AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un brin familial [ PV Rinda ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zero Krory
Troisième enfant d'Ashyna



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1902 ans
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Seme
Situation sentimentale: What?

MessageSujet: Un brin familial [ PV Rinda ]   Mer 25 Mar - 18:07



    Douce est la nuit mais qui vous dit que la douceur est une pureté innocente prête à clamer avec bonté votre présence? N'avez-vous jamais vu un femme aux gestes raffinés et emprunts d'une délicatesse rare pour ensuite de jeter sans le moindre scrupule sur leur victime, n'hésitant pas à leur déchirer le coeur de la poitrine...cette nuit pareille, aussi comédienne que malsaine...sa beauté certes extérieure ravissait bon nombres de personnes mais beaucoup d'entre eux la craignait tout autant, connaissant ses effets néfastes sur les imprudents ou les âmes fragiles. Qui ne la craignait pas cette étendue sombre et vicieuse? Alors qu'elle rongeait le silence avec plaisir, Zero ne put s'empêcher de penser à de vieilles histoires d'un temps oublié...que d'émotions, que de sang, que d'exhaltation! On peut encore l'entendre, le souffle maudit d'une nuit embrasée, devant l'entrée macabre d'une forêt malveillante. Un sifflement aigu perca la nuit de son silence et s'engouffra avec souplesse et ardeur à travers l'endroit, évitant les obstacles avec un franc succès. Des yeux clairs et sournois s'aperçurent à travers l'obscurité polaire des lieux...des petites pupilles dilatées qui ne cherchèrent qu'à se nourrir...ces petites bêtes de toute sorte qui attendèrent patiemment l'arrivée d'une quelconque personne assez inconsciente et délicieuse pour pénétrer sans la moindre prudence dans ces lieux bien comédiens en leur genre. Il paraît que des créatures très peu sympathiques, dit-on, errent en attente d'une chaire digne d'un repas de minuit, avec une infime patience...celle-ci n'étant guère très posée n'hésite d'ailleurs pas à se jeter sur la première nourriture offerte sagement. On peut déjà percevoir les rires goguenard de ces êtres sans identité et qui vivent sauvagement dans les immensités paisibles mais dangeureuses des environs...

    Voilà qu'une de ces créatures nocturnes erra à travers une nuit ardente, éclairée par un brin lunaire, et qui portait un noble nom, Lord Zero Krory. Déambulant tranquillement à travers les couloirs d'un château endormi, notre damoiseau s'aventura à l'extérieur du bâtiment pour humecter l'air frais et délectable du jardin qui entourait sauvagement le château. Les mains derrière le dos, l'allure distincte et le regard pétillant, Zero poussa un profond soupir avant de laisser quelques-unes de ces brises malicieuses lui chatouiller le bout du nez, emmêler ses quelques mèches rebelles et lui remettre les idées en place. Vêtu d'un simple et classe ensemble noir, dont une chemise légèrement entrouverte, notre vampire pur leva son joli minois vers le ciel pour faire face à une lune imposante avant de reporter son attention sur la nature artificielle des lieux. Se promenant aisément dans le Jardin, il se laissa submerger par une vague de nostalgie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Rinda Krory
Cadette de Lord Zero Krory



Pièce d'identité
Âge de jeu: 1453
Orientation sexuelle + Uke ou Seme: Bisexuelle + Seme
Situation sentimentale: Strictement aucune...

MessageSujet: Re: Un brin familial [ PV Rinda ]   Mer 25 Mar - 23:38

"La liberté s'allume dans les ténèbres de la nuit"


Cette phrase tournait sans cesse, comme une litanie, dans l'esprit de celle qui voulait à tout pris sa liberté. Chaque nuit, la belle Lady Rinda sortait du Chateau pour jouir du semblant de liberté que la nuit lui apportait de manière factice. C'était là une habitude qu'elle avait pris dès sa plus tendre enfance, et qu'elle continuait à perpétuer maintenant qu'elle était de retour. Une moyen comme un autre d'échapper à l'emprise familiale ne serait-ce que quelques heures. Sa mère lui disait souvent qu'elle était trop différente de ses frères et soeurs. Fallait-il prendre ça pour un compliment? Une tentative maternelle de démarqué son enfant des autres? La Lady n'avait su le dire...
Elle soupira bruyamment.

*Prisonnière à nouveau...*

Elle regarda ses poignets, comme si ils étaient liés par une chaîne impérissable.
Le jardin était silencieux, comme bien souvent il l'était d'ailleurs. Un hâvre de paix au milieu d'une fourmilière bruyante. Cela faisait maintenant quelques jours que Rinda avait retrouvé le foyer familier de ses ancêtres. Elle pouvait sentir les effluves envoûtantes des membres de sa famille dans chaque recoin de la demeure. Ce n'est qu'ici et à d'autres rares endroits, qu'elle avait un peu de chance de respirer l'air pur...
Un vent frais vint s'engouffrer dans sa longue et fine chevelure alors qu'elle traversait d'un pas lent le paysage boisé et fleuri. Cette brise fini de réveiller les instincts les plus primitifs de la belle. Quelques mêches blondes et sauvages profitèrent de ce souffle pour recouvrir son visage à la pâleur marmoréenne. D'un geste instinctif, Rinda les écarta en soupirant.
Le long de sa promenade, elle avisa un rosier encore fleuri malgré les nuits qui devenaient de plus en plus froides. Elle se pencha et s'accroupit au pied de l'un d'eux, détaillant chacunes des fleurs pourpres que la lune pleine éclairait. Admirative, elle en arracha une avec délicatesse. Elle en sentit l'arôme avec un plaisir non dissimulé et aussi doucement que si ç'avait été un oiseau rare, elle la piqua dans sa chevelure d'or. Le contraste rouge vif et doré lui donnait une beauté irréelle, d'autant plus que la soie pourpre de sa robe se mariait à ravir avec la plante.
Par mégarde, elle s'écorcha la peau à une épine. Une fine goutte de sang s'échappa de son long doigt fin.

*Si belle et si dangereuse!*

Elle regarda la gouttelette prendre de l'ampleur avant de finalement se mettre à couler paresseusement le long du doigt de la belle. Celle-ci se contenta de passer sa langue avec délice sur la fine raie sanguine, se délectant de son propre sang.

La Lady continua ensuite sa promenade dans le jardin, ondulant entre les arbres d'une démarche sensuelle, humant les senteurs sauvages qui émanaient des tréfonds de la surface boisée.
Elle se mit à fredonner un petit air qu'elle avait appris dans son enfance. La brise lui ramenait l'écho de sa voix enchanteresse, lui ravivant des souvenirs qu'elle aurait préférer oublier...
A nouveau, son esprit torturé la fit replonger dans le torrent de ses regrets. Elle marchait inconsciemment, au fil de ses pensés tourmentées, comme si le paysage autour d'elle avait été annihilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un brin familial [ PV Rinda ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~Misha Kayan, un brin de poésie~
» Caniche de 13 ans drame familial risque le refuge (34)
» Un brin de n'importe quoi ?
» Petit repas familial = gros massacre [PV Helena et Sacha]
» Brin d'if

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Monde des Vampires: Le manoir des Nobles :: Le Labyrinthe-
Sauter vers: