AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réveil douloureux [Kicho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Diao Hildegard
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 19 ans -pour les humains-
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuelle - Seme.
Situation sentimentale: Huh ?

MessageSujet: Réveil douloureux [Kicho]   Mar 4 Aoû - 0:27

Alors que Diao avait presque envisagé toutes les possibilités pour Kicho de s'enfuir, ce dernier innova de nouveau. La vampire n'avait en effet jamais vu cette façon de se déplacer, le dos contre le sol, se servant de ses jambes pour se pousser plus loin. Enfin, elle l'avait déjà vu, notamment des personnes dérangées, se frottant ainsi sur de la moquette, leur procurant une brûlure qui, visiblement, les mettaient en extase... Mais lui, bien que n'ayant pas toute sa tête, devait déjà souffrir assez, non ? Un peu plus encore lorsque le couteau alla se nicher dans la cuisse du jeune homme. Heureusement que Diao visait bien, que serait-il arrivé si, accidentellement, elle avait touché l'artère fémorale profonde ? Elle qui irrigue presque toute la cuisse... C'eut été un festin pour Diao, mais ce serait sans doute plus désagréable pour le jeune humain.

Oui, beaucoup moins agréable, même actuellement, d'ailleurs, l'humain ne semblait pas dans son assiette, hurlant presque à la mort, il semblait aussi pâle que Diao, peut-être perdait-il trop de sang. De la douleur et de l'homme, ce fut la douleur qui l'emporta, lorsque la vampire s'approcha du corps de Kicho, elle le découvrit évanoui. Il y avait deux côtés positifs à cela, d'une part elle pouvait en faire ce qu'elle voulait, et d'autre part, il ne hurlerait pas pour ce qu'elle lui ferait, du loin de son inconscient... Mais à cela, il y avait un aspect négatif : justement parce qu'il était inconscient, le jeu perdait grandement de son intérêt.

Distraitement, et plus tranquille que jamais, la vampire détailla le corps de l'homme une fois qu'elle eut retiré le couteau. Tout en léchant le sang présent sur la lame de l'arme, Diao cherchait un moyen de continuer son petit jeu, une fois qu'il serait réveillé évidemment, sinon ce n'était pas drôle, surtout pour elle. Ainsi donc, la lame du poignard se balada le long du corps de Kicho, s'arrêtant à certains endroits stratégiques, où le sang coulait à flot. Et si elle lui sectionnait la jugulaire ? Peut-être serait-ce un peu trop violent pour compter le voir rouvrir les yeux un jour... A moins qu'elle n'enfonce son poignard au niveau de l'aorte pour mettre fin à ses souffrances... Ce qui était aussi synonyme de la fin du jeu... Et c'était hors de question.

Glissant la lame du poignard entre ses dents, la vampire se redressa légèrement, empoignant la tignasse de l'homme, et dire qu'il avait les cheveux plus longs qu'elle... Ainsi elle le traîna jusqu'au milieu de la pièce, laissant une traînée de sang parcourir le chemin. Non seulement il devrait participer au jeu, mais en plus, il devrait -encore- nettoyer avant de partir. Comme s'il était condamné à rester là... Avec une douceur qui lui était rare, la vampire s'empara du poignard pour le poser à ses côtés, maintenant qu'elle était à genoux près de l'humain, et de nouveau, elle le balaya du regard. Dommage - ou peut-être pas tant que cela - qu'il ne soit pas un peu plus docile. Pour la vampire il avait un caractère qui avait le don de l'exaspérer, cette manie de se faire passer pour plus courageux qu'il ne l'est...

Du bout des doigts, la vampire caressa la cuisse en sang de l'humain, récoltant ainsi un peu de ce même liquide avant de le porter à ses lèvres. Certes, l'humain n'était pas délicieux, mais jouer lui donnait faim, et si le jeu devait encore durer, autant se servir tant qu'il ne gigote pas, cela lui garantissait une espérance de vie plus importante. D'un geste sec, Diao donna un légère tape dans la mâchoire de l'humain pour qu'il bascule la tête en arrière, une fois ce petit détail apporté, elle plaça ses mains de part et d'autre de ses épaules, approchant ses lèvres de sa gorge. La Lady ne se stoppa que lorsque ses lèvres heurtèrent le cou de l'homme, palpant, et sentant son cœur battre. Que cette sensation devait être agréable, sentir son corps chaud, et son cœur battre à un rythme plus ou moins régulier, un rythme qui trahissait les sentiments humains.

Plissant les yeux, elle s'attarda sur ce simple détail qu'était le cœur de l'homme. cette sensation était-elle vraiment agréable ? Qu'en est-il de cette impression oppressante qu'on a lors d'une crise cardiaque, alors ? Bref, jamais elle ne connaîtrait cela, tant mieux, tant pis, à cet instant présent, peu lui importait, ce qu'elle voulait : du sang, son sang. Entrouvrant les lèvres, Diao lécha la gorge de l'homme avant de la mordre sèchement, tirant la peau vers elle. Un fin sourire se dessina à ses lèvres lorsque la peau se perfora sous ses crocs et que le goût du sang envahit sa bouche. Malheureusement, cette petite fête ne dura que peu de temps, pour continuer le jeu, Diao devait se limiter quelque peu, ainsi donc, quelques gorgées à peine après avoir commencé, la vampire devait déjà arrêter. Récupérant le couteau, et allant s'assoir sur le rebord de la fenêtre, jambes croisées, laissant le corps de l'humain inerte, au beau milieu de la pièce, elle attendit patiemment qu'il daigne se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kicho
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Mar 4 Aoû - 16:32

Le vide total. Le néant. Inconscient. Kicho resta inerte très longtemps. Le tout se comptait en heure. Et rien ne le réveilla, pas même la morsure. Un peu comme s'il avait était anesthésié. Quand l'humain commença à émerger, il rêva de Diao et de la morsure qu'elle lui avait infligé. Un rêve désagréable qui provoqua quelques remous de son corps indiquant ainsi qu'il était en train de reprendre conscience. La sensation lui était très désagréable, se faire sucer le sang est une chose qui l'horripile. Puis, petit à petit, ses yeux s'ouvrirent lentement, très lentement. Son réveil n'était pas dans le genre brutal, très doux. Mais il se sentait très affaibli. Sa tête lui tourné un peu et sa vue était légèrement flou.

Kicho se redressa lentement pour s'asseoir. Il voulut bouger l'une de ses mains mais une forte douleur surgit. Son poignet toujours cassé, le moindre mouvement lui faisait encore très mal. Il se servit lors de son autre main pour porter celle ci à sa gorge. Il sentit une sorte de fine couche sec à un endroit précis. Avait il réellement rêvé ? L'humain ne se souvenait pas encore des récents événements. Il regarda autour de lui, cherchant quelqu'un, quelque chose. Il vit alors une silhouette près d'une fenêtre. Peut être que celle ci l'aiderait ? Kicho se décida donc à se lever. Mais une fois debout, lorsque qu'il fit le premier pas, il bascula sur le côté pour s'écrouler au sol. Ayant appuyé un peu trop sur sa jambe, la plaie de sa cuisse s'était réouverte. Une voix faiblarde s'échappa alors de sa gorge :


" Aidez moi... "

Sa main encore valide alla toucher sa cuisse blessée. Son sang coulait un peu. C'est alors qu'il se rappela pourquoi il avait si mal. Ses yeux s'ouvrirent en grand et son regard se pointa sur la silhouette féminine. Il n'avait qu'une peur, que son supplice continue. Sa voix alors retentit un peu plus claire et nette mais balbutiante .

" Pap.. Pardonnez moi. Je ferai ce quque vouvous voudrez. "

Kicho était resté immobile, allongé au sol, le regard fuyant. Il n'était plus en état de tenter quoi que soit, il faudrait qu'il récupère encore avant de pouvoir réfléchir à son évasion. Il ne bougerai plus, comme s'avouant vaincue, et même s'il avait l'impression que ses mots ne l'aiderai jamais, il montrait surtout qu'il ne ferait plus rien pour le moment et pour de vrai cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Diao Hildegard
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 19 ans -pour les humains-
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuelle - Seme.
Situation sentimentale: Huh ?

MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Mer 5 Aoû - 18:08

L'humain passa plusieurs heures endormi, plusieurs heures inconscient. Et pourtant la vampire ne s'ennuyait pas, aussi étrange que cela puisse paraitre. Elle était assise à la fenêtre, observant l'extérieur, peu à peu, le jour se levait, et peu à peu le château reprenait vie, s'animant doucement, en même temps que le soleil se hissant dans le ciel. Malgré tout cela, Kicho ne se réveillait pas, à croire qu'elle avait bu un peu trop de son sang.

Et puis finalement, au bout de la énième heure, alors que la vampire l'avait presque oublié à force de rester silencieux, l'humain se réveilla doucement, et visiblement difficilement, sans doute ses multiples blessures. Diao pivota lentement la tête vers lui, l'observant en silence. Oui, il avait perdu beaucoup de sang avec sa cuisse, mais apparemment, la blessure avait cicatrisé, pour le moment en tout cas. Alors certes, ce sang, avec celui qu'elle lui avait prélevé pendant son sommeil, cela faisait une quantité assez important, trop sans doute.

L'humain se décida enfin à ouvrir les yeux, regardant fixement, vue la faiblesse qui s'était entichée de lui en ce moment, il devait sans doute voir mal, si ce n'est ne pas voir du tout. Ce ne serait que provisoire, cela reviendrait. Toutefois, il lui restait suffisamment de force pour s'assoir, et Diao en fut presque surprise, elle ne s'attendait pas à cela de la part de quelqu'un d'aussi faible que lui... Peut-être s'était-elle trompée en l'observant, peut-être avait-elle eu un jugement faussé par les autres humains. Après un bref regard sur elle, il tenta de se redresser et y parvint. Une seconde, peut-être deux. Un pas et il trébucha, s'écroulant sur le sol. Ça y est, à peine réveillé et déjà, il faisait du bruit. Une légère odeur de sang parvint alors à la vampire, ce coup avait-il rouvert la blessure ? A en juger par le sang présent sur les doigts de l'humain une fois qu'il eut fait cette vérification lui-même, oui.

Et voilà que tout ceci recommençait, telle une boucle, après un long parcours on revenait inexorablement au point de départ. C'était donc là, la fin de la boucle, la fin aussi de l'amusement, à moins que Diao ne donne un peu d'elle-même pour "arranger" la situation afin de mieux en profiter... Il lui demandait de l'aide, mais avait-elle seulement la gentillesse nécessaire pour la lui procurer ? Tel un électrochoc le parcourant, soudainement, l'humain ouvrit de grands yeux, la Lady se demanda alors s'il était mort, ou si c'était un souvenir qui lui revenait brutalement. L'humain reprit alors la parole, une fois de plus, de façon beaucoup moins claire que précédemment puisqu'il recommençait à balbutier.

A son grand mécontentement, Diao dut faire un effort pour comprendre ce que l'humain voulait. Ainsi, il la priait de la pardonner, en échange de quoi il ferait ce qu'il voudrait. Froide, immobile comme depuis le début, Diao n'avait même pas cligné des yeux une seule fois depuis qu'il avait reprit conscience. Le sang de l'humain l'avait apaisé, il avait calmé sa faim et également sa colère, mais elle souhaitait plus que tout s'amuser, même si cela ne lui procurait plus vraiment le plaisir précédent, elle avait besoin de ça au moins pour s'occuper. Jouer avec l'oiseau, s'amuser à lui faire miroiter une éventuelle sortie à ce cauchemar, et finalement, manger le volatile. Après avoir joué avec le petit humain, lui avoir brisé un membre, elle devait donc lui faire imaginer la fin de ce calvaire... Parfait.

Immobile sur le sol, l'humain ne ressemblait à rien, ou plutôt, c'était encore plus flagrant qu'à l'habitude. Diao se leva lascivement, fermant les yeux, et alla s'assoir à côté de lui, petite larve qu'il était. Posant de nouveau son regard sur le visage de l'humain, la vampire glissa l'une de ses mains dans la chevelure du jeune homme, douce, délicate... Un fin sourire étira les lèvres de Diao, dévoilant ses canines, toujours présentes.

" Dis-moi, Kicho... Tu es répugné par le simple fait que je me nourrisse de ton sang... Mais que dirais-tu de te délecter du mien ? ... Ce n'est pas un cadeau soudain, mon sang te permettra juste de cicatriser rapidement... C'est la seule aide que je puis te proposer actuellement. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kicho
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Sam 8 Aoû - 17:02

Kicho frissonna. La vampire qui s'était planté devant lui venait de lui procurer une sensation plutôt agréable. Ses yeux aussi vert qu'une forêt fixèrent ceux de la vampire. Immobile. Il ne tremblait plus de peur. Cette main glissante dans ses cheveux lui remémora de doux souvenirs. Pendant un instant, il aurait pu tout pardonner. Comme un peu perdue dans un rêve, il fut ramener à la réalité par la voix de Diao. Il buva chaque mot comme s'ils dépendaient de sa vie. Et malgré son sourire terrifiant, la Lady lui fit une proposition qu'il n'aurait jamais imaginé. Elle voulait qu'il boit son sang... Etait ce une blague ? Kicho ne savait pas trop quoi en penser.

Il réfléchit donc un peu. La vampire pouvait très bien dire ça pour le voir se réjouir avant de retirer sa proposition afin de lui faire un peu plus de mal. Ou peut être voulait elle vraiment qu'il se remette rapidement de ses blessures ? Ainsi Kicho pourra "l'amuser" un peu plus longtemps... Chaque solution qu'il tournait et retournait dans sa tête finissait toujours par une conclusion plus ou moins malsaine. Mais d'un autre côté... Sa douleur du moment partirai plus vite. Et au moins il pourra remarcher correctement. Il y avait des points positifs.

Pourtant, l'humain hésitait encore. Allait il devoir la mordre ? Il ne se voyait pas du tout se nourrir du sang de Diao. Mais bien que se faire sucer le sang le répugne, il avait quelque doute que le contraire le dérange. Il se redressa de nouveau, avec mal, mais finit par s'assoir. Finalement aussi surprenant que ça puisse paraître, Kicho n'aurait pas de dégout à boire le sang de la vampire. En y réfléchissant un peu, ça pourrait même lui plaire. C'est un peu comme s'ils leur redonner la monnaie de cet acte. Malgré une lueur de détermination dans le regard, sa voix faisait penser qu'il se forçait.


" Et bien... Je... Je veux bien..."

Sur ces mots, Kicho prit un peu les devants. Il se rapprocha au maximum de la vampire qui était elle aussi assise et commença à l'entourer de ses bras s'apprêtant à l'enlacer. L'humain n'avait aucune intention hostile. Peut être que Diao allait soudainement se dégager et l'envoyer valser à l'autre bout de la pièce. Mais il croyait qu'elle tiendrait sa demande et le laisserait gouter son sang pour guérir. Il s'en fichait que ses intentions soient bonnes ou mauvaises. Lentement, ses mains touchèrent le dos de Diao afin de la caresser. Ses lèvres se rapprochèrent du cou de la Lady voulant y déposer un baiser puis une de ses mains ira chercher la lame dans la main de Diao. C'est pour faire l'entaille qui l'abreuvera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Diao Hildegard
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 19 ans -pour les humains-
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuelle - Seme.
Situation sentimentale: Huh ?

MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Sam 8 Aoû - 20:25

Kicho mit un peu de temps avant de répondre, ce qui contraria quelque peu Diao. Pour qui se prenait-il, petit humain qu'il était ? Lorsqu'un vampire proposait son sang, on ne refusait pas, on acceptait sans même se poser de questions, que ce soit un leurre ou quoique ce soit d'autre, on acceptait. Ainsi donc lui, du haut de son petit statue d'humain, se permettait de réfléchir... Ce simple fait agaça la vampire au plus haut point, elle se mordait la lèvre inférieure sans pour autant dire quoique ce soit, même si sa langue de vipère lui levait. Malgré tout, elle avait envie de ne pas laisser passer cela, soudainement, elle aurait aimé se lever en prétextant avoir changé d'avis... Mais elle ne le fit pas, car s'il ne buvait pas son sang, il ne ferait pas long feu... Car oui, il allait accepté, malgré ce fichu temps de réflexion qu'il s'accordait et qui exaspérait Diao, il allait accepter son offre aux risques de se retrouver égorger sans aucune autre forme de procès. Dans ce cas alors, la vampire ferait exception, son calme disparaitrait et sa rage prendrait le dessus, l'écrasant de sa cuisante supériorité.

Alors qu'un doux scénario sanglant défilait en l'esprit de la vampire, Kicho se redressa lentement et non moins difficilement une fois encore, avant de parvenir à s'assoir. Peut-être parviendrait-il à mieux réfléchir assis... La vampire commençait à trouver le temps long pour une question aussi simple que celle qu'elle avait posé. Était-ce si compliqué pour un pauvre petit humain, de trancher entre le oui et le non en moins de cinq minutes ? Minutes qui paraissaient comme toujours pire que l'éternité à Diao. Mais finalement, le regard de l'humain s'anima, ou plutôt, il s'embrasa, ce qui attira l'attention de la vampire. Oserait-il refuser ?

La vampire fut quelque peu déçue, non pas de la décision judicieuse de l'humain, mais plutôt du ton qu'il employa, elle avait l'impression de lui mettre le nez dans son sang et de le forcer à boire... Enfin, elle préférait de loin ce ton que celui de l'insolence, aussi faiblard soit-il... Malgré cela, un fin sourire étira les lèvres de Diao, elle semblait visiblement satisfaite de la décision de l'humain, sourire qui fut temporaire, car le jeune homme eut pour le moins une réaction bizarre à cela...
Assis certes, mais cela ne l'empêcha pas de bouger alors que la vampire demeurait inexorablement immobile... Pourquoi s'approchait-il ? Il n'avait pas besoin d'être si près d'elle pour boire son sang, surtout si elle s'entaillait le poignet.

Là fut le début du cauchemar de Diao, maintenant très près d'elle, trop à son goût, l'humain commençait à entrouvrir les bras comme s'il voulait l'enlacer, chose qui déplut fortement à la vampire, mais une fois encore, elle laissa passer... Son joujou était trop amoché pour le moment pour qu'elle ose riposter... Ce n'était qu'une brève accolade, elle n'allait pas en mourir, en théorie tout du moins. Tout ce qui concernait des contacts calmes, lorsqu'elle n'était pas le chef d'orchestre de cela, avait le don de répugner la vampire. Pour une fois, et pour cette fois seulement, elle ne dirait rien, et laisserait faire l'humain à sa guise. Qu'il en profite, elle allait bientôt ramener la bride très près de telle sorte qu'il ne puisse plus faire comme il l'entendait.
Un long frisson parcourut le dos de Diao lorsqu'elle sentit les mains de l'humain se poser dans son dos pour le caresser du bout des doigts. Comme s'il cherchait à la rassurer... S'il y avait bien quelqu'un à réconforter ici, c'était loin d'être Diao, elle, ne pensait qu'au jeu qui allait se poursuivre après tout cela. Une simple récréation avant la reprise. Sans dire mot, un air encore plus glacial que d'ordinaire, Diao regarda faire l'humain, suivant chacun de ses mouvements à la lettre, y compris son visage qui s'approchait dangereusement de son cou... Comptait-il jouer les vampires et la mordre ? A coup sûr, il se briserait les dents contre sa peau glacée.

Un long soupir s'extirpa des lèvres de Diao tandis qu'elle penchait sensiblement la tête en arrière, non pas pour lui faciliter la tâche, plutôt pour permettre à sa main d'accéder plus facilement à sa gorge, ce qui n'était pas chose facile avec l'étreinte de l'homme. Toutefois, la vampire parvint à faire glisser sa main entre les deux corps, atteignant son cou avant d'y planter ses ongles. Excessivement lentement, regardant la fenêtre, comme si elle était habituée à faire ce geste depuis pas mal de temps, la vampire fit glisser sa main à ses clavicules, ce n'est que lorsqu'elle sentit son petit doigt toucher ce même os qu'elle retira ses ongles ensanglantés de sa propre chair.

Trois longs filets de sang se dessinaient lentement dans la peau de la vampire. Léchant distraitement ses doigts, Diao glissa son autre main derrière le crâne de l'humain, caressant de nouveau ses cheveux avant de les empoigner plus fermement, l'attirant brusquement vers elle pour que ses lèvres se colle à sa peau. Non pas qu'elle veuille un baiser, elle voulait juste qu'il boive son sang pendant qu'il le pouvait encore, en échange de quoi docilement, elle le laisserait faire. La vampire glissa lentement ses deux bras le long du cou de Kicho, les appuyant sur les épaules de ce dernier, et rejoignant ses mains dans le vide. Ses lèvres étant à proximité de l'oreille de l'humain, Diao baissa encore d'un ton alors qu'un sourire amusé flottait sur ses lèvres.

" Si le goût est amer, c'est que tu récupères le bien que je t'ai volé... Si le goût est plus doux et délicat, sens-toi privilégié, tu goûtes mon nectar... Maintenant dépêches-toi. Je cicatrise vite, et je ne m'écorcherai plus pour toi. "

Finalement, que l'humain se soit autant approché n'était pas si mal que cela, c'était même jouissif quelque part. Même si ce n'était pas violent, Diao pouvait ainsi jouer avec l'humain, jouer toutes griffes rentrées bien sûr. La vampire se colla un peu plus contre l'humain, approchant davantage ses lèvres de l'oreille de Kicho, elle se décida à la mordre presque tendrement... En tout cas, même si ses canines restaient là, elle se gardait bien d'appuyer... Le sang de Kicho avait suffisamment coulé dans sa gorge, elle n'avait pas besoin de plus. Ses mains se détachèrent alors, et l'une d'elle glissa le long du corps de l'humain, parcourant du bout des doigts ses épaules avant de plaquer entièrement sa main contre son torse, lui procurant les mêmes caresses que ce qu'il faisait dans le dos de la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kicho
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Lun 10 Aoû - 14:18

Diao lui facilita la tâche. Un peu brutalement, il n'avait pas imaginé qu'elle se mutilerai si facilement. C'était même assez étrange à voir pour Kicho. Et il ne savait pas s'il devait ressentir du dégout ou une sorte d'admiration terrifiante envers cette insensibilité dont la Lady faisait preuve. Il abandonna alors son idée. Il sentit la main de la vampire derrière sa tête. Il n'eut pas le temps de le penser que déjà l'emprise se refermé sur ses cheveux et que ses lèvres furent sur le cou de la vampire. Les premières gouttes de sang se fit sentir immédiatement. A ce moment Diao signala sur un ton assez bas une petite remarque... Il se préoccupa plus du "je cicatrise vite" que de la remarque sur le goût. Kicho commença donc à aspirer et à avaler le sang de la vampire.

Le goût. Pour lui, simple humain, il n'y avait rien à apprécier. Ses papilles ne sentaient qu'un goût métallique et rien d'autre. Une chose pas très agréable au niveau de la texture. Surement parce qu'il n'est qu'un simple humain. La remarque de Diao aurait était plus subtil s'il avait été un vampire. L'humain eut aussi quelques frissons et non pas à cause de son acte. Tandis qu'il buvait le sang de la Lady, celle ci semblait s'amuser. Elle lui mordit l'oreille et lui procura quelques caresses. Devait il prendre ça comme une marque d'affection ? Après tout c'était la première à lui offrir son sang... Non. Il n'arrivera jamais à croire que les vampires peuvent avoir un bon fond. Cependant, chacune des gorgées qu'il prenait lui donnait une étrange sensation. Mis à part le fait qu'il se se sente de mieux en mieux, il se sentait assez mal. L'acte en lui même finalement le dégouter un peu.

Enfin, il but jusqu'à ce que la plaie soit totalement disparut. Les effets miraculeux de cette "boisson" se voyait déjà et il le sentait. Il voulait ne pas se l'avouer mais il avait ressentit du plaisir durant ce moment. Détachant ses lèvres lentement du cou de Diao, son regard aller se perdre dans celui de la vampire. Qu'allait il se passer maintenant ? Dans un premier temps, l'humain devait la remercier. Et il ne pouvait pas s'en empêcher car même s'il détestait la vampire, elle venait de lui apporter une aide, bien qu'étrange.


" Merci... "

Son regard alors changea de direction, il ne voulait plus croiser celui de la vampire, un peu comme s'il était gêné ou qu'il avait honte. Il ne le ressentait pas encore bien mais il savait au fond de lui même que cette échange venait de créer un lien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Diao Hildegard
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 19 ans -pour les humains-
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuelle - Seme.
Situation sentimentale: Huh ?

MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Ven 14 Aoû - 17:28

Peu de temps après qu'elle eut parlé, le jeune homme se mit à sucer lentement le sang de la vampire, aspirant par instants ce qui venait à lui, alors que de son côté, Diao s'ennuyait plus ou moins. Donner son sang n'était pas un passe-temps qu'elle appréciait, et si l'humain avait des frissons, conséquences de ses caresses, la vampire n'avait pas vraiment de plaisir à cela. La torture mentale était une chose, mais blesser les gens en était une autre, et même si elle avait horreur des hurlements, cela lui montrait au moins qu'elle faisait bien son travail et qu'elle ne perdait pas la main.

Alors que Diao prenait son mal en patience, regardant distraitement de droite et de gauche pour tenter de détailler quelque chose qu'elle aurait ignoré dans sa chambre, l'humain lui, buvait. Cherchant vainement une occupation, la vampire en vint à se demander si l'humain appréciait ce qu'il faisait, ou s'il ressentait ne serait-ce que la particularité de son sang, en dépit de ses vertus rares, dirons-nous. Qu'il apprécie ou non, il but tout de même jusqu'à ce que la peau de Diao se referment entièrement, faisant disparaitre les trois griffures comme si elle n'avaient jamais existé. L'humain se recula alors légèrement, fixant la vampire dans les yeux. Une habitude qu'il semblait prendre mais qu'elle n'appréciait pas pour autant. Pourtant, il se rattrapa bien vite en remerciant la vampire, la surprenant par la même occasion. Elle ne s'attendait pas à tant de politesse de sa part, lui qui semblait la haïr plus que tout, mais n'allait pas s'en plaindre non plus.

Une fois qu'il l'eut remercié, Kicho détourna le regard, semblant vouloir éviter celui de la vampire, ce qui n'était pas plus mal. Diao laissa échapper un long soupir avant de poser sa main sur la cuisse de l'humain. Loin d'elle l'idée de jouer à ce niveau - quoique -, elle voulait juste voir où en était la cicatrisation de l'humain ; glissant doucement deux doigts dans la fine déchirure qu'avait provoqué le couteau, Diao pu constater que lentement, la blessure se refermait. Affichant un léger sourire satisfait, elle reporta son attention sur le poignet meurtri de Kicho.

" Mon sang ne guérit pas ce genre de blessure... "

L'espace d'un instant, un court instant, Diao reposa son regard sur le visage de l'humain avant de rabaisser les yeux, les posant de nouveau sur le poignet. Sa main se retira de la cuisse de l'humain pour s'emparer de la main de ce dernier avant de la lui tordre violemment dans le sens inverse de ce qu'elle avait fait lorsqu'elle lui avait briser. Ricanant légèrement, la vampire se releva rapidement pour aller vers la salle de bain, une fois là-bas, elle en extirpa une bande, une de plus, et la lança à l'humain avant de retourner s'assoir sur le rebord de la fenêtre.
Riant toujours en jouant légèrement avec sa robe, Diao observa l'extérieur avant de reporter une nouvelle fois son attention sur l'humain. Étrangement, elle ne lui avait pas craqué le poignet une seconde fois par simple plaisir. Elle voulait juste que l'espace d'un instant au moins, il soit aussi neuf qu'il l'avait été, lorsqu'il avait pénétré dans sa chambre, quand bien même elle devrait retrouver l'insolence passée du jeune homme.

" Tu es tout neuf, mon cher Kicho... "


Le sourire de Diao ne s'éloigna pas, plus elle le regardait, plus ce sourire restait délibérément accroché à son visage. La vampire resta un instant à le fixer, puis elle cala finalement sa tête contre le mur, en fermant les yeux, profitant des quelques courants d'airs s'engouffrant dans la pièce.

" Dis-moi, Kicho... Tu comptes rester encore un peu en ma compagnie ? "


Par simple curiosité, Diao voulait avoir une réponse, s'il souhaitait se retirer soudainement, le jeu précédent reprendrait inlassablement, et elle tenterait d'innover pour son plus grand plaisir ; mais s'il acceptait de rester, alors elle lui demanderait simplement de l'occuper, toujours et encore ce même problème. L'ennui la suivait où qu'elle aille, raison pour laquelle l'humain était aujourd'hui une aubaine, même s'il avait passé plusieurs heures à dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil douloureux [Kicho]   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil douloureux [Kicho]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil Douloureux ~ Part. TWO [PV Hikari - Sebastian]
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Corbeille :: Corbeille RP :: Manoir des nobles-
Sauter vers: