se protéger, mais en perdant un peu le contact avec la réalité, elle prit bien plus conscience de ce que son corps ressentait. Elle avait froid, en plus de ce tremblement incontrôlable de son corps, trés léger, cause de l'anxiété et du froid, ce froid qui donnait la chair de poule à sa douce peau si propre et pure à côté de celles des autres esclaves qui doivent être là depuis un moment. Elle avait abaissé la tête, comme pour se cacher, pour ne pas voir la vieille femme à nouveau qui avait posé ses mains sur elle sans la moindre gêne, la mesurant comme du bétail. Puis le rire qu'elle avait eu en la relâchant, après avoir deviné que personne n'avait touché son corps avant et qu'elle était vierge, mais au moins, elle pouvait s'estimer heureuse que ça ne soit pas spécifié en gros sur le panneau à côté d'elle. Elle pensa à sa meilleure amie, mais, si elle était comme morte pour le monde des humains, aucune personne qu'elle connaissait ne viendrait l'aider. Ses poignets et ses chevilles commençaient à lui faire mal, le contact du mur, si dure, avec en plus cette position si incommodante, tout semblait être fait pour commencer par les faire souffrir un peu et leur faire sentir leur infériorité.

La jeune femme entendit les bruits de pas s'approcher vers elle et, sans relever la tête, elle rouvrit ses yeux d'un vert émeraude rougie de par ses larmes précédentes. Elle se crispa, quand l'homme s'arrêta devant elle, ne faisant plus le moindre mouvement, à part sa respiration qui s'accéléra de par la panique de avoir que l'inconnu soit en train de la regarder dans une telle situation. Pourquoi ne passait-il pas son chemin, pourquoi s'arrêtait-il devant elle? Parce qu'elle était une nouveauté? Cette main sur sa joue lui arracha un frisson tout sau agréable, regardant alors clairement l'homme devant elle. Ce dernier dégageait une beauté agréable, des cheveux non disciplinés, clairs, son physique était sensuel. Mais avec ce qu'elle a vécu, ce n'est pas parce que cette personne avec une belle apparence qu'elle allait lui faire confiance. Elle savait qu'il la regardait, ses joues prenant alors une légère teinte rosée et qu'elle se pinça la lèvre inférieure, tirant sur les chaînes qui l'immobilisaient, en un vaine tentative de vouloir se libérer pour s'enfuir de là et surtout se cacher. Avoir un vêtement sur soit lui semblait d'un tel luxe soudainement.

Aliana ne résista pas quand l'homme lui fit relever la tête, le regardant avec une crainte des plus visibles, mais au moins, elle ne détournait pas le regard. Au moins l'inconnu ne se montrait pas violent comme l'avait pu l'êtr son ravisseur ou encore cette vieille femme. Elle répondit d'une voix un peu plus faible qu'à son habitude mais ferme, exprimer ce qu'elle ressentait ne devait être nullement dangereux, puis au fond, ça ne pouvait pas s'empirer.

"Oui, j'ai peur, horriblement..... Je ne veux pas rester là, je ne veux aps qu'on me touche, je ne veux pas être esclave........... Je m'appelle Aliana"

La jeune femme rabaissa les yeux, déglutissant discrètement, n'étant vraiment pas à l'aise, puis, n'était-ce pas des canines qu'elle avait pu voir quand il avait parlé. D'une voix un peu plus hésitante, elle posa une question.

"Vous... Vous êtes un vampire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zero Krory
Troisième enfant d'Ashyna



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1902 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Seme
Situation sentimentale: What?

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Ven 2 Mai - 20:57

Zero n'avait jamais vraiment su quoi penser sur les "esclaves"...si c'était correct ou non de leur donner un tel statut, certes ça n'était pas moral...mais il semblerait que cette notion ait abouti à la satisfaction personnelle et égoiste des êtres vivants. La nature humain autant que vampirique ne passera sûrement pas à côté, un jour ou l'autre, de ce sentiment qu'est l'égoisme, ne pas repousser le désir pour son propre profit. Pathétique ne trouvez-vous pas? De ses yeux placides il observa la frêle créature attachée comme un vulgaire animal...tout autant qu'elle il ne supportait pas ce genre de traitement et claqua des doigts en guise d'appeler la vieille cruche. Celle-ci s'empressa de le rejoindre et sous son ordre, défit la belle demoiselle de ses liens sournois. Il la laissa s'exprimer...elle était appeurée et semblait vouloir sortir d'ici au plus vite mais à quoi bon se presser? Zero était loin d'avoir "le feu au cul" si j'ose dire. Il frôla de ses fins doigts de cristal, si froids étaient-t-ils, le visage de porcelaine de la ravissante demoiselle dans une douceur apprivoisée. L'odeur du sang de cette femelle n'attisait certes pas les pulsions de notre vampire mais grâce à ses performances, ses nobles gestes restèrent au premier stade. Aliana? Quel doux nom qu'elle portait donc là...Comment une si fructueuse personne s'était-elle retrouvée enchaînée et sous les yeux malveillants d'une harpie vieillote qui ne méritait même pas qu'on lui adresse ne serait-ce qu'une salutation. Il ne put s'empêcher de contenir un rire étouffée lorsque la belle demanda à ne pas devenir une esclave. Ce qui était désolant, c'est qu'elle l'était déjà...et Zero s'apprêtait à la prendre sous son aile quelques temps, une si belle fleur ne méritait pas de se retrouver comme une carpette dans un endroit aussi mesquin. Il posa son doigt sur la bouche d'Aliane pour la faire taire et, enfin, lui répondit d'une douce voix sensuelle et calme;

" Que de demandes...Je ne pourrai malheureusement réaliser tous ces caprices ma chère Aliana. "

Il recouvrit Aliane de son longue veste noire dans un geste noble et élégant. Cette demoiselle devait se sentir mal à l'aise à présent.

" Je vais au moins réaliser l'un de vos souhaits, vous sortir d'ici..."ajouta-t-il en lui baisant la main.

Lorsque cette dernière lui fit une constatation plutôt amusante, il ne put s'empêcher de lui offrir un fin sourire qui dévoilait parfaitement ses canines. Vampire? Lui? Qui l'aurait cru? Notre damoiseau s'approcha de la ravissante demoiselle et frôla du bout de ses canines le cou enivrant de cette dernière...son souffle vint cogner avec souplesse contre la porcelaine d'Aliana...il finit son petit jeu par un simple baiser sur cette partie fragile avant de se redresser lentement et d'offrir une expression malicieuse sur chaque trait de son visage.

" Je le suis...et tu seras mienne..."

Il fit denouveau appel à la mégère de tout à l'heure et discuta du prix avec elle...Il ne fut pas aisé de baisser le coût car avec cette langue de vipère, seul les flatteries marchaient et venant de Zero, les occasions s'avèraient être quasiment nulles. Les seules tendresses qu'il s'amusait à lui lancer d'une voix douce étaient des menaces, si vous voyez ce que je veux dire. Une fois le prix fixé, la vieille femme retourna à ses contemplations dans son bureau poussièreux quant à notre Lord, il reprit attention sur la jeune personne qui lui tiendra compagnie pendant un bon bout de temps...si elle se montrait d'une bonne compagnie du moins, ce qu'il ne doutait pas un instant. Il continua ses propos de sa voix quotidienne, soit une voix élégante et nonchalante;

" Je m'appelle Lord Zero Krory mais 'tu' peux m'appeller Zero. Tu es dans le monde des vampires ma belle... Et ici, tu es dans un magasin d'esclaves...endroit peu romantique je l'approuve. Tu n'as rien à craindre avec moi...du moins, si tu te comportes sagement..." finit-il sa phrase avec une expression persifleuse et délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliana Branson
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Sam 3 Mai - 13:02

Aliana regrettait au début d'avoir attiré l'attention de cet homme, mais celui-ci ne semblait pas être cruel comme les personnes qu'elle avait pu croisé depuis qu'elle était au Japon. Même si elle n'appréciait pas la manie de ce dernier de poser ses mains sur elle, même que sur son visage, elle fut capable de répondre franchement, ne cachant pas le fait qu'elle avait peur, ne craignant pas de parler pour quelqu'un de capricieux ou de naïf. Après tout, quiconque serait à sa place ne voudrait pas rester dans une telle situation et chercherait à se libérer d'une façon ou d'une autre. Au moins, cette personne ne la traitait pas comme un animal, c'était ce qu'elle ressentait, même s'il était indéniable qu'elle était un humain captif et humilié. Elle lui donna son nom pour penser à une chose, elle ignorait si la femme était un vampire, mais elle ne serait pas étonnée que, dans un tel manoir, il y ait d'autres vampires. Mais tout d'abord, elle se tut, regardant l'homme parler à la vieille femme, et l'instant d'après, elle fut libérée, un peu surprise, pour devoir se rattraper d'une main peu sûre contre le mur, ses cheveux d'un magnifique blond cachant momentanément la moitié de son visage. Elle se redressa vivement en sentant les doigts froids de l'homme sur son visage, posant ses yeux verts sur lui, pour croiser ses bras devant elle, cherchant à cacher son corps nu, bien que ce soit trop tard, mais ce n'était pas une raison pour elle pour laisser les autres l'observer comme ça plus longtemps. Elle fronça ses fins sourcils en entendant l'homme étouffer un rire alors qu'elle faisait bien comprendre qu'elle voulait partir de là, retrouver sa vie d'avant, mais n'était-ce pas le signe là que ce ne serait pas possible? Mais elle n'eut pas l'occasion de faire la moindre remarque, la personne posant un doigt sur ses lèvres, et elle recula d'un pas, surpris, le talo de son pied effleurant le mur.

La jeune femme haussa un sourcil à la façon de parler de l'homme qui se révélait si séduisant, mais elle restait sur ses gardes malgré tout, surtout à cause de l'endroit. Ses joues se gonflèrent léèrement au mot "caprices", elle n'était pas en train de faire un caprice, si elle en faisait un, ça serait bien pire et elle aurait largement haussé le ton, peu importe qui serait devant elle. Comme un chat sauvage, elle allait vouloir tenter de reculer malgré le mur au geste de l'homme, mais en voyant qu'il voulait la recouvrir de sa longue veste, elle se lassa faire, tenant fermement de ses deux mains cette dernière pour ne plus révéler la moindre partie de son corps aux regards des autres, et ayant un peu moins froid aussi. Elle abaissa la tête, elle ne savait pas trop ce qu'il se passait réellement, mais cette personne l'aidait dans un sens, et elle eut une expression reconnaissante, lui permettant de prenre sa main pour y déposer un baiser, ses joues rosissant discrètement. Tout de même, cet hmme était un peu étrange, parlant comme à une époque précédente avec les manières aussi. Le baise-main n'était plus d'actualité, à vrai dire. Elle fut soulagé de savoir qu'il allait l'aider à sortir d'ici, même si elle n'en comprenait pas la véritabe signification et c'est là qu'elle ne put s'empêcher de lui demander s'il était un vampire, cette question lui trottant en tête depuis un moment. Elle avait commencé à parler, mais elle se tut rapidement, ses lèvres entrouvertes, ses yeux grands ouverts.


"Merci à vous de......."

Aliana se figea quand l'homme s'avança et qu'elle sentit ses canines pointues frôler son cou, elle était tellement surprise, la peur naissant en elle au vu des battements de son coeur qui accélérèrent grandement et qu'un frisson la traversa lentement le long de son échine au baiser sur sa peau. Il allait la mordre? Elle posa un regard effrayé et étonné sur l'homme qui se releva, les lèvres toujours entrouvertes, ses joues un peu plus roses. Elle cilla aux mots de ce dernier, ses mains resserrant encore plus la veste autour d'elle, il la voulait comme esclave, c'était donc ça? Bien sûr, elle pensait comme esclave pour faire les tâches ménagères, la cuisine, comme au temps des grecs. Elle murmura faiblement, ne bougeant pas d'un millimètre.

"Vo-votre? Comment ça votre?"

La jeune femme regarda l'inconnu allait parler à la femme et elle put comprendre qu'il discutait d eprix, elle allait être acheté comme un vulgaire produit, les droits de l'homme n'existaient pas du tout ici, c'était impensable. Elle observa alors la pièce, comme à la recherche d'une issue en dehors de celle vers où se trouvaient la vieille femme et l'homme. Aucune, c'était inutile, elle n'avait plus qu'à espérer que les mots de l'inconnu n'avait rien de tendancieux et qu'il saurait l'aider à survvivre dans ce monde, pour en sortir un jour. Elle ne se voyait pas passer sa vie ici. Elle reposa son regard sur l'homme quand celui-ce se présenta, il était un "Lord"? Un Lord au Japon à cette époque, vraiment, c'était un autre monde. Elle déglutit doucement devant l'expression de ce dernier, comprenant qu'elle était son esclave et qu'elle devrait lui obéir. Mais cela serait difficile si les ordres de ce dernier dépassait les limites pour elle, elle se rebellait souvent sans réfléchir. Elle s'humecta les lèvres inconsciemment en cherchant à se reprendre pour parler d'une petite voix, mais soutenant le regard du vampire.

"Je.... Je vois que je ne contrôle rien... Mais je me comporterais bien tant que vous vous comporterez bien.... Lord."

Aliana fit un pas sur le côté, ayant envie de sortir au plus vite d'ici, mais aussi se rendant compte qu'étant esclave, elle n'aurait peut-être pas du dire ça. Mais en même temps, elle avait été franche, elle n'était pas du genre à se soumettre et à obéir si on se comporte mal avec elle, cependant, il faut dire qu'elle n'avait jamais été dans ce genre de situation et que sa résistance n'avait pas été mis à l'épreuve. Déjà, elle avait finit parne plus résister quand elle avait reçu plusieurs claques, précédemment, avant d'être attachée ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zero Krory
Troisième enfant d'Ashyna



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1902 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Seme
Situation sentimentale: What?

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Mer 7 Mai - 18:43

[ FLASH BACK ]

" Au secourrrrsssss "

Cours cours...cours aussi loin que tu peu, petite inconsciente...ne sens-tu donc pas le danger que tu recours en parcourant les terrains inexploités par tant d'appeurés? Les dangers peuvent être aussi dangeureux à la tombée nuptiale qu'au petit matin rafraichissant...As-tu peur? Pourquoi pleures-tu? Viens là ma belle que je te réconforte...viens là que je te ôte de toute tristesse...Tes pleurs cesseront enfin,laisse moi ton sang comme offrande et tu seras à jamais heureuse, petite princesse... C'est par cette fin de journée reposante qu'une âme innocente tomba à nouveau entre les mains d'une créature de la nuit, un vampire au coeur assouvi par la jouvance de tant de cris enfantins...pense-t-on beaucoup de mal de ces créatures mais elles ne font que répondre à leurs caprices immortels et leurs désirs, si egoistes soient-ils...ce sont de vrais artistes, n'est-ce pas? Un jeune homme encore inconnu à nos yeux observa d'un regard vague la pauvre victime à ses pieds avant qu'un sourire sournois borde ses lèvres, il laissa une rose s'abattre sur les dentelles de la petite couture qui vêtissait le cadavre avant de lècher le sang de l'enfant qui était resté sur les lèvres.

[ ... ]

Notre lord fronça légèrement un sourcil après s'être remémoré ce vieux souvenir datant d'une époque qui était bien différente d'aujourd'hui, en tout cas...pour les humains. Qu'elle en est la raison de cette soudaine pensée nostalgique? Il n'y en a pas, ni de raisons, ni de causes...Il lui arrivait souvent, à Notre cher Lord Zero Krory, de retomber dans son passé...ce qui le rend rêveur habituellement...mais parfois, n'est-il pas bon d'oblitérer ces histoires usagées, tourner une nouvelle page et penser au présent, non au passé ni même au futur. Il se contenta de laisser ses deux pupilles d'acier fondre sous la beauté inconnue et ensorcelante qu'il avait face à lui...une parfaite inconnue qu'il espèrait évidemment connaître au fil des jours à venir. Elle dégageait une expression peureuse...d'un point vue elle semblait fragile, d'un autre têtue. Son regard tentait de déchiffrer l'étrange créature aux formes généreuses mais malheureusement cachées sous cette veste qui est sienne...de quoi lui donner un minimun de pudeur et de décence. Il remarqua la surprise qu'exprimait Aliana lorsqu'il fit part de ses gestes courteois...Il est vrai que dans le monde des humains, ce genre de comportement serait sûrement pris avec sottise ou comédie...puisque maintenant, il ne s'agit plus que dans les théâtres que l'on rencontre ce type d'attitude, du moins...d'après sa dernière visite dans ce monde enivrant où l'odeur enivrante du sang n'est que dominante. Son odorat était d'ailleurs très sensible à l'odeur succulente de la jeune femme et ne put cacher son amusement lorsqu'il cette dernière se montra stupéfaite en voyant désormais son statut réduit à l'esclavage. Je vous l'accord, Zero aurait peut-être réagi similairement si il s'était retrouvé à sa place mais...ce qui fait toute la différence, c'est qu'il n'est qu'un pauvre Lord et non un esclave, il n'a donc aucune "chance", si j'ose dire, de se retrouver attaché et dénudé de la sorte. Ses doigts fins caressèrent le cou de la belle Aliana...le contact avec sa chaire chaude excita quelque peu notre Lord dont les pupilles se dilatèrent peu à peu...avec l'estomac vide, disons que Zero avait parfois du mal à contrôler ses pulsions vampiriques. Mais il n'y fit rien, du moins pour l'instant.

" Vous osez me donner un ordre? Ce n'est pas le genre d'attitude que j'attendais! Je vois déjà que mademoiselle se montre un tintinet tolérante envers ma petite personne...je peux laisser passer pour cette fois mais je ne suis pas du genre à laisser une seconde chance princesse... " rétorqua-t-il avec un sourire mesquin au bord des lèvres, mesquin mais délicieusement adouci.

Il passa sa main derrière ses épaules pour lui montrer qu'il était temps de partir;

" Je suppose que la seule pensée qui vous trotte à travers votre tête est la sortie, n'est-ce pas? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliana Branson
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Jeu 8 Mai - 17:51

Aliana se retrouvait maintenant esclave d'un vampire, d'un homme qu'elle ne connaissait pas et elle ne pouvait savoir ce qui allait lui arriver dans cette vie et ça l'effrayait grandement, qui ne le serait pas? Mais au moins, elle pouvait quitter ce lieu étouffant, horrible, écoeurant et des plus humiliants. Son coeur battait à tout rompre alors que le Lord la touchait, même si ce n'était qu'au visage ou encore son cou, cela ne changeait pas le fait qu'elle détestait ça et qu'elle ne pouvait s'empêcher de se crisper quand ses doigts restaient trop longtemps en contact avec elle. Mais au moins, elle se contrôlait pour ne pas se rebeller avec violence, elle se rappelait encore des coups qu'elle avait reçu auparavant, et vu que ce vampire se comportait tout de même mieux que les deux autres avec elle, il serait idiot de l'avoir sur le dos ensuite, elle n'en souffrirait sûrement que plus. Et surtout, elle avait en tête que le rôle d'esclave ici était de faire des tâches ménagères, des basses besognes. Son esprit évitait consciemment de se demander alors pourquoi elle avait été attachée nue, elle refusait qu'elle soit devenue une toute autre sorte d'esclave.

La jeune femme tenait toujours fermement les pans de la cape, pour cacher son corps aux regards des autres, pour s'écarter donc par précaution un peu, après avoir fait part qu'elle se montrerait obéissante si Zero la respectait et ne cherchait pas à lui faire du mal. Ce n'était pas ce que dirait un esclave à son maître et elle s'en rendit compte, mais en même temps, elle n'était pas née esclave et elle n'admettait pas comme ça de l'être devenue pour être toute soumise. Cependant, elle comprit fort bien au ton du vampire qu'elle devrait gardé ce genre de détails et de répliques pour elle, afin d'éviter de s'attirer des ennuis. Ce n'est pas pour autant qu'elle baissa la tête, comme aurait pu le faire un esclave. Elle gardait son assurance devant la docueur qui émanait tout de même du lord, pour hocher simplement de la tête et de parler d'une voix douce à son tour.


"Je ferais attention à ce que je dis alors..... Lord...."

Aliana se crispa à nouveau à la amin sur son épaule, mais vu aux mots ensuite, elle se détendit, pour avoir un premier sourire spontané, pour hocher de la tête et alors se diriger d'un pas rapide vers l'extérieur, passant le plus loin possible du bureau de la vieille femme dont elle croisa le regard, ce regard supérieure, sadique et moqueur. Si elle n'était pas pressée de sortir, elle se serait arrêtée pour lui dire deux mots, mais elle ne fit que détourner le regard et quitter enfin ces lieux, n'ayant pas l'embarras du choix pour la direction. C'est ainsi qu'elle se retrouva dans un couloir plus luxueux et agréable, où il faisait plus frais, ce qui lui arracha un frisson. En même temps, elle prit une grande respiration, de l'air frais et surtout sans aucune odeur désagréable. Elle se retourna ensuite, pour voir si Zero l'avait suivie, n'osant pas s'aventurer seule dans ce château. Elle avait l'intelligence d'esprit de se douter qu'il devait y avoir d'autres vampires dans le coin, et que ce n'était pas en détalant sans réfléchir auparavant qu'elle pourrait s'enfuir.

"Où allons-nous maintenant?"

La jeune femme s'inquiétait maintenant de ce qui allait se passer, surtout qu'elle ne perdait pas de tête qu'elle n'était que couverte d'une cape, en plein dans un couloir d'un manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie terrifiante (PV Lord Zero Krory)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ryback sort une énorme nouvelle !!
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Corbeille :: Corbeille RP :: Manoir des nobles-
Sauter vers: