AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Kai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kai
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: 17
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: ... Est-il possible de ne pas répondre à cette question ?
Situation sentimentale: Vide... Et compte le rester pour l'instant

MessageSujet: Présentation de Kai   Dim 21 Juin - 7:29

Nom: Jalo mais il ne l'aime pas alors il ne le mentionne jamais...
Prénoms: Kai Eichi mais plus simplement Kai
Esclave depuis....?: Quelques jours…
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin
Orientation sexuelle: Les deux sexes sont aussi stupides l’un que l’autre alors le choix est assez dur…

Caractère: Arrogant. Aucun mot ne saurait mieux décrire Kai et ses manières de toujours chercher un moyen de rabaisser les autres même quand il sait pertinemment qu’il a tort, de répondre de ce ton horriblement détestable qu’il n’hésite pas à utiliser avec n’importe qui, tant pis s’il doit ensuite en pâtir plus tard. Kai est un provocateur dans l’âme, jamais d’accord avec qui que ce soit et il fait toujours tout pour mettre le bazar partout où il passe.
Franc. Aussi bien une qualité qu’un défaut, il ne peut pas s’empêcher de dire ce qu’il pense, quitte à blesser son entourage, enfin, entourage d’ailleurs bien inexistant… Il se lasse aussi vite des choses que des gens, la routine, ce n’est vraiment pas fait pour lui, même si forcément, quelquefois, elle s’installe dans sa vie, mais il fait tout son possible pour l’éviter.
Narcissique. Il adore se mettre en avant, se vanter, le parfait égocentrique égoïste en somme. Il se trouve parfait, non, « parfait » n’est pas assez, il est la Perfection… Effectivement ce n’est pas la modestie qui l’étouffe mais il sait ce qu’il vaut et il n’est absolument pas le genre de personne à se montrer humble, même si de temps à autre ça ne pourrait pas lui faire de mal.
Nerveux. Kai ne connaît pas la signification du mot « patience », mot qui d’ailleurs ne fait même pas parti de son vocabulaire… Combien de fois a-t-il eu recours à ses poings parce qu’il n’avait pas pu digérer une insulte ? Tellement de fois que son corps en porte encore quelques cicatrices. Franchement, il se moque pas mal de ce que les gens pensent de lui, mais pourtant dès que les insultent fusent, il réagit forcément au quart de tour. Réaction qu’il sait stupide mais il le fait tout de même, au moins, ceci a le mérite de l’occuper.
Bien sûr, il n’est pas aussi pénible tout le temps, il peut se montrer gentil et plein d’autres choses aussi niaises mais dans ces cas-là il vaut mieux se méfier, il ne reste jamais agréable bien longtemps, sauf pour parvenir à ses fins… Il a un petit côté manipulateur et calculateur, bien sûr, il ne réussit pas toujours à obtenir ce qu’il veut mais en général il se débrouille assez bien.
Provoquer, insulter, se battre, tout ça fait partie de son quotidien ou plutôt en faisait partie, avant que tout ne bascule…Enfin, nous n’en somme pas encore là.

Physique: La meilleure façon de savoir à quoi il ressemble est de le voir… Pas qu’il soit particulièrement difficile à décrire mais la vue est tout de même le meilleur sens pour se donner une idée générale de ce à quoi il ressemble… Pour commencer, sa taille. Ni grand ni petit, Kai mesure un mètre soixante-dix-huit pour être très précis et pèse en moyenne pour environ soixante kilos voire peut-être un peu moins. Par contre, il ne supporte pas sa musculature trop svelte et élancée à son goût… Pas qu’il soit malingre mais un peu plus de muscles ne lui déplairait absolument pas mais Kai ne veut pas non plus ressembler à un de ces tas de muscles qui circulent sur les plages en été torse nu pour impressionner une bande de greluches en chaleur… Il ne faut pas exagérer non plus.
Une peau blanche, pâle comme s’il n’avait jamais vu le soleil de sa vie bien que ces derniers jours ça en soit le cas… Une peau parfaite, douce au toucher, sans défaut, excepté les multiples cicatrices, cependant fines, présentes sur ses bras ou ses jambes, séquelles de ses nombreuses altercations quand il vivait encore pleinement sa liberté. Une peau qu’il tient de sa mère, japonaise jusqu’au bout des ongles et qui, à son plus grand regret, marque affreusement vite… Il suffit de la presser un peu trop pour qu’un bleu apparaisse. Pas vraiment pratique quand on est casse-cou comme Kai…
Un visage aux traits fins mais masculins. Des lèvres douces et fines elles aussi qui ne s’étirent que trop rarement en un sourire. Un nez droit, sans bosse et d’une taille irréprochable. Des yeux noisettes tirant sur le gris qui reflètent toutes ses émotions pour le peu qu’on sache lire dans ses yeux. Pour Kai, le proverbe qui dit que les yeux sont le miroir de l’âme est incontestable et autant vous dire qu’il ne supporte pas que les gens puissent décrypter aussi facilement ce qu’il ressent. L’ensemble crée un visage plutôt séduisant et comme il le sait, il ne se gêne pas pour l’utiliser. Des cheveux châtains en bataille, complètement indisciplinés mais qui lui donnent un certain style bien à lui. Il ne supporte pas le gel et de toute façon, il se fout un peu complètement de sa coiffure, dans tous les cas il est parfait alors pas besoin de s’embêter… Quand je vous disais qu’il était narcissique…
Niveau vestimentaire il se contente très bien des jeans tee-shirts. Pas très original mais ça lui convient alors il ne compte pas changer de sitôt. Il adore les couleurs ternes, on ne le verra jamais avec des couleurs dites ‘flashy’… D’après lui, le sombre correspond mieux à sa personnalité. Adepte des bijoux, il en a toujours sur lui, bagues, colliers, bracelets, chaînes mais uniquement gothiques, il ne veut pas virer efféminé non plus…

Histoire: Son histoire ? Banale, sans trop l’être finalement… C’est vrai, se retrouver plonger du jour au lendemain dans un monde différent du vôtre tout en restant dans le même monde a quelque chose d’assez troublant, n’est-ce pas ? Enfin, autant commencer par le commencement…
Tout commence au Japon, enfin non, plutôt en Finlande. La Finlande, plus de cinq millions d’habitants et pourtant, pour cette histoire, seulement un de ces habitants va nous intéresser, même si ‘intéresser’ est bien grand mot… Frans Jalo. Simple ouvrier dans une petite entreprise de proximité issu d’une famille plutôt modeste voire très modeste avec un nom des plus ironique pour leur condition… Noble, précieux voilà ce que signifie ‘jalo’ en finnois alors quand on doit faire des heures supplémentaires pour pouvoir payer le loyer de son misérable logement dans un quartier défavorisé, autant vous dire que l’on apprécie peu de porter un tel nom… Quoi qu’il en soit, Frans, le futur heureux père d’Kai, rencontra Sachiko Kokuta, une magnifique japonaise égarée dans ce coin perdu de la Finlande pour une raison mystérieuse, sûrement le coup du Destin… Bref, comme dans toutes les histoires d’amour, ils tombèrent amoureux, occultant pendant ce temps la précarité dans laquelle ils vivaient et comme tous les couples amoureux et désireux d’une famille plus grande ils eurent un bébé. Un adorable bébé avec une bouille déjà boudeuse et les poings toujours fermement fermés battant l’air comme s’il voulait se battre. Kai Eichi Jalo venait de naître en ce matin froid de janvier…

Il passa toute son enfance dans la rue, ses parents étant trop occupés à trouver un moyen pour terminer les fins de mois. Il n’était pas malheureux comme ça, non absolument pas. On aurait pu attendre de lui que l’absence de ses parents lui pèse, mais non, il se débrouillait très bien tout seul. Bagarreur, il ne tarda pas à se faire une réputation de leader malgré sa stature plutôt fine et son visage d’ange. Comme on dit, il faut toujours se méfier des apparences et ce n’est pas Kai qui allait vous dire le contraire…

Vers ses seize ans, Kai passait de plus en plus de temps à faire sa loi dans les rues de la ville, mettant ses études au second plan, de toute façon, d’après lui ses parents n’avaient le droit de faire aucun commentaire sur son choix étant donné qu’eux-mêmes n’avaient pas fait d’étude et de toute façon, il les aidait à trouver de l’argent, même si ses méthodes n’étaient pas toujours très légales… Il devenait de plus en plus désagréable avec son entourage, prenant peu à peu la grosse tête, il avait du succès et il était respecté, comment voulez-vous garder la tête froide dans ces circonstances ?!
Ses parents qui voyaient d’un très mauvais œil ces changements chez leur fils décidèrent de l’envoyer au Japon comme le voulaient depuis si longtemps les parents de Sachiko qui n’avaient plus eu l’occasion de voir leur petit-fils depuis ses six ans. C’est comme ça que six mois plus tard, Kai se retrouva dans un pays dont il ne connaissait ni la langue, ni rien du tout d’ailleurs… Il faut dire qu’il ne parlait jamais réellement avec sa mère, trop ennuyante à son goût… Personne ne pouvait comprendre à quel point il détestait ses parents, ce pays, ces gens tous aussi stupides les uns que les autres, cette ville trop grande, trop bruyante, ses grands-parents aussi qui auraient mieux fait de mourir plutôt que le faire venir ici, à Tokyo où il n’arrivait pas à prendre ses marques. Tout ce qu’il avait fait été à recommencer, il allait retrouver sa place de leader et tant pis si ça déplaisait à la famille de coincés à laquelle il appartenait. Seulement, Kai n’avait pas prévu dans son petit plan de conquête que ses grands-parents se montreraient plus stricts que ses parents, l’obligeant à aller à l’école, faire ses devoirs et toutes autres choses stupides nécessitant l’utilisation de son cerveau… Kai en eut très rapidement marre de ce train de vie, un mois après son arrivée, il fugua de chez ses grands parents, tout simplement.

Cependant, Tokyo était réellement une ville gigantesque et Kai pouvait à présent en témoigner, dangereuse et obscure la nuit… Même lui et son courage en avait pris un coup, pour la première fois de sa vie il avait eu peur. Pas la peur de voir une araignée trop près de soi ni même la peur de quand de se faire surprendre quand on vole une maison mais la vraie peur. Celle qui vous prend aux tripes et vous tétanise, complètement, comme une biche face aux phares d’une voiture, consciente du danger mais incapable de faire quoi que ce soit pour bouger… C’est ce qu’Kai avait ressenti cette nuit là en voyant cette silhouette s’approcher de lui alors qu’il était dans une ruelle sombre et abandonnée, pour son plus grand malheur alors que c’était ce qu’il recherchait au départ, désireux de fuir l’agitation de la foule dans les rues. Il était totalement paralysé devant cette ombre qui s’avançait inexorablement de lui de cette démarche si sensuelle et animale qui mettait tous ses sens en alerte. Son instinct lui hurlait de courir, de crier, de faire tout ce qui pourrait éloigner l’homme, ou du moins ce qui ressemblait à un homme, de lui mais il était incapable de le faire, c’est comme si on lui avait jeté un sort pour qu’il ne bouge plus… Très rapidement, trop rapidement, Kai se retrouve collé contre un torse large, musclé à souhait. Kai qui n’avait eu jusque là aucune raison de remettre son hétérosexualité en cause commença à se poser des questions quand son excitation grandit une fois que l’homme posa sa langue dans son cou, commençant à lécher d’une façon délicieuse sa carotide, la mordillant doucement… Du moins au départ… Très vite, les dents se plantèrent sans aucune douceur dans son cou, les bras puissants le serrant de plus en plus contre l’autre personne qui aspirait à présent son sang, lui faisant pousser de longs cris de douleur. Kai cherchait comme il pouvait à se dégager de cette étreinte forcée, ne réussissant qu’à se faire un peu plus mal. Mais vu qu’il n’était pas du genre à se laisser faire, il donna comme il put un coup de genoux dans les parties intimes de l’homme qui ne poussa qu’un grondement avant de planter un peu plus ses dents dans son cou, des larmes coulant à présent librement sur les joues du garçon. Ça faisait horriblement mal, il avait l’impression de mourir doucement, comme si on lui retirait peu à peu la vie, ce qui d’un côté était le cas… Une sourde angoisse s’empara d’Kai quand il réalisa une chose, il allait mourir, dans une rue malfamée de Tokyo uniquement parce qu’il ne voulait pas travailler et il n’aurait plus jamais l’occasion de voir ses parents, ses amis et pleins d’autres choses insignifiantes qui, en cet instant, lui paraissaient étonnamment importantes. Cependant, il eut beau lutter de toutes ses forces, il ne parvint pas à contrer l’engourdissement de ses muscles ni le noir qui ne tarda pas à l’entourer…

Brumeux. Il n’y aurait pas de meilleur mot pour décrire son réveil. Tout était si vague, si insaisissable. Il ne se rappelait de rien sauf de… Automatiquement, il passa une main sur son coup, remarquant immédiatement les deux petits creux encore douloureux dans son cou. Il jeta un rapide coup d’œil à l’endroit où il se trouvait pour constater, effaré qu’il se trouvait dans une cage. À cet instant, encore trop dans le brouillard pour penser correctement, une seule phrase traversa ses lèvres en un léger chuchotement, révélant assez bien son incompréhension générale

_ Mais dans quoi je me suis foutu moi ?!


Préfère être dominant ou dominé?: Disons qu’il n’y a jamais réfléchit sérieusement… Et oui, Kai est encore puceau…

Autre?: Il ne supporte pas qu’on touche à ses cheveux, ni à son cou d’ailleurs à présent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiokoga Tenshi
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



Pièce d'identité
Âge de jeu: je sais plus XD
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Homosexuel et uke
Situation sentimentale: Amoureux d'Agi et Aki

MessageSujet: Re: Présentation de Kai   Dim 21 Juin - 10:37

Je pense que c'est bon. Il faut maintenant attendre le grand chef pour qu'il te valide entièrement =)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Shiki Krory
Maître du Château / Premier cadet de Ashura



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1500 ans.
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuel + Seme.
Situation sentimentale: Inutile et ennuyeuse.

MessageSujet: Re: Présentation de Kai   Dim 21 Juin - 14:23

Bienvenue!

Magnifique fiche et en plus, je n'ai rien à y redire!...Ah si, comme je suis méchant et que les fiches parfaites sont rares (mais lol xD)....j'aime pas quand tu dis "d'Kai" et autres.....nan mais je plaisante, rolala xD

Très bonne fiche, j'aime beaucoup ton histoire et ta narration =)

Fiche validée bien entendu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Kai   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Kai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: ~*~[#]~*~Hall du Forum~*~[#]~*~ :: Esclaves humains et vampires :: Présentations validées-
Sauter vers: