AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un vampire et 4Litres de sang (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 15 Nov - 22:54

Alors que Warren faisait purement et simplement le mort, l'humaine se mit à sauter sur le lit. Ciel, elle voulait vraiment causer sa propre perte. Maintenant, le vampire savait qu'il ne pourrait pas trouver sommeil avant un long moment... A moins qu'il ne la ferme dans la chambre et aille s'exiler quelque part pour dormir au calme. Quoi qu'il en soit, pour le moment, il devait simplement la faire taire, ou rester calme et accumuler assez d'énergie pour l'empêcher de dormir le soir venu, à son tour. La tâche serait sans doute plus simple, avec sa force et sa rapidité, il avait là les moyens de la harceler et de l'amocher peut-être même un peu. Finalement, ce fut un domestique qui vint le délivrer de la torture qu'elle lui infligeait. En effet, alors qu'elle continuait de sauter sur le lit, on frappa à la porte, sans doute affamée, elle arrêta immédiatement son manège pour filer jusqu'à la porte avant de récupérer sa nourriture. Celle-ci, au passage, empoisonna l'espace de Warren, lui qui était habitué à l'odeur de cigarette et de renfermé, voilà qu'on lui amenait cet horrible odeur de sandwich, ce qui une fois de plus, lui arracha une grimace de dégoût. Comment pouvait-elle avaler pareille chose ? D'autant plus qu'après cela, il buvait son sang. Cela le dégoûterait presque.

Alors qu'elle mangeait calmement sur le lit pendant que le vampire fermait les yeux, s'efforçant de se reposer faute de pouvoir dormir, elle se mit à parler une nouvelle fois. C'était quoi, cette question ? Pourquoi supposait-elle qu'il arrivait quelque chose aux vampires exposés à la lumière ? Comme n'importe quel autre être, la pupille de leurs yeux s'amenuisait mais mis à part cela, il n'y avait rien d'autre. Que pouvait-elle donc s'imaginer à ce sujet ? Le vampire bougea sensiblement, décalant légèrement sa main avant de soupirer de nouveau. Ses lèvres entrouvertes, il en profita pour répondre rapidement et faiblement.

" Rien. "

L'humaine continua de manger pendant un moment encore avant de se relever et de se diriger vers la porte. Le vampire entendit alors la porte se refermer mais plus rien d'autre, signe sans doute qu'elle avait quitté la pièce. Qu'elle fasse donc comme bon lui semble, le vampire allait en profiter pour tenter de trouver un sommeil qui ne cessait de s'éloigner. Le vampire somnolait lorsque l'humaine revint, elle le fit plutôt doucement, c'est peut-être ce qui entraina la surprise du vampire lorsqu'elle reprit la parole. En effet elle avait été si peu bruyante qu'il n'avait pas perçu le bruit de la porte, encore moins le mouvement qu'avait eu le matelas lorsqu'elle s'était assise. Même si sa voix se voulait douce, elle extirpa pour la énième fois, Warren de ses songes, le forçant à écouter un tant soit peu ce qu'elle pouvait bien raconter. Ce à quoi il pensait depuis maintenant un moment fut validé par l'esclave elle-même : elle n'avait pas dans l'idée de le laisser dormir en paix, alors logiquement, voilà qu'elle lui demandait pourquoi il restait coucher. Pire, elle supposait un éventuel rapport entre les deux. Était-elle malade ? Depuis quand voulait-elle lui parler ? Et puis, avait-il l'air d'être bavard à n'en plus finir ?

Marcher, cela pouvait être concevable, et encore, en pleine nuit seulement, mais parler... Pourquoi avait-elle tant besoin d'un son, d'un bruit dans les pièces ? Ne dit-on pas du silence qu'il est d'or ? En effet, cela ne servait à rien d'être allongé s'il ne pouvait s'endormir, mais faute de cela, il pouvait au moins se reposer, ce qui en soit, était déjà un bon progrès. Le vampire ne bougea pas, il ne prit même pas la peine d'ouvrir un œil pour lui répondre, seul son éternelle voix calme et ses lèvres à peine entrouvertes suffirent. Prenant une grand inspiration, comme si parler lui demander un effort insurmontable, le vampire se décida à rompre le silence tout juste installé quelque instants après la prise de parole de l'esclave.

" Je n'aime pas parler. Et je marche la nuit et non le jour. "

Voilà qui était dit. Il ne marcherait pas dans les couloirs à l'heure où il est censé dormir pour le bon plaisir de l'humaine, il ne ferait même pas l'effort de parler avec elle, tout au plus, elle pouvait lui poser des questions et il s'efforcerait alors de lui rétorquer. Une réponse qui se verrait plus ou moins complète, cela ne dépendait pas vraiment de lui, c'était spontané, selon l'envie du moment. Autrement dit, elle ne pouvait pas même espérer des réponses logiques de la part de Warren. Tant que 18h n'avait pas sonné, il se considérait comme endormi, qu'il soit éveillé ou non, par conséquent, il associait ce statut à l'état qui était censé être le sien dans pareil moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 16 Nov - 1:25

Les secondes passèrent, et il ne semblait toujours pas donné signe de vie. Puis, finalement, il bougea un peu, un muscle à la fois, et soupira. Sans même ouvrir les yeux, il lui répondit. Ni parler, ni marcher... D'accord. Mais qu'est-ce qu'Angel pouvait bien faire, alors, pour qu'il reste éveillé? Elle pouvait toujours essayer de lui poser, des questions, mais ça ne pouvait pas durer trois heures de temps, ou du moins... Jusqu'à ce que le soleil se décide à se coucher. Mais tout cela voudrait-il dire qu'elle devrait prendre les habitudes du vampire : dormir le jour et vivre la nuit? Non... Jamais elle ne ferait ça... Enfin... elle espérait que jamais elle ne fasse ça. Elle se laissa retomber sur le lit, face au plafond, et chercha des questions à lui poser. La première ne fut pas difficile à trouver.

-Vous avez quel âge?

C'était une question simple, sans vraiment avoir besoin de réfléchir, mais tout de même intéressante. Doucement, l'humaine tourna sa tête vers lui, affin de regarder ses traits. Il était plutôt difficile d'identifier l'âge que pouvait avoir un vampire, car ils semblaient rester jeune des décennies. Elle chercha ensuite une autre question, essayant d'en chercher des plus complexes, pour s'assurer qu'il ne serait pas somnambule lorsqu'il répondrait. Elle soupira... Même après ces heures de sommeil, elle était toujours fatiguée. Ça faisait plus de deux semaines qu'elle dormait sur le sol, à l'affut de tout vampire qui viendrait dans l'antichambre avec des idées sadiques ou perverses. En parlant de perversité, elle enchaina sur sa deuxième question.

-Êtes-vous un homme pervers? Je veux dire... Enfin... Vous m'avez dit tout à l'heure que vous aviez vu des femmes nues...

L'image de Warren et d'elle, lorsqu'ils étaient à l'acte, s'imposa à elle, et Angel rougit avant de faire une grimace de dégout rien qu'à cette idée. Il y avait très peu, sinon même aucune, chance qu'ils couchent ensemble, car elle s'était promise de ne jamais sympathiser au lit avec l'ennemi, dit les vampires. Elle se remit à réfléchir à une autre question. Mais plus elle réfléchissait, plus elle s'endormait. Et finalement, après une quinzaine de minutes, Angel se dit qu'elle n'aurait qu'à le faire enrager le lendemain en l'empêchant de dormir. Pour l'heure, elle préférait dormir dans un lit confortable. Et tant pis si elle dormait dans le même lit qu'un vampire, il fallait bien faire des sacrifices à quelque part. L'esclave ferma donc lentement les yeux et sombra dans le sommeil, pour la deuxième fois en vingt quatre heure: un record en comparaison de ses deux dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 16 Nov - 22:38

Lasse, peut-être, fatiguée de voir si peu de réaction de sa part, l'humaine se laissa retomber sur le lit, dans la même position que lui, fixant simplement le plafond. Un léger silence s'installa, très court en effet puisqu'à peine posée, déjà, Angel posait une question, une de plus. Quelle âge avait-il ? Répondre directement aurait été trop simple, qui plus est, donner son âge aussi simplement qu'un nombre n'était pas à la convenance du Lord. Elle voulait le harceler de questions, alors il lui donnerait des réponses incompréhensibles ou presque. Warren se concentra un moment, cherchant dans ses souvenirs avant de soupirer pour la énième fois de la journée. Lentement, comme s'il avait du mal à respirer, le vampire parvint à articuler un semblant de réponse.

" Approximativement... 620912 jours. "

Avec ça, elle avait sa réponse mais n'était pas nécessairement fixée. Bah, un simple calcul suffisait, elle avait juste à transformer le tout en années, le vampire ne lui demandait pas non plus quelque chose d'impossible. Un silence plus long qu'habituellement retomba, ce qui laissa le Lord perplexe. Il était anormal que Angel reste silencieuse aussi longtemps, ça n'avait rien de bon, rien du tout, au contraire, cela allait sûrement se solder par quelque chose qu'il n'allait pas apprécier. Plus supportable qu'il l'avait d'abord supposé, elle se contenta de poser une simple question, une autre, mais une question tout de même. Était-il un homme pervers ? Faisait-elle de nouveau référence au fait qu'il ait retiré ses vêtements alors qu'elle dormait ? La suite de la question vint alors et elle permis à Warren de cibler un peu plus le problème. Lorsqu'il lui avait avoué qu'il avait déjà vu plusieurs femmes nues, le Lord pensait avoir été clair : il ne les observait pas se déshabillant, caché, profitant du spectacle qui s'offrait à lui. Lorsqu'il les voyait ainsi, il était acteur.

Pouvait-il vraiment dire qu'il était pervers même si sa nature tendrait plutôt à dire que oui ? Certes, sa nature tendait vers le oui, mais son caractère tendait plutôt vers le non. Warren n'avait aucun intérêt à voir le corps de femmes, s'il le voulait, à chaque fois qu'il chassait des femmes, il pouvait voir ce même corps. Non, le vampire était tellement lointain et insensible à quoi que ce soit qu'à bien y réfléchir, il n'était pas vraiment pervers. Plutôt inconscient des éventuels gestes et attitudes qu'il pouvait avoir, peut-être. Le Lord rouvrit lentement les yeux, fixant à son tour le plafond avant de détourner excessivement lentement son regard pour le déposer sur l'esclave, allongée à ses côtés. Après le thème de la question, ce fut la question en elle-même qui l'intrigua. Voulait-elle savoir cela pour se braquer un peu plus contre lui ? Pour avoir d'autres raisons supplémentaires de le haïr ? Par pur intérêt, le vampire aurait pu répondre non, juste pour gagner sa confiance. Ou plutôt, non, pour "marquer des points".

" ... Non... "


Ce mot prononcé, le Lord retourna à ses questionnements personnels. Ce n'est que de longues minutes après cette réponse qu'il se rendit compte que le silence demeurait maintenant depuis bien trop longtemps. Presque inquiet de ce qu'elle menaçait de faire, le Lord n'ouvrit qu'un œil hésitant, il la vit alors allongée, tout simplement, respirant calmement, immobile, les yeux fermés... Elle était endormie, de nouveau, et Warren ne savait trop comment réagir : devait-il agir logiquement et en profiter pour s'endormir à son tour ou l'en empêcher ? Le vampire adressa un bref regard à l'horloge, il avait encore quelques heures pour dormir puisqu'il serait réveillé à 18h tapantes, c'était dans l'ordre des choses.
Lentement, le vampire referma ses yeux avant de sombrer enfin dans un sommeil mérité. Plusieurs heures après s'être endormi, délicatement, le Lord revint à la surface, il se redressa mécaniquement et étira ses membres un à un avant de reporter son regard à côté de lui. Toujours ici, toujours allongée à ses côtés, visiblement profondément endormi. Au tour du vampire, maintenant, de s'amuser quelque peu, et qu'importe qu'elle soit de mauvaise humeur ou non suite à cela. Un à un, le vampire craqua ses doigts avant de se redresser discrètement et en silence. Il s'approcha alors de l'humaine et la regarda un instant endormie. Elle était presque touchante ainsi, presque assez pour convaincre le vampire de la laisser dormir, presque, et visiblement, cela n'était pas suffisant. Le Lord referma sa main en un poing et donna un coup puissant dans le mur, faisant vibrer le lit appuyé tout contre, alors qu'il laissait une marque, une de plus, sur l'une des parois de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 17 Nov - 15:53

620912 jours... Il fallait être malade pour compter comme ça tout les jours de sa vie! Angel décida de ne pas compter pour l'instant. Dans des moments beaucoup plus ennuyant, elle n'aurait qu'à calculer combien d'année faisait ces jours... Au moins c'était une réponse, se dit-elle. Et il avait prit la peine de lui en donner une complexe pour qu'elle se l'a ferme pendant un moment, pour qu'elle ne le dérange pas.

" ... Non... "

Juste avant de s'endormir, Angel avait entendu la faible réponse de Warren, à propos de sa question. Elle aurait bien aimé enchaîner sur plusieurs autres, mais la fatigue l'emportait. Au moins, ce qui l'a soulageait, c'était qu'il y avait presque aucune chance, de son côté, qu'il veuille coucher avec elle. L'esclave dormit pendant quelques heures, juste assez pour être sur de très bien dormir, dans un sommeil profond et sans rêve. Ce fut le tremblement du lit qui l'a réveilla en sursaut. En un bon, Angel s'était redressée et était assise dans le lit. Elle regarda partout autour d'elle pour voir ce qui se passait, et, lorsqu'elle vit Warren avec son poing proche du mur, elle se laissa retomber sur le dos dans un en grognant. Elle aurait bien aimé tenter de le pousser en bas du lit, mais elle n'osait pas toucher sa peau nue. Pas que ça l'a dérangeait, mais elle préférait garder une certaine distance avec lui.

Soupirant, elle mit un oreiller sur sa tête pour ne pas piquer une crise. Elle détestait se faire réveiller en sursaut. Elle avait passée sa vie à se faire réveiller de cette manière, lorsque ses parents pressentaient un danger et qu'ils devaient changer de cachette. Lentement, Angel tassa l'oreiller de devant ses yeux pour cibler le visage de Warren. Et par la suite, pour être sur qu'il ne se doute de rien, elle se dépêcha d'y lancer l'oreiller en plein visage. Il n'avait pas le droit de la réveiller comme ça, juste parce que ça lui tentait. Elle, en après-midi, elle avait tenté de l'empêcher de s'endormir pour lui prouver qu'elle lui mettrait la vie dur. Si lui, par la suite, il tentait de se venger, elle devrait alors se venger de sa revanche, et ainsi de suite jusqu'à ce que tout deux tombent de fatigue.

-Laissez-moi dormir!

Et, toujours couchée, elle se tourna de sorte qu'elle était sur le côté, dos à lui. Angel n'essaya pourtant pas de dormir. Elle allait attendre qu'il se fatigue. Et même s'il sautait dans le lit comme elle l'avait fait, elle s'en ficherait. Mais on ne pouvait pas réellement dire que c'était le genre à son maître d'être aussi actif. Quoique... Il pouvait être assez violent. La preuve, il venait de laisser une marque avec son poing, dans sa chambre, juste pour la réveiller. Ayant froid, Angel remonta les draps jusqu'à la hauteur de ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 19 Nov - 1:12

Lorsque Warren explosa son poing dans le mur, l'humaine se redressa en sursaut, ce qui amena le sourire aux lèvres du vampire. Elle semblait affolée, regardant de toute part, assise sur le lit. Finalement, son regard se posa sur le Lord et elle sembla désespérée de constater qu'il était à l'origine de son réveil brutal. Elle retomba lourdement sur le matelas en grognant ce qui amusa quelque peu le vampire. Ainsi donc, il l'embêtait ? Se rendait-elle compte qu'elle avait fait cela avec lui pendant un long, très long moment ? Et puis elle avait suffisamment dormi selon lui, elle n'allait pas non plus passer son temps à manger, puis dormir avant de manger une nouvelle fois pour se rendormir, tout de même ?
Prise d'un caprice, la demoiselle se mit un oreiller sur la tête, semblant vouloir étouffer ses plaintes, ou les éventuels gémissements rageurs qu'elle pourrait pousser. Finalement, l'esclave eut une réaction que le vampire pouvait qualifier d'étrange : elle se mit à tasser le coussin en le regardant, comme si elle préparait une nouvelle ânerie à faire, comme si elle envisageait de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas apprécié. D'ailleurs, elle n'avait pas vraiment besoin de ça, il savait qu'elle n'avait pas apprécié, c'était d'ailleurs son but, il n'avait pas fait ça tout à fait par hasard mais plutôt pour se venger de ce qu'elle lui avait fait subir en milieu d'après-midi. Avant qu'il n'ait véritablement le temps d'ouvrir la bouche pour lui demander ce qu'elle comptait faire, ou même attraper l'oreiller pour la prendre de court, l'esclave lui lança l'oreille en plein figure. Le vampire rattrapa l'accessoire et le garda contre lui en la regardant, avant qu'elle ne hurle, une fois de plus.

La laisser dormir ? Et pourquoi ? Alors qu'elle l'avait longuement empêché de s'endormir ? Ces mots dits, l'humaine lui tourna le dos et tenta, sans doute, de se rendormir une nouvelle fois. Avant cela, toutefois, elle ramena les draps à hauteur de son épaule, il est vrai qu'elle souffrait encore du froid, elle. La prochaine fois, pour la réveiller plus en douceur, peut-être que le vampire pourrait envisager de lui retirer complètement ses draps et, qui plus est, de se coller à elle pour la refroidir complètement. Rien de tel que de se réveiller en mourant de froid, le vampire devrait y songer sérieusement. Toutefois, pour le moment, il n'avait plus qu'à guetter le moment où elle retomberait dans les bras de Morphée.

En effet, le Lord avait une autre idée, son but n'était pas de l'empêcher de s'endormir, certes, cela pouvait l'énerver, mais peut-être un peu moins que de la réveiller, à peine endormie. Quoi de mieux ? Mettre longtemps avant de retomber dans l'inconscient, et enfin, quand le soulagement du sommeil vous submerge, une âme vile vient vous réveiller alors, et tout est à recommencer jusqu'à ce qu'on abandonne ; mais alors, la fatigue est insurmontable. Le vampire préférait son jeu à celui de l'humaine, d'autant plus que pour l'énerver, il fallait faire vraiment fort. Et, petite humaine qu'elle était, elle ne le pourrait jamais, car trop limitée dans le temps finalement, et pas assez audacieuse, dirons-nous, parce que finalement faible et éphémère pour lui. En une geste brusque il pouvait la casser en deux, nécessairement, cela la limitait. La voyant ainsi mais ne constatant pas encore un état trahissant un sommeil approchant, le Lord se recula un peu jusqu'à ce que sa main se heurte une nouvelle fois à son paquet de cigarette. Le vampire s'en saisit et constata avec horreur qu'il ne lui restait plus aucun de ces bâtons de nicotine. Une grimace naquît alors et il lança négligemment le paquet sans trop faire attention à l'endroit où celui-ci allait atterrir. Peut-être simplement, tout près de la tâche sombre qui prônait sous la fenêtre et derrière les épais rideaux.

Las, le vampire ne savait trop quoi faire, la phrase de l'humaine lui revint alors à l'esprit. Le vampire se rabattit alors là-dessus. Lascivement, il prit place sur le lit, assis, se tenant exceptionnellement droit, il regarda le peu de peau qu'il pouvait voir. Un soupir, une nouvelle fois alors qu'il s'allongeait aux pieds de l'humaine, fixant le plafond. Position dangereux, elle pouvait aisément lui donner de nombreux coups de pied dans les côtes, mais il lui était alors simple de lui arracher une jambe si elle devenait trop envahissante. Warren ferma lentement les yeux, non pas qu'il veuille dormir, loin de là, il avait eu assez d'heure de sommeil pour tenir jusqu'au lendemain.

" Le sommeil rend-il la viande plus tendre, et le sang plus... Goûteux ? "

Question purement rhétorique, quoi qu'elle puisse bien répondre, le vampire ne changerait pas ses plans. En effet, elle pouvait très bien être sincère, tout comme, également le manipuler, répondre que le sommeil lui était bénéfique dans le seul but d'être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 19 Nov - 6:55

La fatigue. Elle l'a consumait de chair et de sang. Comme une chimère, elle ne venait que lentement, avant de l'enfoncer dans la noirceur. Mais dans le cas où Angel se trouvait, elle était déjà dans les ténèbres. Non pas celui du sommeil, mais plutôt celui du fond du gouffre. Elle avait atteint le fond. Sympathiser avec un vampire, le côté obscur du monde. Enfin bon... Sympathiser était peut-être un grand mots. Il fallait tout de même avouer qu'elle n'était pas dans le même lit que lui, de plein gré. Justement la voilà qui lui lançait un oreiller en plein visage. L'avait-il esquivé, rattrapé ou avait-il été surpris et n'avait pas pu l'éviter? Elle ne le savait pas, car dès qu'elle le lui avait lancé, Angel s'était retournée, pour être dos à lui. Il y eut un moment de silence. Un long moment de silence. À croire qu'il souhaitait qu'elle s'endorme pour pouvoir jouer avec elle encore plus à sa guise, comme par exemple: l'a réveiller à toute les deux minutes en lui envoyant de l'eau en plein visage. Mais un silence ne pouvait jamais être éternel, et justement voilà, alors qu'Angel tentait de se rendormir, que Warren reprenait la parole.

" Le sommeil rend-il la viande plus tendre, et le sang plus... Goûteux ? "

Elle soupira. Sans vraiment réfléchir, elle enchaina à sa question.

-Non. La « viande », comme vous dites, ne changera pas. Et le sang restera aussi bon, ou aussi mauvais.

L'esclave avait le goût de l'envoyer balader, mais pour une fois, elle préféra garder le silence pour ne pas démarrer un sujet de discussion, qui finirait par l'empêcher de dormir. Les rôles étaient maintenant inversé. Il y avait à peine quelques heures, c'était elle qui parlait tout le temps et qui tentait de l'empêcher de dormir. Et maintenant, c'était lui qui tentait de l'empêcher de dormir avec des questions qui n'avaient aucun sens. Tout à coup, Angel se redressa et s'assit dans le lit. Elle regarda pendant une fraction de seconde devant elle avant de se retourner brusquement vers son maître.

-Qu'est-ce que vous vouliez dire par: viande plus tendre?

Elle le regarda, interloquée, en plantant carrément son regard dans le sien, signe qu'elle tenait à avoir une réponse. Après quelques secondes, cependant, son regard dévia vers son torse, toujours nue. Mais cette fois, il avait le coussin qu'elle lui avait lancée un peu plus tôt, qui cachait sa semi-nudité. Soupirant, elle se laissa retomber sur le dos. Lorsqu'elle fut pour la énième fois en position couchée, elle tourna de nouveau la tête vers lui pour le regarder dans les yeux avec, pour la première fois, de l'arrogance, s'assurant qu'il comprenne bien qu'il devrait se battre avec elle pour lui faire comprendre qu'elle était inférieur à lui.

-Pouvez-vous mettre une chemise? C'est agaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 19 Nov - 19:07

L'humaine ne mit pas de temps à répondre, signe qu'elle ne dormait pas encore, même si cette réponse rapide traduisait une envie de se débarrasser le plus rapidement de la question pour être tranquille le plus vite possible. Prenant petit à petit la maladie de son maître, l'humaine se mit à soupirer juste avant de répondre. Elle lui répondit franchement, semble-t-il, lui expliquant que, non, la viande ne changerait pas tout comme le sang. Dommage, le vampire avait déjà mis en place une sorte de système semblable à la décantation pour ceux qui ont un goût infect. Tant pis si cela ne fonctionnait pas, si ce n'était pas même possible, il se contenterait du sang qu'il pouvait bien trouver la nuit, et les soirs où un caprice gustatif montrait le bout de son nez, alors le vampire irait voir un membre de sa famille. Cela règlera tout aussi bien le problème. Alors que le silence était retombé, que Warren ne bougeait plus ni même ne parlait, l'humaine se redressa une fois de plus brutalement comme si elle venait d'être réveillée en sursaut de nouveau, à l'exception près que cette fois, elle était éveillée... Finalement le regard inquisiteur de l'esclave se figea dans les yeux du Lord. Qu'avait-il fait, encore ? Il n'avait pas bougé d'un pouce ni même parlé... Warren avait l'impression que, sans raison, il allait recevoir un autre coussin en plein figure.

L'humaine lui demanda alors ce qu'il voulait dire par "viande plus tendre". Le vampire fut quelque peu surpris par cette question, cela lui paraissait être clair pourtant. Après tout, il ne comptait pas la dévorer, son but n'était pas de la découper en fine lamelle et de la faire cuire petit à petit pour déguster sa chair après son sang. Tout ce qui intéressait le vampire, c'était le sang, et seulement le sang. Qu'allait-elle s'imaginer là ? Non, s'il lui avait demandé cela, s'il avait parlé de "viande plus tendre" c'était surtout pour faciliter la tâche de sa mâchoire. Ou plutôt, accentuer le plaisir qu'il ressentait à mordre un cou. Non pas que celui de son esclave soit excessivement dur mais si elle pouvait être un poil plus tendre. A cette pensée, le vampire la regarda réellement. Elle le fixait. Elle n'avait de cesse de le fixer jusqu'à ce que, doucement, son regard dévie sur son torse partiellement caché par le coussin qu'elle lui avait lancé peu avant. Tiens donc, voilà qu'elle profitait de la vue qui lui était offerte, maintenant. Au départ, le Lord pensait qu'il serait difficile de la rendre moins nerveuse lorsqu'elle était à ses côtés, mais maintenant qu'il la voyait miroiter son torse nu, son avis se voyait légèrement modifié et le vampire n'était plus si catégorique sur la question.

Nouveau soupir. Cette fois, c'était certain, à force d'être avec Warren, il déteignait sur elle, après tout elle ne soupirait pas tant au début. A vrai dire, le vampire n'y avait peut-être pas vraiment prêté attention jusqu'à maintenant. Après ce soupir, elle se laissa retomber sur le lit alors que le vampire restait muet. Il gardait la question qu'elle avait posé dans un coin de sa tête, seulement, Monsieur ne voulait pas répondre pour le moment, sans doute attendait-il un évènement quelconque. Ou non. Une fois allongée, elle pivota doucement sa tête vers lui, une fois encore. Et bien, elle ne cessait de le regarder ce soir, mais cela n'avait pas pour but de déplaire au Lord, au contraire, cela gonflait son égo déjà sur-dimensionné et le confortait dans l'image qu'il avait déjà de lui. De nouveau, ses yeux rouges se plantèrent dans les yeux verts du Lord. Et le silence régnait toujours, chose qui lui était immensément agréable. L'un comme l'autre était éveillé, et pourtant, pas un bruit ne résonnait. Tout du moins, pour le moment.

A force de la côtoyer, de l'observer, de l'écouter, le Lord commençait à comprendre l'humaine, il commençait à appréhender ses gestes, ses réactions, ses pensées peut-être même. Il avait déjà ciblé son caractère et savait ce qui pouvait bien l'énerver ou l'agacer. Mais il découvrait autre chose, dans son regard. A l'intérieur de ce fleuve rougeâtre et pourtant limpide, le vampire voyait l'arrogance bouillir, s'agiter. Qu'avait-elle encore dans l'idée ? Il n'avait rien insinué, pas même parlé, à peine respirait-il et voilà qu'elle se montrait soudainement arrogante. Sans doute voulait-elle lui faire comprendre qu'elle n'était pas aussi docile qu'elle pouvait en avoir l'air. Pas besoin de ce regard pour qu'il sache cela, il l'avait compris depuis, maintenant, fort longtemps. Finalement, le silence tant aimé fut rompu pour la énième fois, Warren n'avait même pas besoin de parler, elle s'empêchait elle-même de dormir, mais après tout, ça l'arrangeait bien puisqu'il n'avait pas l'habitude de déblatérer un grand nombre de mots en une seule phrase. La plupart du temps, ses phrases se résumaient par un "Hn" plus ou moins accentué, signifiant 'oui', 'non', ou tout autre chose tant qu'il n'avait pas envie de parler. C'était, au moins, mieux que d'ignorer les gens, encore que cela lui arrivait également. L'humaine ouvrit donc la bouche pour se plaindre - pour changer -, lui demandant d'enfiler une chemise parce que le voir torse nu l'agaçait, selon ses dires. Tiens donc, depuis quand, quelque chose qui nous agace, nous captive autant, également. Elle ne pouvait pas se détacher de son torse et pourtant, elle voulait qu'il le cache. Pourquoi avoir ajouté, qui plus est, que ça l'agaçait justement. Warren n'est pas du genre à se prendre de pitié pour les autres, s'excuser poliment et régler immédiatement le problème. Non il avait le don d'arranger le problème sans vraiment le régler. Ou alors, il réglait le problème d'une part, et en faisait un autre d'autre part, tant que l'autre était "agacé", c'était tout bon pour lui. Le vampire se redressa brutalement à son tour, allant ouvrir la porte de son armoire pour enfiler une chemise sans dire mot. Il s'abstint toutefois de la boutonner, si cela la gênait tant, elle n'avait qu'à le faire elle-même, chose qui amuserait sans aucun doute le Lord. Une fois son tissus noir enfilé, il referma la porte de son armoire et resta debout devant le lit, la fixant. Ce n'est qu'alors qu'il se décida à répondre à la question qui datait maintenant de plusieurs minutes.

" J'entendais par là que, si ta chair pouvait être plus délicate, ce serait plus agréable en bouche. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Ven 20 Nov - 21:07

La viande... Comme si elle n'était que du bétail et qu'il était le charcutier. Mais il était vrai que, même si elle tentait de s'en dissuader, que ça ressemblait à ça. Elle était la nourriture, et lui le mangeur. Elle était la fragile, et lui le fort. Enfin. C'était assez déprimant dit comme ça. Il fallait donc qu'elle se ressaisisse. Il lui avait dit, c'est vrai, qu'il allait la tuer si elle retentait de s'évader. Mais tout à l'heure, en après midi, lorsqu'elle était sortie faire un tour, il ne l'avait même pas empêché. Il n'avait rien fait qui démontrait qu'elle avait de l'importance à ses yeux. Pour lui, si elle réussissait à s'échapper, ce ne serait que son orgueil qui allait en prendre un coup, car un esclave, ça se remplaçait très bien.

Lentement, il se leva, sans même prendre la peine de lui répondre. Elle le suivit des yeux en se redressant et en s'adossant sur ses coude. Il ouvrit une armoire et enfila une chemise. Noir. C'était certain. Être des ténèbres = noir. Elle attendit quelques secondes et s'assit sur le lit. Il ne semblait vraiment pas décider à attacher sa chemise. Quelle surprise. Il ne voulait pas qu'elle râle et se plaigne encore une fois, alors il avait fait ce qu'elle avait demandé, mais juste à moitié, semblait-il, pour lui prouver que c'était toujours lui le maître, et qu'il n'avait aucun ordre à recevoir d'elle. Enfin... Ça c'est ce qu'elle avait crue. Angel n'était pas une fille qui se plaignait, habituellement. Elle tentait, par tout les moyens possible, de lui faire comprendre qu'elle n'était pas fille docile. Mais, pour l'instant, elle ne voyait pas grand différence.

" J'entendais par là que, si ta chair pouvait être plus délicate, ce serait plus agréable en bouche. "

Cette phrase la sortie de sa rêverie. Enfin, il se décidait à répondre. Elle reposa ses yeux sur lui ( c'était une habitude, maintenant ) pour voir si ce n'était pas un sarcasme. Non, au contraire il semblait même très sérieux. Elle se leva donc du lit, afin de l'imiter, et le toisa. Une réplique cinglante lui brulait les lèvres, mais elle n'osait pas la lui dire. Puis, voyant sa chemise toujours pas boutonnée, elle se dit qu'il ne fallait pas qu'elle se prive de dire ce qu'elle pensait.

-Et bien, vous n'avez qu'à ne pas me mordre, et ce sera un soucis de moins pour vous... Et attachez votre chemise!

Encore une fois, au lieu de se mettre en colère, elle se retourna, empoigna un oreiller et le lui lança. S'en était presque devenu ridicule, mais tant pis. C'était un moyen de la faire sourire et de déchainer sa colère le plus pacifiquement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 22 Nov - 13:32

Alors que le vampire allait enfiler une chemise, elle s'était légèrement redressée, s'appuyant sur les coudes pour mieux le voir. Puis elle s'était finalement assise alors qu'il se tenait devant elle. Décidément, elle n'arrivait plus à détacher ses yeux de lui, c'était peut-être compréhensible, d'un autre côté : Warren devait être la chose la plus agréable à regarder de cette pièce sombre, désorganisée et bordélique. Après un instant de rêverie pendant lequel le Lord ne chercha même pas à percer ses pensées, elle reposa ses yeux sur lui, encore, et ce, avant de se lever. Pourquoi ne restait-elle pas assise ? Cela lui était inutile de se relever, quoi qu'elle puisse faire elle restait plus petite que lui. D'ailleurs ce n'est qu'à cet instant vraiment que le vampire se rendit compte qu'elle était une jeune humaine. Avait-elle seulement la vingtaine ? Approchante, peut-être, mais cela restait encore à vérifier.

Ses lèvres s'entrouvrirent et une fois de plus, ce fut une réplique cinglante qui arriva pour le Lord. Un reproche, un de plus, manque de chance, il en avait tellement eu qu'il n'y faisait même plus vraiment attention. A quoi bon ? Quand bien même, plein de bonne volonté, il voudrait plaire à quelqu'un, il devrait changer certains des traits nouvellement acquis pour plaire à une autre personne, et ainsi de suite. Voilà que le pantin serait doté de plusieurs personnalités et cela ne l'avancerait strictement à rien. La seule réplique qu'elle trouva à lui rétorquer fut : " ...vous n'avez qu'à ne pas me mordre... ". Évidemment, c'était un moyen radical, mais ça aurait pu marcher. Sauf que les vampires ne peuvent mourir que lorsque cette même mort est écrite, autrement dit, mourir de faim est exclu de ce procédé. Par conséquent, s'il devait se priver de la mordre consciemment, il finirait par le faire inconsciemment, et à cet instant, Warren ne donnait pas cher de l'état dans lequel il la retrouverait. Déjà que, consciemment, il a du mal à être posé, doux et un tant soit peu raisonnable, alors inconsciemment, c'était peine perdue. Sans doute la retrouverait-il éparpillée dans les quatre coins de la chambre, peut-être même dans le couloir et assurément, ses murs serait repeint du sang de l'esclave. En effet, ce serait un soucis de moins pour lui, mais un de plus pour elle, et non des moindres. Mais après tout, le Lord voulait bien lui pardonner cette erreur de calcul, elle ne connaissait pas vraiment les vampires, l'erreur lui était encore autorisé à leur propos.

Finalement, sa remarque se termina encore par un ordre ce qui arracha un soupir d'agacement à Warren. Non, il n'attacherait pas de lui-même cette fichue chemise, elle commençait à l'agacer à ce niveau, ce qui n'était pas du tout bon pour l'humaine. Certes, le vampire est galant - encore que, c'est principalement lorsqu'il y pense -, mais frapper une demoiselle ne lui pose pas plus de problème que cela. Alors non, il n'attacherait pas sa chemise. Alors qu'il pestait silencieusement contre l'esclave, voilà qu'elle empoignait de nouveau un oreiller avant de le lui lancer. Las de ce moyen qu'elle avait trouvé, cette fois, le Lord attrapa l'oreiller au vol, le tassant entre ses mains avant de le lui renvoyer en pleine figure avec un minimum de force. Lentement le vampire ferma les yeux en glissant une main dans ses mèches de cheveux rousses, et il se décida alors à lui répondre.

" Gamine... Je ne te demande pas de te déshabiller, alors ne me demande pas de m'habiller. "

A ces mots Warren rouvrit les yeux et les posa sur l'humaine. Son sourire était, pour une fois, absent, il se tenait étonnement droit, mais en contrepartie, son teint était plus blême qu'habituellement et les cernes grisâtres sous ses yeux n'en étaient que plus accentuées par la nuit courte que lui avait offert Angel. Nuit courte qu'elle lui avait offerte en s'attardant à l'empêcher de dormir, naturellement. Nouveau soupir. Le vampire se mit à marcher vers la fenêtre et regarda subrepticement le paysage qu'il connaissait par cœur et qu'il ne voyait pourtant plus. Le jour tombait doucement, l'horizon prenait des couleurs crépusculaires, c'était peut-être l'un des seuls avantages à avoir un jour et une nuit. Bien vite le vampire laissa de nouveau le rideau épais se rabattre devant la seule source de lumière potentielle, et son regard se posa derechef sur le paquet de cigarette vide. Ses yeux pivotèrent alors sur Angel. et son sourire prit alors lentement forme.

" Finalement... Je boutonnerai ma chemise, en échange de quoi tu iras me chercher un paquet de cigarettes. Plein. "


Car oui, lorsqu'il n'avait rien à faire, Warren fumait. Et en l'occurrence, ça faisait déjà un moment qu'il n'avait rien à faire, il ne savait même pas encore s'il prendrait la peine de chasser ou s'il allait la mordre un peu plus tard. Cela mettait également en cause toute l'organisation de sa nuit. Soit il la mordait, elle, auquel cas il pouvait aller prendre sa douche avant, soit il partait en chasse, auquel cas il ne prendrait sa douche qu'à son retour. En attente d'une pulsion quelconque l'incitant à prendre telle ou telle solution, le Lord n'avait qu'une chose à faire : attendre. Autrement dit : fumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 22 Nov - 19:15

Angel venait de nouveau de lui lancer l'oreiller. Elle savait pertinemment qu'il allait remarquer son geste, car il avait fallut qu'elle attrape un oreiller et qu'elle le lui lance. Et la distance qui les séparait était beaucoup plus longue que lorsqu'ils étaient dans le lit. Ce qu'elle ne s'attendait pas, cependant, fut qu'il lui relance ce même oreiller. N'ayant pas le temps de l'éviter, elle le reçu en plein visage. Pour un humain, la force avec lequel il venait de lancer l'oreiller était quelque peu forte. Alors la force et la vitesse de l'oreiller l'a fit chanceler jusqu'à ce qu'elle trébuche sur le lit et y tombe en position assise. D'accord, maintenant, la solution: le lançage d'oreiller sur le Lord était à ne pas envisager. Angel mit l'oreiller de côté et se laissa retomber sur le dos.

À peine dix secondes plus tard, voilà que Warren faisait allusion au fait qu'il ne lui demandait pas de se déshabiller. Comprenant le message, elle se tut, le fusilla du regard et se roula sur le ventre pour tenter de fermer les yeux. L'esclave n'entendit même pas le Lord marcher dans la pièce, jusqu'à la fenêtre close. Ce n'est que lorsque la lumière de la pièce s'accentua un peu qu'elle rouvrit les yeux pour voir ce qu'il faisait. Quelques secondes plus tard, lorsque sa curiosité fut satisfaite, elle referma les yeux en se disant qu'il ne remarquerait peut-être même pas qu'elle s'était réendormit et alors il oublierait de la réveiller. Lorsqu'elle respira il lui vint une odeur douce, chaleureuse... Une bonne odeur. Était-ce celle de Warren? Bien sur que non. Les vampires n'avaient pas d'odeur... Enfin... C'est ce qu'elle croyait. C'était surement l'odeur du sommeil qui s'approchait à grand pas.

" Finalement... Je boutonnerai ma chemise, en échange de quoi tu iras me chercher un paquet de cigarettes. Plein. "

Angel ouvrit les yeux. Il allait boutonner sa chemise? Et bien... Elle n'en avait plus rien à faire de son torse nu. Mais si se paquet de cigarette pouvait retarder le fait qu'il ne l'a morde, alors peut-être qu'elle devrait considérer le fait d'aller chercher un paquet de cigarette. Mais où est-ce qu'il y en avait dans ce manoir? Il n'existait tout de même pas un dépanneur! Faudrait-il qu'elle le vole? Et s'il demandait un paquet plein, en plus, il faudrait vraiment qu'elle ait de la chance.

-D'accord. Et où est-ce qu'on trouve ça, un paquet de cigarette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 22 Nov - 20:35

L'oreiller qu'il lui avait renvoyé l'avait fait chanceler un moment avant qu'elle ne se retrouver assise sur le lit, à croire que l'espace d'un instant, Warren avait oublié sa force vampirique, comme si ce n'était qu'un jeu, heureusement qu'il n'avait pas mis toute sa force ; avoir les cervicales broyées par un simple oreiller n'était pas une fin des plus souhaitables - sans compter le ridicule de la mort... -. Après s'être retrouvée assise de force, elle se laissa retomber sur le lit, allongée, avant de, semble-t-il, fixer le plafond. C'est alors que le vampire fit l'allusion au fait qu'il ne lui demandait pas de se déshabiller, et tout naturellement, elle lui adressa un regard inquisiteur dans le but, sans doute, de lui faire regretter ses paroles. Un regard de plus, ceux-là aussi, Warren aurait dû les compter depuis le début de soirée, à coup sûr, ils rivalisaient avec les soupirs.

Après l'avoir fusillé du regard, l'humaine se tourna sur le ventre et ignora royalement le Lord, qui semblait faire la même chose, plus préoccupé par le paysage dehors. Elle semblait vouloir dormir, la fatigue la rattrapait doucement et elle semblait vouloir sombrer dans l'inconscient. L'esclave ne rouvrit les yeux que lorsque le vampire parla une seconde fois. Était-elle seulement intéressée par cette proposition ? Maintenant qu'elle fermait les yeux, elle ne pouvait plus voir son torse, alors qu'il boutonne ou non sa chemise, qu'il l'ôte entièrement, elle n'en avait que faire. Pourtant, la réponse de l'humaine le surprit quelque peu. Elle était d'accord... Mais qu'est-ce qui pouvait bien la motiver pour accepter ? Cela échappait quelque peu à Warren, sans doute découvrirait-il cela plus tard, et dans le cas où il ne le découvrirait pas, ce ne serait pas une très grande perte, juste une question sans réponse qu'il aurait oublié le lendemain.

L'esclave posa ensuite une question qui eut le don de le faire sourire légèrement. En effet, où trouver un paquet de cigarette ? Cette question était tout à fait justifiée et pourtant, le vampire était incapable de donner une réponse claire, permettant à l'humaine de revenir en un seul morceau. Il aurait été tenté de répondre qu'elle pouvait se rendre dans l'une des chambres de cet étage, un peu plus loin. Tenter de dire qu'elle pouvait frapper sagement et demander à une jolie vampire un paquet de cigarette. Seulement, le Lord ne savait même pas si, sur ce point, Seira était prêteuse, il ignorait même si elle se trouvait dans sa chambre et un peu plus encore : si elle ne tuerait pas l'humaine pour l'avoir simplement dérangé. Là où il était un peu plus sûr de trouver l'objet de ses désirs, l'esclave ne pouvait pas en réchapper, c'était certain. Pour le coup, Eléa la tuerait sans doute sur place. Quand bien même elle ne le ferait pas, elle refuserait de donner ne serait-ce qu'une cigarette si le seul prénom de "Warren" sortait de la bouche d'Angel.

Le Lord avait beau chercher dans les membres de sa famille qu'il connaissait le mieux, il ne voyait pas vraiment qui fumaient si ce n'est ces deux-là. Sa sœur, peut-être, et encore. De toute façon, c'était toujours le même problème : l'esclave ne lui reviendrait pas, ou en pièces détachées. Soupir. Question sans réponse une fois encore. Lentement, le regard du vampire se posa sur l'humaine, il fit quelques pas dans la pièce avant de s'arrêter une nouvelle fois, fixant la porte d'entrée. Finalement, le vampire alla à son armoire, chercher un autre pantalon qu'il posa sur son bras, il fit volte-face et s'arrêta devant la porte de la salle de bain. Sans se retourner, regardant son reflet dans le miroir face à lui, il lui répondit enfin, ou plutôt, il lui donna une réponse dont elle aurait pu aisément se passer.

" Débrouille-toi. Tu as une heure. "


Sur ces mots, le vampire claqua la porte derrière lui et installa ses affaires. Cela lui rappelait étrangement l'épisode de la veille, lorsqu'elle s'était enfuie alors qu'il prenait une douche ; lorsqu'elle avait tenté de regagner la sortie et qu'elle s'était vue rattrapée tout près de la ligne d'arrivée. Finalement, le Lord s'était décidé. Il prendrait sa douche, et une fois qu'elle serait revenue, dégusterait une cigarette - si elle parvenait à trouver un paquet -, avant de la mordre finalement. Cette fois alors, le vampire se forcerait à s'endormir en même temps qu'elle et ce, jusqu'à 18h, le lendemain. A moins qu'il ne se fasse réveiller par la demoiselle, mais quoi qu'il advienne, il ne se lèverait pas avant son heure de prédilection. Nouveau soupir et le Lord retira ses habits avant de se glisser sous l'eau glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 23 Nov - 0:01

" Débrouille-toi. Tu as une heure. "

Des mots simples, et pourtant compliqués. Que devait-elle faire? Il ne lui donnait aucune piste! Et en plus, elle n'avait qu'une heure. Alors, sans perdre de temps, elle se leva et, au moment où lui fermait la porte de la salle de bain, elle, elle ouvrait la porte vers le couloir du manoir. Elle descendit les escaliers jusqu'au niveau en dessous, car elle se doutait que si elle croisait un vampire, elle avait peu de chance de survivre, car ils étaient en période de chasse. Vraiment, elle se croyait en plein milieu d'une guerre, où elle était en territoire ennemi. Elle se sentait cent fois plus en sécurité dans la chambre de Warren, même s'il était un vampire. Lorsqu'elle arriva en bas de l'escalier, elle sauta par dessus les deux dernières marches et tourna vers la droite. Angel ouvrit une porte et faillit faire une attaque cardiaque en revoyant la salle qu'elle détestait tant: La salle des tortures. Elle l'a referma rapidement, en se disant que si un paquet de cigarette devait ce trouver là, alors tant pis. Elle préférait affronter la colère de Warren.

Angel descendit d'un étage, et elle sauta une seconde fois les deux dernières marches. Elle avait beau être nue pied, elle ne sentait pas la froideur des dalles sur le sol. Étant à l'étage où elle se souvenait le plus de quelle porte menait à quelle salle, elle en ouvrit une sans hésiter, qui déboucha sur la cuisine. Elle chercha un domestique, et lorsqu'elle en eut trouver un, elle lui demanda s'il avait un paquet de cigarette sur lui. L'homme secoua la tête pour dire non, et se remit au travail. Soupirant, Angel allait faire demi tour lorsque le domestique lui dit qu'il lui restait cependant deux cigarettes. Sans hésiter, l'humaine les lui prit, se disant que c'était mieux que rien. Par la suite, elle le remercia et recommença sa course vers la pièce où c'était plus probable qu'il y ait des cigarettes: la bibliothèque. Dans cette pièce, quelque fois, les gens lisaient des livres ou travaillaient tout en fumant, et ils pouvaient même laisser leur paquet sur la table, au lieu de le ranger dans leur poche. Et peut-être même que, si Angel était chanceuse, quelqu'un serait partit en oubliant le paquet sur une table.

Angel adorait cette sorte de chasse aux trésors. Au début, elle avait été plutôt réticente, ayant peur d'échouer, mais maintenant, elle se dit que c'était plutôt amusant. L'esclave ouvrit une porte qui déboucha sur un court couloir. À la fin de ce couloir, il y avait une deuxième porte qui, elle, s'ouvrait sur la magnifique et grande bibliothèque. Normalement, Angel aurait prit le temps de regarder les livres et la pièce qui l'entourait, mais elle n'avait pas le temps. Elle avait déjà dépassé la moitié du temps qui lui était alloué. Pendant une quinzaine de minutes, Angel chercha sur les tables, dans les divans, les sièges, etc. Elle chercha même dans les poubelles pour savoir si quelqu'un n'avait pas échapper par mégarde une ou deux cigarettes. Elle ne trouva cependant rien. Plus le temps avançait, et plus Angel commençait à appréhender l'humeur de Warren.

Il était maintenant temps de remonter dans la chambre, si elle ne voulait pas accentuer encore plus la mauvaise humeur qu'aurait Warren. Lorsqu'elle arriva à l'étage des appartements des descendants Krory, à à peine quelques mètres de la chambre de son maître, elle vit un vampire descendre des escaliers, et s'apprêter à descendre un autre étage.. Allait-il voir quelqu'un, prendre une marche, où partait-il à la chasse? Si c'était le dernier des cas, elle était vraiment mal. Le vampire tourna lentement la tête vers elle avant de lui faire un de ses sourires épeurant, dont les vampires avaient le don. Un frisson de terreur l'a parcourut avant qu'elle ne se mette à courir vers la chambre de Warren, sans même prendre la peine de vérifier s'il lui voulait du mal. Elle ouvrit rapidement la porte, se retourna, et l'a claqua. Elle appuya ensuite son front sur la porte, pendant qu'un faible sourire s'affichait sur son visage.

1- Elle était toujours en vie.
2- Elle ne revenait pas les mains vides. Peut-être pas avec un paquet, mais pas non plus avec rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 23 Nov - 13:37

Alors qu'il venait tout juste d'entrer dans la salle de bain, Warren entendait la porte d'entrée se refermer. Il jeta un coup d'œil rapide à l'horloge et prit sa douche plus calmement que la dernière fois, il eut en effet, cette fois, le temps, au moins, de finir de se laver les cheveux et en prime, pouvait se les sécher sans attendre. Une demie-heure plus tard, le Lord avait rangé ses affaires, était changé - il avait même boutonné sa chemise -, la salle de bain était propre et il se contentait de fixer la pendule. De retour dans la chambre, assis sur le lit, le dos recourbé, il avait les coudes posés sur ses genoux et les mains croisées sur lesquelles reposait son menton. Ses yeux ne bougeaient plus, pas même la paupière n'osait descendre, seul le mouvement de balancier de la grande horloge comptait. Un décompte commençait alors, silencieusement, le vampire comptait le nombre de minutes, puis de secondes qu'il restait à Angel avant d'être considérée comme une fugitive, en quelque sorte.

Alors qu'il restait un quart d'heure, on frappa à la porte ce qui fit pester Warren. Si c'était elle, elle ne manquait pas de culot : sacrifier quinze minutes de recherche pour préserver sa vie éphémère. A moins qu'elle ait réussi à trouver un paquet neuf, ce sur quoi le vampire avait de très lourds doutes. On frappa de nouveau. Non, ce n'était pas elle, elle n'était pas du genre à attendre une autorisation, elle n'était même pas du genre à frapper puisque l'antre du pantin était devenu sa chambre à elle aussi. Le vampire se leva alors, allant ouvrir la porte de sa chambre brutalement tandis qu'une domestique posait un plateau au sol. Elle se figea en voyant la silhouette apparaitre soudainement et doucement, comme si elle craignait d'effrayer une bête sauvage, elle se redressa. Ses yeux s'aventurèrent alors à croiser le regard du vampire mais visiblement, elle s'en dissuada bien vite : à peine avait-elle croisé ses yeux émeraudes qu'elle rebaissait bien vite le regard pour le figer au sol. Bégayant, elle lui tendit le plateau en tentant de lui expliquer que c'était le repas quotidien qu'il avait commandé. C'est vrai qu'il avait omis ce détail, Warren avait complètement oublié que Angel devait manger... Ceci.

Le Lord se saisit alors du plateau, sa peau glacée frôla les mains de la domestique qui les retira vivement. Heureusement qu'il avait le plateau bien en main, dans le cas contraire, cela aurait fait du beau travail. Warren ne prit pas la peine de la remercier, quand bien même il l'aurait souhaité, il n'en aurait pas eu l'occasion : alors qu'il se reculait, retournant lentement sur son territoire, elle s'inclinait rapidement et tournait les talons, repartant rapidement. Le vampire referma la porte à l'aide de son pied, la claquant un peu plus vivement qu'il ne l'avait prévu. Qu'importe, depuis le temps, la famille à l'étage était habituée aux sautes d'humeur du vampire. Et cela ne lui était d'ailleurs pas propre, il n'y avait pas lui qui, dans un élan d'agacement ou simplement d'inattention, s'en prenait inconsciemment au mobilier. Warren posa le plateau sur le lit, là où Angel avait prit l'habitude de dormir. Encore qu'il semble difficile de parler d'une habitude puisqu'elle n'y avait dormi que rarement. Disons qu'instinctivement, elle se mettait à cette place. Après s'être souvenu que l'humaine était contrainte de manger, il se souvint également qu'elle n'avait pas spécialement une bonne vue dans le noir. Le jour chutant dangereusement à l'extérieur, le vampire prit l'initiative d'allumer une bougie qu'il posa sur son bureau avant de retourner près du lit.

Le Lord reprit alors place, pas très loin du plateau, ses coudes se reposèrent machinalement sur ses genoux et tout naturellement, il reprit sa position initiale avant qu'on ne le dérange. Plus que quelques minutes et elle se devait de revenir, dans le cas contraire, c'était assez embêtant, surtout pour elle. Non seulement elle aurait échoué la requête qu'il lui avait présenté, mais elle aurait aussi dépassé le temps imparti, sans compter qu'en manque de nicotine, le vampire pouvait se montrer assez désagréable, pour changer. Une minute cinquante-deux et la porte s'ouvrit vivement pour avaler Angel avant qu'elle ne referme prestement la porte derrière elle, collant son front contre le bois. Il lui restait plus d'une minute et elle était là, toutefois, elle était au moins revenue. Le vampire se releva lascivement et s'approcha en silence de l'humaine avant de récupérer les deux bâtons de nicotine qu'il apercevait. Certes, elle n'avait pas de paquet, mais Warren n'y comptait pas trop en demandant cela. C'était par simple mesure de précaution, si, avec une chance impensable, elle avait trouvé un paquet entier alors qu'il ne lui avait demandé que trois cigarettes, par exemple, alors le vampire aurait perdu au change. Là, il avait au moins de quoi se détendre, pour aujourd'hui et peut-être demain s'il savait se montrer raisonnable. En silence, le Lord fit demi-tour et alla allumer l'une des deux cigarettes à l'aide de la bougie qui éclairait sensiblement la pièce, tandis qu'il posait le second bâton sur le bureau, un peu plus loin. Le vampire porta alors l'objet tant attendu à ses lèvres avant de pivoter doucement la tête en direction du lit.

" Ton dîner est arrivé. "

Pas de merci, rien, seule une voix suave, éternellement calme, vide de tout sentiment, pas même légèrement modifiée par de la gratitude. Après tout, elle n'avait pas vraiment apporté ce qu'il lui avait demandé, pas totalement en tout cas : de plus, elle s'était elle-même sauvée en trouvant ce qu'il lui avait demandé, pas la peine de la remercier d'être en vie et un tant soit peu débrouillarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 24 Nov - 5:29

Lentement, Angel venait d'appuyer son front contre la porte, avec un sourire de satisfaction et d'amusement sur le visage. Mais elle se retourna en faisant le saut, lorsqu'elle sentit que quelqu'un prenait les cigarettes qu'elle tenait entre sa main. Warren ne paraissait même pas s'être aperçu qu'elle était essoufflée et qu'il venait de lui faire faire le saut. Mais bon... Son attention se porta alors sur le plateau qui se trouvait sur le lit. Son sourire ne quittant pas ses lèvres, l'humaine marcha jusqu'à l'endroit où elle dormait, s'y assis et commença rapidement à manger, non loin de Warren qui lui, fumait sa fameuse nicotine. Certes, elle avait bien remarqué qu'il ne l'avait même pas remercié pour tout le mal qu'elle s'était donnée de lui trouver simplement deux cigarettes, mais elle décida que, pour un fois, elle ne s'en plaindrait pas. Il venait tout de même de lui allumer une bougie, signe qu'il voulait un tant soit peu son confort.

Environ cinq minutes plus tard, qui se déroulèrent dans le silence le plus total, Angel se releva du lit et alla porter le repas dans le corridor, comme elle commençait à en prendre l'habitude. Par la suite, voyant que Warren ne semblait pas se décider à entamer une conversation ou à faire autre chose, elle prit le sac qui lui appartenait et marcha vers la salle de bain, avant de s'enfermer à l'intérieur. Sans s'arrêter, elle lâcha le sac sur le sol et alla ouvrir l'eau de la douche. Puis, juste avant de se déshabiller, elle alla barrer la porte pour se dire que, même s'il pouvait enfoncer la porte ou casser la serrure et entrer, les convenances étaient faite. Et juste ça, cela lui l'apaisa un peu. Lorsqu'elle fut sous l'eau chaude, Angel ferma les yeux de bonheur. La douche, c'était ce qu'elle préférait dans le fait d'avoir un maître. Elle était toute seule et elle pouvait profiter de ce dont elle n'avait jamais pu profiter depuis son enfance.

Sa douche ne lui prit que quelques minutes seulement. Lorsqu'elle sortit, elle se dépêcha d'enrouler une serviette autour de sa taille, de fouiller dans le sac à la recherche d'autre chose qu'une robe. Malheureusement, comme elle l'avait si bien constaté le matin même, il n'y avait que ces bouts de tissus, tous plus cours et décolletés les uns que les autres. Des habits faits pour allumer le maître qui regarderait son esclave. Mais il faudrait que, même si Warren n'était pas au courant, elle aille voir un domestique pour lui demander des vêtements qu'elle choisirait elle-même, ou qu'elle lui aurait décri comment elle les voulaient. De toute façon, le vampire ne semblait même pas avoir remarqué la façon dont elle s'habillait, son physique ou autre. Et elle s'en voyait soulagé, car elle savait que, de cette façon, il ne l'obligerait pas à se déshabiller devant lui ou à lui faire l'amour.

Se brossant rapidement les dents et enfilant une robe rouge et grise, l'esclave fut sortit de la salle de bain en moins de dix minutes. Lorsqu'elle fut dans la chambre, elle alla porter le sac au pied du bureau et retourna, comme à son habitude, s'assoir sur le lit pour regarder Warren dans les yeux.

-Alors... Qu'est-ce qu'on fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 24 Nov - 22:42

A peine avait-il tiré une première bouffée que déjà, Angel, était "attablée" et mangeait comme si elle ne s'était pas nourrie depuis une semaine ou plus. Étonnant qu'elle fasse preuve de tant d'impatience et d'appétit alors qu'elle avait eu son repas il y a quelques heures. Le vampire ne prenait qu'un repas par jour, et un piètre repas, qui plus est, quand il ne pouvait pas boire tout le sang de sa victime, et pourtant il ne se lançait pas si goulument sur la nourriture. Et dieu seul sait que cette même nourriture lui donnait de bonnes occasions d'être aussi violent. Peut-être parce qu'il n'y avait pas grand chose dans le plateau - même s'il l'avait apporté sur le lit, le Lord n'avait aucunement fait attention à ce qu'il y avait dedans -, ou peut-être parce qu'elle avait l'habitude de manger vite, Angel avait fini en quelques minutes seulement. Elle alla poser le plateau à l'extérieur, dans le couloir en attendant qu'un autre domestique ne vienne le ramasser, puis elle récupéra son sac et alla se retirer dans la salle de bain.

Chacun son tour, après la petite course qu'il venait de lui faire faire, elle avait sans doute le droit de se détendre sous une douche chaude, peut-être même dans un bain. Elle était entrée depuis quelques instants, le silence était retombé de nouveau parce que plus personne ne bougeait, seul le souffle de Warren venait troubler ce calme plat, tout du moins, c'était le cas avant qu'un bruit de serrure ne retentisse. Ce simple bruit suffit à faire sourire le vampire. S'il n'avait pas eu sa cigarette, assurément, le Lord aurait enfoncé la porte juste pour la surprendre nue et la faire se déchaîner. A cet instant, elle n'aurait plus eu de doute sur la perversité du vampire, encore qu'il ne voulait pas la voir nue, il voulait juste la mettre hors d'elle, c'est différent.
A peine était-elle entrée que déjà, la voilà qui ressortait, du moins c'est l'impression qu'avait le vampire. Tout au plus dix minutes, et encore. Quoi qu'il en soit, un constat se faisait de lui-même : première cigarette terminée, un mégot de plus à ajouter au monticule qui stagnait déjà dans le cendrier. Une fois l'esclave sortie de la salle de bain, le vampire n'eut plus qu'à la suivre des yeux. C'est tout ce qui lui restait puisqu'il s'interdisait de fumer son second bâton de nicotine avant le lendemain. Elle portait une robe grise et rouge. Deux couleurs qui contrastaient mais pourtant, cela lui allait bien. Ou plutôt, pas mal, bien qu'il soit réticent vis-à-vis de tout ce qui n'était pas noir. Ou au moins sombre.

Lentement, elle se dirigea vers le lit après avoir posé son sac près du bureau, elle prit place sur le matelas, ce qui rappela au vampire qu'il devrait faire le lit, ou au moins, faire semblant : tirer les draps. Toutefois cela ne sembla pas gêner l'humaine, une fois assise, ses yeux vinrent presque naturellement se heurter à ceux du vampire. Cette habitude ne lui déplaisait pas, au moins il savait à qui il parlait, cela lui permettait de savoir, de plus, si ce quelqu'un l'écoutait, et il pouvait même aller jusqu'à chercher à percer ses sentiments. Pour le moment, il ne détectait rien en Angel. Elle semblait calme et naturel. Ça n'allait sans doute pas durer. Peu après cela, en effet, l'humaine se mit à parler. Et ses paroles eurent pour effet de surprendre une fois de plus le vampire. Que faire ? Elle avait employé "on" qui plus est. Pronom impersonnel, certes, mais en l'occurrence cela le concernait sans doute également, si ce n'était pas au vampire, à qui donc pouvait-elle parler ?

Ainsi donc elle voulait faire quelque chose avec lui. Ou au moins avoir une occupation. Intéressant, dans un élan d'optimisme le vampire aurait pu lui faire des propositions qui auraient eu le mérite de la faire rougir. Il aurait pu souhaiter la mettre en colère pour qu'elle lui hurle dessus... Mais bizarrement, maintenant qu'il avait eu ce qu'il voulait, il n'avait plus trop envie de l'embêter, peut-être même souhaitait-il la laisser tranquille alors, qu'elle en profite. Par ailleurs, elle devait s'économiser puisqu'elle devrait bientôt servir de repas à son tour. En guise de réponse, le Lord se contenta de hausser les épaules brièvement, avant de passer rapidement devant le bureau, faisant vaciller la flamme de la bougie, pour se retrouver sur un bord du lit, à l'opposé d'Angel. Il observa alors les draps, l'état du matelas, du lit en général, et son regard se posa sur les coussins que l'esclave aimait tant lui balancer en pleine figure. Un soupir s'extirpa du thorax du Lord et celui-ci empoigna les draps pour les tirer vers lui sans ménagement, les défaisant ainsi complètement. Une fois tout ce surplus retiré, le vampire roula les draps en boule et les posa à l'entrée de sa chambre, signe qu'il fallait les laver. Il avait sa propre façon d'agir, un peu à part, certes, mais toute aussi efficace que les autres bien que plus éprouvantes pour les domestiques, sans doute. La main sur la poignée, Warren s'immobilisa au dernier moment, pivotant lentement la tête pour regarder l'humaine du coin de l'oeil.

" Tu as autre chose à faire laver, tant que j'y suis ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 26 Nov - 3:27

Elle était assise, là, sur le lit, à le regarder, tout comme lui. Sauf que lui, il était debout. Lentement, il se mit à faire le tour du lit et, alors qu'elle croyait qu'il allait s'y assoir et continuer de ne rien faire, il tira sur les couvertures jusqu'à ce qu'elle se détache complètement du lit. Il s'apprêtait à aller porter le tas à l'extérieur de la pièce, lorsqu'il se retourna vers elle. « Tu as autre chose à faire laver, tant que j'y suis ? » Elle resta un instant là, à le regarder, tentant de comprendre ce qu'il voulait dire, et après environ deux secondes, elle se redressa, comprenant qu'il allait laver ce drap. Angel partit chercher son sac et le lui tendit complètement. À l'intérieur, il restait certes quelques trucs propres, mais beaucoup trop sexy à son goût. Tout ce qu'elle garda fut sa brosse à dent.

- Hem... Est-ce qu'il serait possible en même temps que j'aie d'autre vêtement? J'aime bien les robes... Mais j'aimerais avoir d'autre truc...

Lorsqu'il eut prit le sac, elle retourna s'assoir, comme si de rien était, sur le lit confortable. Peut-être y en avait-il des plus confortables. Peut-être pas. Mais pour le savoir, il faudrait qu'elle dorme dans un autre lit que celui-ci. En tout cas, elle ne s'en plaignait vraiment pas. Un sourire aux lèvres, sans aucune raison, elle se laissa retomber sur le dos. Elle s'étira longuement avant de s'étendre sur le côté, face à Warren. Il n'avait toujours pas répondu à sa question. Tout à coup, l'inévitable s'afficha dans son esprit: Il allait la mordre, pour une seconde fois. Non. Jamais plus. S'il voulait boire de son sang à nouveau, il devrait se battre avec elle. Peut-être même qu'elle oserait tenter de s'enfermer dans la salle de bain pour le ralentir. Qui sait, elle pourrait courir dans le corridor et cogner sur une porte, afin qu'un vampire vienne ouvrir. Et alors, il y aurait, si elle avait de la chance et que Warren et lui ne s'entendait pas, confrontation.

- Alors...? Qu'est-ce qu'on fait?

Elle tentait de paraître le plus calme possible, et, selon elle, c'était plutôt réussit. Un humain n'aurait pas remarquer. Mais lui, il était un vampire... Alors... Qui sait!? Se redressant sur ses coude, elle le regarda de nouveau. En fait, elle n'arrêtait pas de le regarder. C'était plutôt étrange de sa part, car elle était plutôt de nature timide, mais il semblerait qu'avec lui, tout était différent. Mais bon... Il était vrai qu'il n'y avait pas grand chose d'autre à regarder dans cette pièce. Et d'ailleurs... Avait-elle le droit de sortir la nuit, même si elle était son esclave? Qu'est-ce que l'esclave d'un vampire devait faire? Lui tenir compagnie? Bonne question... Elle sourit à l'idée qu'elle pouvait n'être qu'une demi-esclave, avec Warren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 26 Nov - 11:54

Il s'était déroulé un certain laps de temps entre le moment où il avait posé la question et le moment où elle avait réagi. Maintenant que la question semblait être claire dans son esprit, l'esclave se relevait. Elle alla chercher un sac et revint, le lui tendant. A cet instant, semble-t-il, elle se sentit obligée de se justifier. Elle avait ceci à laver, mais si, en plus, elle pouvait avoir d'autres vêtements, ce serait parfait. Pourquoi voulait-elle donc d'autres vêtements ? Ceux que le vampire avait vu pour le moment, suffisaient - enfin, selon lui -, quand bien même l'humaine n'aurait pas la même garde-robe qu'une vampire de sa connaissance. Elle souhaitait autre chose que des robes, il n'y avait plus trop le choix si ce n'est des pantalons. Le vampire était tenté de vérifier ce qui la gênait tant dans ce sac, mais la simple idée qu'il y ait là-dedans, son linge sale, laissa penser au vampire qu'il y avait aussi les sous-vêtements, alors il s'abstint sans difficulté, risquant de se faire hurler dessus une fois de plus.

Une fois qu'il eut pris le sac dans sa main, elle retourna s'assoir sur le lit, à croire qu'il n'y avait que ce meuble, dans cette chambre, qui l'intéressait. D'un autre côté, c'était sans doute le cas : le peu de tables disposées ça et là étaient recouvertes de bouquins, ou d'objets inutiles. Le bureau était enfoui sous de la paperasse et des cendriers, quant aux meubles de rangement : plein à craquer de tout et n'importe quoi : de vêtements, ou de bouquins pour la plupart. Des cartons entiers de lives, et en effet, cela prenait plutôt pas mal de place. Vu ainsi, oui, le lit était le seul mobilier intéressant, ou du moins, susceptible de faire partager quelque chose à l'humaine ; si tant est que son maître ne l'empêche pas de partager la seule chose que le lit pouvait lui offrir, à savoir : un sommeil réparateur. Warren posa les draps et le sac à la porte de sa chambre, la laissant à peine entrouverte pour qu'il guette la venue d'un éventuel domestique ; car il n'avait plus que ça à faire s'il voulait quémander d'autres vêtements pour l'humaine.

Lorsqu'il se retourna dans sa direction, il constata qu'elle était allongée, un fin sourire étirant ses lèvres. Qu'avait-il bien pu faire, encore, qui la fasse sourire ? C'était un début, d'un autre côté, après tout, il n'avait pas souvent l'occasion de la faire sourire, plutôt, grimacer. A moins que ce ne soit pas lui qui soit à la base de ce sourire... Hn. Qu'importe. Allongée ainsi, elle s'étira longuement, permettant à Warren d'observer sans avoir rien à dire, et surtout sans risque de subir quelconques représailles inutiles. Son buste se redressa doucement, elle se cambrait, galbant ainsi ses seins, laissant deviner des côtes, puis ses hanches... Il avait, inconsciemment, choisi une belle esclave, tout de même. Inconsciemment parce qu'au moment où il l'avait croisé, il pensait plutôt à la mordre, qu'à la regarder dans le détail. Elle pivota - une fois étendue -, dans sa direction pour le regarder pour la énième fois de la journée. Elle ne faisait que ça, à vrai dire. Le vampire décala alors doucement son regard jusqu'au sien, croisant ses yeux avant qu'elle ne se mette à parler.

Le début de la phrase laissa imaginer la suite à Warren. La fin le confirma. Il avait haussé les épaules au préalable, signe qu'il n'en savait rien, alors maintenant qu'il avait changé de place, il ne savait toujours pas. A croire qu'elle voulait le forcer à la mordre, mais borné comme il était, il ne ferait pas avant l'heure qu'il s'était fixée, à moins qu'un "évènement" inattendu de sa part ne se produise. Il ne savait pas ce qu'ils pouvaient faire, de toute façon, il était bien à rester simplement immobile, pourquoi avait-elle donc besoin d'être tant occupée que cela ? Il était étonnant de constater, d'ailleurs, que le sommeil l'avait complètement quitté. Elle se redressa un peu, s'appuyant sur ses coudes comme elle l'avait fait il y a peu, pour mieux le regarder sans doute, insistant du regard pour avoir une réponse. Les lèvres du vampire s'entrouvrirent, non pas pour laisser passer des paroles, simplement pour ne pas empêcher un long soupir las de s'exprimer. Alors Warren leva les yeux au ciel, gardant les yeux blancs un moment - chose qui l'amusait sans raison -, avant de fermer complètement les yeux. Silence. Il les rouvrit à moitié, lentement.

" Et toi, que veux-tu faire, donc ? "

Pour une fois qu'il laissait le choix à l'esclave, qu'elle en profite. Certes, il ne comptait pas accepter toutes les propositions qu'elle pourrait bien lui faire, connaissant l'humaine, ce serait sans doute : parler, ou, aller se promener. A la limite, il n'était pas contre se balader dans les jardins, mais vu la tenue qu'elle avait, elle allait avoir froid, c'était certain. Songeant qu'il lui fallait un manteau, tout en sachant pertinemment que les esclaves n'ont pas droit à ce genre d'accessoires bien trop chers pour eux, le vampire pivota légèrement la tête pour regarder la porte du coin de l'oeil. Toujours pas d'esclave pour ramasser le linge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 29 Nov - 21:52

Elle venait à peine de terminer de s'étirer, qu'elle lui demandait déjà ce qu'ils pouvaient bien faire. Angel n'aimait pas trop cela rester assise et ne rien faire avec un vampire. Elle se disait toujours qu'il ne faudrait pas beaucoup de temps avant qu'il ne l'a morde. Et après quelques temps, il finirait bien par la tuer. Mais pourtant, ça ne semblait pas être la priorité numéro un de Warren. En fait... Rien ne semblait vraiment être sa priorité. Il ne disait rien, ne faisait rien. Il avait toujours sa même petite routine. Dormir le jour, manger la nuit. Étais-ce ce que tout les vampires faisaient? Sûrement, car le temps de partir à la chasse, et de trouver quelqu'un, il fallait probablement du temps.

Il ne fallut pas longtemps à Warren pour lui répondre. Il lui proposait de choisir? Vraiment? Ou la niaisait-il...? Elle le regarda quelques minutes pour voir s'il n'avait pas un petit sourire qui s'affichait sur ses lèvres pour trahir ce qu'il venait de dire. Mais rien ne se produisit. Il semblait sérieux. Alors elle se mit à réfléchir. Discuter? Nan, beaucoup trop simple. Pour une fois qu'il la laissait choisir, il fallait qu'elle en profite. Qu'est-ce qu'elle voulait vraiment plus que tout... Marcher. Rester une minute de plus dans cette chambre sombre avec une tache de sang sur le sol: non merci! Mais elle venait tout juste de faire le tour du manoir ( ou presque ) pour trouver un paquet de cigarette. Enfin, un sourire s'afficha sur son visage. Elle se redressa et s'assit sur le lit. Elle avait une excellente idée. Et peut-être même que, si Warren perdait sa vigilance quelques secondes, elle pourrait s'échapper.

-J'ai décidé. Je veux aller marcher dehors. Ça fait longtemps que je n'ai pas vu les étoiles et respirer de l'air frais. La dernière fois que j'ai tenté d'y aller, vous avez jeté un cadavre devant la porte...

Certes, ce n'était pas tout à fait vrai, car c'était plus une tentative de fuite qu'autre chose, mais bon... À l'idée du cadavre décapité, elle eut un frisson d'horreur. Pauvre domestique. C'était en partie de sa faute s'il avait terminé comme ça, en exemple pour elle. Mais bon. De puis se temps là, même si elle ne le laissait pas trop paraître, elle savait très bien ce dont il était capable, et s'abstenait de le pousser réellement à bout. Lui lancer des oreillers et ne pas le laisser dormir, c'était tout petit avec se qu'elle pourrait faire. Même si elle ne savait pas trop comment les vampires mourraient, Angel se disait qu'avec un couteau dans le coeur, il ne vivrait surement plus très bien. Alors elle pourrait garder un des couteaux de cuisines qu'une domestique lui apporterait avec son repas, et pendant le jour, alors qu'il dormirait, elle pourrait s'approcher doucement de lui et le lui déposer sur le coeur, pour lui faire des menaces. Plusieurs idées lui venaient à l'esprit, mais elle se répétait se que son père lui avait toujours dit lorsqu'elle jouait à l'aventurière suicidaire: « Il faut rester en vie, si tu veux combattre demain ». En gros: Reste dans ton coin et attend ton heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 30 Nov - 17:02

Après la proposition que venait de lui faire le vampire, Angel semblait surprise. Mais ça, le Lord pouvait le comprendre aisément, rares, sans doute, étaient les vampires qui laissaient leurs esclaves décider de l'avenir de la soirée. Malgré cela, Warren savait qu'il n'accepterait pas tout ce qu'elle pourrait bien lui demander. Des choses idiotes mais susceptibles de laisser l'humaine s'enfuir. Un vulgaire jeu suffirait, et puisque le vampire n'avait pas encore mangé, il prendrait cela comme un jeu de chasseur et de chassé, et alors, faute de domestique à décapiter sous la main, ce serait l'humaine, qui sentirait sa tête se détacher lentement de son petit corps. A moins qu'il ne la dépèce encore vivante, le genre de choses que les chasseurs réservent à leur gibier. Un coup sec et la peau se détache des muscles... Bref. Elle n'était pas encore partie, pas la peine de lui réserver un cruel châtiment. Surprise, donc, Angel le regarda longuement, peut-être cherchait-elle à déceler quelque chose capable de lui faire comprendre que cette proposition n'était autre qu'un piège. Ce n'était pourtant pas le cas. Mais il n'allait pas non plus le lui dire aussi clairement, quand bien même il l'aurait fait, elle ne l'aurait sûrement pas cru.

Finalement, elle sembla s'être fait une raison, si bien qu'elle se mit à réfléchir à ses envies quant à la suite de la soirée. Après quelques minutes, un sourire étira ses lèvres, sans doute avait-elle trouvé une occupation digne de ce nom. Angel se redressa de façon à s'assoir sur le lit, puis elle prit la parole, anormalement sûre d'elle. Ainsi, elle prit un ton bien formel, insistant sur le fait qu'elle avait décidé, un peu comme si c'était elle qui commandait. Quelque part, ça amusait Warren. Toutefois, ce n'était pas parce qu'il lui donnait l'occasion de choisir une quelconque activité qu'elle devait se sentir maîtresse de tout. A dire vrai, elle n'était même directrice de rien puisqu'il s'agissait d'une activité qu'ils feraient tous les deux, si bien qu'il serait pendant tout ce temps, juste derrière elle. Silencieux, comme toujours, mais son regard perçant posé sur la silhouette de l'humaine.

Ainsi donc, elle voulait aller marcher dehors. C'était une bonne chose, au moins il pourrait avoir son quotas d'air frais, peut-être même verrait-il la pluie tomber. Avec cette esclave dans sa chambre, le vampire en oublierait presque ses habitudes : les balades qu'il se réservait habituellement, après, pendant ou avant la chasse. La veille, il avait eu droit à une balade dans les couloirs, mais pas à l'extérieur, et cela lui manquait. Si l'humaine n'avait pas vu les étoiles depuis longtemps, le vampire, lui, n'avait pas vu la lune depuis trop de temps. Quoi qu'il en soit, le Lord n'était pas étonné, évidemment, elle voulait aller dehors, elle avait toujours besoin d'une sensation de liberté, et si possible, une éventuelle possibilité pour s'enfuir encore une fois. Toutefois en apprenant cela, le Lord observa la tenue de l'humaine. Elle allait avoir froid, c'était certain. Le vampire lui aurait bien proposé un manteau épais, mais il n'en avait pas. Une cape, certes, mais le tissus était extrêmement fin si bien que ça n'avait aucun intérêt. Elle devrait faire avec, le vampire n'avait rien pour lui permettre de se battre contre le froid. La fin de la phrase de l'esclave le fit sourire sensiblement. La dernière fois qu'elle avait essayé d'aller se balader ? Non. La dernière fois, elle avait tenté de fuir. Le prenait-elle pour un idiot ? Encore qu'à force de rester muet, lointain, inexpressif face à tout et n'importe quoi, on pourrait bien se demander si, en effet, ce cher Warren avait toutes ses facultés mentales. Et pourtant il les avait, il savait simplement les étaler au bon moment, de trop rares moments à son goût. Qu'importe. Elle oubliait un détail important : il n'avait pas jeté un cadavre, mais un cadavre décapité. Jeter un banal cadavre n'aurait eu qu'un effet moindre, peut-être même aucun d'ailleurs.

Le vampire allait répondre à l'humaine, mais un froissement de tissus, à l'extérieur de la pièce, l'en dissuada. Il ouvrit rapidement la porte, se présentant devant la domestique ramassant le linge sale. Le hasard aidant, la domestique devant lui se trouva être la même que celle qui apporta le plateau peu avant. Si bien qu'il eut droit au même manège : elle se figea en l'apercevant seulement, et se redressa tout aussi lentement que la première fois. Pauvre humaine, elle n'allait pas rester en vie longtemps, sa crainte allait bientôt s'avérer fondée. Le Lord prit calmement sa respiration et entrouvrit les lèvres, en voyant la peur s'emparer de la domestique, il craignait qu'elle s'évanouisse au simple son de sa voix.

" Je vous prierai d'amener d'autres vêtements à l'humaine qui occupe ma chambre. Des... Pantalons et des hauts normaux, particulièrement, si cela est possible. "


Après quoi, la main glaciale du vampire s'égara sur la joue droite de la domestique. Un léger sourire aux lèvres, il conclut la conversation par un simple " Passez une excellente soirée. ", ayant davantage des airs d'adieu, que le message qu'il était censé délivrer. Le Lord poussa la porte une fois encore, et pivota la tête vers Angel après quoi il reprit une nouvelle fois la parole.

" Tu es prête ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 5 Déc - 0:52

Un fin sourire sur ses lèvres laissait comprendre à Angel qui ne l'a croyait pas lorsqu'elle disait qu'elle n'avait tenté que de se balader. Quoi que, elle non plus, elle n'y croyait pas réellement. en fait, elle n'y croyait pas du tout. Elle avait tout fais pour s'échapper, et ça, il ne fallait pas se le cacher. Et maintenant, elle faisait tout pour l'énerver. L'avait-il remarqué? Si oui, il ne le montrait pas tant que ça. Enfin breff, Angel ne le quitta pas du regard, durant le moment que lui aussi la regardait avec son regard si perçant. Après quelques minutes, Warren se remit en mouvement, comme s'il n'était resté que de glace pendant quelques instants. Il ne semblait même pas avoir respiré. Il ouvrit la porte et sortit à moitié de la chambre, pour s'approcher d'une domestique. Ne l'ayant même pas entendu dans le marché, Angel s'approcha de Warren pour voir à qui il parlait. Elle s'approcha un peu plus d'eux pour savoir ce qu'ils se disaient, et lorsqu'il caressa doucement la joue de la jeune femme, Angel haussa les sourcils. Éprouvait-il vraiment de l'affection pour elle? En tout cas, cette domestique semblait avoir terriblement peur. À un tel point qu'elle en tremblait.

" Passez une excellente soirée. "

Fut les mots qu'Angel entendit avant que Warren ne rentre à l'intérieur de la chambre et ne referme la porte. Elle le regarda d'un œil sévère, mais avec, aussi subtil qu'il puisse paraître, une pointe d'amusement.

-Vous venez de traumatiser cette domestique, est-ce que vous vous en rendez-compte?

Puis, ne pouvant s'en empêcher, elle sourit franchement. Premièrement, la peur qu'avait éprouvé la domestique avait frôlé le ridicule. Quoique, il existait des personnes dans le monde qui, contrairement à elle, n'aimait pas le danger et l'adrénaline. Mais il est vrai que côtoyer des vampires n'est pas un danger, c'est plutôt un suicide... Enfin! Angel compatissait pour la jeune femme. Deuxièmement, elle avait remarqué que Warren n'avait pas emprunté le mot « esclave », mais bien « humaine » ( ce qui n'était pas réellement une insulte. ) Il y avait donc de l'espoir.

Elle regarda Warren pendant quelques instants avant de, brusquement, arrêter de sourire. Elle venait de se rendre compte qu'ils étaient à moins d'un mètre l'un de l'autre. Et, même si Angel n'avait pas peur de Warren, elle se dit qu'il ne fallait pas jouer avec le feu. Elle recula donc de un ou deux pas, afin de mettre une distance un peu plus grande entre eux. Lorsqu'il lui dit: « " Tu es prête ? " », Angel hocha vigoureusement la tête pour dire oui, comme une enfant. Aller à l'extérieur pour elle, était l'un des doux plaisirs de la vie, ainsi qu'un grand espace de liberté. Elle était donc heureuse qu'il accepte ce qu'elle avait décidé. De plus, si la moindre chance s'offrait à elle, elle en profiterait pour s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Aujourd'hui à 0:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vampire et 4Litres de sang (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ? Garde ton sang froid ? GROUPE II ? Event 2 ?
» Les dealers de sang de vampire
» - 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» [Dictionnaire Vampirique] Les Litanie de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Appartements des Descendants :: Appartement de Lord Warren Krory-
Sauter vers: