AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Mer 18 Nov - 21:10

    *Raaah, j'ai soif*

    Junpei, jeune vampire de 22 ans, certainement le plus jeune de tous ceux qu'il allait rencontré, venait d'arriver aux abords du château dans lequel il allait loger. Il portait une valise dans chaque main, mais ne sentait pas vraiment leur poids bien qu'elles furent très chargées. Il avait emmené avec lui tout ce qu'il possédait, ce qui se résumait à peu de choses en vérité. Il avait des vêtements qui prenaient le plus de place, quelques souvenirs de sa famille et voilà, c'était à peu près tout.
    Il posa ses valises sur le sol et regarda les immenses portes qui se présentaient devant lui. Le temps était plutôt agréable, doux, il ne faisait ni trop chaud ni trop froid. Un temps parfait pour mettre un vampire dehors, bien que celui-ci préférait être à l'intérieur avec une quelconque conquête, ou juste seul à broyer du noir. Pas un jour ne se passait pour Jun où il ne pensait pas à sa famille. Il était juste à quelques mètres d'eux et il n'avait rien pu faire. Il s'en voulait à mort, mais la mort ne voulait pas de lui pour l'instant et il ferait avec.
    Il prit dans sa main son pendentif rouge, représentant tout ce qu'il ne pouvait se pardonner. Il le tenait avec douceur, les yeux levés vers le ciel.

    >> Hontoni gomene ne-san.

    Il ferma ses yeux un instant. Puis il les rouvrit, son visage aussi froid et fermé que d'habitude, regarda la porte et il reprit ses valises en main. Il s'avança d'un pas lent mais bien déterminé et poussa la porte.
    Quand il entra, il ne put s'empêcher d'être surpris et émerveillé (sans le montrer) par l'immensité de l'endroit, mais aussi la beauté. Cela n'avait évidemment rien à voir avec le modeste endroit dans lequel il avait vécu. En même temps, en étant élevé par des humains, il ne pouvait s'attendre à mieux. Il avança lentement, contemplant en même temps les tableaux. Les personnes peintes devaient faire partie de cette famille. Jun connaissait plus ou moins leur histoire. Ils étaient les vampires les plus puissants et les plus craints de ce monde. Jun en avait conscience mais cela n'allait pas l'empêcher de se comporter avec eux comme il s'était toujours comporté. Finalement, dans sa contemplation, un demi sourire vint se dessiner sur ses lèvres.

    *Je sens que je vais me plaire ici*

    Puis, il sentit qu'il n'avait pas la grande forme. Il était en manque de sang. Il ne savait même pas depuis combien de temps il n'avait pas bu une goutte de sang. Il baissa la tête, arrêtant là d'admirer l'endroit et se concentra un instant sur tout ce qu'il y avait autour de lui. Il sentit une douce odeur venir lui chatouiller les narines. Quelle agréable sensation ! Depuis qu'il avait finalement découvert qu'il était vampire lui aussi, il jubilait de sa condition chaque jour, avec la moindre des sensations. Une odeur, un objet trop lourd pour les humains.
    Il reposa ses valises, toujours les yeux fermés et sentit que l'odeur se rapprochait de lui. Pourquoi se déplacer alors que l'objet de son envie venait à lui ? Il recommença à toucher son pendentif, par réflexe, et attendit patiemment. Encore quelques pas, elle n'était plus très loin. Soudain, il rouvrit les yeux et sourit.
    Une jeune fille se trouvait face à lui. Il lui sourit et s'avança vers elle. Son sourire était plus sadique que poli.

    >> Bonjour, vous tombez bien... Je cherchais justement... quelqu'un à me mettre sous les crocs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Mer 18 Nov - 22:50

Ce matin là, les couloirs n’étaient pas beaucoup éclairés. Seules quelques torches accrochées çà et là aux murs offraient une lueur juste suffisante pour qu’un humain puisse se déplacer sans se prendre les pieds dans un objet quelconque. Et en plus de cette faible luminosité, les parois étaient froides, sombres. C’était vraiment une ambiance effrayante qui régnait ici. Du moins, encore une fois, effrayante pour un humain. Heu… Un humain normalement constitué. Parce que la jeune femme qui parcourait en ce moment même ces passages renfermés et obscures n’avait pas peur du tout. En même temps, le noir, c’était ce qu’elle connaissait depuis toujours. Elle s’y sentait bien pour la simple et bonne raison qu’elle pouvait s’y cacher, et qu’elle avait facilement le dessus sur les autres dans un tel environnement. Du moins, c’était vrai jusqu’à ce qu’elle arrive dans ce manoir. Maintenant, c’était plutôt elle la proie. Mais même en sachant cela, cette jeune humaine continuait de circuler dans ces couloirs sans qu’aucune peur quelconque ne vienne troubler sa respiration, ou ses pas. Elle savait qu’elle pouvait se faire tuer au détour d’un chemin. Mais elle savait aussi qu’elle n’avait rien à perdre. Alors perdu pour perdu… Elle s’était juré de faire payer à ceux qui avaient osé l’enfermer. Les vampires… Si elle en tuait au moins un ou deux avant de mourir, elle serait contente. ‘Fin bref.
Cette jeune femme aux longs cheveux noir profond marchait vite sur les pierres qui composaient le sol du couloir. Elle avait profité de l’assoupissement soudain de sa soi-disant maîtresse pour filer de la chambre en douce. Elle avait eu le temps la veille de laver ses affaires, pour pouvoir les porter ce jour là. Affaires qui se résumaient à de grosses bottes noires qui lui montaient jusqu’aux genoux, et dans lequel rentrait son pantalon moulant, noir également. Pour le haut, c’était un simple débardeur sombre, qui mettait ses formes bien en valeur, et une veste rouge foncé lui couvrant les bras et s’arrêtant juste au dessus de sa taille. Normalement, il y aurait dû y avoir une ceinture à laquelle devaient être accrochées deux dagues. Ces dagues dont elle se servait pour exécuter ses contrats. Mais on les lui avait confisqué à son arrivée dans la prison. Par contre, elle avait trouvé au beau couteau dans les cuisines. Objet qu’elle n’avait pas pût s’empêcher de dérober et de cacher dans une de ses bottes. Elle l’avait ensuite tellement affûté, en cachette évidemment, qu’il était capable de couper un cheveux en deux… Dans le sens de la longueur. Bon, ce n’était pas ses dagues, mais c’était déjà mieux que rien.
Donc, cette jeune demoiselle répondant au nom de Shana était à présent entrain d’errer dans les couloirs, à la recherche, on s’en doute, d’une sortie. Il devait bien y en avoir une quelque part qu’en même ! Sur son chemin, elle croisa quelques serviteurs, tenant soit une corbeille de fruits, soit un plateau sur lequel reposait un liquide rouge sombre contenu dans une coupe en verre. Honnêtement, la jeune femme ne les comprenait pas. Ils savaient qu’ils allaient être tués, alors à quoi bon continuer à servir ? Quelle satisfaction pouvait-on tirer du fait d’être esclave ? Si Shana ne s’était pas encore donné la mort, c’était uniquement parce qu’elle contait bien entraîner quelques buveurs de sang avec elle. Après tout, sa vie jusqu’à présent n’avait été faite que de carnages et de tueries, alors ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait changer. Meurtre pour meurtre, que se soit le sien ou celui de quelqu’un d’autre, peu lui importait. Un mort n’est qu’un mort. Rien d’autre.
Soudainement, la jeune tueuse à gage déboucha sur un grand hall magnifiquement ouvragé. Elle ne put s’empêcher de s’arrêter un instant pour contempler le lieu. Elle avait débouché sur ce dôme par une porte adjacente, au rez-de-chaussée. Les nombreux tableaux représentants la famille de sang pur Krory la regardaient de haut, étalés sur toute la longueur des murs de cette pièce circulaire. Le dôme de verre offrait une vue magnifique sur un ciel virant du bleu foncé au bleu clair, dû au levé du soleil imminent. Shana n’avait pas encore eu l’occasion de venir admirer cette partie du château, mais c’était sans aucun doute cette pièce qu’elle préférait. Déjà parce qu’il y avait vu sur le ciel, et ensuite, parce que la sortie s’y trouvait.
Finalement, la jeune demoiselle reporta son attention sur son projet initial. La sortie. Au cas où lorsqu’elle aurait tué quelques vampires, s’ils ne la massacraient pas tout de suite, elle pouvait toujours essayer de s’enfuir. Pure utopie oui. Mais il était toujours bon de savoir que la porte de sortie se trouvait ici. C’est alors qu’elle se figea lorsque son regard tomba sur un homme, plutôt grand, élancé. Malgré son apparence frêle, la jeune femme pouvait sans aucun mal deviner les abdos qui se cachaient sous sa veste. Sa peau était d’une pâleur à faire peur. Encore pire que celle de notre demoiselle. Demoiselle qui remarqua très vite les valises aux pieds de l’inconnu. Alors comme ça il venait de son plein gré ? Une suite de déduction logique s’imposa à la jeune tueuse à gage. C’était un vampire, il n’y avait aucun doute là dessus. Quel humain aussi fou soit-il, viendrait de son propre chef dans un endroit pareil ?
Le sourire sadique que lui fit le vampire confirma ses craintes. Elle se força à garder son sang froid, et surtout un air calme. Mais malgré tous ses efforts, son cœur accéléra légèrement, provoquant une légère hausse du rythme de sa respiration. Il s’avança doucement vers elle. Ses yeux, son attitude, tout trahissait l’envie immédiate du vampire. Et quoi de mieux lorsque le repas se présente de lui-même ? Shana resserra ses poings. Il ne l’aurait pas comme ça. Jamais. Elle ne se laisserait pas faire. Et en cas de dernier secours, elle avait toujours son couteau coincé dans sa botte. Mais elle préférait l’utiliser que dans une situation désespérée, puisque sinon on la lui confisquerait immédiatement, et elle serait obligée de s’en refaire une.
>> Bonjour, vous tombez bien... Je cherchais justement... quelqu'un à me mettre sous les crocs.
Bien au moins le point positif c’était qu’il n’y avait plus aucun doute quant à ses intentions. Les paroles si confiantes du vampire, son attitude si calme, firent grimper d’un cran la rage que la demoiselle lui portait. Elle ne le connaissait que depuis quelques secondes, et elle avait déjà envie de l’étrangler. Mais il aurait droit à un avertissement d’abord. Elle n’est pas un monstre quand même. Le vampire continuait de se rapprocher. Il n’était plus qu’à un mètre d’elle maintenant. La jeune tueuse à gage contracta ses muscles, serra son poing à tel point que les jointures blanchirent. Un pas. Le coup partit. Vif, rapide, sec. Son poing alla heurter de plein fouet la mâchoire du vampire. Certes, ça n’avait pas dût lui faire si mal que ça, même si la jeune femme y avait mit tout son cœur, mais au moins, il saurait à quoi s’en tenir avec elle. Elle le fixa droit dans les yeux, sans ciller, une lueur de haine brûlant dans ses pupilles. Elle n’avait pas bougé un muscle depuis que le coup était partit. Le vampire allait sans doute lui faire regretter son geste. Quoique, regretter non… Il allait lui faire payer, c’est tout. Mais pas regretter. La jeune femme lâcha une phrase d’un ton sec, cassant. Une simple phrase d’avertissement.
- Touche un seul de mes cheveux et tu le regretteras.

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Jeu 19 Nov - 1:49

    Jun avançait gentiment en direction de la jeune femme. C'était un casse-croûte agréable à regarder. Et il savait qu'elle n'allait pas se laissait faire, cela se lisait dans ses yeux. Mais le challenge n'en était que plus tentant. Il était maintenant à moins d'un mètre d'elle. Il la regardait dans les yeux, le même sourire sadique scotché sur les lèvres. Sans qu'il s'y attende, il vit le petit poing de la jeune fille se rapprocher de son visage. Il aurait pu l'éviter, mais s'il l'avait fait, il n'aurait pas eu une raison de plus de faire d'elle son petit déjeuner. Il se massa le menton comme s'il avait ressenti quelque chose et la regarda. Elle avait ce petit air de défi dans les yeux. Mais elle devrait savoir que défier un vampire, assoiffé de surcroit, n'était jamais la plus intelligente des choses à faire.
    Aux paroles de la jeune femme, il voulut retenir un rire qui sortit malgré lui. Le rire se voulait sincère, quoique sonnant avec une pointe de colère. Mais cela l'amusait plus qu'il aurait pu l'imaginer. Il arrêta de se "masser" la mâchoire et la regarda, un sourire moins sadique sur les lèvres.

    >> Alors quoi ? Tu as le droit de me toucher et moi non ? C'est injuste avoue-le !

    Il fit craque son poing et donna un coup dans le ventre de la jeune femme, pas trop fort pour qu'elle puisse se relever et qu'il puisse jouer un peu. Sous la force du vampire, elle se déplaça de quelques mètres et atterrit contre un pan du mur, faisant légèrement trembler un tableau. Il ne pensait pas avoir frapper aussi fort mais bon maintenant que c'était fait. Elle aurait quelques bleus, mais son sang bouillait dans ses veines, ce qui le rendrait que plus appétissant.
    Il se rapprocha d'elle encore une fois, ne se séparant pas de son sourire, laissant ses valises au milieu du chemin. Il marcha de son même pas lent, pendant que la jeune femme se relevait douloureusement de sa chute. Il s'arrêta à un mètre d'elle, histoire de prévoir un nouveau coup de poing si elle en avait la force. Il croisa les bras sur sa poitrine le temps qu'elle se relève, puis annonça d'une voix anormalement enjouée :

    >> Je ne voulais qu'un peu de ton sang... Tu as vu où ta méfiance t'as conduit ?

    Il baissa les yeux un instant et soupire. "Les humains ne cesseront de me surprendre" pensa-t-il. Il ne riait pas souvent, voire jamais, mais là, cette petite humaine qui défiait un vampire avec beaucoup de cran et de courage lui donnait envie de rire.
    Il recommença à toucher son pendentif, fixant la jeune effrontée qui était à présent debout devant lui, s'appuyant contre le mur, le même regard de défi. Elle n'en avait pas eu assez. Si elle en voulait plus, il suffisait de demander. Certes il ne faut pas jouer avec la nourriture, mais là, c'était l'humaine qui cherchait les embrouilles... Jun se devait de répondre en bon gentleman qu'il était. Et puis il avait juste dit qu'il voulait s'abreuver, il aurait aussi bien pu lui sauter dessus sans la prévenir. Mais bon, maintenant le mal était fait... Enfin non, pas encore. "Si elle pouvait se laisser faire... je suis assez assoiffé comme ça, les exercices physiques n'aident pas vraiment" Et puis tout ce qu'elle récolterait c'est un Jun en colère. Et un Jun en colère est un Jun qu'on ne préfèrerait pas croisé. D'ailleurs ses pupilles devaient déjà être bien noires par rapport à leur couleur habituelle, le marron clair voire jaune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Sam 21 Nov - 12:51

Elle savait pertinemment qu’elle allait s’en prendre une. Après tout, elle avait frappé un vampire, être qu’il ne fallait surtout pas toucher dans ce château sans autorisation. Mais si elle lui avait envoyé son poing dans la figure, c’était uniquement parce qu’il s’était approché d’un peu trop près. Elle n’était pas du genre à se laisser faire sans réagir. Et au mieux, elle s’en prendrait juste une bonne, au pire il la tuerait. Mais qu’elle meurt aujourd’hui, demain ou dans la semaine suivante, elle s’en fichait. Le résultat serait le même. Elle mourra bien un jour ou l’autre de toute façon, alors un peu plus tôt ou un peu plus tard, où était la différence ? Et absolument rien ne la retenait dans ce monde. A choisir entre vivre et rester esclave ou bien mourir en étant libre, la jeune femme préférait de loin mourir. Mais le désire de résister, de se battre, était toujours présent, et il se manifestait violemment. Et puis sa mère lui avait toujours dit de ne jamais abandonner. Alors c’est ce qu’elle ferait. Même si elle devait se faire tuer pour ça, au moins elle mourrait en étant libre. Et depuis qu’elle était toute petite, elle savait qu’on pouvait la tuer à tout moment, alors elle s’était toujours préparée à cette éventualité. Ca ne lui faisait pas peur. Plus maintenant...
Donc elle avait envoyé son poing sur le vampire en toute connaissance de cause. Mais elle pensait qu’il allait riposter immédiatement. Sa manière de se frotter le menton comme si un vulgaire parasite l’avait juste frôlé, fit grimper d’un cran sa rage contre lui mais aussi son impuissance face à lui. La dernière fois qu’elle avait frappé un homme de cette manière, il avait valsé plusieurs mètres plus loin. Là, elle avait au moins espéré qu’il face juste un pas en arrière. C’était pas trop demandé quand même ? Mais non. Et il alla même jusqu’à lui rire sous nez.
>> Alors quoi ? Tu as le droit de me toucher et moi non ? C’est injuste avoue-le !
Franchement non. Shana ne pensait pas que c’était injuste. C’était lui qui l’avait cherché en premier. C’était lui qui s’était avancé dans le but de boire son sang. Elle, elle n’avait fait que se défendre. S’il ne s’était pas dirigé vers elle comme ça, elle aurait sans doute fait demi-tour sans chercher les embrouilles. Mais avant qu’elle ait pût exposer son point de vue, la jeune tueuse à gage se sentit propulser contre le mur, qu’elle heurta avec un bruit sourd. Sa respiration fut coupée sous l’effet du choc. Elle tomba à genoux sur le sol, une main sur les dalles de pierre pour ne pas tomber, l’autre sur son ventre, à l‘endroit où le vampire avait frappé. Bon sang ! Ca avait été si rapide qu’elle n’avait même pas vu le coup arriver. C’était bien la première fois qu’on arrivait à la frapper ainsi sans qu’elle ne puisse réagir. Elle toussa un peu et essaya de remplir ses poumons d’une manière saccadée. Même en ayant l’habitude de recevoir des coups, c’était bien l’une des rares fois où un seul coup arrivait à la faire tomber aussi facilement.
Le souvenir de sa mère s’imposa dans son esprit. Elle la voyait devant elle, si forte. Jamais elle ne se serait fait avoir comme ça. Ou alors si ça avait été le cas, elle se serait relevée immédiatement, ou du moins le plus rapidement possible. Shana rassembla donc ses forces, et s’aida du mur pour se remettre debout. Elle tremblait légèrement sur ses jambes et restait un peu pliée en deux sous l’effet de cette douleur au ventre qui ne voulait absolument pas diminuer en intensité. Ce qu’avait fait le vampire, c’était quelque chose qu’un humain pourrait peut-être arriver à faire s’il était au maximum de sa force. Et pourtant il n’y avait pas mit tout son cœur, elle le savait, ce qui laissait supposer de nombreuses choses quant à sa véritable force. La jeune tueuse à gage releva la tête et envoya un regard de défis au vampire, qui se rapprochait avec toujours ce même sourire aux lèvres. Compte tenu de sa force, il pourrait facilement boire le sang de la jeune femme, même si celle-ci ferait tout pour l’en empêcher. Elle avait réussit à rester vierge de toute morsure, c’était pas pour que ça arrive maintenant. Elle resserra son poing sur son ventre. Le coup qu’elle avait reçu lui avait peut-être ôté une bonne partie de sa vitalité, mais elle ne se laisserait pas faire aussi facilement. Elle avait toujours son couteau caché dans sa botte. Au pire, elle n’hésiterait pas à en faire usage.
>> Je ne voulais qu’un peu de ton sang… Tu as vu où ta méfiance t’as conduit ?
C’est vrai qu’elle s’était fourrée dans de beaux draps en frappant le vampire. Mais pourquoi son sang à elle ? Il y avait beaucoup d’autres esclaves qui, soit n’avaient pas la force de résister, soit se laisseraient faire parce que c’était leur rôle. Shana ne se considérait pas comme ça, comme un objet dont on dispose quand bon nous semble. Pour elle, même si elle était forcée de rester dans ces murs, elle était toujours libre de ses mouvements. La jeune femme gardait les yeux fixés sur le visage du vampire. Elle respirait vite, et son cœur ne faisait rien pour ralentir la cadence. Dans sa chute, son pendentif avait glissé en dehors de son vêtement. Il pendait actuellement sous son nez, se balançant au rythme de sa respiration saccadée. Machinalement, elle attrapa le bout de métal argenté qui contenait la pierre violette. Elle ne faisait ça que très rarement, uniquement quand elle se savait dans une situation très délicate. C’était en quelque sorte un geste pour lui redonner un peu de courage, puisque ce pendentif lui rappelait automatiquement sa mère, cette femme qu’elle avait toujours eu comme modèle et qui n’abandonnait jamais. Shana émit un petit rire nerveux au moment où ses lèvres s’étirèrent en un fin sourire.
- Si tu veux boire, va voir en cuisine. Il y a plein d’esclaves bien plus dociles que moi.
Elle ne bougea pas, plantant ses yeux sombres dans ceux presque noirs du vampire. Et même si elle avait voulu partir maintenant, elle ne l’aurait pas pût. Ses jambes tremblaient encore et elles n’auraient sans doute pas suivit, forçant la jeune femme à s’effondrer par terre, chose qu’elle ne voulait absolument pas. Alors elle se contentait de le fixer avec se même petit air de défis qui lui était propre. Le problème c’était que, étant habituer à la douleur, et aussi à cause de son mal de ventre qui annihilait toutes ses autres sensations, elle ne sentait pas les autres petites blessures. Notamment celle qu’elle s’était faite en se mordant la lèvre lorsque le vampire l’avait propulsée contre le mur. Fine incision par laquelle deux petites gouttes de sang s’étaient déjà échappées.
[[ Sorry pour ce léger retard, mais j'étais dans l'impossiblité totale de répondre... (pas chez moi..) ]]

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Dim 22 Nov - 19:00

    L'humaine était dans une position un peu délicate. Elle était à la merci de Jun, qui ne faisait que s'en amusait. S'il l'avait voulu, il aurait pu mettre un terme à cet échange mouvementé, en prenant son sang et en repartant comme si de rien n'était. Même si elle se débattait, le vampire avait un avantage physique sur elle et elle n'y pouvait rien. Mais pour lui, c'était quand même plus marrant de jouer avec elle un peu avant. Il n'aimait pas les choses trop faciles. Elle arrivait à se remettre debout, malgré la douleur qu'elle devait ressentir et il devait l'avouer, Jun en était presque impressionné. Elle tenait le coup comme une guerrière et en général les humains n'étaient pas aussi résistants. Cela renforçait son envie de jouer avec elle bien évidemment. A sa remarque, il eut un nouveau sourire, mais plus amusé que sadique cette fois.

    >> Oui mais c'est pour ça que je ne veux pas aller en cuisine, ils sont trop dociles à mon goût, toi en revanche...

    Il se rapprocha doucement d'elle. Et ce fut à ce moment qu'il sentit une odeur encore plus alléchante que la simple humaine : son sang. Rien de tel pour réveiller les premières pulsions meurtrières d'un vampire assoiffé. D'un geste rapide, il l'attrapa par le coup et la souleva contre le mur. Mais sans l'étouffer non plus, juste histoire de la tenir. De cette posture, peu des choses qu'elle ferait pourrait réellement blesser le vampire. De sa main libre, il passa un doigt sur le sang qui coulait de ses lèvres et alla le porter aux siennes.

    >> Hum... Délicieux... Je le savais...

    Il sortit ses crocs qui n'étaient alors pas encore visibles et se rapprocha du cou de la jeune femme.




(C'est court... désolé =( )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Dim 22 Nov - 20:30

Honnêtement, elle ne pensait qu’il irait bien sagement en cuisine comme elle le lui avait dit. Quel vampire s’embêtrait à faire un détour dans cet endroit alors qu’il avait un casse-croûte tout frais servit sous le nez ? Et le vampire en question n’avait pas l’air de renoncer à elle aussi facilement. Évidemment, et Shana le savait très bien, de nombreux vampires étaient joueurs. Quoi de mieux qu’un esclave qui se rebelle pour égailler une journée monotone ? Le vampire avait donc de nombreuses raisons aussi diverses que variées pour boire le sang de la jeune femme et non celui d’un esclave quelconque. Autrement dit, elle était dans une très, très mauvaise position. D’autant plus qu’elle tenait à peine sur ses jambes, et que le vampire n’aurait certainement aucun mal à l’immobiliser. Mais tout espoir n’était perdu : il lui restait son couteau dans sa botte. Et elle comptait bien l’utiliser.
Alors qu’elle fixait toujours le vampire, elle remarqua que son sourire cette fois n’avait plus la même expression. Ce n’était plus du sadisme, c’était de l’amusement. Alors elle avait vu juste. En plus de la faim, il s’occupait de son cas également pour se divertir. Et tous les moyens étaient à sa disposition pour se faire. Il était plus fort qu’elle, plus rapide aussi. En fait, la jeune femme doutait d’avoir une chance d’en réchapper, même avec sa fine lame cachée dans sa botte. Elle ne savait même pas si les contes qu’elle écoutait, cachée dans l’ombre, lors des veillées des enfants du village étaient vrais. Un crucifix ? Sur ce point là, elle avait beaucoup de doutes. De l’eau bénite ? Encore des histoires à dormir debout. Un pieu dans le cœur ? Voilà qui était déjà plus intéressant, mais il était tout de même difficile de croire qu’un simple morceau de bois pourrait venir à bout d’un créature aussi puissante. Mais il fallait bien qu’elle essaie quelque chose. Peut-être que si on leur coupait la tête ça serait suffisant. Oui, là c’était déjà quelque chose de plus probable. Même un vampire aurait du mal à survivre sans sa tête, non ?
La réponse du vampire la fit sursauter. Alors comme ça, il ne voulait pas aller en cuisine ? C’est sûr, c’était bien plus drôle de boire le sang d’un ‘esclave’ qui ne se laisse pas faire. Soudain, le petit mètre qui les séparait fut rapidement réduit. Le vampire se faisait plus menaçant. La jeune femme se préparait déjà à attraper le couteau quand un main vive, trop vive à son goût, vint la saisir au cou et la plaquer contre le mur. Ses pieds ne touchaient plus le sol, et elle eut un peu plus de mal à remplir ses poumons endoloris. Pas qu’elle soit totalement privée d’oxygène, mais cette position n’était pas la meilleure lorsqu’on voulait respirer normalement. Elle n’avait même pas eu le temps de réagir, et dans son état, ce n’était même pas le peine de penser à se dégager comme ça. Elle attrapa la main du vampire par pure réflexe, même si elle savait que la faire lâcher prise n’était qu’une pensée illusoire.
La deuxième main du vampire se porta rapidement à sa lèvre, que le bout de ses doigts vint effleurer. Puis il ramena ces mêmes doigts à ses lèvres. Shana remarqua qu’un peu de liquide rouge sombre les recouvrait. Du sang ? Mais depuis quand elle saignait ? Une sueur froide lui parcouru toute la longueur du dos, de la nuque, jusqu’en bas de la colonne vertébrale. Le premier coup qu’il lui avait porté. Elle se souvenait avoir ressenti une infime douleur à la lèvre mais rien d’autre. Cette douleur avait rapidement été effacée par celle qui lui brûlait toujours l’estomac. Alors elle se serait coupée ? Elle était en encore plus mauvaise position qu’elle ne le pensait.
La remarque du vampire eut du mal à atteindre le cerveau embrumé de la jeune tueuse à gage. Elle manquait déjà d’oxygène, et la manière dont la tenait son agresseur n’arrangeait rien. Ni les battements de son cœur qui se faisait de plus en plus rapide en fonction du temps qui passait, demandant encore plus d’air pour l’alimenter. C’est alors que le vampire se décida à agir pour de bon. Il ouvrit la bouche, laissant voir deux crocs d’une blancheur éclatante, et rapprocha lentement sa tête vers le cou de la jeune femme. Le cerveau de cette dernière ne cessait de répéter le même mot. Danger ! Danger ! Danger !
Le danger, elle le connaissait. A vrai dire, elle le côtoyait presque tous les jours. La vie de tueuse à gage n’était pas facile. Et la mort rôdait en permanence autour d’elle, chaque jours, chaque minute, chaque seconde. Et ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait dans une situation similaire. Je parle évidemment du danger de mort. Mais la pire des fois a sans doute été le jour où sa mère est morte, et où elle avait bien faillit y passer aussi. C’était un jour froid, neigeux. Un homme était venu manger pour la première fois chez elles. Mais au lieu de passer un repas tranquille, l’homme en question avait brandit l’épée dont il ne séparait jamais, d’après sa mère. Était-ce un ancien tueur à gage ? Ou alors exerçait-il toujours, ce qui expliquerait pourquoi il voulait tuer la mère de la gamine ? Shana ne le saurait jamais. Toujours est-il qu’au moment où sa mère allait le tuer, il l’avait utilisé comme bouclier. La fillette de cette époque avait vu arriver les dagues de la femme droit sur elle. A ce moment, elle avait pensé qu’elle n’en avait plus que pour quelques secondes à vivre. Après tout, rien n’empêchait sa mère de la transpercer pour atteindre sa cible. Elle était tueuse à gage après tout. Une personne qui ne soucis que de l’exécution de ses contrats, peut importe les victimes innocentes faites à côté. Mais à sa grande surprise, les lames s’étaient arrêtées à quelques millimètres de sa poitrine. Oui, sa mère ne l’avait pas tuée. Mais ça lui avait coûté la vie. L’homme en avait profité pour trancher net la gorge de la femme. Shana avait par la suite récupéré les dagues de sa mère et foncé sur son meurtrier. Meurtrier qu’elle tua son tour. Comment avait-elle fait ? Un coup de chance sans doute… Toujours est-il que si elle avait été plus forte, sa mère n’aurait pas eut à mourir pour elle. Si elle avait sût se défendre, elle serait toujours avec elle.
Ce simple souvenir fit retrouver les quelques forces qui manquaient à la jeune femme pour essayer d’empêcher le vampire de la mordre. Sa bouche se rapprochait dangereusement de son cou. Alors la tueuse à gage laissa tomber son bras droit le long de son corps. Elle espérait que l’autre ne s’en rendrait pas compte par ce que sinon, sa dernière chance partirait en lambeaux. Elle ramena son genou droit sous elle pour attraper rapidement le couteau qu’elle cachait. Perdu pour perdu, autant se dépêcher d’en finir. Puis sa main fonça droit sur le propre cou du vampire, la dague tenue solidement entre sa paume et ses doigts.
- Lâche moi !
Deux petits mots soufflés avec le peu d’oxygène qu’elle avait dans les poumons, et étouffés par les doigts du vampire qui enserraient toujours sa gorge. Elle appuya la lame sur la peau nue de celui-ci pour bien lui faire comprendre qu’elle ne plaisantait pas. Son couteau était tellement bien affûté qu’au moment où elle pressa le côté tranchant, quelques gouttes de sang roulèrent sur la peau blafarde du vampire.
[[ Pas grave t'inquiète. ^^ ]]

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Lun 23 Nov - 0:55

    Jun était à la limite de la crise d'épilepsie. Bon non quand même pas, mais la soif lui tiraillait atrocement les entrailles. Mais voyant cette gorge déployée devant, il savait qu'il se rassasierait dans peu de temps et rien que cela lui fit du bien. Les crocs en évidence, les doigts enserrant "tendrement" le cou de l'humaine sans pour autant l'empêcher de boire, sa bouche se rapprochait dangereusement de sa veine la plus vulnérable. Il était tellement impatient de sentir son sang couler dans sa gorge, le calmant pour de bon, qu'il ne fit pas attention qu'elle bougea. Et pourtant, elle remuait pas de peur, malheureusement. Elle profitait de "l'absence" de Jun pour poser sur sa gorge une fine lame qui fit couler quelques gouttes de son sang à lui. Il recula sa bouche, et se mit à rire. Un rire rauque, plus colérique qu'autre chose. Il avait soif, il était fatigué, et elle, tout ce qu'elle trouvait de mieux à faire c'était de le menacer de ce... ce cure dent. Certes bien aiguisé, mais cure dent quand même.
    Il arrêta de rire d'un coup et planta son regard plus que noir dans les yeux de l'humaine. Là, il était vraiment en colère. Et comme j'avais prévenu, un Jun en colère n'est pas un Jun qu'on aimerait rencontrer. Mais malheureusement pour elle, elle avait provoqué le vampire et allait faire la rencontre de ce Jun. Bon de façon modérée, car il était trop fatigué pour tuer qui que ce soit.
    Il ne prit même pas la peine de la menacer avec des paroles, les gestes parleraient d'eux-même. Il était plus rapide et c'était là bien le meilleur des avantages dans cette situation, en plus de la force. Il prit le petit poignée de la jeune femme qu'il tordit légèrement, sans le casser, et elle lâcha le petit couteau sous la pression. Puis, entendant le couteau tombait à terre, il rouvrit la bouche et planta ses crocs dans le cou de la jeune femme. Elle continuait tant bien que mal de se débattre, mais cette petite chose faible ne pouvait rien. Il but jusqu'à ce qu'elle arrête de se débattre et jusqu'à ce qu'il n'ait plus soif.
    Au bout d'un moment, il la relâcha et elle tomba à terre, le cou ensanglanté. Elle avait perdu connaissance tandis que les yeux de Jun étaient redevenu d'un marron clair éclatant et un sourire de satisfaction était posé sur ses lèvres. Il récupéra ses valises et les rapprocha de sa "dépouille". Il s'assit sur l'une d'elles et attendit qu'elle se réveille, un sourire amusé sur les lèvres. En attendant, il leva les yeux vers le dôme où le soleil y trouvait un bien beau refuge. Même s'il était un vampire, Jun adorait le soleil. Cela lui rappelait les jours heureux avec sa soeur. Il se remit à toucher son pendentif par réflexe en y repensant. Son sourire à elle était aussi chaleureux et lumineux que la lumière du jour. C'était peut-être pour ça que maintenant Jun était l'un des rares vampires à préférer le jour à la nuit.
    Entendant de petits gémissements de douleur, Jun reposa son regard sur sa victime. Elle se réveillait douloureusement.

    >> Alors, tu t'es remise de tes émotions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Lun 23 Nov - 22:20

Mais quelle illusion elle avait bien pût se fourrer dans le crâne ! Comment est-ce qu’elle avait pût croire une seconde que sa petite lame aurait fait le poids contre un vampire ? Bon d’accord, il avait reculé, mais uniquement pour pousser un rire. Mais pas un rire d’amusement, ou sadique. Un rire de colère. Puis il planta ses yeux sombres dans ceux de Shana. Un simple regard, qui, pour la première fois dans sa courte vie, fit froid dans le dos de la jeune femme. Oui, pour la première fois depuis des années, elle sentit son cœur accélérer violemment, son souffle se faire plus rapide. Ce sentiment, il était rare qu’elle le subisse. Car étant habituée aux situation dangereuses, elle n’avait plus vraiment peur. Sauf qu’un humain reste un humain. Une créature qui est envahie d’un sentiment de peur dès qu’elle se sent menacée. Certes, ce sentiment apparaît à différentes échelles de danger suivant les personnes, et à ce moment là, la limite venait d’être dépassée pour la petite tueuse à gage qu’était Shana. Elle n’avait peut-être fait que se défendre, mais en refusant de coopérer, elle avait énervé le vampire. Et elle savait qu’il ne valait mieux jamais croiser la route d’un vampire énervé, sous peine d’y laisser la vie.
Une douleur dans son poignet la ramena à la réalité. Réalité douloureuse. Malgré la douleur, elle serra ses doigts sur le manche du couteau, faisait blanchir les jointures. Malheureusement pour elle, le vampire était bien plus fort qu’elle, pauvre petite humaine. A la limite de la fracture du poignet, elle lâcha la lame. En faisant ça, elle avait signé son arrêt de mort, elle le savait. Mais même si elle avait gardé le couteau, elle serait morte quand même, alors où était la différence ? Elle avait offensé un vampire, et il allait la tuer. C’était aussi simple que ça.
Un léger tintement sur le sol, suivit d’une vive douleur dans le cou. Le vampire avait été rapide, franc, sec. La jeune femme réprima un petit gémissement de douleur. Douleur qui se propageait dans tout son corps. C’était différent de celle éprouvée au ventre. Celle-ci brûlait son cou. Elle sentait ses forces se vider au fur et à mesure que le vampire aspirait son sang. Sa vie. Malgré tout, elle refusait de s’admettre aussi facilement soumise, même si elle l’était. Elle ramena ses mains sur le torse du vampire, qu’elle tenta de repousser, en vain évidemment. Elle n’eut bientôt plus la force de lever les bras, qu’elle laissa pendre le long de son corps. Ses forces la quittaient rapidement. Trop rapidement. Elle sentait le liquide chaud couler de son cou, sur son dos, son épaule, sa poitrine. Un voile noir recouvra progressivement ses yeux. La dernière image qu’elle eut avant de sombrer fut celle du soleil, perçant à travers le dôme de verre.
Elle était sur le sol, étendue. Lentement elle ouvrit les yeux, pour se retrouver face à un plancher en bois. Un plancher en bois ? Mais… Elle porta sa main à son cou. Il n’y avait aucune trace de morsure quelconque. Pourtant, elle était sûre que le vampire l’avait mordue. Elle redressa la tête et regarda autour d’elle. Le soleil filtrait à travers les carreaux de la seule fenêtre de la pièce, éclairant les quelques objets qui s’y trouvaient. Un grand pot en terre contenant de longues barres de bois, une armoire poussiéreuse, Une table sur laquelle étaient étalées de nombreuses dagues et autres couteaux en tout genre. Cette salle, la jeune femme la connaissait. C’était dedans qu’elle faisait les entraînements avec sa mère. Elle se leva lentement. A sa grande surprise, aucune douleur ne vint entraver ses mouvements. Elle fit un pas vers la table, faisant grincer le parquet. Mais comment elle avait atterrit là ? Elle avança une main vers une dague qu’elle ne connaissait que trop bien. Un manche simple, fait de bois recouvert d’une lanière de cuir foncé, et une lame à double tranchant, d’une bonne trentaine de centimètre. C’était avec ce poignard qu’elle avait tué l’assassin de sa mère. Avant qu’elle ne pose les doigts sur cet objet, une voix dure et froide la fit sursauter.
- Relève-toi ! C'est pas en restant à terre que tu vas vivre.
Derrière elle, il y avait une femme grande, aux cheveux courts, raides, brun foncé, ne dépassant pas ses épaules. Elle avait les bras couturés de cicatrices, et posait un regard bleu acier sur un petit corps étendu sur le sol. Une gamine aux longs cheveux noir de geai. Elle-même. La Shana adulte se souvenait de ce jour. L’entraînement avait été particulièrement intense, et la douleur l’avait clouée sur place quelques minutes. Mais malgré tout, elle s’était relevée. Elle n’avait pas abandonné.
Soudain, le paysage se modifia. La jeune femme se retrouva dans le noir complet. Seul une faible lueur éclairait un morceau de la maison qu’elle avait en face d’elle. Elle se dirigea lentement dans cette direction, tournant à l’angle, et débouchant sur une petite clairière au centre de laquelle un feu avait été allumé. Des enfants étaient assis en rond autour de cette source de chaleur. L’un d’eux était levé, et récitait quelque chose aux autres. Mais la jeune femme était bien trop loin pour entendre ce qu’il disait. Pourtant, cette scène était familière à la jeune femme. Elle savait que le thème de cette soirée était les histoires d’horreur. Pour la simple et bonne raison qu’elle y avait déjà assisté. Elle se rapprocha lentement, se cachant dans l’ombre que produisaient les quelques arbres plantés de-ci de-là. Elle se posta à côté d’un arbre entouré de bosquets. Elle passait que les gamins la verraient rapidement, mais aucun d’eux ne fit attention à sa présence. Le plus grand d’entre eux passait entre tous les gamins rassemblés autour du feu. Ils racontaient une histoire, en fichait la trouille à tous ceux qui étaient présent par la même occasion.
- … Alors il se jeta sur la fille et planta ses crocs dans sa gorge. Le sang gicla partout. Elle mourut quelques secondes plus tard, parce qu’elle n’était pas assez forte pour faire face au vampire.
Un bruissement de feuille lui fit tourner la tête sur la droite. Elle baissa les yeux et vit une gamine cachée derrières les buissons. Une gamine aux longs cheveux noirs. Shana.
L’image se brouilla, laissant la jeune femme dans le noir complet. Des douleurs dans son corps se ravivèrent rapidement. Au ventre et au cou. Elle sentait aussi qu’elle était étendue sur un sol froid, dur. Elle n’était pas morte ? Pourtant, un vampire ‘normal’ l’aurait tuée pour s’être comporter de cette manière face à lui. Alors pourquoi ce vampire là ne l’avait pas fait ? Lentement, Shana ouvrit les yeux. L’éclat du soleil la força à les refermer aussitôt. Elle ramena ses bras sous elle et entreprit de se redresser. Mais à cause du manque de force, elle retomba lourdement sur le sol. Elle se décida finalement à ouvrir pour de bon les yeux. La forte luminosité lui fit mal, mais il fallait absolument qu’elle sache si le vampire était toujours là. Et oui, il l’était. Pourtant, il n’avait pas l’air très menaçant, assit sur sa valise. Au contraire, il était plus amusé qu’autre chose. Une phrase. Enfin, une question. Était-il vraiment intéressé par son état, où cette situation l’amusait-elle plus qu’autre chose ? Shana pencherait plutôt pour la deuxième solution.
La jeune femme remarqua du coin de l’œil le couteau qui était tombé sur le sol. Il se trouvait à portée de main, devant elle. Elle remua douloureusement son bras lourd jusqu’à cet objet tant convoité, puis serra le manche de bois dans ses doigts gourds. Elle ramena la lame vers elle, faisant crisser les dalles de pierre sur son passage. Certes, elle n’avait aucune chance de faire quoi que ce soit avec contre le vampire, mais le tenir contre elle était quelque chose qui la rassurait. Après tout, ça faisait plus de dix ans qu’elle ne se séparait jamais d’une lame quelconque, même dans son lit, même dans la douche, partout. Malgré la douleur et l’épuisement, la jeune femme se força à rouler sur le côté, se retrouvant étendue dos au mur. Mur qui lui servit d’appui pour se redresser. Elle fut donc rapidement assise contre le mur, face au vampire qui la regardait toujours avec ce même sourire amusé. Le couteau était toujours dans sa main. Rapidement, les images de son rêve s’imposèrent dans son esprit. Certes, elle ne pourrait pas le vaincre, c’était impossible. Mais si elle restait étendue sur le sol, elle ne pourrait pas vivre non-plus. Alors, bien contre elle-même, elle rangea le couteau dans sa botte, bien caché. Et si le vampire décidait de le lui prendre, il lui serait facile de l’y contraindre. Après, elle plongea ses yeux sombres dans ceux maintenant marron clair du vampire. Elle lui envoya un regard noir avant de répondre d’une voix tranchante.
- T’es encore là, toi ?

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Dim 29 Nov - 17:27

    Jun ne savait pas pourquoi mais il était resté là et attendait le réveil de la rebelle. Peut-être voulait-il voir si elle garderait son air de défi après ce qu'il venait de lui faire ? Peut-être s'était-il attaché à elle ? Non ! Ce n'était pas du tout son genre.
    Bref, il tenait toujours son pendentif entre ses doigts lorsqu'elle commença à bouger. Il posa ses yeux sur elle, le même sourire amusé. Elle ne répondit pas à sa question mais prit le couteau qui était non loin d'elle. Jun en sourit d'avantages. Que pouvait bien faire une jeune humaine affaiblie contre un vampire revigoré. Il laissa donc faire tandis qu'elle alla rouler contre le mur pour s'y asseoir et appuyé son dos contre celui ci. Elle rangea le couteau dans sa botte et lança un regard noir au vampire avant de lui balancer toute sa haine dans une question. Jun lâcha son pendentif et alla s'asseoir en tailleur par terre, devant elle. Il affichait toujours ce même sourire un peu agaçant à la longue.

    >> Et bien oui, je suis toujours là... Et toi, toujours en vie... c'est amusant non ?


    Il la regardait droit dans les yeux, se délectant de toute la colère qu'elle avait contre lui. Un pure moment de plaisir pour le vampire, qui aurait pu être redoublé s'il l'avait tué. Mais le jour, et le fait qu'il avait marché presque toute la nuit faisait qu'il préférait s'amuser plutôt que de tuer de sang froid. Et puis si elle le cherchait trop, ce serait ce qu'elle gagnerait.

    >> Tu veux que je t'offre à manger, avec tout le sang que tu as perdu tu as besoin de force !

    C'était plus pour se moquer d'elle que pour être gentil qu'il proposait cela évidemment. Croire que Jun était gentil gratuitement était une belle erreur qu'il ne fallait jamais commettre. Ne pas faire confiance à un vampire était la meilleure des choses à faire. On ne savait jamais ce qu'il avait en tête ces sangsues là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Lun 30 Nov - 21:06

Bon sang ! Ca aurait été si simple si elle n’avait pas essayé de tenir tête au vampire. Si elle n’avait pas essayé de trouver une sortie. En fait, si elle n’avait pas accepté ce fichu contrat ! Elle n’aurait pas fait ça, tout ce qui s’était passé jusqu’à présent ne serait pas arrivé. Elle n’aurait pas été considérée comme une esclave, elle ne se serait pas fait mordre, et elle ne serait pas assise dos au mur, complètement vidée de ses forces. Parce que c’était son état à l’heure qu’il était. Le manque de sang dans son corps la rendait plus faible qu’elle ne l’aurait voulu. Elle n’était même pas capable de se relever. Alors elle restait sur le sol, à attendre qu’un minimum de force lui revienne pour au moins atteindre la cuisine et manger un morceau. Ce faisant, elle fixait toujours le vampire qui l’avait mise dans cet état avec un regard assassin. Lui par contre ne semblait pas le moins du monde perturbé. Au contraire, il avait l’air de bien s’amuser.
C’est à ce moment que la jeune tueuse à gage remarqua un drôle de pendentif autour de son cou. Une fine lanière de cuir à laquelle était suspendue une espèce de perle rouge qui faisait des aller-venus entre les doigts du vampire. Un moment, cela lui rappela un tic qu’elle avait prit après la mort de sa mère. Elle se surprenait à tripoter son propre pendentif lorsqu’elle ne se sentait pas bien, ou bien lorsqu’elle se sentait mélancolique. Généralement, ces moments arrivaient vers le début de l’année, lorsque le souvenir de l’assassinat de sa mère revenait la hanter. Mais c’était bien la première fois qu’elle voyait ce genre d’attitude auprès d’un vampire. Après tout, ils sont réputés pour être sans cœur, non ?
La jeune femme sursauta lorsqu’elle le vit se lever silencieusement de sa valise et se diriger vers elle. Elle se serra un peu plus contre le mur quand il s’assit en tailleur devant elle. Pas qu’elle ait peur, mais elle préfèrerait éviter une autre morsure. Quoique, si le vampire le voulait vraiment, il lui était facile de la contraindre. Malgré tout, Shana réprima son envie de sortir son petit couteau. Elle n’aimait pas du tout ça, se retrouver devant un ennemi, sans protection, et complètement affaiblie. Mais elle se contentait de le regarder dans les yeux, chose qu’aucun esclave de ce château aurait osé faire. La colère qui bouillait dans le corps de la jeune femme monta d’un cran alors que le vampire ne voulait pas se départir de son petit sourire amusé, chose qui était vraiment agaçante.
>> Et bien oui, je suis toujours là... Et toi, toujours en vie... c'est amusant non ?
Qu’est ce qu’elle devait comprendre par là ? Que la raison pour laquelle il était resté était qu’il se souciait de sa délicate santé, et qu’il ne l’avait pas tuée par pure gentillesse ? Non, certainement pas. Un vampire, quel qu’il soit, ne ferait jamais ça. Laisser sa victime en vie, à la limite pourquoi pas ? S’il n’avait plus eut faim en court de route… Mais le fait qu’il ait attendu son réveil, alors ça, Shana ne le comprenait pas. Mais bon, au moins, elle était fixée : il trouvait cette situation plus amusante qu’autre chose. Après tout, que fallait-il attendre de mieux de la part de quelqu’un comme lui ?
>> Tu veux que je t'offre à manger, avec tout le sang que tu as perdu tu as besoin de force !
Encore mieux ! Voilà qu’il se fichait ouvertement de sa tête, pour rester polie. Et il croyait quoi ? Qu’elle allait accepter comme ça, sans rien dire ? Et puis quoi encore ? Elle n’avait pas du tout l’intention de rester plus longtemps en sa compagnie. Le seul problème, c’était qu’elle n’arriverait sans doute pas à se lever et partir aussi facilement. Son cou comme son ventre lui faisait atrocement mal, même si la douleur restait supportable pour quelqu’un comme elle. Par contre, elle avait un mal fou à bouger ses membres. Enfin… A bouger tout court. C’est vrai qu’elle avait besoin de manger si elle voulait reprendre des forces, mais se le faire offrir par le vampire qui ne faisait que se rire de la situation, ça jamais. Son honneur ne le permettrait pas. Raisonnement stupide, mais c’était au dessus de ses forces d’être obligée de compter sur lui pour reprendre ses forces.
Elle lâcha un « Et puis quoi encore ? » entre ses dents avant de prendre appui sur les dalles de pierres avec ses mains, dans le but de se lever. Ok, elle était peut-être faible. Ok, elle présumait sans doute de ses forces. Mais jamais elle ne laisserait le vampire la ridiculiser comme ça, sans réagir. Elle serra le dents et fit un effort considérable pour se retrouver à quatre pattes. Déjà une bonne chose de faite. Ensuite, elle fit glisser sa main plus pâle qu’à l’ordinaire sur le mur froid et lisse, prenant appuis dessus. Elle réprima un gémissement de douleur alors qu’elle se levait lentement. Ses jambes tremblaient sous son poids, mais elle était debout. C’était déjà pas mal. Sans pour autant quitter le vampire des yeux, elle fit un pas dans la direction du couloir qu’elle avait prit pour arriver là. Elle savait que les cuisines n’étaient pas très loin. Elle n’aurait que quelques mètres à faire, et elle pourrait s’asseoir sur une chaise et grignoter ce qui était réservé aux esclaves. C’était jouable. Quoique…
Lorsque la jeune femme posa le pied par terre, sa jambe se déroba sous son poids. Elle retomba lourdement sur le sol dur. Elle resta quelques secondes sans bouger, la douleur et l’épuisement lui sciant les jambes. Mais il n’y avait pas que la douleur physique. La douleur morale était également très présente. Encore une fois, elle avait échoué dans ce qu’elle avait entreprit. Si elle avait été plus forte, elle aurait pu. Mais malheureusement pour elle, ce n’était pas le cas. Et cette sangsue allait sans doute en profiter pour en rajouter une couche. A la limite, elle s’en fichait. Ce n’étaient que des mots. Mais le résultat resterait le même. Elle était incapable, pour le moment de se débrouiller sans l’aide de quelqu’un.

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Dim 6 Déc - 20:22

    Pour une fois que le vampire proposait gentiment son aide, celle ci était refusée. Quel orgueil ! Cette fille plaisait bien à Jun, dans le sens où elle était la parfait humaine avec qui il pourrait s'amuser. Il avait suffit de cet air de défi.
    Elle tenta de se lever malgré le peu de forces qu'elle avait. Décidément, elle avait de l'énergie et du courage à revendre. Il l'observait, silencieusement, ne cessant de jouer du bout des doigts avec son pendentif rouge qui pendait à son cou. Elle semblait ne pas trop mal se débrouiller. Son sourire disparut, il devenait sérieux, ça lui arrivait de temps en temps. Elle réussit à se mettre debout, s'appuyant contre le mur. Mais il vit un tremblement dans sa jambe et elle retomba lourdement sur le sol. Etonnement, il ne rit même pas. Il souriait, mais juste parce qu'il admirait le courage de la jeune femme.
    Pendant qu'elle était affalée sur le sol, le vampire se leva rapidement et alla dans les cuisines, repérant à l'odeur l'endroit, et y récupéra quelque chose à manger pour la jeune femme. Sincèrement, ce n'était pas pure gentillesse dans l'esprit du vampire. Il n'en était pas capable, plus capable. Il revint dans les cinq minutes à peine et posa ce qu'il avait ramené sur le sol, devant elle. Il reprit son air sérieux, s'en était presque effrayant pour les plus faibles d'esprits. On pouvait penser qu'il avait enfin décidé d'achever la jeune femme. Mais ce n'était pas le cas. D'une calme et posé il dit :

    >> Ne vas pas croire que c'est de la gentillesse... Je dois avouer que j'admire ton courage pour une humaine.


    Il leva la tête vers le dôme et regarda le ciel bleu et clarté du soleil. il se remit à penser à sa soeur et reprit la goutte rouge entre ses doigts, fermement. Ce courage qu'il admirait tant dans les yeux de la jeune femme lui rappelait la dernière image de sa soeur. il était sûr qu'elle s'était défendue du mieux qu'elle pouvait, mais qu'elle n'avait pas pu faire plus. il s'en voulait encore terriblement de ne pas avoir entendu leurs cris. Il aurait pu les aider, il le savait. Mais il ne l'avait pas fait, car il faisait autre chose. Ses crocs étaient ressortis instinctivement tellement il s'en voulait et que la colère prenait possession de lui. Il ferma les yeux un moment pour essayer de se calmer et reporta son attention sur la jeune femme à terre une fois que cela fut fait.

    >> Ne le mange pas si tu veux, mais tu risques de rester là un moment si tu ne reprends pas des forces,
    dit-il toujours d'une voix calme.


[désolé pour le retard ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Mer 9 Déc - 20:27

Quoi de plus humiliant pour la tueuse à gage que de se retrouver dans le rôle de la chassée ? Quoi de plus frustrant que d’être à terre sans pouvoir rien faire ? La jeune femme se sentait vidée, anéantie. C’était bien la première fois depuis des années qu’elle se retrouvait dans cette situation. Auparavant, c’était elle qui menait la danse. Elle prenait des vies, on la craignait. Maintenant, c’était le contraire. Les vampires avaient inversé les rôles, la rabaissant au rang de simple esclave, de jouet que l’on pouvait jeter quand bon nous semblait. A son arrivée ici, elle avait tout d’abord penser que ses soi-disant ‘maîtres’ n’étaient rien d’autre que de nouveau adversaires, et qu’à force de persévérance elle en viendrait à bout. Il faut croire qu’elle se trompait. Le vampire qui était actuellement assit à côté d’elle lui avait mis la réalité en face… Assez brutalement il faut le dire. Mais au moins, elle avait retenu la leçon. C’était pour elle la première fois qu’elle faisait vraiment face à un vampire sa seule rencontre jusqu’à maintenant étant avec celle qui se prétendait être sa maîtresse, cette chère Lady Rinda Krory. Mais depuis qu’elle l’avait fait sortir de la prison, elle n’avait plus entendu parler d’elle. Chose dont elle ne se plaignait absolument pas. Bref, tout ça pour dire qu’elle n’avait pas encore eut l’occasion de tester la force des vampires. Honnêtement, la jeune tueuse à gage ne pensait pas qu’ils seraient aussi puissants. Elle était sûre de pouvoir s’en tirer s’en trop d’égratignures. Maintenant, elle savait qu’elle avait tord. Jamais elle ne pourrais sortir de ce château vivante. Au fond d’elle même, elle le savait. Et même si elle avait accepté l’idée de mourir depuis longtemps, elle avait toujours eut une mince lueur d’espoir de rester en vie. Mais la lueur était maintenant éteinte.
Alors elle restait étendue sur le sol froid et dur du grand hall. Elle était incapable pour le moment de bouger ne serait-ce qu’un seul muscle. La douleur l’empêchait de faire le moindre mouvement. Elle n’avait encore jamais ressenti ça. Mais c’était aussi la première fois qu’on lui ôtait autant de sang. Et c’était quelque chose de bien pire que les coups qu’elle prenait d’habitude, parce que ceux là, elle sentait la douleur, certes, mais il n’y avait pas cette sensation de vide en elle, comme si on lui avait enlevé toutes ses forces. C’était, en plus d’être extrêmement douloureux, très frustrant, puisqu’elle ne pouvait absolument rien faire. La jeune tueuse à gage s’attendait à tout moment à entendre le rire moqueur du vampire. Quoi de plus naturel ? C’était bien dans sa nature de rabaisser les humains, non ? Pourtant, à sa grande surprise, aucun son ne parvint à ses oreilles. La jeune femme rassembla un semblant de force et leva la tête, trop curieuse de savoir s’il était toujours là, ou s’il avait préféré partir. Un humain à terre, incapable de faire quoi que ce soit, c’est ennuyant, non ? Elle était sûre qu’il ne serait plus là. Après tout, il n’y avait aucune raison qu’il reste là. Il avait fait ce qu’il voulait faire et ça s’arrêtait là. Il n’y avait rien à ajouter.
Comme elle s’y attendait, le vampire n’était plus à sa place, sur ses valise, à la regarder. Disparu, envolé. Quoi de plus normal ? Pourtant un petit détail fit froncer les sourcils de la jeune femme. Les valises… Elle étaient toujours là. Viendrait-il les chercher plus tard ? Non, ce n’était pas plausible. Ou alors, il était allé chercher un esclave pour les lui monter dans sa chambre, trop las pour les porter lui-même. Au moins, ça ferait des vacances à notre petite Shana. Elle n’aurait plus ses yeux instants dans son dos, ou encore son horrible petit sourire agaçant à supporter. Le fait que son agresseur ne soit plus là la soulageait un peu. Après tout, une brebis est toujours mal à l’aise face à un loup.
Maintenant, il fallait qu’elle trouve le moyen de rejoindre les cuisines et manger un morceau. Boire aussi. Elle pouvait toujours essayer de ramper jusque là bas. Non ! Elle était peut-être esclave, mais elle avait toujours un peu de fierté. Elle ne pourrait pas se résoudre à ramper, c’était au dessus de ses forces Au sens propre comme au sens figuré, d’ailleurs. Alors quoi ? Attendre que quelqu’un la découvre et s’occupe d’elle ? A supposer qu’un esclave prendrait le risque de faire autre chose que ce qu’avait ordonné son maître bien sûr. Là non plus, ça ne collait pas. Dans ce château, c’était chacun pour soi. Alors personne n’allait tenter quoi que se soit pour la tirer de là. Le penser n’aurait été qu’une pure illusion. Et puis de toute façon, elle refusait l’idée de dépendre de quelqu’un. Elle avait toujours agit seule, et c’était toujours débrouillée pour survivre seule. Alors pourquoi ça changerait aujourd’hui ? Cependant, elle devait bien admettre qu’elle était bloquée, coincée. La jeune femme fit retomber lourdement sa tête sur le sol. Il n’y avait donc aucune échappatoire ?
Alors qu’elle était en pleine réflexion, elle sentit quelqu’un passer devant elle. Un domestique l’aurait-il découverte ? Elle ouvrit lentement les yeux pour voir de la nourriture devant elle, posée à même le sol. Il y avait là une pomme. Juste une belle pomme aux teints rougeâtres. Seulement, cette nourriture plus que bienvenue n’était sans doute pas arrivée ici toute seule. La jeune femme leva les yeux un peut plus haut pour finalement tomber sur le visage, presque sérieux cette fois-ci, du vampire qui était à l’origine de tout ça. Était-ce lui qui avait amené la nourriture ? Shana avait du mal à croire à cette théorie. C’était un vampire après tout. Pourquoi aurait-il fait ça ?
>> Ne vas pas croire que c'est de la gentillesse... Je dois avouer que j'admire ton courage pour une humaine.
Au moins, elle était sûre que c’était lui qui lui avait apporté ça. Et elle lui d’elle cette idée que c’était par pure gentillesse. Pourtant, il n’y avait aucune raison pour qu’il l’aide, et il lui avait amené de quoi la remettre sur pieds. Provisoirement du moins. Mais la jeune tueuse à gage restait au même point : elle ne comprenait pas ce qui avait poussé le vampire à lui ramener la pomme. Dans son esprit, cela n’était en aucun cas possible. Que quelqu’un aide son ennemi, elle ne pouvait pas l’imaginer. Qu’elle sache, sa mère n’avait laissé en vie, et encore moins sauvé, une personne sur laquelle reposait un contrat. A moins, que ce ne soit qu’une ruse du vampire. La pomme était peut-être empoisonnée… Quoique, ce n’était pas dans ses intérêts de ‘polluer’ ainsi le sang de la jeune femme. Et s’il voulait la finir, il pouvait le faire sans aucun problème. Et, il avait dit quoi ? Qu’il admirait son courage ? Était-ce vraiment un compliment de sa part ? Non, cette fois Shana était complètement perdue. D’abord il lui ramène de la nourriture, ensuite il lui fait un compliment. Et pour couronné le tout, son horrible petit sourire avait disparu pour laisser place à un visage sérieux et calme. Venant d’un vampire, ce changement d’attitude serait presque inimaginable. Et pourtant…
Les yeux de la jeune femme se reposèrent sur la pomme qui trônait devant elle sur le dallage. Elle avait une folle envie de s’en emparer de mordre dedans à pleine dents. Seulement, elle n’avait pas confiance dans le vampire. Vampire dont elle ne connaissait toujours pas le nom soit dit en passant. Mais cela a t’il vraiment une importance ? La jeune femme roula sur le côté pour se retrouver dos au sol. Son regard observa un instant le ciel bleu avant de dériver sur le vampire. Lui aussi regardait le ciel. Encore un chose étrange qu’il fallait rajouter à la liste : il ne semblait pas si dérangé que ça face au soleil. La plupart des vampires de ce château se refusaient à sortir le jour. Il préféraient de loin dormir ou rester enfermés dans leurs chambres sombres. Encore une chose que Shana ne manqua pas de remarquer. Le visage du vampire en face d’elle était très différent de celui qu’elle avait put observer jusque là. Il paraissait si… Mélancolique. Il serrait son pendentif dans ces doigts comme s’il craignait qu’il s’échappe. Ce genre d’attitude, la jeune femme la connaissait. C’était exactement ce qu’elle faisait quand elle pensait à sa mère. Tripoter son pendentif était devenu un automatisme lorsqu’elle repensait à cette nuit là, où on lui avait enlevé sa mère. Mais venant d’un vampire, cette réaction était plutôt étrange. Aurait-il perdu quelqu’un lui aussi ? Soudain ses yeux se braquèrent sur la jeune tueuse à gage, qui ne bougea pas d’un cil. Elle n’allait quand même pas baisser les yeux ?
>> Ne le mange pas si tu veux, mais tu risques de rester là un moment si tu ne reprends pas des forces.
Mmh… Sur ce coup là, il n’avait pas tord. Si elle ne mangeait pas ce que lui avait donné le vampire elle resterait là. Et si elle le mangeait en prenant le risque d’avaler quelque chose qu’il avait peut-être rajouter, elle allait peut-être se faire tuer. Le choix était simple : soit elle mourrait lentement d’anémie, soit elle mourrait d’un poison quelconque. Ou alors dans le meilleur des cas, le vampire n’avait rien mit et elle pourrait reprendre quelques forces. Alors autant tenter le tout pour le tout. Bien incapable de se remettre dos au mur, la jeune femme resta allongée. Elle avança le bras pour attraper la pomme. Rapidement elle la ramena à sa bouche et sans hésiter, mordit dedans. Le jus sucré coula dans sa gorge. La chair était ferme et en même temps juteuse. Non, vraiment, c’était une très bonne pomme. Pas de goût particulier à relever, alors à moins que ce soit un poison indétectable, la nourriture n’était pas empoisonnée. Mais quelle différence ça faisait maintenant qu’elle avait croqué dedans ? Elle en reprit une bouchée en savourant ce goût si particulier qui faisait de la pomme l’un de ses fruits préféré. Un mince sourire, presque indétectable, s’étira sur ses lèvres. Et oui, qui aurait pu croire que le fait de manger un simple pomme ferait sourire une tueuse à gage ? Elle avala et posa ses yeux sur le vampire. Elle l’observa un instant avant de poser la question qui lui brûlait les lèvres.
- Pourquoi t’as fait ça ?
[Tu va finir par en avoir marre avec toutes les tartines que je met... -_-" ]

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Dim 13 Déc - 0:08

    La pomme était posée sur le sol, attendant le verdict de la jeune humaine. Jun s'en fichait qu'elle la prenne ou pas, même s'il préférait largement qu'elle mange cette pomme et qu'elle ne reste pas là à attendre qu'un autre vampire beaucoup moins sympa ne vienne et finisse ce qu'il avait commencé.
    Les mains dans les poches, Jun était debout et continuait de contempler le ciel à qui il vouait une admiration qui lui était presque interdite. C'était peu commun, voire impossible, de rencontrer un vampire se balader le jour, et en plus de cela, apprécier cette balade. Mais Jun était loin d'être un vampire comme les autres et bien qu'il était venu ici pour les rencontrer, il savait qu'il ne serait jamais comme eux car son passé et ses souvenirs l'en empêchait. Et puis il ne voulait pas vraiment devenir un buveur de sang insensible, un chasseur de la nuit qui, tapis dans l'ombre, surveillait sa proie en attendant le bon moment pour lui sauter à la gorge et la vider de son sang pour s'en rassasier. Il regardait de temps en temps du coin de l'oeil l'humaine pour voir ce qu'elle faisait. Il savait qu'elle n'avait plus la force de l'attaquer, de tenter quoique ce soit contre lui, mais il tenait à vérifier si elle mangeait ce fichu fruit ou non. Il était mélancolique à souhait aujourd'hui. Il savait à quoi c'était dû et préférait chasser cette idée et ses images de son esprit. Mais quoi qu'il puisse faire, ces images continuaient de la hanter, le faire souffrir, lui rappelant chaque instant que c'était par sa faute si son soleil ne se lèverait plus jamais. C'était d'ailleurs pour cela qu'il s'était réfugié dans le monde sombre de la nuit, parmi les véritables êtres qui lui ressemblaient. Chasser la culpabilité et la colère qui demeurait en lui et qui rongeait, et rongerait son être pour l'éternité.
    Il soupira, le nez toujours levé vers le Dieu Râ, avant de voir, toujours du coin de l'oeil, la main de l'humaine se rapprocher du fruit et le ramener à elle comme une personne qui n'avait rien mangé depuis des semaines. Il en sourit de contentement. Certes, même s'il admirait le courage de la jeune femme, il était presque impossible pour lui de déchiffrer ses actions. Pourquoi ne l'avait-il pas tuer ? Elle l'avait pourtant bien énervé, et en plus après cette longue nuit de marche, il avait une soif incroyable. Encore qu'il ne l'ai pas tué n'était pas le plus hallucinant. Ce qui l'était : il lui avait apporté de quoi reprendre des forces. Un vampire suicidaire ? Non pas du tout. Et puis pourquoi une pomme ?
    Elle croqua la pomme à pleine dents, ce qui fit sourire Jun un peu plus. Il la regardait manger, le sourire aux lèvres. D'autres souvenirs vinrent se bousculer devant ses yeux. Ruika, aussi belle qu'un bouton de rose au lever du jour, une pomme à la main, plantant ses dents dedans à vive allure comme si elle avait peur qu'elle ne s'en aille. Jun avait passé le reste de la journée à se moquer de façon de manger les pommes, ne sachant que quelques temps plus tard, elle mourrait par son manque d'attention.
    Il se rassit sur ses valises, face à l'humaine, la regardant manger sa pomme presque de la même façon. Là était la raison pour laquelle il ne l'avait pas tué. Elle avait beaucoup de points communs avec sa soeur dans son comportement. Mais en y réfléchissant bien, s'il était un tant soit peu attentif aux filles, il verrait que chacune d'entre elles avaient un peu de Ruika dans leurs faits et gestes. Puis elle lui posa la question qui les chatouillait tous les deux. Il détourna les yeux, regardant un point de l'horizon qu'il ne saurait déterminé. Ses lèvres s'entrouvrirent, puis se refermèrent. Sa première idée de réponse n'était pas la bonne. Il posa sa main par réflexe une nouvelle fois sur son pendentif, jouant avec entre ses doigts. Puis il finit par rouvrir la bouche :

    >> J'ai horreur de me répéter... Je te l'ai déjà dit tout à l'heure.


    Il se leva de nouveau et regarda ses valises puis les escaliers. Il était grand temps pour lui de trouver le maître des lieux et de trouver un endroit où se reposer. Trop de souvenirs se bousculaient dans sa tête. Il n'allait pas pleuré, mais il avait juste besoin de s'allonger et de se reposer.
    Il se retourna vers la jeune femme, sa pomme presque finie et lui dit en reprenant son sourire sarcastique du début.

    >> En tout cas merci pour le repas ce fut un plaisir.

    Il prit ses valises, aussi légères qu'elles puissent être pour un vampire, et entreprit de grimper les marches pour enfin trouver un endroit calme et reposant. Ah, une bonne douche ne serait pas de refus non plus. Il ne s'était pas lavé depuis deux jours à cause du trajet qu'il avait fait. Certes, un vampire ne puait pas autant qu'un humain qui fuyait les bains, mais il aimait se trouver sous l'eau chaude qui glissait sur son corps comme la main un peu trop gourmande d'une femme. C'était autant un plaisir qu'une habitude qu'il avait attrapé en vivant avec des humains.


(Moi en avoir marre ? Mais non jamais... j'adore comment tu écris, comparé à mes mini post ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Mer 16 Déc - 18:23

[Rooh... Merci merci ^^ !]
Alors qu’elle mâchait consciencieusement chaque morceau de pomme, la jeune tueuse à gage observait discrètement le vampire. Pas qu’elle redoutait une nouvelle attaque de sa part, même si elle était quand même un peu sur ses gardes, mais c’était ce que sa mère lui avait toujours enseigné. Ne jamais perdre de vue un ennemi. Et le vieux dicton ne dit-il pas ‘soit proche de tes amis, et encore plus de tes ennemis’ ? Soit, elle n’allait pas suivre à la lettre ce que disait ce proverbe, mais ça ne l’empêchait pas de garder un œil sur lui, histoire de le surveiller discrètement. Et peut-elle, si elle avait de la chance, elle pourrait découvrir une faiblesse quelconque. Elle ne faisait pas d’illusion, mais ça lui était déjà arrivé un jour. Une tête de contrat comme une autre, le problème c’était que c’était le maire de la ville. Enfin… Il était peut-être maire en apparence, mais c’était avant tout un trafiquant chef de gang. Le groupe opposé avait payé, assez grassement il faut le dire, la jeune femme pour qu’elle l’élimine. Mais étant l’un des personnage les plus important, il était sans cesse entouré d’une véritable armé. Shana aurait bien été incapable de tenir tête à tous. Elle n’avait que 14 ans à cette époque. Alors, suivant les conseils que lui donnait sa mère avant qu’elle ne meure, elle c’était mise à l’observer discrètement. Ca avait duré plus de 2 semaines. Nuits et jours, elle le suivait sans que quiconque ne la remarque. Elle avait découvert par la suite que cette personne se rendait souvent dans une maison close, la plus importante de la ville. Les Plaisirs Coupables, c’était son nom. Évidemment, il y allait déguisé, et n’avertissait quasiment personne. Il avait suffit à la jeune demoiselle de se faire passer pour une femme de là-bas pour se retrouver seule avec lui, et finir par achever son contrat. Tout ça pour dire que l’expérience lui avait apprit qu’il fallait toujours observer ses ennemis avant de foncer dans le tas sans réfléchir. Elle avait manqué à cette règle et voilà où elle en était. Couchée sans force sur le sol. Quoique, même si elle avait prit le temps de regarder le vampire, il n’était pas sûr qu’elle ne finisse pas comme maintenant. Mais maintenant c’est du passé. Il ne faut pas s’attarder sur le passé.
La jeune femme vit le vampire se poser une nouvelle fois sur ses valises. Il avait un grand sourire aux lèvres. Pourtant, ce n’était pas le même sourire qu’il lui avait fait il y a quelques minutes. Celui-ci, au lieu d’être sarcastique, moqueur ou même sadique, était plutôt rieur, heureux. Ca ne collait pas du tout avec son statut de vampire. Ces êtres là ne sont vraiment du genre à faire un beau sourire gentil à la première victime qui passe. Généralement c’était plutôt tout le contraire. S’ils ne la tuaient pas, ils la laissaient croupir au même endroit où ils l’avaient attaqué. Et si elle s’en tirait, tant mieux pour elle, si elle mourait, tant pis. Shana n’était dans ce château que depuis quelques semaines, mais elle avait déjà apprit à connaître les vampires. Et elle savait qu’ils ne s’embarrasseraient pas d’un casse-croûte comme elle. Et encore moins qu’ils feraient un grand sourire franc après lui avoir apporté de quoi se remettre sur pieds. C’était beaucoup trop contradictoire à son goût.
Suite à sa question, et à sa grande surprise, le vampire arrêta de la fixer pour promener son regard au loin. La jeune femme le vit entre-ouvrir les lèvres, sûre qu’il allait, soit lui expliquer, soit l’envoyer bouler, ce qui serait sans doute la solution la plus probable. Mais là encore, il fit quelque chose à laquelle Shana ne s’attendait pas. N’importe quel vampire aurait eut vite fait de la remettre à sa place, déjà à cause du ton qu’elle prenait, et ensuite à cause du tutoiement. Seulement, pour elle, ils n’étaient que des ennemis, alors elle n’allait pas leur parler correctement et encore moins les vouvoyer. Soudain, le vampire en question posa ses fins doigts sur son pendentif et commença à jouer avec, signe qu’il réfléchissait intensément, ou quelque chose dans ce goût là. Comment elle le savait ? C’était simple : elle faisait exactement la même chose dans ce genre de situation, bien qu’elles se soient révélées êtres très peu nombreuses. Finalement il rouvrit la bouche, mais pour bel et bien parler cette fois-ci.
>> J'ai horreur de me répéter... Je te l'ai déjà dit tout à l'heure.
Et bien voilà, enfin une réponse digne d’un vampire. Et quoi ? Il avait fait ça parce qu’il ‘admirait son courage’ ? Pathétique… De la part de quelqu’un comme lui, ce n’était pas logique. Elle n’allait pas s’en plaindre mais chaque vampire qu’elle avait eut l’occasion de croiser était totalement l’opposé de celui-ci. Il était déjà rare, et même quasiment impossible, d’en voir un avouer qu’il reconnaissait une qualité à un humain, mais de là se retrouver en face d’un si ‘gentil’ (en excluant l’épisode ‘baiser sanglant’), s’en était presque irréel. C’est vrai, il l’avait mordue, mais il ne l’avait pas tuée. Et en plus de ça, il avait gentiment attendu son réveil et lui avait apporté de quoi se rétablir. Si on rajoutait en plus de ça le fait qu’il ne lui ait pas arraché la tête à cause de son insolence. Avouez qu’il y a de quoi se poser des questions !
Finalement, alors que la pomme avait quasiment entièrement finit dans le gosier de la jeune femme, le vampire se leva en regardant les escaliers. Il allait partir. Tant mieux pour elle, elle n’aurait plus à le supporter, bien que pour le moment c’était plutôt le vampire qui devait sans doute prendre sur lui pour supporter le mauvais caractère de la jeune tueuse à gage. Il se retourna soudainement vers elle, son détestable sourire sarcastique ayant reprit sa place. Shana lui envoya un regard noir alors qu’il la remerciait pour le repas. Et en plus de ça, il osait se ficher de sa tête ouvertement. Elle ne prit pas la peine de répondre, bien que ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Lui dire ses quatre vérités, voilà quelque chose qui lui plaisait. Mais avant qu’elle ait le temps de répliquer, il se trouvait déjà aux pieds des marches du grand escalier. Elle, si elle arrivait à se lever et à marcher, elle prendrait le petit couloir sur le côté pour rejoindre les cuisines et prendre un autre truc à manger. Et de l’eau aussi. Elle avait une de ces soif !
Un claquement sec lui fit relever la tête. Le vampire avait monté la première marche, faisant résonner ses chaussures sur les dalles de pierres. Un deuxième claquement. Shana, après avoir jeter son trognon de pomme sur le sol, roula sur le côté pour se retrouver contre le mur. Un troisième. Elle se redressa lentement, prenant appui sur le mur,, chaque mouvement lui arrachait une grimace de douleur. Elle avait, certes, moins mal, mais la douleur était toujours bien présente. Un autre claquement suivit. La jeune femme poussa sur ses jambes affaiblies pour se remettre debout. Au fur et à mesure que le vampire montait les marches, elle se redressait. Elle ne fut sur ses pieds que lorsque le vampire eut fini de monter les marches. Ses jambes tremblaient, mais elle se força à faire un pas, histoire de voir jusqu’où pouvait aller son endurance. Premier pas concluant : elle ne s’était pas effondrée. Maintenant, il fallait atteindre les cuisines. Et il valait mieux pour elle qu’elle se dépêche. C’est triste à dire, mais tant que le vampire était là, aucun autre n’aurait oser s’en prendre à elle. C’était qu’ils étaient respectueux du repas d’autrui, les sangsues. La jeune femme finit par atteindre le petit couloir sombre. Elle jeta un coup d’œil derrière elle : le vampire avait disparu. Bon débarra. Son regard se posa un instant sur le trognon de pomme qu’elle avait laissé sur le sol. Bah ! Quelqu’un d’autre irait le chercher. De toute façon, elle n’avait pas la force d’aller le ramasser, et en plus de ça, elle n’en avait pas l’envie. Alors elle retourna son attention sur le couloir, et s’enfonça dedans.
La pénombre l’engloutit presque immédiatement. C’en était presque effrayant. Il y avait un tel contraste de luminosité entre le dôme bien éclairé par la lumière du soleil naissant et les couloirs seulement éclairés par quelques torches ça et là que la jeune femme due attendre quelques instants avant que sa vue ne s’habitue à l’obscurité. La minute qui suivie, elle l’utilisa à essayer de ne pas s’effondrer sur le sol. Elle avançait lentement, se tenant au mur pour ne pas tomber. Malgré tout, elle faisait son possible pour faire le trajet jusqu’aux cuisines le plus rapidement possible. Si elle croisait un autre vampire, elle ne donnerait pas cher de sa peau, avec tout le sang qui maculait ses habits et son cou. Seule sa respiration venait troubler le silence pesant du couloir. Elle ne doutait pas qu’un humain normal aurait la trouille dans ce genre d’environnement. Seulement, elle, elle avait été habituée depuis toute petite à se déplacer dans le noir, alors elle n’allait pas avoir peur. Elle n’était pas rassurée, mais ça se limitait à ça.
Elle continuait lentement, mais le plus rapidement possible, sa route lorsque, pour son plus grand malheur, elle sentit un souffle chaud sur sa nuque. Elle se retourna brusquement, manquant de s’étaler sur le sol. Devant elle, à moitié dans l’obscurité, éclairé par juste la torche qui se trouvait à proximité, se tenait un homme. La jeune femme sentit un sentiment de frustration s’installer en elle. Elle ne l’avait même pas entendu venir. Il portait un simple pantalon noir et une veste noir également par dessus un haut blanc. Son visage était inexpressif. Une tignasse de cheveux bruns très foncés encadrait un visage tout en longueur, fin, aux yeux allongés et aux pupilles sombres. Sa tenue aurait pue le faire passer pour un majordome ou quelque chose comme ça si son teint blafard ne le démasquait pas. Un vampire… Elle l’avait déjà vu, et pas plus tard que la veille. C’était un nouveau venu, qui, d’après les esclaves chargés de lui apporter de quoi manger, ne devait pas passer plus de quelques jours ici. Et, toujours d’après les esclaves, il paraîtrait que c’était un humain avant, et qu’il a été transformé il y a peu. Enfin, les rumeurs ne sont pas toujours exactes.
Quoi qu’il en soit, la jeune tueuse à gage se retrouvait dans une situation plus périlleuse qu’elle ne l’aurait voulu. Puisque si c’était vraiment un vampire jeune, rien ne garantissait qu’il se retiendrait devant le sang qu’elle avait sur le corps. C’était même presque impossible à imaginer, étant donné l’insistance avec laquelle il fixait les deux entailles sur son cou. Shana choisit alors de jouer la carte de la prudence. Sa petite altercation avec le vampire tout à l’heure lui avait au moins rappeler une règle essentielle : ne jamais foncer dans le tas. Alors elle se mit tout doucement à reculer, ne quittant pas des yeux le vampire. Mais plus elle reculait, plus il avançait. Son cœur accéléra imperceptiblement. Avec sa faiblesse actuelle, elle ne ferait pas le poids. Seulement, le vampire était dans son droit. Un esclave qui n’est pas accompagné de son maître ou de sa maîtresse était livré à lui-même une fois lâché dans les couloirs. Shana ne pouvait pas compter sur sa soi-disant maîtresse puisqu’elle ne l’avait pas vu depuis plusieurs jours, et de toute façon ça l’étonnerait que son sort l’intéresse tant que ça. Quant aux autres esclaves, ce n’était même pas la peine d’y penser. Sur ce coup là, elle était seule.
Avant qu’elle ait eu le temps de faire quoi que se soit, une main se posa sur son épaule, à l’endroit où le sang avait coulé. Elle essaya de se dégager, mais le vampire raffermit sa prise. Son regard était maintenant celui d’u prédateur prêt à tout pour obtenir sa proie. La jeune femme se jeta en arrière dans l’espoir de le faire lâcher prise. Et effectivement, il lâcha. Mais pas comme elle l’aurait espéré. Les ongles du vampires, qui étaient devenus plus des griffes qu’autre chose, s’étaient enfoncées à travers sa veste jusque dans sa chair, faisant couler le sang. Lorsqu’elle avait tiré, son bras avait été lacéré jusqu’au coude. La manche de sa veste, totalement déchirée laissait maintenant apparaître les multiples cicatrices qui lui barraient le bras. Le sang qui coulait abondamment suivait les tracés aléatoires qu’elles formaient. Sous la force qu’elle avait utilisé pour se dégager, Shana tomba à la renverse sur le sol. Même si la douleur au ventre était encore cuisante, celle qu’elle avait maintenant sur l’épaule et le bras la faisait encore plus souffrir. Le liquide rouge coula lentement de son bras jusque sur le sol. La jeune femme attrapa rapidement son couteau qui était resté dans sa botte. Peut lui importait que le vampire la voit, mais elle ne voulait pas mourir sans avoir essayer de se défendre. Parce qu’elle le savait maintenant. Il y avait extrêmement peu de chance qu’elle s’en tire cette fois. Elle était faible, elle avait déjà perdu beaucoup de sang, et elle ne faisait pas le poids contre un vampire, assoiffé de surcroît.
Soudain, après s’être léché les doigts couverts du sang de la jeune femme, le vampire se jeta sur elle. Shana le voyait se rapprocher comme au ralentit. Étrangement, son cœur ne semblait pas battre si rapidement que ça. Elle attendait calmement le moment propice pour utiliser son couteau. C’était bien là ce que lui avait apprit sa mère. Garder la tête froide même dans la pire des situations, pour ensuite pouvoir agir au mieux. Elle avait oublié ça avec l’autre vampire, mais celui-là, elle ne le louperait pas. Et il se rapprochait. Jusqu’à ce qu’il soit à porté de sa lame. Elle fit un mouvement rapide, vif, visant le cœur. Un humain n’aurait pas pu éviter le coup. Seulement, un vampire a de bien meilleurs réflexes qu’un humain. Celui-ci se jeta sur le côté au moment il vit le couteau remonter vers lui. Il ne fut pas tué, mais il n’évita pas totalement le coup. Une longue entaille sanglante lui barrait maintenant la poitrine. La jeune tueuse à gage profita de ce petit moment de répit pour se relever avec le peu de force qu’elle avait et s’enfoncer dans le couloir. C’est incroyable de voir comment le corps humain peut trouver les ressources nécessaires pour sauver sa peau. La peur donne vraiment des ailes.
Mais cela ne suffit pas. Shana se sentit projetée contre le mur, lui arrachant un cri de douleur. Parce que cette fois elle était bien incapable de retenir un cri. Elle n’en avait plus la force. Avant qu’elle ne s’effondre par terre, deux mains la retinrent contre le mur, plaquant ses bras contre la surface dure et froide, et l’empêchant par la même occasion de se servir de son couteau. A travers le voile noir qui se formait devant ses yeux, la jeune femme vit le vampire approcher son visage de la blessure sanglante qu’elle avait sur l’épaule. Elle sentit une langue passer sur les entailles, jusqu’à se déplacer sur son cou. Elle tenta avec l’énergie du désespoir de se dégager. Peine perdue, évidemment. Deux secondes passèrent. Deux secondes qui parurent des heures à la jeune humaine. Puis cette même douleur qu’elle avait ressenti quelques minutes plus tôt la mordit au cou. Elle sentit son sang quitter lentement son corps. Un tintement se fit entendre. Elle avait lâcher son couteau sans même s’en rendre compte. Le voile noir devant ses yeux se fit plus intense, jusqu’à se qu’elle ne distingue plus rien. Elle était entrain de mourir. Dans quelques secondes, son cœur cesserait de battre. Le vampire la tuait lentement. Il la tuait… La tuait… Tuait… Ait…

_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junpei Michaellis
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 22
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bi + Les deux !
Situation sentimentale: ...

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Sam 19 Déc - 1:29

    Les pas de Jun résonnaient dans les escaliers comme les douze coups de minuit résonnaient dans la tête de Cendrillon lors de sa danse avec son prince. Il ne regardait même pas l'humaine qui était toujours par terre. Il montait ne pensant qu'à la bonne douche qui devait l'attendre. Il y resterait au moins une heure. Il ne payait pas l'eau ici il s'en foutait. Payerait-il quelque chose ? Même les repas étaient gratuits.
    Pendant qu'il montait les marches, son esprit repartit voguer dans les nimbes de sa mémoire. Ruika, la seule que le vampire n'ait jamais aimé. Leur relation était à la limite de l'inceste. Peut-être était-ce son côté vampire qui le poussait à penser comme ça. Les créatures de la nuit n'ont pas vraiment la même notion de la famille que les humains. Bref, il n'avait jamais vu sa soeur avec d'autres yeux que ceux d'un grand frère très protecteur. Jamais l'idée de prolonger leur câlin jusque dans leurs lits ne lui avait traversé la tête. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'elle soit heureuse.
    Il avançait d'un pas lent, mesurait dans ces couloirs qui lui étaient encore inconnus. Il découvrait les tableaux accrochés au mur, dévoilant la beauté des membres de la famille maîtresse du domaine. Jun les contemplait, pensif. Il était très curieux de rencontrer cette famille. Il avait de connaitre d'autres vampires que les saoûlards qu'il avait rencontré dans les bars qu'il avait fréquenté dernièrement. Pendant sa contemplation, il sentit une odeur qui lui était familière. Cuivrée, un peu sucrée : du sang. Pas n'importe lequel. Celui là avait frôlé ses lèvres, avait coulé dans sa gorge il y avait peu. Il se dit qu'elle avait dû jouer avec sa plaie au cou, ou qu'elle s'était coupée. Ce qu'elle faisait ne l'intéressait plus. Il était temps pour lui de perdre ses habitudes humaines et de se mêler et se comporter en vrai vampire qu'il était. Cependant, un cri le fit changer de positions. Il posa ses valises à terre et se précipita en direction du cri et de l'odeur qu'il connaissait bien dorénavant. Pourquoi y retournait-il ? Il pouvait très bien la laisser mourir. Qu'avait-elle de si particulier pour qu'il s'accroche à sa vie ? *Voilà pourquoi je ne fais jamais la conversation avec les autres, surtout les humains*
    Il arriva dans un couloir sombre mais ne se trompa pas sur l'endroit exact où il devait se rendre. Quand il arriva, il vit le couteau de la jeune femme à terre tandis qu'elle perdait peu à peu connaissance dans les bras d'un vampire assoiffé. Jun se précipita et envoya le vampire valser contre un mur. L'humaine ne retomba pas violemment sur le sol car Jun la rattrapa et la posa doucement à terre. Puis il fut attirer en arrière, glissant sur le sol jusqu'à rejoindre le sol. Il se leva précipitamment et les crocs sortis, courut vers l'autre vampire qui le rejoignait sous le Dôme. Jun poussa un grognement et attrapa l'imprudent par le cou. Il le souleva assez haut. Des bruits d'os qui se brisent prenaient une ampleur incroyable dans la pièce centrale. Jun recevait quelques coups de pieds dans les côtes mais encaissait sans rien laisser paraitre. Puis quand la tête du vampire retomba anormalement sur son épaule, Jun lâcha prise et le laissa retomber à terre.

    Il prit une profonde inspiration pour reprendre part à la réalité qu'il avait momentanément quitté. Pendant qu'il tuait son confrère, il s'était senti puissant, différent, vampire. Il rejoignit l'humaine toujours inconsciente, la prit dans ses bras et l'emmena en haut des escaliers avec lui. Il ne savait pas où il allait, ce qu'il devait faire, ni même pourquoi il la protégeait tant. Etait-ce le simple fait qu'elle réagissait comme sa soeur ? Il ne préférait pas y penser, et ne voulait pas pour autant la laisser mourir sur le sol près des cuisines.
    Il suivit donc son instinct , et laissa ses pas le guidait vers un endroit qui pouvait être son appartement. Il laissa ses valises dans le couloir, il reviendrait les reprendre plus tard, ses mains étaient prises pour l'instant. La jeune femme était traversé de quelques spasmes pendant son sommeil. Sûrement dû au choc de deux attaques à la suite, ou peut-être que des cauchemars l'envahissaient. Il la regarda un instant, continuant de marcher, et aperçut autour de son cou un petit pendentif. Il l'avait vu jouer avec, comme lui le faisait avec le sien. Cela lui rappelait pourquoi il voulait à tout pris devenir un vampire. Mais ça le rendait surtout plus nostalgique et vulnérable qu'il devrait l'être. La preuve en était qu'il venait au secours d'une humaine qu'il avait voulu tué plus tôt.
    Après deux bonnes minutes de marche, il trouva un appartement vide. Il posa l'humaine sur un grand lit qui semblait bien moelleux. Il aurait tout le temps de l'essayer plus tard. Il vérifia que personne ne logeait ici en vérifiant les armoires. Constatant qu'elles étaient vides, il repartit chercher ses valises et retourna dans son nouveau chez lui. Il les posa devant l'armoire et revint près du lit. Il observa un instant l'humaine. Il ne pensait à rien, mais vraiment rien. Il la regardait simplement, vérifiant si elle ne mourrait pas, ou si elle semblait vouloir se battre. Il ressortit une dernière fois pour aller chercher de l'eau et un plateau repas qu'il demanda aux esclaves de préparer et revint quelques minutes plus tard. Elle dormait toujours. Il posa le plateau sur le bureau près du lit et fouilla dans ses valises pour y trouver ses produits de toilettes et des vêtements propres. Il avait besoin d'une bonne douche bien chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkuro Shana
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 20 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hétérosexuelle + Uke
Situation sentimentale: Nan mais tu me vois tomber amoureuse ?

MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Mar 22 Déc - 15:42


_________________

Feed Me!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]   Aujourd'hui à 17:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une goutte de votre sang [Makkuro Shana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai vu ton visage dans une goutte de sang. (pv Heli) TERMINE
» Don de sang
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Rez-de-chaussée :: Entrée: le Dôme-
Sauter vers: