AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un vampire et 4Litres de sang (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 28 Sep - 14:57

Warren commença à marcher en direction de sa chambre. Angel eut une bref hésitation, se disant qu'elle pourrait prendre ses jambes à son coup, mais il fallait voir la réalité en face: Quel serait les chances qu'elle arrive en vie aux portes du manoirs, ou qu'il ne l'a retrouve pas? Car s'il l'a rattrapait, elle aimait mieux ne même pas imaginer ce qu'il lui ferait. La captive le suivit donc, en courant presque derrière lui, même si pour lui, cette marche pouvait paraître lente. Après quelques minutes, il s'arrêta brusquement et, ne l'ayant pas vu, lui fonça dessus ; il n'avait même pas bougé d'un centimètre. Angel se recula de quelques pas pour savoir ce qui lui prenait: Un humain ( domestique semblait-il ) était soulevé dans les airs par le collet. Son nouveau maître lui intimait de lui apporter à manger des robes. Puis, en relâchant le pauvre gamin terrorisé, il repartit.

Ils arrivèrent quelques minutes plus tard devant une porte qu'il ouvrit sans s'arrêter. Pour sa part, Angel préféra s'arrêter dans l'encadrement. Voilà la chambre où elle dormirai ; voilà l'entre dans lequel elle mourrait. Replaçant nerveusement une mèche de cheveux, la petite humaine entra dans la pièce. Devait-elle fermer la porte? Non, pas tout de suite, sinon elle n'y verrait rien.

La pièce était très sombre. En fait, il fallut quelques minutes à ses yeux pour s'adapter à la noirceur. Lentement, elle parcourut la pièce du regard avant de s'avancer vers de grands rideaux épais. Par curiosité, elle les tassa pour regarder ce qu'il y avait derrière: une fenêtre. Son regard descendit le long du mur. Elle eut un mouvement de recul en voyant une tache qui ( ça paraissait évident ) était du sang. Sans n'avoir posé encore aucun regard sur Warren, elle s'avança vers le lit à baldaquin. Il était plutôt grand et les rideaux qui le couvait étaient tous déchirés. Sur la table de chevet, à côté, il y avait plein de livre philosophique. Angel en prit un, le feuilleta et le redéposa à sa place.

Lentement, elle se retourna vers le vampire et le regarda droit dans les yeux. La porte était toujours resté ouverte, comme un appel lui disant: SORS DE LÀ. VITE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD. Elle fixa la porte pendant quelques instant avant de reposer son regard sur lui. Ce silence l'a troublait. Elle adorait parler, et elle ne l'avait pas fait depuis deux semaines, étant enfermé dans une pièce avec des personnes qui ne faisaient que se plaindre. Elle osa donc prendre la parole.

-Hem, le silence me rend assez nerveuse et ...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que le même petit garçon de tantôt arriva en courant. Il n'entra pas dans la pièce, mais il tendit un sac et de la nourriture au vampire. Puis, il repartit en courant. Angel eut envie de s'assoir sur le lit, car sa cheville et ses pieds commençaient à la faire souffrir, mais elle n'osa pas, de peur de l'offusquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 28 Sep - 21:02

Immobile dans l'ombre, Warren attendait le moment où elle se déciderait à entrer, car en effet, la demoiselle l'avait suivi, sagement, en élève modèle, bien obéissante. Il était étonnant de voir quel pouvoir les vampires pouvaient avoir sans même faire quoique ce soit. Leur simple nature effrayait, et poussait à la résignation. C'était flatteur, amusant, bref, jouissif, surtout pour les vampires. Bien qu'hésitante au début, elle se décida à entrer enfin dans l'antre de la bête. Le vampire la suivait des yeux, l'observant visiter cette chambre qui n'était maintenant qu'un lieu hostile. Elle s'avança plutôt normalement vers la fenêtre, tirant légèrement les rideaux épais, sans doute pour voir le paysage, ou quelque chose de ce genre. Ce qui l'intéressa plus, fut le mouvement qu'elle eut juste après ça. Le vampire ne comprit pas immédiatement ce qui avait pu être la cause de cela, de ce recul, mais lentement, sa mémoire se remit en route, lui rappelant une soirée qui avait mal fini pour un ou une domestique. Il se souvenait globalement que son crâne avait été s'éclater contre ce même mur, mais il ne se souvenait plus de l'identité de la personne concernée.

Se lassant bien vite de cette tâche qui n'avait pas voulu partir, la demoiselle changea son idée première, se dirigeant maintenant vers le lit. Certes, là encore il y avait plus accueillant. A l'origine, c'était un lit à baldaquin, un lit blanc si sa mémoire ne lui jouait pas de tour. Draps, voiles et autres accessoires qui avaient été bien vite remplacés par la même matière d'une couleur pourtant plus sombre, s'approchant un peu plus, voire totalement de l'opposé. Non seulement il était passé du blanc au noir, mais en plus, toute cette dentelle, ces chiffons qui descendaient, avaient le don de l'énerver quelque peu, si bien que les soirs où il s'ennuyait, ses longs doigts crochus s'enchevêtraient dans les toiles avant de les déchirer. Cela donnait un certain style à ce lit, style qui ne jurait plus avec le reste de la chambre, maintenant. Une fois à portée de la table de chevet, Angel prit un livre rapidement, parmi la pile menaçant grandement de tomber ; elle l'ouvrit et parcourut rapidement les pages avant de le reposer. A croire qu'elle souhaitait simplement soulever un nuage de poussière dans la chambre.

Ayant presque fait entièrement le tour de la chambre, la demoiselle se tourna de nouveau vers lui, l'observant, avant de détourner son regard sur la porte, pour le ramener sur lui, de nouveau, peu après. Timidement elle se remit à parler, faisant une confidence pour le moins embêtante. Ainsi donc, le silence la rendait nerveuse ? Elle était mal tombée, Warren n'était absolument pas bavard. Mais avec un peu de chance, peut-être n'avait-elle pas besoin de parler véritablement, entendre une mélodie, par exemple, pourrait peut-être suffire à la rassurer, s'il n'y avait que cela, alors il serait simple de lui faire oublier ce côté nerveux. Malheureusement, s'il voulait la garder un tant soit peu avec lui, il devrait faire quelques concessions, le silence par exemple, encore que la musique ne le gênait pas réellement. Des pas pressés se firent entendre dans le couloir, forçant le Lord à s'animer pour aller se poster près de la porte. Son jouet temporaire revint sagement avec un repas et un sac contenant sans doute les vêtements qu'il avait demandé. Parfait.

Une fois le domestique éclipsé, Warren ferma la porte, gardant le plateau et le sac dans une main, il se débrouilla tant bien que mal pour allumer une bougie, seule source de lumière dans cette chambre funeste. Il devrait d'ailleurs songer à en changer, elle se faisait extrêmement petite. Pour le moment ce n'était toutefois pas sa priorité. Le vampire posa le sac sur son lit avant de se diriger avec le plat sur son bureau, l'ennui principal était de loger ce même plateau, cela s'avérait plutôt complexe. D'un revers de main, le vampire débarrassa les diverses choses qui encombraient son bureau : feuilles, crayons, règles, bouteilles vides - en verre, qui allèrent se briser sur le sol -, paquet de cigarettes. Une fois le bureau à peu près libéré, le vampire posa le plateau sur la table et amena la chaise à hauteur du repas. Son regard se porta alors lentement sur l'humaine avant qu'il n'aille s'adosser à un mur, non loin de la porte d'entrée, et tout près d'une autre porte, close, celle-ci.

" Je n'aime pas parler... La musique aurait-elle le don de te rassurer ? "

Lascivement, le vampire se redressa un peu, pressant sur la poignée de porte, située à sa gauche, dévoilant une pièce bien plus claire et plus agréable que le reste de sa chambre. La salle de bain. Évidemment, il ne pouvait pas faire grand chose de cet élément. Il regarda alors l'intérieur quelques instants, presque désespéré par tant de clarté en une seule pièce, avant d'entrouvrir de nouveau les lèvres.

" Tu pourras te laver après avoir mangé. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mer 30 Sep - 1:51

Le domestique venait tout juste de partir en courant. Warren ferma la porte, plongeant la pièce dans la noirceur la plus total. Le cœur de la petite humaine se serra quelques instants dans sa poitrine, car elle ne savait pas où se trouvait son nouveau maître. Un petit doute s'insinua dans sa tête: Il était un buveur de sang. Allait-il l'a mordre alors qu'elle était là, sans défense? Non. Justement, il venait d'allumer une petite bougie, qui faisaient vacillé de sa lumière la chambre. Le vampire alla proche d'une petite table remplit de bouteilles vides, de cigarettes et d'autres objets, avant de tout jeter sur le sol dans un bruit fracassant. Ce soudain bruit ; cette telle brusquerie l'a fit sursauter violemment en faisant un pas vers l'arrière. S'il l'eut remarquer, en tout cas, il ne le laissa pas paraître car il déposa le tout sur la table sans broncher. Le moment resta en suspens pendant quelques secondes, et le Lord se retourna pour imposer son regard au sien. Angel put voir le reflet des flemmes dans son regard pénétrant, le rendant encore plus menaçant. Comprenant l'allusion, la petite humaine fit le tour du lit pour s'assoir sur la chaise qu'il venait de placé.

" Je n'aime pas parler... La musique aurait-elle le don de te rassurer ? "

Pendant qu'il avait parlé, son maître avait commencé à marcher dans la pièce. Voyant le plateau chargé de victuailles, Angel eut un bref moment d'hésitation avant de commencer à manger. Une bouchée, deux bouchées, trois bouchées. Cela faisait vraiment longtemps qu'elle n'avait pas mangé quelque chose ( peut-être un jour ou deux ). Un repas à elle. Pas comme on en servait dans la pièce aux esclaves ( et oui, la plupart du temps, c'était les restes de repas des autres esclaves qui eux, avaient un maître. ). Elle se décida enfin à répondre.

-Oui. Sûrement.
" Tu pourras te laver après avoir mangé. ", dit-il en ouvrant une porte et en la refermant presque aussitôt.
-D'accord.

Puis elle recommença à manger. Durant son repas, ses pieds allèrent se placer d'eux-même, par habitude, en position indienne ( jambe croisée ) ; la bretelle de sa robe glissa, dévoilant une épaule nue. S'il l'avait remarquer, ce ne fut pas pour longtemps car, pudique, elle l'a remonta bien vite. Après quelques minutes, Angel se retourna vers son maître. Elle n'avait pas manger tout ce qu'il y avait sur le plateau, mais elle n'avait plus faim. Elle se leva lentement, en faisant bien attention à ce que ses pieds ne touchent pas de morceau de verre cassé. L'esclave prit le paquet qu'il avait mit, quelques minutes plus tôt sur le lit, et marcha en direction de la porte qu'il avait ouvert un peu plus tôt: Les toilettes ( et du même fait, où il se trouvait ). Rendu à quelques pas de lui, elle s'arrêta et lui offrit un petit sourire en levant la tête et en déposant son regard dans le sien.

-Merci pour le repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 1 Oct - 0:59

A peine avait-il amené la chaise devant le bureau que déjà, sagement, l'humaine faisait le tour du lit pour venir s'y assoir. Certes, avoir un esclave n'était pas une des priorités du vampire, toutefois en la voyant faire, il n'avait pas réellement à se plaindre, et trouvait même qu'il avait plutôt fait une bonne affaire. En effet, loin de lui attirer des ennuis - en tout cas pour le moment -, elle était la source d'une compagnie, un être capable d'entretenir une conversation avec lui, et évidemment, une réserve de sang en cas de coup dur. D'ailleurs, ce soir, il n'avait pas pu chasser, puisqu'il l'avait croisé en cours de traque. Tout juste assise, elle avait commencé à manger, doucement d'abord puis avec plus d'appétit semblait-il. Warren fut heureux, ou du moins apprécia le fait que la musique suffirait à la rassurer. Il se voyait mal, non, il ne se voyait tout simplement pas lui parler sans raison, sans en avoir envie. C'était une bonne chose pour les deux, non seulement le vampire était plus tranquille, mais en plus, la demoiselle ne subirait pas la mauvaise humeur du Lord s'il devait se forcer à déblatérer des sottises.

Elle avait accepté de se laver après avoir mangé, là encore c'était une très bonne chose, en effet, il pourrait peut-être, et même sans doute, la mordre d'ici peu de temps, une fois qu'elle serait propre. Warren l'observait faire, alors qu'elle était concentrée sur son assiette, ses jambes se soulevèrent pour se croiser, ce qui étonna légèrement le vampire. Il avait vu, au cours de ses voyages, des humains manger en se mettant en tailleur, mais ils étaient sur le sol, et non pas sur des chaises. Ce n'était qu'un détail, mais d'un autre côté, seuls les détails attiraient son attention. Par exemple, alors qu'elle mangeait, la bretelle de sa robe - ou tout du moins de ce qu'il en restait - glissa le long de son bras, dévoilant une épaules qui semblait être bien plus pâle que le reste, une peau constamment cachée, et donc, sans doute, protégée de la crasse de la pièce dans laquelle elle était emprisonnée. Toutefois, cette peau innocente et vierge de toute saleté ne resta pas longtemps visible aux yeux du vampire, en effet, l'humaine se dépêcha de replacer le morceau de tissu à la place qu'il n'aurait jamais dû quitter avant de reprendre son repas.

Angel se retourna vers lui après quelques minutes, le Lord constata qu'elle n'avait pas tout mangé. Était-ce parce que la nourriture était mauvaise ? Pourtant, elle semblait avoir commencé avec grand appétit. Peut-être n'avait-elle tout simplement plus faim, et ça, Warren le comprenait plus qu'aisément. A dire vrai, il ne savait même pas comment elle avait pu manger autant de ces aliments si fades... Doucement, elle se leva en faisant attention aux morceaux de verres. Certes, le vampire n'avait pas fait exprès de briser la bouteille pour qu'elle s'écorche les pieds à leurs contacts, du fait d'une éventuelle rêvasserie de sa part... Toutefois le Lord ne pouvait pas non plus dire que cette hypothèse ne lui avait pas effleuré l'esprit. Qu'importe qu'elle se blesse ou non, de toute façon, il n'aurait rien bu, le dégoût l'aurait emporté par delà son désir de sang. Sans dire mot, comme à son habitude, le vampire la regardait, la suivant des yeux, détaillant le moindre de ses mouvements. C'est ainsi qu'il la vit récupérer le paquet contenant les robes, s'arrêter près de lui, lui sourire légèrement et enfin, le remercier pour le repas.

Elle n'avait réellement pas besoin de le remercier sur ce dernier point, c'était presque impossible d'apprécier une chose aussi fade que la nourriture qui venait de lui être servie. Mais après tout, pour un humain, cette cuisine était sans doute agréable, voire même délicieuse. Les yeux de Warren se fermèrent un peu plus, et il se contenta de faire un rapide mouvement de tête en direction de la pièce qu'il venait de montrer, l'incitant à entrer, et à se laver. Il n'avait pas répondu à son sourire, toutefois cette attention n'avait pas passé inaperçu, elle lui avait sourit, devait-il comprendre par là qu'elle lui faisait un peu plus confiance ? Ou, sans aller jusqu'à parler de confiance, qu'elle se sentait un peu mieux et moins menacée en sa présence ? Le vampire retourna près du bureau, récupérant le plateau avant de le poser dans le couloir, devant sa porte, pour se renfermer dans son antre la seconde suivante. C'était aussi simple que cela, on le servait, et on venait débarrasser. Le vampire alla ensuite au tourne-disque poussiéreux de sa chambre, le même disque était encore là, il ne bougeait pas, jamais. Distraitement, le vampire l'actionna, laissant la pièce s'emplir de divers classiques qu'il appréciait. Le Lord s'approcha ensuite du bazar qu'il avait provoqué en poussant d'un vaste mouvement les affaires présentes sur son bureau. Des affaires au sol, il ne ramassa que les crayons, règles et autre matériel de ce genre, ainsi que son paquet de cigarette qu'il posa négligemment sur la table de bois. Après ce rangement pour le moins superficiel, le vampire se rendit devant la grande armoire massive de la pièce, l'ouvrant en poussant quelque peu ses affaires, laissant une place restreinte, mais une place tout de même, pour les vêtements de l'humaine.
Certes, il y avait des avantages à la présence d'Angel dans la vie du vampire... Mais ciel, il y avait déjà trop de contraintes qui venait rompre l'équilibre éventuelle de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 1 Oct - 15:22

La nourriture avait été bonne, elle ne s'était toujours pas fait mordre, et il lui permettait de se laver. Soit c'était elle qui était naïve, soit c'était lui, car elle ne comptait pas profiter très longtemps de sa charité. Elle entra donc dans la pièce éclairé et referma la porte derrière elle, en s'assurant bien qu'elle était barrée. Puis, elle jeta négligemment le paquet sur le sol et se regarda dans le miroir. Angel ne s'était jamais vu dans un état pareil. Habituellement, elle était plutôt jolie, mais là, il était plutôt difficile à la reconnaitre. Elle soupira avant de tourner lentement la tête vers la douche. Il fallait vraiment qu'elle se lave. Alors, elle s'approcha et l'alluma. Le temps qu'elle se déshabille, l'eau aurait surement le temps de se réchauffer. Une petite minute plus tard, l'esclave s'aventura lentement dans cette source de chaleur.

L'eau était très bonne ; relaxant. Elle en pleura presque tellement ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas gouté à une source. Elle entreprit donc de se laver, en frottant très fort pour être certaine qu'il ne restait pas une parcelle de crasse. Après dix minutes, elle sortit et se dépêcha de prendre une serviette pour garder la chaleur. Angel se rapprocha du miroir et passa sa main sur la vitre pour enlever la buée. Voilà! Elle était beaucoup mieux ainsi. Un peu plus jolie. Elle se sourit à elle-même et se retourna pour chercher son sac du regard. Lorsqu'elle l'eut trouvé, elle s'assit à côté, à même le sol, et regarda ce qu'il y avait à l'intérieur.

La première chose qu'elle trouva, fut de la petite lingerie. Beurk.
Ensuite, une robe très courtes, rouge, et très moulante. Beurk.
Elle fouina dans le sac et trouva une robe semblable à la blanche qu'elle avait, mais de couleurs bleu nuit. Elle n'était pas trop moulante, pas trop courte, et il n'y avait pas de décolleté plongeant. Elle se dépêcha de l'enfiler avant de chercher un sous-vêtement. Lorsque se fut fait, elle remit toute les robes qu'elle avait sortit du sac, à l'intérieur et se leva. Un petit objet glissa du sac et tomba sur le sol. Lorsqu'elle se pencha, elle trouva une brosse à dent. Super! Vraiment, ces domestiques étaient fantastique.

Angel se brossa donc les dents et remit celle-ci dans le sac. Puis, elle prit son souffle et sortit de la salle de bain. Il lui fallut encore une fois laisser le temps à ses yeux de s'habituer à la faible clarté. Elle remarqua alors la petite musique en arrière son et sourit. Il n'avait donc pas mentit: Il n'aimait réellement pas parlé. D'une démarche un peu timide, elle se rendit vers le lit et déposa le sac avec les robes sur le lit. Elle se coucha alors à plat ventre sur le lit, face à Warren et le regarda.

-Alors... Je me posais une question. Est-ce que vous avez d'autres facultés, mise à part la force et la vitesse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 3 Oct - 0:01

Lorsqu'il vit sa chambre s'éclairer un peu plus, Warren arriva immédiatement à la déduction selon laquelle elle avait fini de se laver, et sortait donc de la sale de bain pour revenir à la chambre. Le vampire pivota alors lentement la tête pour l'observer. Elle portait une robe similaire à la première, à l'exception près qu'elle ressemblait davantage à un vêtement, plutôt qu'au torchon précédent. Bleu nuit. Une couleur sombre, c'était un très bon choix qu'elle venait de faire, sans doute inconsciemment, tout du moins, elle n'avait pas choisit cette robe pour lui plaire, c'était certain. Le Lord était curieux de la voir faire, peut-être cherchait-elle à élaborer un plan lui permettant de s'échapper, le vampire avait des doutes quant à la bonne volonté apparente de la demoiselle. Les choses venaient sans doute de commencer maintenant, puisqu'elle avait mangé et s'était lavée. Si quelque chose devait arriver, c'était maintenant, mais quoiqu'elle tente, les choses se finiraient mal pour elle, fatalement. En effet, la petite humaine était moins rapide, moins forte, moins-tout, que les vampire. Elle était condamnée dès l'instant où ses pieds avaient foulé le sol du château. Tragique destinée que voilà. Alors que le vampire pensait plutôt la voir bifurquer vers la sortie, elle se contenta de sourire en s'approchant.

Les choses étaient loin d'être finies et bien évidemment, elle ne suivait pas l'ordre logique des choses. Plutôt que d'essayer de s'évaporer, ou au moins tenter de faire semblant, elle semblait tout à fait à l'aise, comme s'il était doux comme un agneau. A l'exception près que l'agneau en question n'avait pas encore mangé, et il avait clairement faim. Même si son ventre ne grondait pas, contrairement à celui des humains, grossier, vulgaire, qui se plaint bruyamment, le vampire avait terriblement faim. Quoiqu'il en soit, personne ne pouvait ici en déduire que le vampire rêvait de boire jusqu'à la dernière goutte, le liquide chaud qui emplissait les veines de l'humaine. Qu'importe. Comme si elle avait toujours vécu dans cette chambre, en sa compagnie, comme si finalement, il n'était qu'un vieil ami humain, la demoiselle s'installa sur le lit du vampire, s'allongeant sur le ventre en le regardant, tandis qu'il ne bronchait pas, la mâchoire serrée. Dans pareille situation on pouvait comprendre qu'en l'absence de musique, le silence paraissait pesant, là, la question ne se posait toutefois pas. Soit, elle était à l'aise, tant mieux, Warren, de son côté, ne faisait qu'observer les parties de son corps qui étaient découvertes. Elle était plus propre, et donc plus jolie, plus agréable à fréquenter, sentir... Bref, un peu plus appétissant encore.

Doucement, la demoiselle reprit la parole, faisant réagir un tant soit peu Warren puisque son iris vibra au son de sa voix. Elle se posait une question... Non, il n'aimait pas parler, mais c'était encore pire lorsqu'il s'agissait de questions. Il avait réellement horreur de ça, les questions n'ont pas toujours leur réponse, ou au contraire, elles en ont trop, et en plus, parfois, elles entraînent d'autres questions. Le vampire n'avait pas réellement envie de répondre et pourtant, la question qui fut posée l'y incita. Alors, comme cela, elle se demandait si les vampires avaient d'autres petits avantages par rapport aux humains. Oh mais il n'y avait que cela. Et que comptait-elle faire de ces données, une fois acquises ? Comptait-elle s'en servir contre lui, ou faire passer le message ? Peut-être que la réponse à cette question entrait dans son plan d'évasion potentiel. Croyait-elle vraiment que parce qu'il était naturel avec elle, il se trouvait en confiance et ne la surveillait plus ? Qu'importe ce qu'elle pouvait bien penser après tout. Le vampire soupira un instant avant de s'assoir juste à côté de l'humaine sur le lit. Il cala ses avant-bras sur ses cuisses et rejoignit ses mains entre elles, fixant le mur, droit devant lui, sans vraiment y songer. Pour une fois, il allait répondre, qu'elle profite de cette réponse non constructive, brève, et faible, presque couverte par la symphonie qui résonnait en musique de fond.

" Plus grande mémoire. Plus longue durée de vie. "

Voilà ce dont elle devrait se contenter. Pour ce qui était de la première partie, Warren n'en était pas tout à fait certain, les vampires semblaient avoir une plus grande mémoire, ce qui paraissait logique, car leur mémoire semblait proportionnelle aux années vécues, et celles des vampires s'enchaînaient à grande vitesse. Pour ce qui était d'une "plus longue durée de vie", ce n'était qu'un euphémisme. En effet, ce n'était pas simplement quelques années en plus, même pas quelques centaines d'années en plus... Toutefois ce n'était pas non plus l'éternité. Certes, les vampires vivaient longtemps, pourtant certains trouvaient la mort, ou, une chose similaire puisqu'ils ne restaient d'eux qu'un tas de cendres finalement. Toutefois, on pouvait parler d'éternité en se basant du point de vue d'un humain, bref, tout était relatif, et ça, l'humaine n'avait pas à le savoir. Maintenant qu'il avait répondu à sa question, le vampire en redoutait plein d'autres, à commencer, tout d'abord, par son âge, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Ven 16 Oct - 2:25

La musique était faible, presque sourde. Mais dans les moments ou ni l'un ni l'autre ne bougions, on pouvait l'entendre et alors, le stress qu'aurais pu ressentir Angel se dissipait. Lentement, elle alla se coucher sur le lit du vampire, comme s'ils se connaissaient depuis des années, comme s'ils étaient de bon amis, sans grade hiérarchique. Mais non. Angel était son esclave, sa chose. Le dirait-il avec fierté, ou tout simplement pour ne pas que les autres vampires ne s'abreuvent de son sang et l'égratigne? Peut-être aurait-elle du rester dans sa petite prison, finalement. Enchainé comme un animal à un mur. Mais bon, il fallait choisir: animal enchainé à un mur, ou animal vidé de son sang? Et l'option « C » était à oublier: Le suicide, carrément.

-Alors... Je me posais une question. Est-ce que vous avez d'autres facultés, mise à part la force et la vitesse?

Lentement il s'approcha et vint s'assoir sur le lit. Angel avait posé la question, ne s'attendant pas vraiment à une réponse de sa part tellement il ne parlait pas. Mais il l'a surpris une fois de plus, en y répondant plutôt clairement.

" Plus grande mémoire. Plus longue durée de vie. "

Il avait répondu comme si ça ne lui dérangeait pas, ou comme si, au contraire, il cachait quelque chose. C'est alors que l'humaine calcula la distance qui les séparait. En un bon, il était sur elle. En deux secondes, elle était à l'agonie. Et en trois seconde, elle était morte. Enfin... Tout dépendait s'il était un JUNKY ou quelqu'un de plus posé, de plus calmes, qui aimait regarder ses proies souffrir. Mais bon... Pour l'instant, ça ne semblait pas être son envie numéro 1, la voir mourir. Sinon, il l'aurait fait dans le couloir, pendant qu'elle mangeait, dans la salle de bain ou maintenant...

Son coeur accéléra. Elle recommençait à avoir peur, à douter de son choix. Dans combien de temps allait-il l'a mordre... NON! Il ne fallait pas y penser. Elle réfléchit alors à un sujet de conversation, qui lui permettrait de passer le temps et de penser à autre chose. Mais quoi... Si elle lui demandait de parler de sa famille, il ne le ferait pas. Si elle lui demandait son âge, il... Il le lui dirait surement, mais elle ne voulait pas le savoir, pas maintenant. Bon. Elle commencerait donc par le plus simple:

-Comment êtes-vous devenu vampire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 24 Oct - 20:22

Le regard toujours figé sur le mur qui était face à lui, Warren ne prêtait qu'une attention moindre - bizarrement - à la demoiselle allongée à côté de lui. Tout du moins, jusqu'à ce qu'elle se sente en danger, ou qu'elle soit affolée par quelque chose qui lui échappa, de toute façon, il n'entendit que la conséquence de cela : son cœur s'était mis à battre plus fort et plus vite, ce qui fit penser au vampire qu'il avait oublié un détail concernant les vampires. A la durée de vie plus grande, à la mémoire plus importante, il y avait aussi leurs sens qui étaient décuplés. Voilà pourquoi il était aisé pour le Lord, d'entendre ces bruits de battements plus rapides, plus puissants...

La question qu'elle lui posa finalement vint le perturber provisoirement. Warren est froid, ce n'est pas nouveau, il n'a pas de nombreuses expressions si ce n'est son côté, disons, "normal" d'une part et de l'autre, son triste sourire mélancolique, il est rare de le voir même ricaner... Et pourtant par cette simple question, la demoiselle le fit rire franchement, toutefois pas à gorge déployée puisque c'est loin d'être délicat et poli. Cependant, ce fut suffisant pour que Warren se laisse tomber négligemment en arrière, se retrouvant lui aussi, allongé sur le lit, mais bien décalé par rapport à son esclave. Rapidement, le vampire reprit son calme et son masque glacial naturel. Comme si ce fou rire n'avait jamais eu lieu, un soupire s'extirpa des lèvres de Warren. Il bascula la tête en arrière pour observer la demoiselle en question. A quoi pouvait-elle bien penser, pour songer un seul instant que le Lord face à elle n'était pas né vampire ?
De ses yeux émeraudes, le vampire essaya peut-être, l'espace d'un instant, de lire dans les yeux de l'esclave, cherchant à savoir à quoi elle pensait, ce qu'elle ressentait. Il abandonna bien vite la chose, non pas que cela lui soit difficile, plutôt parce qu'il n'en avait déjà plus envie, en bon capricieux qu'il était. En peu de temps, Warren se tenait déjà debout au pied du lit, marchant quelque peu avant de se stopper au beau milieu de la pièce. De nouveau, sa tête pivota dans la direction de la demoiselle, et un fin sourire vit le jour au coin de ses lèvres, en repensant à sa simple question. D'ailleurs, il lui devait une réponse, pour une fois, celle-ci était simple et sa simplicité l'incitait sans doute à répondre en raison du peu d'effort qu'elle demandait.

" Je suis né vampire. "

Les personnes ont parfois de drôles de questions, mais, avec une indulgence qui lui est rare, Warren fit un effort pour tenter de comprendre les raisons qui avait amené cette question. En effet, des vampires membres de la famille la plus puissante de ce château, certains portaient leur nom sur leur allure, ils avaient quelque chose qui mettait tout de suite la puce à l'oreille et qui incitait les gens, aussi bas soient-ils dans l'échelle sociale, à se dire qu'ils étaient forcément Krory. Inexorablement, Warren ne faisait pas partie de ces personnes là, sa façon de se tenir : presque toujours recroquevillé, son regard perçant : toujours posé là où il ne faudrait pas, une allure loin d'être digne d'un Lord ne serait-ce que par ses chemises simples, sans parler de son écharpe enroulée négligemment autour de son cou. Bref, le Lord était Krory mais avait inconsciemment la modestie de ne pas le montrer. De toute façon, à ses yeux, un vampire était et restait un vampire, qu'il le soit né, qu'il soit Krory, noble ou simple vampire sans privilèges... Tous bénéficiaient de plus ou moins de pouvoirs, d'embêtements également, sans oublier qu'ils avaient tous ce détail qui fait d'un vampire ce qu'il est : son éternité et sa soif de sang.

Au point où il en était, Warren voyait même quelque point commun entre vampire et humain, alors de là à différencier les vampires entre eux, voilà une chose sur laquelle il ne s'attarderait pas bien longtemps. A peine eut-il songé à tout cela que déjà, le Lord se dirigeait vers la salle de bain, il s'arrêta cependant à l'entrée, jetant un œil à la demoiselle. Cela serait un bon test, peut-être en profiterait-elle pour essayer de fuir, à moins qu'elle ne range toutes les affaires sorties et posées négligemment ça et là... Ou bien, ce qui était tout aussi possible mais beaucoup moins "glorieux", d'une certaine façon, la demoiselle pouvait simplement s'endormir sur le lit confortable. Warren pivota de nouveau la tête devant lui, et se mit à murmurer comme il le faisait systématiquement.

" Je vais me laver à mon tour, fais comme chez toi. "

A ces mots, le vampire claqua la porte derrière lui, laissant couler un bain en méditant sur on-ne-sait-quel sujet philosophique qui lui venait soudainement à l'idée.


[Hors-rp : Je te prie de bien vouloir excuser mon retard...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 2 Nov - 0:57

Le fait de l'entendre rire fit sursauter Angel. Warren savait rire? Elle qui le croyait froid, amère et tout simplement... méchant. Lorsqu'il se laissa tomber sur le dos, elle eut un petit mouvement de recule, mais sans plus. Rapidement, elle se replaça comme elle était et tourna la tête vers lui pour le regarder dans les yeux. Avait-elle le droit de faire ça, de le regarder dans les yeux? Si la réponse était non, et bien, il devrait s'y faire, car elle ne comptait pas changer ses habitudes et lui montrer qu'il était plus puissant qu'elle. Étais-ce le cas? Oui. C'était un vampire, tout de même. Et elle n'avait fait que se soumettre à sa volonté car il allait la tuer.

Après quelques secondes, il sourit chaleureusement. Il semblait perdu dans ses pensées. Mais qu'avait-elle dit de si drôle? Se fut lorsqu'il lui dit qu'il était né vampire, qu'elle comprit. Elle avait eut l'honneur, ou plutôt le malheur, de devenir l'esclave d'un Krory. Était-il haut dans la hiérarchie vampirique? Elle ne pouvait pas vraiment le savoir, car elle ne connaissait rien aux vampires. Il faudrait alors lui demander...

Alors qu'elle s'apprêtait à le faire, il se leva.

" Je vais me laver à mon tour, fais comme chez toi. "

Elle attendrait donc encore un peu avant de lui poser la question. Dès que la porte se fut fermé, elle roula sur elle-même pour s'étendre sur le dos et regarder le plafond. Ou plutôt, les rideaux déchirés qui encadraient le lit à baldaquin. Elle avait envie de pleurer, mais, étant forte, elle s'abstint.

Une bonne minute passa avant qu'elle ne se redresse subitement. Pourquoi ne s'enfuyait-elle pas? Certes, elle avait de moins en moins peur de lui, mais son orgueil en prenait un coup à chaque seconde passé avec lui. Elle voulait être libre de ses activités, de ses gestes. Alors, silencieusement et rapidement, elle se leva et alla ouvrir la porte de la chambre. Elle ne prit même pas la peine de la refermée, se disant qu'il remarquerait de toute façon bien vite qu'elle s'était enfuie. Tentant de se rappeler par quel chemin ils étaient passé, elle commença à courir. Encore. Encore, et encore. À droite, à gauche. Descendant les escaliers à chaque fois qu'elle en croisait un. Elle allait bien finir par voir la porte de sortir, non?

Warren avait-il déjà remarqué son absence? Non, surement pas... Sinon il serait déjà venu la chercher, la mordre, la blessé et peut-être même la tué. Sans arrêter de courir, elle poussa sur le sol un domestique. Elle obliqua vers la droite et sourit. De grandes portes lui faisait face: c'était par là qu'elle était entrée, quelques semaines plus tôt. Angel accéléra l'allure, et une larme lui vint aux yeux. Plus que quelques mètres et ce serait la liberté. À jamais.

[ XD pas de problème. Mes retards sont aussi long que les tients. Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Lun 2 Nov - 21:52

L'eau avait fini de couler, le silence retentissait maintenant dans la salle de bain, et même dans la salle annexe. Warren s'était réfugié dans son bain moussant, la tête sous l'eau, silencieux, immobile, mort, comme toujours. Ce fut un léger cliquetis, un faible bruit, le bruit d'une serrure, qui lui fit ouvrir les yeux sous l'eau. Ce bruit, il le connaissait par cœur, il l'avait encore écouté il y a peu. Puisqu'il n'avait rien commandé, puisque personne ne lui rendait jamais visité, nécessairement, c'était qu'on sortait de la chambre, or il n'y restait plus qu'une personne. Un fin sourire vint étirer les lèvres du vampire et il referma les yeux.
Sots d'humains.

Maintenant qu'elle était partie, Warren fut contraint de se presser un peu puisque le jeu était lancé plus tôt qu'il ne l'avait prévu. Il lui fallait donc prendre seulement cinq minutes plutôt que dix, comme habituellement. Tant pis, ses cheveux resteraient dégoulinants. C'est donc après cinq minutes que le vampire se redressa, il enroula négligemment une serviette autour de sa taille et déplia les vêtements qu'il avait sortit préalablement. Quelques minutes après, le vampire sortait de la salle de bain, constatant que l'humaine avait en plus, laissait la porte de sa chambre ouverte, permettant à une lumière aveuglante d'éclairer son antre. Ce constat fit grimacer le Lord, il poussa la porte du pied suffisamment pour qu'elle ne permette plus à la lumière de pénétrer dans la chambre, mais pas assez pour que la porte ne claque et se ferme. Warren récupéra un élastique et s'attacha les cheveux en une queue de cheval plutôt courte, cela irait bien en attendant, et pour une fois, il n'avait aucune mèche devant ses yeux puisque ses cheveux étaient rabattus en arrière, il laissait même ses croix aux yeux de tous.

Une chemise noire entrouverte sur son torse, un pantalon de la même couleur et pieds nus, le Lord sortit de sa chambre rapidement, suivant l'odeur de l'humaine comme un prédateur suit sa proie. En un mot, il la traquait. Avant de la tuer ou tout du moins, de la faire souffrir, il devrait songer à la remercier de lui offrir pareil divertissement, cette intention le touchait presque. Comme lorsqu'il l'avait traqué la première fois, Warren put constater assez aisément que la demoiselle n'avait pas retrouvé un sens de l'orientation correct, elle-même parvenait à brouiller les pistes dans les couloirs tant elle faisait des détours inutiles. Toutefois, un élément lui permis de gagner du temps. Warren croisa un domestique qui vociférait contre on-ne-sait-quoi. Ce fut parfait. Le Lord aborda naturellement le domestique, lui souriant aimablement et lui demandant alors après qui il en voulait... Lorsque les mots "humaine" et "pressée" furent prononcés, le vampire se redressa, satisfait de la réponse, oubliant l'espace d'un instant, et un instant seulement, que le domestique parlait encore.

Bien vite -pour une fois- il revint à la réalité, un autre sourire distingué et purement hypocrite entacha son visage avant qu'il ne prenne le domestique à la gorge. Non, il n'allait pas l'étrangler, déjà, une idée bien plus sanglante naissait dans son esprit. Après avoir brisé la mâchoire du domestique qui implorait le Lord d'être clément, et autres adjectifs dont Warren ignorait même la signification, le vampire chercha à détacher la tête du tronc. Aussi faible soient les humains, ils montraient un semblant de résistance lorsqu'ils étaient morts, tout de même. A force d'insistance et en devenant un peu plus brutal encore, le cou se sectionna, permettant à la tête de rester dans la main droite du Lord qui arborait un sourire anormalement joyeux. Se saisissant du crâne par la tignasse brune qui trônait en son sommet, Warren se mit en route, trainant le reste du corps par un pan de la veste du domestique à travers le couloir, laissant un traînée de sang sur son passage puisque le cœur n'était pas encore totalement arrêté.

Finalement, le Lord arriva vers l'entrée et il eut le loisir d'apercevoir son esclave dévaler les escaliers rapidement pour tenter d'atteindre la grande porte devant elle. Ce spectacle pour le moins désespérant eut pour effet d'amuser Warren. Il laissa tomber la tête au sol et s'empara du corps de sa main droite avant de le lancer violemment par dessus la rambarde en y mettant une partie de sa force vampirique ; cela explique sans doute pourquoi le corps dépassa l'humaine pour aller se heurter contre les portes massives dans un bruit sourd. Après être resté un moment cloué contre les portes, le corps retomba au sol dans une position qui ne paraissait que bien peu naturelle. Comme Warren aurait aimé qu'un des membres de sa famille ouvre la porte à cet instant, broyant ainsi le reste des os. Maintenant que le corps barrait le chemin de l'humaine - en espérant que cela lui fasse un quelconque effet -, le vampire put reprendre sa marche, n'oubliant pas la tête en la poussant légèrement du pied. Une fois face à la porte, tout en haut des escaliers, le vampire donna une légère impulsion au crâne, le laissant dévaler seul les marches de l'escalier. Un sourire victorieux aux lèvres, Warren descendit lentement les marches une à une, craquant chacun de ses doigts à chaque pas, tandis que la tête atteignait déjà le bas, s'arrêtant non loin des pieds de l'humaine.

" Tu as... Perdu... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 3 Nov - 6:23

Une respiration saccadée. Une larme de bonheur sur le coin de l'oeil. Un sourire aux lèvres. Ses pas résonnant dans le couloir. La sortie, la liberté, à porté de main. Plus que quelques mètres. Son maître ne devait vraiment pas tenir à elle, sinon jamais il ne l'aurait laissé partir ainsi. Certes, elle se demandait pourquoi personne ne l'arrêtait ( ils étaient quand même en pleine nuit ), mais bon. Il ne fallait pas s'en plaindre! La chance lui tournait enfin.

Il ne lui restait que quelques pas à franchir lorsqu'elle sentit un sifflement dans ses oreilles, un coup de vent. Une demie seconde plus tard, un corps décapité se fracassait contre la porte principale, faisant gicler le sang un peu partout. Elle freina rapidement dans un cri d'horreur. Jamais elle n'avait pu voir un spectacle aussi horrifiant, même pas celui de la mort de sa famille. Angel baissa son regard sur sa robe, sans arrêter de crier. Plusieurs lignés rouges foncés se démarquaient. Ses larmes de joies s'étaient transformé en larme de terreur, de malheur. Il était là. Il était revenu la chercher. Warren allait la tuer... Son coeur se saccada encore plus, battant deux fois plus vite. Elle arrêta de crier, se retourna et décida de lui faire face. Il était beaucoup plus loin qu'elle ne l'avait cru. Lentement, elle se retourna vers le corps inertes derrière et changea immédiatement sa tête de direction, lorsqu'elle eut un haut le coeur. Il était beaucoup plus qu'elle ne l'avait imaginé.

La sortie: Porte principale, était maintenant à rayer de la liste. Elle n'allait certainement pas passé par dessus un corps démantibulé! Angel leva son regard vers lui. Warren l'a regardait droit dans les yeux, et si le regard pouvait tué, alors elle serait morte 50fois d'affilé. La faible luminosité miroitait dans son regard meurtrier. Trop hypnotiser par ses yeux, elle ne baissa même pas la tête pour regarder ce qui dégringolait de l'escalier et qui venait terminer sa course contre sa jambe. Elle attendit quelques secondes avant de baisser le regard: C'était le domestique qu'elle avait poussé pour qu'il l'a laisse passer. Sa poitrine se souleva au rythme de l'adrénaline qui se filtrait dans son sang. Les yeux du défunt domestique était limpide, terrorisé. Sa bouche était ouverte d'une façon anormale, comme si ce n'était que la peau qui retenait sa mâchoire au reste du visage. Ses cheveux était couvert de sang.

" Tu as... Perdu... "

Terrifiée, l'esclave releva la tête vers le vampire. Que devait-elle faire? Rester là, sans rien faire, à attendre de mourir? Non. Mais elle ne pouvait pas se battre non plus. Et sortir par la porte principale était hors de question. La seule possibilité était... rien. Il n'y avait plus aucun couloir entre elle et l'escalier où se trouvait Warren. Elle aurait pu s'excuser, mentir en disant qu'elle était partie faire une balade. Mais ça aurait été absurde. Dès leur première rencontre, quelques heures plus tôt, il lui avait prouvé qu'il savait déterminé lorsqu'elle mentait ou pas. Le supplier à genoux? Plutôt mourir! C'était beaucoup trop pathétique. Il faudrait donc qu'elle affronte la mort.

Se retournant d'un bloc, elle fit face aux grandes portes closes. Dans sa tête, Angel n'arrêtait pas de se répéter « Ne regarde pas le cadavre, ne RE-GAR-DE pas le cadavre!!!!!! ». Elle prit alors son élan et courut vers la liberté: Les grandes portes principales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 3 Nov - 18:26

L'humaine avait une respiration saccadée, peut-être la joie de voir ces grandes portes, synonymes de liberté, tel un nouveau paradis lui tendant les bras. Sans doute n'avait-elle plus que dans l'idée de quitter cet Enfer infesté de démons. Warren, dans de pareils moments, ce complaisait dans ce château, certes il avait de nombreux défauts mais le Lord ne pouvait pas nier non plus qu'il était à l'origine de bien des surprises également. Cette soirée avait bien commencé, et cela se poursuivait crescendo. Lorsqu'elle vit le corps décapité voler et aller se projeter contre les portes, l'humaine ne put retenir un hurlement qui étira un peu plus les lèvres du vampires. Oui il aimait le calme, mais bizarrement, un hurlement si transparent, si impulsif l'amusait, il aimait à se délecter de l'expression de terreur des humains, c'était un de ces passe-temps favoris. Le vampire n'attendait plus qu'une chose maintenant : que le crâne vienne heurter la jambe de l'esclave, qu'elle recommence à hurler. Mais ce n'était pas encore pour tout de suite. Elle pleurait, des larmes n'avaient de cesse de se libérer de ses yeux, signe, sans doute, d'un trop plein d'émotions. Warren avait réussit son coup, mais il ne parvenait pas à savoir comment les humains pouvaient pleurer. Cela l'intriguait, ça avait toujours été le cas d'ailleurs, aussi longtemps qu'il s'en souvienne.

La tête venait de s'immobiliser à ses pieds, comble du bonheur pour Warren, l'esclave la regardait, mais elle ne baissa pas tout de suite les yeux. Alors qu'il descendait les escaliers lentement, elle ne parvenait pas, semble-t-il, à se détacher de son regard, sans doute devait-il être effrayant, pourtant le vampire était tout à fait calme. Il jouait, alors si ce n'est ce sourire qui n'était pas habituel, tout était normal. Quoi que. Peut-être que ses yeux avaient un côté démentiel inhabituel, le sang avait le don d'embrumer quelque peu son esprit si bien qu'il n'avait plus la mesure de toute chose, malgré cela, il restait conscient. Elle finit enfin, par baisser les yeux sur le crâne, peu de temps seulement : elle reposa bien vite ses yeux apeurés sur le Lord. A cet instant, le vampire ne savait trop ce qu'elle comptait faire, peut-être voudrait-elle essayer de l'esquiver pour remonter les escaliers à toute allure, à moins qu'elle ne fonde en larmes ou autre chose... Qu'importe le scénario se déroulant là, Warren préférait improviser, en l'occurrence, le jeu n'en était que meilleur. Il ne pensait pas, tout de même, qu'elle reprendrait sa course vers les portes, ignorant même le cadavre si gentiment posé là. Une grimace vint alors nuancer le sourire du Lord, et il se vit forcer de courir à son tour, à allure de vampire qui plus est.

Rattrapant la tête dans sa main gauche, le Lord doubla à son tour l'humaine avant de se stopper devant le cadavre, à quelques pas d'elle seulement, la regardant du coin de l'œil sans aucune expression sur le visage. A cet instant, avec ses yeux grands ouverts - chose surprenante -, sa pupille presque invisible et son expression glaciale, peut-être que Warren avait vraiment des allures de Lord vampire, sans cœur, et ayant un besoin compulsif de tuer. Peut-être qu'en effet, le vrai vampire se montrait enfin devant cette vulgaire humaine. L'expression ne dura pas, bien vite son sourire mélancolique revint à la charge et ses paupières se fermèrent à moitié. Tenant la tête dans sa main, Warren la leva à hauteur de ses yeux, entrouvrant les lèvres.

" Tu ne voudrais pas finir comme lui, tout de même... Si ? "

Le vampire pivota une nouvelle fois la tête vers elle et un sourire purement hypocrite étira ses lèvres avant qu'il ne s'agenouille, posant la tête sur le sol et redressant le reste du cadavre. Posant en partie le tronc sur l'un de ses genoux, le vampire observa les tuyaux qui demeuraient dans la gorge. Il resta un instant ainsi avant de reprendre la parole, calmement, comme il avait toujours eu l'habitude de le faire.

" En grattant un peu, il serait aisé de voir ce qu'il cache en son torse et même au-delà... "

Mais l'heure n'était pas à la dissection, si l'humaine ne comprenait toujours pas, alors oui, il se verrait sans doute obligé de réduire le corps à bien peu de chose pour lui faire comprendre qu'un corps n'était que peu de chose pour lui, qu'il n'avait aucun mal à faire d'une ravissante poupée, un vulgaire pantin désarticulé. Le vampire se redressa lentement, entraînant le corps avec lui, essayant de faire tenir ce bloc maintenant dur - mais pas tout à fait froid - debout. Finalement, les yeux du Lord se posèrent sur le minois de l'humaine avant de descendre lentement sur son corps pour s'arrêter au niveau de son ventre. Son sourire mélancolique laissa alors place au même sourire qu'il arborait en haut des escaliers, le regard fixe, sans même cligner des yeux, un murmure retentit de nouveau.

" Je serais curieux de voir ce que tu caches à l'intérieur de toi, faute de savoir quel goût tu as "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Jeu 5 Nov - 6:00

Ce qui venait de se produire était sorti tout droit d'un film d'horreur. Jamais Angel aurait cru qu'elle verrait un corps décapité dans sa vie. Il était là, devant elle, inerte. Et tout ça par sa faute. Si elle ne l'avait pas bousculé, il aurait continué sa route et n'aurait probablement pas croisé Warren. Mais bon. Ce domestique devait vraiment être masochiste pour rester dans un endroit pareil, alors qu'il pouvait sortir n'importe quand.

La captive était maintenant en train de courir. Sa chance était peut-être excessivement mince de ne pas se faire rattraper, mais elle ne voulait pas mourir en se disant qu'elle avait passé ses derniers instants en lâche, alors qu'elle s'était battue toute sa vie pour vivre. Tout à coup, comme sortit de nul part, son maître apparut devant la porte, la tête décapité dans ses mains. Elle courait tellement rapidement ( pour une humaine ), que lorsqu'elle freina sa course, se ne fut qu'à environ deux mètres de Warren. Terrorisée, elle recula lentement, sans quitter des yeux le vampire. Lorsqu'il souleva la tête décapité, elle perdit pied et tomba, assise, sur le sol.

" Tu ne voudrais pas finir comme lui, tout de même... Si ? ", dit-il.

Elle secoua vigoureusement la tête pour dire non. Par la suite, elle essuya gauchement les larmes, qui avaient maintenant arrêter de couleur, sur ses joues. Lentement, et toujours sur le sol, elle recula vers les escaliers. Mais elle s'arrêta rapidement lorsqu'il parla de gratter à l'intérieur du corps. Cette fois-ci, la peur était à son comble. Jamais elle n'avait ressentit autant l'adrénaline qu'à se moment. En temps normal, il était l'heure de la supplication, mais Angel était bien trop orgueilleuse pour ça. Même en cas de vie ou de mort. Elle regarda le vampire se redresser et tenter de mettre le corps sans tête droit, en équilibre. Le message était clair. NE BOUGE PAS.

Doucement, il promena un regard sur elle, jusqu'à la hauteur de son ventre. Pendant un instant, elle eut un doute: A t-il des pensés perverses présentement? Cette idée s'effaça aussitôt lorsqu'il exprima sa curiosité à voie haute. Elle avala de travers.

-Je suis vraiment désolé..., murmura t-elle. Ça ne se reproduira plus.

Les larmes lui revinrent, mais elle les refoula. Tout ce qu'il restait à faire, c'était d'attendre de mourir. Ce n'était pas de la mort, en tant que tel, qu'elle avait peur. C'était plutôt de la façon qu'elle allait mourir. Mais tant pis, si c'était parce qu'elle était vidée de son sang, elle ne s'en plaindrait pas. De toute façon, elle serait morte et plus jamais elle ne revivrait un tel enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 7 Nov - 23:37

Warren semblait effrayant, du moins c'est ce qu'il se disait à voir la réaction de l'humaine. Tellement apeurée, terrorisée qu'elle reculait jusqu'à chuter au sol, ce qui, soit dit en passant, ne l'empêcha pas de continuer à reculer. Elle s'éloignait de lui le plus possible, mais la question était de savoir pourquoi ? Était-ce parce qu'elle comptait fuir dans l'autre sens ? A moins que ce soit le seul moyen qu'elle ai trouvé pour tenter de se rassurer. Le voir rétrécir lentement signe qu'il était loin d'elle, qu'elle était en sécurité à l'exception près qu'en une seconde même pas, il pouvait se retrouver derrière elle. Elle recula tout de même jusqu'aux escaliers, pour le moins nerveusement, par plusieurs fois elle avait montré aux vampires qu'elle n'était pas à l'aise, bien au contraire... D'un autre côté, c'était compréhensible. Elle ne voulait pas finir comme le domestique. Dommage, quelque part, ça aurait arrangé Warren, il aurait eu la paix avec cet esclave, mais d'un autre côté, ç'aurait été faire preuve de bien peu d'imagination...

Alors qu'il avait presque oublié le son de sa voix, elle se mit à parler, faiblement mais tout de même, pour le vampire, cela lui semblait distinct. Ainsi elle était "vraiment désolée"... Et elle ne recommencerait plus ? Le vampire aurait été tenté de répondre " Non, en effet, ça ne se reproduira plus " juste avant d'aller la tuer d'une quelconque façon que ce soit, toutefois, pour une raison qui lui échappa, aucune pulsion ne lui vint soudainement pour guider ses actes. Et sans pulsions, le Lord n'était pas grand chose. Satisfait de voir qu'en apparence au moins, l'humaine avait compris, le vampire laissa retomber le corps, qui alla donc rejoindre la tête après un bruit lourd au contact du sol. Sans un bruit, le vampire fit quelques pas jusqu'à l'humaine, silencieux, son sourire mélancolique accroché aux lèvres. Il s'arrêta tout près d'elle, la regardant de haut comme il le faisait avec la plupart des gens. Son sourire s'étira un peu plus.

" J'espère bien... Je n'aurai pas la patience nécessaire pour t'épargner une seconde fois. "

Le vampire s'accroupit doucement et fixa l'humaine droit dans les yeux, les avant-bras posés sur ses cuisses, il s'immobilisa une fois de plus, imitant la statue. Actuellement, le Lord se demandait si vraiment, elle ne réessayerait pas, elle avait l'air d'être tellement bornée... Qu'importe ce qu'elle fasse, de toute façon, elle savait maintenant ce qu'il lui réservait si elle s'amusait, une fois de plus, à dépasser les règles qu'il imposait. Warren ferma les yeux en souriant un peu plus, il pivota alors lentement la tête, faisant craquer quelques vertèbres de sa nuque avant de rouvrir les yeux, les braquant sur l'humaine.

" Maintenant, nous allons oublier ce fâcheux incident : je vais remonter dans ma chambre, retourner dans la salle de bain et me préparer... Tu as trente minutes pour retourner sur le lit sur lequel tu étais allongée alors que j'étais dans mon bain... "

Avant de se redresser, le vampire s'approcha un peu plus de l'humaine, allant murmurer quelques paroles à son oreille.

" Sache que je ne t'oublierai pas... Si tu ne me reviens pas, tu mourras juste après avoir frôlé la liberté du bout des doigts. "


Après quoi le vampire remonta les marches lentement, il prit un chemin plus court que lorsqu'il la cherchait, et rejoignit très rapidement sa chambre avant de s'enfermer dans la salle de bain. Même si cet évènement restait figé dans sa mémoire, il voulait faire mine d'être indulgent, et de tout oublier pour cette fois. Le genre de promesse qu'on fait aux gamins insouciants. Montre en main, il ne lui restait déjà plus que 24 minutes. Le Lord avait des doutes quant à l'humaine, elle serait bien capable de tenter, malgré tout, d'essayer de retrouver cette liberté qui semble tant l'obséder, peut-être serait-elle capable une fois de plus, de le sortir de sa chambre de force, parce qu'elle s'amusait à passer outre des barrières interdites. Qu'importe, après trente minutes, si elle n'était toujours pas dans la pièce annexe, il la retrouverait et la tuerait... En attente de quoi, le vampire se rendait compte que lui laisser trente minutes pour si peu, c'était beaucoup trop, peut-être lui avait-il laissé inconsciemment le temps de se remettre de l'émotion qu'elle venait de subir... A moins qu'il n'ait aussi pris en compte son sens de l'orientation pour le moins... Limité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 8 Nov - 7:54

Angel venait tout juste d'atteindre les escaliers, que déjà, elle s'excusait. Oui, elle était sérieuse, en se moment précis. Mais dans un mois, aurait-elle encore la force de rester auprès de lui? Reste à voir... Elle s'en reparlerait dans un mois! Rien ne garantisse qu'elle serait toujours en vie, de toute façon. Warren s'approcha lentement avant de s'accroupir en face d'elle. Ils n'étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Peut-être qu'elle allait mourir ; peut-être pas. Peut-être qu'elle allait souffrir ; peut-être pas non plus. Mais ce qu'elle savait, c'était qu'elle avait peur. Très peur. Et pourtant, une petite joie naissait en elle. Tellement minuscule qu'elle ne le voyait pas, ce petit sentiment de joie. Elle courait après l'adrénaline depuis son enfance. Et elle était maintenant face à la mort. Il était là, devant elle. Warren. Non qu'elle voulait mourir, mais plutôt qu'elle adorait jouer. Et s'il s'avérait que c'était son dernier jeux, alors tant pis.

-" J'espère bien... Je n'aurai pas la patience nécessaire pour t'épargner une seconde fois. "

Dit-il, brisant le lourd silence qui c'était installé. Pourtant, Angel ne se décrispa pas. Étais-ce une ruse? Souhaitait-il qu'elle baisse sa garde avant de lui sauter dessus et la vider de son sang? Non. Un Krory n'était pas lâche, et il était un Krory. Comment ne l'avait-elle pas vu plus tôt? Warren. Elle aurait du aussitôt le remarquer, lors de leur première rencontre. Warren Krory. Grâce au bouche à oreille de la part des esclaves, qui en parlent aux domestiques ; et aux domestiques, qui en parlent au prisonnier(ou futurs esclaves), Angel connaissait beaucoup de chose, quand même, sur ses grands vampires. Il y avait eut: Warren le froid. Warren le sanguinaire. Warren le différent( ou l'indifférent. Dans les deux cas, c'était la bonne réponse. Tout de même! Elle n'avait même pas remarqué qu'il était de sang pur!!!! ).

Le bruit d'un craquement la sortit de sa rêverie. En même temps qu'elle jeta un regard sur lui, il fit de même pour elle. Elle faillit baisser les yeux sous son regard imposant et supérieur, mais elle tenu bon. Elle voulait lui montrer que, même s'il avait gagner cette bataille, il n'avait pas gagné la guerre. Le vampire approcha alors son visage du sien. Sans même qu'elle ne s'en rende compte, elle retint sa respiration. Il lui murmura quelques mots, se leva, et partit. elle resta assise là, pendant une bonne quinzaine de minutes, à regarder la porte principale et à se demander s'il elle devait prendre la peine de sortir. Tout de même, rendu à l'extérieur, elle avait un tout petit peu plus de chance de survivre que dans cette prison, cette enfer. Mais elle choisit de prendre une chance. Lentement, elle se leva et commença à marcher dans les couloirs, à la recherche de l'endroit où vivait Warren. Les portes ici se ressemblaient toutes... Alors qu'elle se décidait à cogner sur l'une d'elle, Angel vit un domestique passé.

-Excusez- moi!, dit-elle. Savez-vous où se situent les appartements de Warren Krory?

Il hocha de la tête et lui fit signe de le suivre. Ils marchèrent pendant à peine trente secondes avant d'arriver devant une porte. Alors qu'elle se retournait pour le remercier, elle remarqua qu'il avait disparu. Elle prit alors une profonde respiration, refoula les larmes que son orgueil commençait à faire naitre et entra dans la pièce. Elle ferma doucement la porte et regarda la porte de la salle de bain. Elle était close. Warren ne se trouvait pas dans la pièce. Où s'il y était, il se cachait dans l'ombre, pour l'épier à son insu, pour savoir si elle viendrait ou pas. Doucement, elle s'approcha du lit et s'y coucha sur le côté, dos à la porte de la salle de bain. Elle ferma les yeux. Non pour s'endormir, mais pour faire le point, pour l'attendre. Et elle remarqua que, bizarrement, elle n'avait déjà presque plus peur de lui. Certes, l'épisode qu'ils venaient de vivre était assez marquant. Mais il était un vampire, et il avait réagit ( O.k. peut-être un peu excessivement ) pour lui faire peur, lui montrer qui était le maître. Mais pour ça, elle n'avait pas encore dit son dernier mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 8 Nov - 13:22

Tant bien que mal, le vampire parvint à s'occuper dans la salle de bain pendant une trentaine de minutes, ainsi il avait lavé ses mains sanglantes, et retiré lentement l'élastique qui nouait ses cheveux en une minuscule queue de cheval, laissant ses mèches rebelles revenir s'agglutiner devant ses yeux. Pendant ces trente minutes, le Lors sécha ainsi ses cheveux, se coiffa rapidement et attendit une nouvelle fois, tout du moins, jusqu'à ce qu'il entende le faible et éphémère grincement de la poignée, signe qu'elle revenait finalement... A moins que ce soit quelqu'un d'autre, mais Warren ne voyait pas, d'une part, qui cela pouvait être, et d'autre part, pourquoi on voudrait lui rendre visite à lui, qu'on ignorait parce qu'il ignore le monde. Le grincement retentit une seconde fois, signe qu'elle fermait la porte, ou au moins, simulait le mouvement ; puis le silence. Le Lord allait bientôt sortir, il n'avait en effet plus aucune chose à faire dans la salle de bain, et puisqu'elle était revenue, il n'avait plus à l'attendre inlassablement.

Lascivement, il se traîna jusqu'à la porte et l'ouvrit en silence. Lui tournant le dos, elle était allongée sur le lit et restait là, calme. Warren était étonné de voir qu'elle ne sanglotait pas, sa respiration était normale, son épaule se soulevait lentement. Peut-être avait-il eu raison de lui donner une trentaine de minutes pour se calmer, cela avait visiblement porté ses fruits. Il avait beau haïr l'humaine pour ce qu'elle était simplement, pour sa nature, il ne pouvait pas nier non plus qu'elle l'amusait énormément. Elle lui avait permis de se détendre comme rarement il le faisait. D'ordinaire, il torture la personne qu'il va achever d'un coup de dents, là, aujourd'hui, la petite Angel lui avait donné l'occasion de s'amuser un peu plus, non seulement il avait joué avec un pantin de domestique, mais il avait pu, en plus, la torturer plus ou moins mentalement. Son sourire mélancolique revint à la charge lentement, sans doute était-il satisfait de lui, parce qu'elle se trouvait là, au moins pour quelques heures. L'étau de ses bras n'allait pas la lâcher avant ce laps de temps.

Sans un bruit, le vampire prit place à ses côtés, d'abord sur le dos, fixant son lit à baldaquin et ses tissus qu'il avait un jour arraché, rappelant trop franchement un mort dans son linceul, enfermé entre quatre murs qui formeraient assurément son cercueil ou tout du moins, son tombeau. Puis le vampire se décala, prenant la même position qu'elle, à peu de choses près, si ce n'est qu'il était à quelques centimètres de son corps. Appuyé sur le coude gauche, il pouvait aisément la regarder faire, contrôler sa respiration, son visage serein et apaisé au moins pour le moment. Lentement, la grande main droite du Lord, blanche, affreusement glacée, vint se poser sur le bras de l'humaine, refermant ses grands doigts sur sa chair chaude sans pour autant la lui compresser. Posée sagement, sa main n'irait pas plus loin, elle ne bougerait plus et se contenterait de supporter la brûlure que provoquait ce contact anormal. Il avait, en effet, rarement touché la peau encore chaude d'un humain, la peau même, brûlante, palpitante, des humains. De son autre main, le vampire s'amusait avec une des longues mèches de cheveux de l'humaine et il ne réalisa sans doute qu'alors, la longueur de cheveux qu'elle possédait. A cet instant, une seule Lady lui vint à l'esprit, susceptible d'avoir la même longueur de cheveux : Rinda. Mais qu'importe. Jouant avec cette mèche doucement, Warren n'avait de cesse de songer qu'elle avait réussi à l'extirper de sa sordide léthargie, elle avait réussi à l'arracher de sa cruelle mort provisoire pour le replonger dans les méandres de la folie et des plaisirs. Un jeu qui avait bien plu au Lord. Finalement, si elle recommençait, il ne savait trop comment il réagirait. Après tout, cela lui faisait une occupation dans sa vie monotone. Occupation non sans risques toutefois. En effet, ce sang, cette escapade hors de sa chambre, son esprit morbide revenu à la surface, tout ceci lui rappelait qu'il n'avait toujours pas mangé pour ce soir. Et ce constat étira ses lèvres un peu plus, allant jusqu'à dévoiler quelques unes de ses dents blanches. Lentement, le corps du Lord s'approcha un peu plus de celui de l'humaine et il amena ses lèvres à hauteur de son oreille, murmurant excessivement lentement.

" Cette petite mésaventure m'a donné faim... J'ose espérer que tu as de quoi me satisfaire... "

Parce que Warren était spécial, il ne pouvait pas être clair dans ses propos ; parce que Warren était fou, il ne pouvait parler que de façon détournée, plutôt que de mordre, ou lui dire "Donne-moi ton sang", il s'évertuait en des propos pompeux qui l'éloignaient de son but premier. mais après tout, c'était, depuis toujours, sa façon de fonctionner alors ce n'est pas après deux millénaires, presque, d'existence, qu'il allait changer. Toutefois, après ce qu'elle venait de voir dans le hall, peut-être avait-elle quelques doutes quant à la potentielle douceur que le Lord réservait à ses proies... Sa faim éternelle n'était pas non plus là pour la rassurer, mais peut-être que cette partie de lui, elle l'ignorait encore. Ainsi, même dans le réconfort d'un sang nourrissant ses chairs affamées, le Lord devrait faire l'effort de lui laisser un léger souffle de vie... Cruelle destinée que celle d'un vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 8 Nov - 18:54

Un petit peu de stress restait en elle, mais elle ne pouvait plus dire qu'elle avait peur. Il n'était toujours pas arrivé, et pour être honnête, elle ne s'en plaignait pas. Si au moins elle pouvait s'endormir avant, se serait parfais.Mais ça n'arriva pas. Doucement, elle entendit une porte s'ouvrir. Et ce n'était pas celle de la porte d'entrée. Eut-elle peur? Non. Pas plus que d'habitude, et pas moins non plus. Elle savait très bien, en venant dans la demi heure, ce qui l'attendrait. Et en plus, ce serait à répétition pendant quelques temps ( ou jusqu'à ce qu'il ne soit plus en mesure de ce contenir de ne pas la vider de son sang ). Il y eut un mouvement sur le lit, signe qu'il était en train de se coucher. Elle ne pouvait pas réellement le savoir, car elle avait les yeux fermés, mais elle s'en doutait. Courageusement, Angel ouvrit les yeux et regarda le Lord. Elle fut surprise de voir qu'il était aussi proche d'elle, mais ne le montra pas.

Lorsque Warren déposa sa main sur son bras, la froideur de sa peau lui donna quelques frissons. Quant à elle, elle n'avait toujours pas bougé d'un centimètre. Avec la lenteur d'un humain, il se rapprocha d'elle, tout en commençant à jouer dans ses cheveux. L'esclave leva le regard vers lui, pour voir ses cheveux encore trempe, les marques en croit sur son front, ses yeux glacials, les dents blanches que laissaient entrevoir son sourire. Vraiment, il semblait serein, tandis qu'elle, elle se demandait ce qui allait se passé. Jamais au par avant elle ne s'était faite mordre. Dans la grande salle où elle avait été enfermé, il y avait eut des phrases, comme quoi c'était excessivement douloureux, on en avait le gout de mourir. D'autres disaient qu'ils n'avaient rien sentit. Alors, Angel s'était morfondue dans son coin, se demandant quelle réponse était la plus sensée.

-" Cette petite mésaventure m'a donné faim... J'ose espérer que tu as de quoi me satisfaire... "

-Vous voulez quoi?, murmura t-elle. Me mordre? Allez-y. Je savais très bien ce qui m'attendrait en venant ici.

Et s'il voulait plus, alors elle devrait lui dire qu'elle n'était pas un objet sexuel! Elle avait été d'accord ( enfin... façon de parlé ) pour qu'il la morde autant de fois qu'il le voudrait. Mais jamais, à moins d'un viol, il ne la toucherait. Elle eut une petite hésitation. Que devait-elle faire? La petite humaine sans défense qu'elle était, était vierge de morsure. Elle ne savait pas si elle devait tendre son coup, ou son poignet. Devait-elle ne pas bouger, ou au contraire se rapprocher encore plus? Alors là, ils se toucheraient carrément, tellement ils étaient proches l'un de l'autre. Angel décida de ne pas bouger, de le laisser faire les " premiers pas ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Mar 10 Nov - 14:40

L'humaine s'était mise à murmurer, doucement et presque timidement elle s'était décidée à prendre la parole, lui demandant ce qu'il voulait. Mais la chose était simple, il avait déjà répondu avant même qu'elle ne pose la question. Warren avait précisé qu'il avait faim, il n'y avait là qu'une chose à comprendre : il voulait du sang. Plus précis encore, ce n'était pas n'importe quel sang qu'il voulait, mais le sien. Le nectar de vie bouillonnant de cette petite rebelle d'esclave. A cela, le Lord ne pouvait qu'être admiratif : elle cachait bien son jeu, jamais en la voyant perdu dans les couloirs, lors de leur première rencontre, le vampire aurait imaginé l'espace d'un instant qu'elle oserait le défier à ce petit jeu. Mais qu'à cela ne tienne, le Lord savait maintenant à qui il avait affaire, l'humaine était cernée, la cible verrouillée.

Oui, il voulait la mordre, quoi d'autre ? Par faim, Warren pensait avoir été clair, mais visiblement ce n'était pas encore le cas, peut-être aurait-il dû dire simplement qu'il voulait la mordre, mais encore une fois, c'était une syntaxe aisée à comprendre, ce qui ne plaisait pas au vampire. Même s'il n'en avait nullement besoin, l'humaine l'autorisa à se servir. Ce "Allez-y" eut le don de surprendre quelque peu le Lord même si l'expression de son visage n'avait pas changé un seul instant. S'imaginait-elle que par sa phrase, il demandait la permission de se servir ? Misère... Bien sûr que non, c'était juste une pure formule de politesse, dirons-nous, afin de paraitre moins brutal et violent sans doute. Elle ajouta qu'elle savait ce qui l'attendait en revenant là. En effet, si elle ne s'était pas doutée de la morsure à venir, plus ou moins rapidement, du vampire, alors c'est qu'elle était encore un peu plus que naïve. Elle savait, et pourtant elle était revenue. Devait-il comprendre par là qu'elle aimait à souffrir ? Ou simplement qu'en dépit de ses actions suicidaires, elle avait un tout petit espoir restant, qui l'accrochait à la vie. Étrange. Warren n'était pas censé se retenir lorsqu'il se nourrissait, alors qu'elle finisse morte à l'extérieur du château pour avoir tenté de retrouver la liberté, où qu'elle finisse morte dans son lit, où est la différence ?

Après ces paroles, elle ne bougea plus, attendant sans doute qu'il aille se servir de lui-même. Un léger sourire étira une fois de plus les lèvres du vampire, ce n'était sans doute pas bon signe pour l'humaine. Le Lord retira la main qui jouait avec ses cheveux pour la poser plus haut sur le lit, légèrement au-dessus de l'humaine, son autre main fit alors pression sur le bras qu'elle tenait, pour faire pivoter Angel sur le dos. La première main se posa alors sur le front de l'esclave tandis que le torse du vampire bloquait le buste de la demoiselle. Alors à cet instant seulement, ses crocs allèrent se planter dans son cou. La main qui tenait le bras avant, se décala pour se poser sur le ventre de l'humaine, oui, lorsqu'il se nourrissait, Warren aimait à prendre ses aises, dirait-on. Ses canines ne s'enfonçaient maintenant plus, il avait suffisamment mordu pour que le sang se libère abondamment dans sa bouche. Hn... Ce n'était pas un sang de premier choix, mais à quoi s'attendait-il en mordant une esclave humaine ? Son sang n'était pas mauvais, mais de là à dire qu'il était bon, il y avait une certaine marge. Quoiqu'il en soit, pour ce soir, le Lord ne ferait pas le difficile, d'ailleurs, il ne le faisait que rarement, la plupart du temps, le châtiment tombait sur un domestique passant là au mauvais moment. Ce soir, c'était tombé sur l'humaine, elle devait s'en douter depuis longtemps sûrement, en effet le Lord lui avait réservé sa soirée entière, signe qu'elle était la proie du jour.

La pression qu'exerçait la mâchoire du vampire sur le cou de la belle se desserra progressivement, jusqu'au moment où, finalement, les crocs du vampire libérèrent la chair de l''esclave. Le sang coulait encore de la plaie, de ces deux petites marques. Une fois sa besogne terminée, le Lord se redressa, relâchant toute pression qu'il pouvait bien exercer sur son corps. Il descendit alors du lit sans dire mot, sans expression non plus accroché sur son visage. Le vampire alla alors près de son bureau, s'emparant de son paquet de cigarette restant, d'où il extirpa un de ces bâtons de nicotine pour le glisser entre ses lèvres après l'avoir allumé. Après ce bon repas, Warren n'avait plus rien à faire si ce n'est attendre le lever du jour pour s'allonger dans son lit et tenter vainement de se reposer d'une journée qui fut au moins amusante un tant soit peu. Lentement, les yeux émeraudes du vampire pivotèrent vers l'esclave, l'observant silencieusement tandis que la fumée embuait les environs du vampire. Il n'avait pas été gourmand pour une fois, des effets dus au moindre goût de son sang, peut-être. Quoi qu'il en soit, il ne l'avait pas tué, tout au plus affaibli seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Ven 13 Nov - 2:51

Un sourire en coin. Voilà le seul signe qu'il lui fit. Étais-ce pour la rassurer? Non , surement. Ce petit geste, au contraire, lui donnait la frousse. Elle essaya, pourtant, de ne pas le lui montrer. Elle resta là, immobile, à le regarder. Ils se fixèrent pendant quelques minutes, durant lesquels le temps parut interminable. Peut-être que son corps était décontracté, mais intérieurement, Angel avait peur. Pas de Warren, non, mais plutôt de souffrir, voir peut-être même de mourir. Elle tentait de réfléchir, afin de se calmer. Mais se silence palpable l'empêchait de penser à autre chose que la morbidité du moment, sa lâcheté.

Lentement, il fit glisser une de ses mains sur le haut du lit, tandis que l'autre l'incitait à se coucher sur le dos. Sans réticence, elle le laissa se coucher à moitié sur elle. Le rythme de son cœur s'accéléra, sa respiration aussi. Mais elle ne bougeait toujours pas.

C'est alors qu'elle sentit les lèvres du Lord sur son coup, avant que ses dents ne suivent. L'adrénaline étant à son maximum, elle ne ressentit aucune douleur lors de la morsure. Lorsqu'il se mit, cependant, à lui sucer le sang, la douleur s'intensifia. Ses deux main, qui, auparavant, étaient de chaque côté de son corps, se crispèrent. Le corps d'Angel se cambra un peu, mais elle dut se recoucher bien vite, à cause de la pression qu'exerçait la main de Warren sur son front. À la place, sa main droite vint serrer le bras du vampire, tandis qu'elle commençait un peu à protester.

-Non..., murmura t-elle en gémissant.

Peut-être ce fut son imagination, mais sur le coup, elle eut vaguement l'impression de sentir le sang dans son corps glisser dans ses veines, jusqu'à la coupure qu'avait fait son maître. Plus le temps passait, plus l'esclave commençait à voir en brouillé. Puis, lentement, Warren s'éloigna d'elle et débarqua du lit, en brisant comme si de rien l'étau de sa main sur son bras. Il s'éloigna d'elle et alla proche du bureau. Elle, elle ne prit même pas la peine de le regarder. Elle se retourna sur le côté, comme sa position précédente. Étant trop fatigué et étant plus faible à cause de la perte élevé de sang, elle sombra dans l'inconscience, et dormit jusqu'à midi le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Ven 13 Nov - 13:20

Warren avait entendu sa légère plainte alors qu'il la mordait, mais il n'en avait pas tenu compte. En effet s'il se mettait à écouter ses proies, alors jamais il ne les tuerait. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, elle, il ne la tua pas. Il se redressa sans dire mot alors qu'elle revenait doucement à sa position initiale sans doute exténuée par le trop plein de sang à l'extérieur de son corps. Maintenant qu'elle avait fait son travail, elle sombrait dans l'inconscient presque immédiatement. Le vampire n'arrivait pas bien à se rendre compte. Avait-il pris déjà trop de son sang ? Où était-ce pile ce qu'il fallait ? En tout cas, il avait trouvé un moyen intéressant pour la stopper nette dans ses ardeurs lorsque l'envie de fuir la prenait. Sa respiration plus calme, le fait qu'elle ne bougeait plus vraiment, tout cela semblait indiquer à Warren qu'elle dormait maintenant. Tirant une nouvelle bouffée, le Lord pivota lentement son regard sur sa silhouette. Elle n'avait même pas pris la peine de se coucher sous les draps et était, qui plus est, encore habillée.

Le sang et la fumée envahissant ses poumons réveillèrent sans doute quelque idée perverse en son sein. Pervers ? Non, après tout, seulement vampire. La cigarette aux lèvres, c'est toutefois avec un malin plaisir que le vampire la déshabilla, ayant la bonté de la laisser en sous-vêtements, avant de la glisser sous les draps et couvertures sans qu'elle ne réagisse. Pire que le sommeil elle frôlait peut-être le coma. Mais telle qu'il commençait à la connaître, elle n'allait pas se laisser mourir pour si peu. Son travail fini, il la regarda : le visage apaisé, endormie sur un matelas qui semblait être à sa convenance. Le Lord retourna à sa place et termina sa cigarette alors qu'un rayon de lumière perçait insidieusement à travers les rideaux épais. Ce rayon venant éclairer un semblant, le visage blême du vampire, était le signe que celui-ci devait se retirer, aller rejoindre ses draps. Un soupir le secoua brutalement tandis que d'un geste las, le Lord déboutonnait sa chemise. Peu à peu la lumière blanche éclaira non seulement une partie d'un visage, mais également un cou, un torse et un semblant d'abdominaux, à peine marqués. Le vampire plia lentement sa chemise et la déposa sur une chaise avant de regarder un instant le lit dans lequel elle reposait. S'amuser un peu plus l'aurait bien tenté, mais déjà là et calé par le sang qu'il venait de boire, le vampire se contenta de s'allonger sur les draps, son dos découvert était laissé à l'air froid de la pièce, mais, étant déjà glacé, cela n'avait pas grande importance. Ainsi positionné, les omoplates du vampire ressortaient un peu plus, à croire qu'il était davantage fait d'os que de chair.

Allongé certes, mais loin d'être endormi. Un objet dont il avait oublié jusqu'à la nature, posé sur la fenêtre entre le rideau et les carreaux, voyait son ombre s'étendre au fil des heures, et du soleil entreprenant sa montée vers le zénith. Fatigué sans pour autant tomber de cette même fatigue, le Lord s'occupait à regarder l'ombre grandir, grossir et se troubler. Ceci, des longues heures durant jusqu'à ce que l'ombre rétrécisse de nouveau, provoquant un nouveau soupir de la part du Lord. Encore une journée pendant laquelle il ne dormirait que quelques heures... D'autres heures défilèrent pendant lesquelles Warren ne bougea pas plus, figé sur le lit comme on poserait un objet vide de toute vie sur un meuble. Et finalement, la respiration de l'humaine changea sensiblement, signe sans doute, que son sommeil se faisait plus léger, voire même qu'elle se réveillait. Là encore, Warren sentait qu'il n'allait pas dormir de sitôt. En constatant qu'elle était en sous-vêtements, et qui plus est, sous les draps, l'humaine allait sans doute lui hurler dessus ou au moins, lui poser tout un tas de questions que le vampire n'arrivait même pas à s'imaginer.

Une chose était sûre, maintenant il avait une technique pour la tenir tranquille un bon moment, si elle menaçait de fuir, ou si elle l'agaçait simplement, planter ses crocs dans sa chair et sucer son sang jusqu'à un certain palier suffirait à l'épuiser et à la faire tomber de fatigue. Warren tâcherait de se souvenir de cette astuce, elle pouvait s'avérer utile. Fermant les yeux, feintant le sommeil, le vampire resta immobile comme il l'avait fait des heures durant, s'imaginant les aiguilles de la pendule tourner rapidement pour afficher 18h tapante, heure à laquelle mécaniquement, il ouvrirait les yeux et où sa journée, une journée banale et fatalement, comme les autres, recommencerait. Il se lèverait et en guise de réveil, fumerait une cigarette avant d'aller chasser pour revenir à son antre, se laver et attendre que le jour se lève derrière sa fenêtre... Quotidien lassant, il n'avait plus qu'à mettre quelques espoirs en l'humaine qui était à ses côtés, peut-être qu'elle arriverait, elle au moins, par moment seulement, à l'arracher à ces habitudes dont l'inventeur lui-même, venait à se lasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 14 Nov - 2:12

Il faisait environ une tête plus qu'elle, et ne semblait même pas forcer pour la retenir, alors qu'elle le repoussait de toute ses forces. Un rictus se forma sur les lèvres de son assaillant. Paralysé par la peur, elle se dit que sa mort était venu. Elle ferma les yeux, attendant la douleur, mais rien ne se produisit. Lorsqu'elle les réouvrits, l'homme lui tira brutalement les cheveux par derrière pour dégager son coup et se pencha jusqu'à se que ses lèvres touches le point sensible sur sa gorge. C'est à se moment qu'elle se réveilla. Non en sursaut et en sueur, car ce n'était pas la première fois qu'elle faisait ce rêve, mais plutôt un œil à la fois. C'était surement le meilleur sommeil qu'elle eut depuis sa naissance, car elle dormait dans un lit, un vrai. Pas l'un de ses lits de fortunes créer avec des feuilles et de l'herbe. Et même si c'était celui d'un vampire, il était très confortable.

Elle se roula pour changer de côté et remarqua alors que son maître dormait avec elle. Certes, elle aurait du s'y attendre, mais tout de même, ce fut un choc. Elle se redressa rapidement et, plus lentement cette fois, débarqua du lit en paniquant intérieurement. Le plus silencieusement possible, elle recula, sans quitter des yeux le vampire. Par la suite, lorsqu'elle fut à une distance raisonnable, elle regarda le miroir qui se trouvait dans la salle de bain, en face d'elle ( la porte n'était pas fermé ). Elle tourna sa tête sur le côté et regarda son coup. Certes, il y avait deux minuscules ouvertures, mais elles ne lui faisaient plus mal. Tout ce qu'elle devrait faire, c'était de laver le sang séché qui avait descendu jusqu'à son épaule.

Lorsqu'elle vint pour débarquer du lit, elle remarqua, pour la première fois, sa semi-nudité. Piquant une crise, elle ne se soucia même pas réveiller Warren : elle lui jeta son oreiller le plus fort possible contre la figure.

-Nom d'un chien!, hurla t-elle. Sale pervers de sangsue!

Elle le frappa sur son épaule dénudé, en sachant très bien que ça ne lui causerait aucune douleur. Quoi qu'il en soit, ça lui fit beaucoup de bien. Angel aurait bien aimé débarquer du lit, claquer la porte de la salle de bain et s'enfermer à l'intérieur, mais elle était beaucoup trop pudique pour ça. Elle attendrait vraiment le dernier moment pour y aller, et, de préférence, sans qu'il ne soit là à la regarder. Certes, le sous-vêtement qui cachait sa poitrine masquait aussi son ventre, mais c'était, pour elle, purement psychologique. Elle tourna la tête vers le vampire. L'avait-elle réveillé avec son oreiller? Si c'était le cas, et bien tant mieux! Bien fait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 14 Nov - 22:00

Alors que Warren méditait, il fut tiré de ses insondables rêveries par un coup de vent suivi de près par une sorte de sensation de choc sur le sommet de son crâne. En même temps que la masse se retirait, le Lord sentait ses mèches de cheveux voleter un peu en l'air avant de se reposer plus ou moins correctement à leur place. A la suite de cela, une phrase. Elle était réveillée et il s'en rendait compte : à peine debout, elle lui hurlait déjà dessus. Warren ne dormait pas, c'était un fait, maisune chose n'avait toujours pas changé : il n'appréciait pas le bruit. Alors que le vampire envisageait de se relever, un second choc, similaire au premier, vint heurter son épaule droite, ce qui le dissuada de tout mouvement. L'espace d'un instant, un instant qui lui parut être une éternité, le Lord attendit que l'orage passe. Lorsque pendant un certain temps, aucun nouveau choc ne se fit sentir, il se décida à bouger un peu, actionnant ses muscles et ses articulations qui ne cessaient de claquer au fur et à mesure qu'il se redressait. Une fois en place, comme habituellement, le vampire se tassa un peu, se voutant par la même occasion.

Machinalement, la main droite du Lord se glissa à travers ses mèches de cheveux, les réorganisant un peu mieux, comme elles avaient l'habitude d'être, et ce n'est qu'une fois cette petite préparation faite que le Lord pivota sa tête en direction de l'humaine. Elle exagérait, ce n'était pas aussi tragique, le traiter de pervers pour si peu. Ses sous-vêtements étaient, de plus, presque aussi habillés que ses propres habits, ils ne montraient rien alors pourquoi en faire un tel cas d'espèce ? Et puis il n'était pas une sangsue... Enfin qu'importe. Comme à son habitude, un soupir s'extirpa d'entre les lèvres du vampire alors qu'il pivotait mécaniquement sa tête, la ramenant droite. Fermant les yeux, le Lord prit une grande inspiration calmement.

" J'ai vu des femmes entièrement nues... Alors épargne-moi ce caprice d'enfant... "

Après tout, un corps féminin reste un corps féminin, il suffit juste d'ajuster les proportions par la suite. D'ailleurs, Warren était torse nu, et sous le nez de l'humaine, il n'avait aucune chemise pour cacher son torse, aucun tissus pour dissimuler ses côtes, pas de voile pour faire disparaitre ses formes blanches si nettement dessinés actuellement. Et malgré cela, il n'était pas dans tous ses états, loin de là. Le sommeil menaçait enfin, malheureusement, Angel ne semblait pas disposée à le laisser se reposer quelque peu. Après tout, il l'avait visiblement choquée alors qu'il n'avait fait que retirer un trop plein de vêtements. Il aurait été pervers s'il avait cherché à détailler son corps, s'il l'avait touché, frôlé, caressé. S'il avait cherché à la mettre entièrement nue, et à l'observer ainsi, oui, on aurait pu dire de lui qu'il était un pervers à ce moment. Mais pas là, tout du moins à ses yeux. Il n'avait fait que retirer ses vêtements et la border minutieusement. Il ne l'avait même pas laissé sur les draps, si tel avait été le cas alors logiquement, il n'aurait pas retiré ses vêtements. Bref.

Elle semblait le regarder, c'était en tout cas l'impression qu'avait le vampire, comme si elle le fixait continuellement jusqu'à ce qu'il avoue qu'il n'était qu'un pervers... Autant dire que ce moment n'arriverait jamais. Ce n'était même pas une question d'attendre plus ou moins longuement, cela ne se produirait pas, parce qu'à ses yeux, il se justifiait son geste et cela lui avait presque parut naturel. Qui plus est, il avait prit la peine de s'endormir sur les draps, et non sous les draps juste à ses côtés. Seulement dans l'état dans lequel elle était, pareille humeur, état d'esprit, rage enivrant ses sens, elle ne pouvait pas noter ce genre de petits détails. Tant pis, Warren ne tenait pas non plus à passer pour une bonne âme, qu'elle crie dans les couloirs qu'il était un pervers meurtrier si ça la chante. Sa nature simplement, suffisait à expliquer tous ses actes, pas nécessairement à les lui faire pardonner, mais au moins à les justifier. Il tuait parce qu'il était vampire, étant vampire il avait besoin de sang, voilà pourquoi il faisait preuve d'un sadisme et d'un détachement certain lors de ses meurtres. Une sorte d'instinct qui entrait en action. Il détaillait les silhouettes des belles dames non pas pour son propre plaisir, mais parce que le vampire qui habitait son enveloppe charnelle désirait ces mêmes silhouettes. Perverti jusqu'à la moelle, il avait besoin de se nourrir également de cette façon. Après ce débat strictement interne, une sorte de procès dont Warren était à la fois juge, coupable et victime, avocat et procureur, le Lord reprit un peu vie, se laissant lourdement retomber sur le matelas. Son corps froid ne bougea pas davantage, il tomba tel qu'il se tenait quelques secondes auparavant. La tête sur le côté, les yeux fixes, grands ouverts, reflétant la pièce, on pourrait penser que le vampire venait de rendre l'âme... Si seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Sam 14 Nov - 23:32

" J'ai vu des femmes entièrement nues... Alors épargne-moi ce caprice d'enfant... "

À ces mots, elle tourna la tête de façon à ce qu'elle ne le voit plus, puis elle croisa les bras sur sa poitrine. C'est à se moment qu'elle remarqua sa robe, sur le sol, trop loin pour être à porté de main. Était-elle réellement pudique? Non. Elle avait apprise à vivre en "communauté " familiale et parfois même, lorsqu'une ou deux autres familles se joignaient à nous pour un cours laps de temps, avec d'autres personnes. Donc non, elle n'était pas pudique. Tout ce qu'elle voulait faire, c'était, majoritairement, d'enrager Warren, pour lui montrer qu'elle n'était pas une de ses petites filles que l'ont peut dompter et tirer par la laisse.

Cependant, l'odeur du sang séché commençait à lui lever le cœur. Il fallait donc qu'elle aille se nettoyer à la salle de bain. Il y eut alors dans le lit un petite secousse. Elle se retourna et jeta un regard meurtrier à son maître, qui venait tout juste de se laisser tomber sur le lit. Angel, sans se retourner, se leva, ramassa rapidement son sac sur le bureau, se rendit vers la salle de bain et claqua la porte de celle-ci, après avoir jeter un dernier regard rageur à son maître. Ce fut après ça, qu'elle se calma complètement. Elle était seule, enfin. Elle aurait pu pleurer, si elle en avait eut envie, mais ce n'était pas le cas. Ce qu'elle voulait, c'était de se changer et de se laver un peu.

Elle ouvrit donc 2 robinets pour que la température soit ni trop chaude, ni trop froide. Elle prit ensuite une serviette et se lava le coup ainsi que le visage afin de faire partir le plus de sang possible. Son sang... Et dire qu'elle l'avait laissé faire sans se débattre, sans le repousser. Enfin bon, la veille, ça avait été une erreur, et elle tacherait de se souvenir de la douleur, pour la prochaine fois. Après qu'il n'y ait plus aucune tache de sang, Angel fouilla dans son sac, à la recherche d'un vêtement autre qu'une robe. Malheureusement, il n'y avait rien d'autre. Elle prit donc une robe blanche qui était un peu plus courte que la longueur des genoux, qui n'avait pas de manche, mise à part de fines bretelles, et un décolleté pas trop plongeant. Elle choisis ensuite de nouveaux sous-vêtements, qui ne faisaient pas trop: fine dentelle noir. Breff, pas comme une fille qui cherchait à faire l'amour à son maître. Mais il n'y avait, encore, que des vêtements pour le plaisir du regard de certains hommes. Elle opta donc pour quelque chose de moins cachant que son dernier corsage, qui cachait tout de même beaucoup. Elle se fichait, de paraître sainte-nitouche. Par la suite, elle se brossa rapidement les dents, rangea tout dans le sac et s'approcha de la porte.

Elle ouvrit lentement la porte et alla poser son sac au pied du bureau. Elle remarqua alors sur le sol, une ligne de lumière, que le rideau de la fenêtre n'arrivait pas à contenir. Si elle décidait de se mettre derrière cette frontière, pourrait-elle dire et jeter à Warren tout ce qu'elle voulait et tout ce qui lui tombait sous la main, sans qu'il ne puisse rien faire, ou la lumière ne faisait rien aux vampires? Elle n'était pas réellement au courant, car elle avait vécu en fuite toute sa vie, en contournant chaque ville, chaque village. Certes, de temps en temps elle avait vu des films qui comportaient des vampires, mais dans ces films là, les vampires n'étaient jamais pareil, ils n'avaient jamais les même faiblesse. Angel décida donc de ne pas prendre de chance et s'approcha du lit. Elle s'y assit et recouvrit ses jambes du drap, pour se protéger du froid. Elle observa Warren et laissa son regard vagabonder sur son torse, sa semi-nudité, sa pâleur... Un vrai mort-vivant. Après quelques minutes, elle prit la parole.

-J'ai faim...

[Wou! <3 Mon plus long post Very Happy En tout cas... désolé si la structure des phrases est minable: je suis sur un Ipod Touch]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Warren Krory
Aîné de Kaname



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1700 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel & Seme.
Situation sentimentale: #

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 15 Nov - 1:55

Alors que déjà, une brume avait enveloppé son esprit, le vampire eut un léger sursaut lorsqu'il entendit la porte se claquer. Pas tout à fait, il n'y avait pas de courants d'air, c'était elle qui avait ainsi claqué la porte... Quelle délicatesse, visiblement, elle n'était pas prête à lui pardonner aussi facilement. Tant pis, Warren s'en moquait tant qu'il avait de quoi manger et se reposer un peu, par moment. Les yeux clos, le corps détendu, il attendait que Morphée vienne à lui. Le silence maintenant retombé, et le bruit de l'eau se déversant, dans la salle de bain, arrangeait quelque peu le vampire, ça avait le don de le bercer après ces longues heures passées à observer le soleil avancer, ces longues heures à attendre la vaine venue du sommeil.
Le Lord somnolait, il ne savait trop depuis combien de temps il était dans un état comme celui-ci, quoiqu'il en soit, comme rarement, il était bien. Détendu, ne songeant pas nécessairement à quelque chose, loin de toute souffrance inutile, loin des tracas quotidiens et surtout, exténué par sa chasse de la veille. Les muscles détendus, relâchés, les paupières closes, lourdes, la mâchoire calée sur l'oreiller, les os reposant simplement sur un matelas qui se courbait à peine. Le vampire avait bien besoin de ça. Des tréfonds de son inconscient, il entendit toutefois un léger bruit, celui d'une poignée qu'on ouvrait semblait-il.

Un peu comme pour le bruit de la porte, Warren sentit légèrement, un poids sur le lit. Il n'y fit toutefois pas attention, pas pour le moment en tout cas. Tel qu'il était là, il n'avait pas l'idée de savoir ce qui pouvait bien être à l'origine de cela, il avait encore moins le réflexe de faire le rapprochement avec le bruit qui avait précédé, les robinets ne coulant plus, bref. C'est la voix d'Angel qui le fit revenir à la lourde et lointaine réalité. Il ne la pensait pas si près de lui, lorsque le vampire ouvrit faiblement un œil, il distingua sa silhouette, toute proche, à cet instant alors, il fit le rapprochement avec l'absence du bruit de l'eau, la porte, le lit, tout s'emboîtait et il lui était simple de refaire le chemin qu'elle venait de parcourir. Doucement, une des grandes mains blanches du vampire s'actionna pour aller frotter quelque peu ses yeux, lui permettant de retrouver rapidement une vision correcte des choses. Il put ainsi constater qu'elle s'était glissée légèrement dans le lit, un draps couvrait ses jambes ; elle portait maintenant une robe blanche peut-être un peu courte, il ne le voyait pas bien avec les draps, avec de fines bretelles et peut-être un semblant de décolleté.

Il pouvait également dire qu'elle le regardait... Mais ça, il n'y faisait plus vraiment attention. C'est alors qu'il allait de nouveau sombrer dans un début de sommeil que les paroles de l'humaine lui revinrent à l'esprit. Elle avait faim... C'est vrai que les humains mangeait souvent... Il avait oublié ce fâcheux détail, mais avec un peu de chance, peut-être que le domestique de la veille aurait le réflexe d'apporter un nouveau repas... Quoi que, les esclaves pénétrant dans l'antre de Warren avaient pour habitude de ressortir les pieds devant seulement. Un soupire l'extirpa de son lit, se redressant lentement, le vampire se mit en marche doucement, aussi rouillé que s'il était resté quelques siècles endormi. Difficilement, le Lord parvint à se tenir droit quelques instants avant de reprendre sa position habituelle, plus naturelle, voûtant légèrement son dos en se traînant jusqu'à sa porte. Oui, le vampire était torse nu, et occasionnellement, il allait montrer son torse à ceux qui voulaient le voir, au moins jusqu'à ce qu'il trouve un ou une domestique capable de lui apporter ce qu'il voulait.

Le hasard eut la bonté d'être généreux, à peine avait-il fait un pas à l'extérieur qu'il apercevait une servante au bout du couloir. Alors qu'il avait mis plusieurs longues secondes à s'extirper du lit, il n'en mit qu'un à peine, avant de rattraper l'humaine, lui demandant poliment d'apporter un repas pour humain dans sa chambre... La priant également de répéter la chose deux fois par jour, et de façon quotidienne, après quoi il retourna en marchant simplement, à son antre. Une fois dans sa chambre, le Lord se contenta de pousser la porte, regardant l'humaine. Devait-il lui dire qu'il s'était occupé de tout, ou avait-elle compris d'elle-même ? Sans doute avait-elle compris, inutile de gaspiller sa salive inutilement. Alors lentement, Warren se traîna de nouveau jusqu'à la couche et s'y laissa tomber pour la seconde fois, sur le dos cette fois. Une respiration un peu plus importante que les autres souleva lentement son torse, qui s'immobilisa un instant, avant de retomber lentement, enchaînant le mouvement à un rythme plus lent et moins accentué par la suite. Les sourcils légèrement froncés, les yeux fermés, Warren n'avait plus qu'à espérer pouvoir dormir, cette fois. Mais avec l'esclave qui lui tenait compagnie, ce n'était pas chose aisée. Quoi qu'il en soit, il n'était pas dans son intérêt de l'empêcher de dormir, en effet, si elle l'empêchait de dormir le jour, alors tout bêtement, il l'empêcherait de dormir la nuit jusqu'à ce que l'un, comme l'autre, tombe de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Lowann
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 18ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Hetero + Uke
Situation sentimentale: Celibataire

MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Dim 15 Nov - 4:14

La porte avait claquée, les cris cessés, et pourtant, Warren n'avait pas bougé. Après une quinzaine de minutes, Angel était sortie de la salle de bain et était retournée s'assoir sur le lit avant de lui spécifier qu'elle avait faim. D'accord, lui, il avait le droit de ne chasser la nuit qu'une seule fois. Mais elle, elle avait besoin de trois repas par jour ; deux pouvaient être acceptable. Il se leva donc et alla demander à une domestique de lui apporter à manger. Lorsqu'il revint, ils se toisèrent pendant quelques secondes avant qu'il ne revienne se coucher sur le lit. Elle le regarda pendant quelques minutes, et lorsqu'elle se dit qu'il était surement en train de dormir, elle se leva sur le lit et se mit à sauter, comme une gamine. Elle ne voulait pas être esclave, et si elle ne pouvait pas utiliser la fugue comme moyen pour ne pas le devenir, alors elle allait lui faire regretter de l'avoir choisit.

Après quelques secondes seulement, on cogna à la porte, elle s'arrêta donc et courut jusqu'à celle-ci. Elle l'ouvrit, prit le plateau, remercia le domestique, ferma la porte et retourna s'assoir sur le lit. Silencieusement, elle déballa le papier qui gardait le sandwich au frais, et mangea en même les temps quelques crudités. Tout en mangeant, son regard vagabonda dans la pièce, à la recherche de détails qu'elle n'avait pas remarqué. C'est alors que son regard se reporta sur la ligne lumineuse sur le sol.

-Qu'est-ce qui vous arrive, à vous, les vampires, si vous êtes soumis à la lumière du jour?

Tout en attendant la réponse, elle entama la seconde moitié de son sandwich. Après quelques minutes, lorsqu'elle eut terminé elle se leva du lit et imita se que Warren avait fait, la première fois: elle ouvrit la porte et déposa le plateau dans le couloir. Et au lieu de retourner sagement dans la chambre, elle décida d'aller faire le tour du château. Elle tenta, en même temps, de se trouver des repères, pour la prochaine fois qu'elle tenterait de fuir, ou tout simplement pour sa prochaine promenade en solo. Elle calcula le nombre d'étage qu'il fallait descendre pour être au rez-de-chaussez, et remonta pour savoir si elle pourrait reconnaitre la chambre de Warren.

Elle ouvrit précieusement une porte et sourit en voyant qu'elle avait réussit à trouver la bonne chambre. Angel ferma ensuite la porte et retourna s'assoir sur le lit. Elle regarda pendant quelques secondes Warren avant de prendre la parole.

-Vous savez très bien que je ne vous laisserai pas dormir. Alors pourquoi vous restez là, couché? On ne pourrait pas faire quelque chose? Comme... marcher, ou parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vampire et 4Litres de sang (PV)   Aujourd'hui à 1:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vampire et 4Litres de sang (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ? Garde ton sang froid ? GROUPE II ? Event 2 ?
» Les dealers de sang de vampire
» - 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» [Dictionnaire Vampirique] Les Litanie de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Appartements des Descendants :: Appartement de Lord Warren Krory-
Sauter vers: