AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avalanche imprévue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Avalanche imprévue...   Lun 3 Mar - 11:53

J'étais arrivé ici finalement. Mon regard bleu se promenait autour de moi alors que j'avançais vers cet endroit qu'on m'avait indiqué, perdu dans mes pensées. Je ne remarque rien d'anormal, mais ça vaut peut-être mieux, beaucoup mieux pour moi... J'y arrive. La bibliothèque. Que vais-je trouver ici? Des livres, sans aucun doute possible. Mais... Vu l'endroit où je me trouve... On ne sait jamais.

Peut-être un fantôme, marmonnais-je pour atténuer le lourd silence qui m'accompagnait depuis mon arrivée ici.
De toute façon, j'étais seul, qui pourrais m'entendre, moi, Lang, jeune homme de dix-huit ans parfaitement sain de corps et d'esprit, parler tout seul? Personne. Ou alors, comme je le disais, un fantôme. Et qui croyait encore au fantôme? Pas moi. Bien que l'on murmure que ceux possédant ce château, celui où je vais travailler, serait des fantômes... J'avais toujours levé les yeux au ciel en entendant ce genre de chose. J'étais "adulte" maintenant, croire à ce genre de bonne plaisanterie, c'est marrant quand on est gosse, mais sinon, voilà hein...

J'avance encore, la tête ailleurs. Je sens la marche -au dernier moment, pour changer- buter contre mon pied. Aussitôt, je me retrouve le nez sur le plancher alors qu'une douleur me parcourt la jambe droite, jusqu'à ma clavicule. C'est assez flippant tout ça... Je suis tombé sur le côté droit. Bon, pas de dégât, je me relève. Assis par terre, une jambe ramenée contre moi, je farfouille dans mon sac. Ma mère m'avait donné une montre en or, assortie à une chaîne. J'espère que... Non, c'est bon, elle est intacte. C'est joli, très beau même, mais c'est le genre de truc que je porterais jamais en fait...

Je me relève entièrement, arrachant mon corps au sol en soulevant un petit nuage de poussière qui aussitôt, me fait éternuer à plusieurs reprises. Une poussière âcre et... Poussiéreuse? Bref, passons. Je lève la tête et là... Mon regard se porte sur CETTE salle. Emplie de livres... Mon cœur s'emballe. Avoir une attirance pareille pour de simples livres, est-ce normal? A vrai dire... J'en ai aucune idée. Enfin, une attirance... Je dirais plutôt un goût immodéré pour la lecture. Dans un curieux état de transe, je m'approche, caressant d'une main douce la tranche de ces ouvrages.

Mon regard est alors attrapé par un livre, plus haut que les autres. Curiosité naturelle, je m'approche. Droite, gauche, aucune échelle. Je pose mon sac plus loin, mesure de prévention. Grâce à mon poids léger et à mon agilité, je grimpe sans peine. Arrivé là-haut, j'attrape la tranche. Rien à faire, il ne vient pas. Passablement énervé, je tire. Mauvaise idée. Le livre vient oui. Mais aussi tout ses voisins. Ce poids brusquement enlevé fait tomber ceux qui se trouvaient dessous, alors que moi-même, je me prend tout les livres du haut dans la figure.

Je reste un moment dans les vapes quand une idée de pomme me vient à l'esprit. Pomme? Je divague, ça y est. Je suis totalement cinglé, c'est prouvé. Ou alors je suis mort... Non, je suis bel et bien vivant, mon corps douloureux me le rappelle. Je soupire, me dégageant de tout ces livres. Quoique... Mourir étouffé par des livres, c'est une belle mort, non? Bon, il faut absolument que j'arrête de délirer... Je me relève et m'aperçoit que je ne suis plus seul. Je me lève d'un bon, un sourire terriblement gêné au lèvre. Ce sourire qui avait fait craquer James, comme il me le disais...

Heu..., un maleureux "heu" totalement pitoyable, je le sais... Mais que dire d'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Kamui De Gretz
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Lun 3 Mar - 21:34

* Il faisait encore nuit noire lorsque Kamui se réveilla.Le jeune vampire était allongé dans le lit de son maître, le Lord Shiki Krory, maître de ses lieux. Kamui n'était pas un simple esclave, il était le majordome personnel du Lord, titre assez important il faut le dire. Supporter son humeur, être au petit soins pour lui, lui obéir...C'était un véritable métier et Kamui semblais aimer son travail. Ce dernier finit par se lever doucement du lit alors que son maître dormais a point fermé.Le jeune vampire allais pouvoir en profiter un peu pour souffler. Une fois levé, il attrapa ses vêtements et les enfila en vitesse, toujours restant silencieux. Une fois rhabillé, il sortit a pas de loups de la chambre, refermant la porte de la chambre sans la claquer.
Personnes ne rôdaient encore dans les couloirs.Tant mieux.Le majordome allais pouvoir se rendre a la bibliothèque sans qu'on le voit. Cela ne lui était pas autorisé...mais parfois, la nuit, lorsqu'il était seul, il en profitais pour allez emprunter un livre et le lire au cours de la semaine.
Le jeune vampire avançais donc doucement dans les couloirs sombre..Trop sombre.Kamui pris en chemin un chandelier, la bougie en était a la moitié de sa consumassions, il allais pouvoir profiter de sa chaleur et de sa lumière encore quelques instants.Le plancher craquait légèrement sous ses pas, mais personnes ne semblait l'entendre passer.Kamui était peut être un félin et non pas un vampire ?
Absurde...Il était bien le fils de ses deux Vampires Calypso et Warick De Gretz...Deux vampires qui vivaient le grand amour et qui eurent comme fils cadet, un jeune vampire hémophobe. Bref, là n'était pas la question.Le beau majordome arriva enfin devant la porte de la bibliothèque.Il entra en silence une fois avoir poussé la lourde porte de bois, puis il pénétra dans l'antre aux livres.Il eut d'abord un petit sourire satisfait, adorant cet endroit qui respirait la créativité, l'instruction et la sagesse.Kamui aimais lire et s'instruire, et n'ayant pas accès a la bibliothèque en temps normal, il ne pouvais s'empêcher de sourire doucement.
Mais se sourire fut vite déconfit lorsque le jeune majordome vit un peu plus loin de la lumière, dans l'une des rangées de livres.Il fronça alors les sourcils...quelqu'un était là. De son pas lent et léger, Kamui s'avança vers la dite lumière et une fois arrivé, il fut surpris de voir un jeune garçon...par terre, assis au beau milieux de plusieurs livres qui apparemment étaient tombé sur lui.Et a peine le garçon eut vu le jeune vampire, il se releva alors subitement, maladroitement, comme si il avais peur de paraître idiot. Kamui ne montrais alors plus aucune expression.Obéissant et connaissant parfaitement son éducation, il restait le majordome qui se devais être poli et obéissant.
Le jeune vampire s'approcha alors du garçon et il lui fit tout en s'accroupissant pour ramasser les ouvrages *

- Il semblerais que vous ayez quelques problèmes d'équilibres... Allez vous bien ?

* Kamui ne connaissait pas le jeune homme.Mais qu'il soit noble ou esclave, il parlais toujours de la même manière, poli et correct, cachant la moindre émotion.Enfin les ouvrages ramassé, le jeune vampire pris soin d'eux en les remettan a leurs places, étant assez grand pour cela, il n'eut pas de mal a les ranger correctement sur l'étagère.
Une fois fait, il se tourna alors a nouveau vers le jeune homme...le regardant dans les yeux, attendant une réponse. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Lun 3 Mar - 22:55

Le jeune homme me dit que j'avais l'air d'avoir des problèmes d'équilibre. A cette remarque, je sentis mes pommettes s'empourprer délicatement d'une délicate teinte rouge. Je secouait légèrement la tête, me débarrassant de cette couleur. Mon sourire, amical au demeurant, s'adressa au jeune homme. Ma main, nerveuse, passa dan mes cheveux blonds mi-longs. Je regardait ce garçon ranger les livres. Il avait l'air distant, politiquement correct et poli, mais d'une manière que je qualifiait d'assez froide. Et distante. Quand il parla, je remarquait sa dentition. Un léger frisson parcouru mon corps, remontant du bas de mon dos jusqu'à ma nuque. Je sentais le fin duvet de mon cou se dresser. Serais-ce un de ces êtres dont les récits ont rythmés ma jeunesse, un de ces êtres qui ne vieillissent pas et se nourrissent de sang humain. Etait-ce un vampire? Je l'ignorait, mais ces dents me mettaient sur une piste...

Oh, et puis, qu'elle importance? J'ignore ce qu'il est, et peu m'importe. Il n'avait pas l'air particulièrement méchant ce garçon. Je lui sourit. Il était même plutôt mignon. Son teint clair me rappelait James... Et inévitablement, me souvenir de lui rappelait à ma mémoire nos étreintes et nos baisers, si emplis d'une tendre et amoureuse promesse. Cette promesse qui serait toujours présente, quoi que je fasse. Je pensais vraiment avoir trouvé la personne que je chérirais. Mais le destin est ainsi, nos chemins se sont croisés et entremêlés le temps de quatre mois qui furent quatre jours à mes yeux, ces chemins qui se séparèrent, à jamais sûrement.


Oui, je vais bien... Je m'appelle Lang. Lang Krystal. Je suis... Le bibliothécaire.
Mon regard s'échappa, empli d'un songe rêveur, dérivant vers ces livres qui allaient constitués mes seuls amis ici, du moins, pour un temps j'espère. Et si tout les résidents de cette vaste demeure étaient comme ce jeune homme? S'ils étaient tous des vampires? Je serais une proie facilement offerte... Mes yeux bleus doivent être étranges à cet instant, pensais-je. Devenant translucide dans ces cas, ma soeur me disait qu'elle me donnait un air fantomatique, comme si je n'appartenait plus vraiment à ce monde. Une comparaison qui m'avait toujours fait doucement sourire...

Mes yeux redevinrent normal, supposais-je, alors que je reprenais conscience de cette réalité qui était la mienne, chassant mes stupides idées de vampires et de sang de mon esprit. S'ils vidaient de leur sang chaque personne humaines employées ici, ça se saurait, donc, pas la peine de m'attarder là-dessus.

Et vous êtes?

Je vous connaitre l'identité de ce si intriguant jeune homme. Normal, non?
Revenir en haut Aller en bas
Kamui De Gretz
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Lun 3 Mar - 23:12

* Kamui vit sans louper, les joues du jeune homme qui avaient pris soudainement une couleur rouge vive.Il l'avais surement gêner par sa remarque...Mais Kamui ne montrai aucune gêne d'avoir dit ce qu'il pensait.Observant alors le jeune garçon, il " sentit " alors que ce dernier ne devais pas être un vampire. Ce genre de choses se sentait lorsqu'on était vampire né, ou pur, comme vous le préféré.Kamui était esclave mais pur..et donc il savais repéré les personnes ayant un sang humain, vampire ou demi-humain.De toute façon, qu'importe ? Detestan la vue et l'odeur du sang, comment pourrait il en aimer le goût ? Ce vampire était si spécial, je ne cesserais de le répéter. Et n'étant pas comme les autres, Kamui avais tout de même un signe qui le trahissait.Ses dents.Il avait sentit le regard du jeune homme posé sur sa bouche lorsqu'il avais parler.Ainsi il avais été vite démasqué...Mais habitué a cela, Kamui ne montra aucune gêne, aucune préoccupation.Il restait aussi obéissant et discipliné, tel un chien fidèle.
On peut être un vampire sans être méchant, il en était dailleurs la preuve vivante.

Puis après un cours silence entre eux, le jeune homme finit par lui répondre enfin qu'il allais bien.Kamui était surement soulagé au fond de lui, mais il ne le montra pas, restant parfaitement impassible.Jamais il ne montrais ses sentiments car c'est se qu'il lui avais été inculqué.Très bien éduqué, le jeune vampire obéissait si bien qu'il en oubliais se qu'il était...ses sentiments et ses goûts...mais cela, une fois encore, sa n'avais aucune importance a présent qu'il habitais le Château des Nobles.
Ainsi donc un si jeune garçon, en plus d'être humain..était bibliothécaire.Kamui savais donc ce qui allais attendre le jeune homme...Mais en venant ici, il devais surement savoir se qu'il risquait et ce n'était pas que les suceurs de sangs qui étaient les plus dangereux.Puis le dénommé Lang finit par lui demander qui il était. Toujours face a lui, le jeune et beau Kamui demeurais impassible et répondit d'un air naturel *

- Kamui De Gretz...Je suis le Majordome personnel de Lord Shiki Krory...

* De ses yeux verts/or, Kamui regardais dans les moindres détails le jeune homme.Ce dernier était fraîchement arrivé et déjà il s'était empressé a la bibliothèque au lieu d'aller se coucher.Il était si tard. Kamui l'observais toujours, d'une manière descriptive, voulant regarder les moindres détails de se garçon qui était a la fois innocent et très séduisant.
Puis afin de poursuivre la conversation, le jeune majordome finit par ajouté *

- Comment vous êtes vous retrouvez au Château des Nobles...si je puis vous le demandez ?

* La curiosité était un vilain défaut.Kamui arrivais a cacher ses sentiments, mais son intelligence et sa curiosité restait difficile a dissimuler.Toute fois il avais beau être un esclave, il pouvais toujours faire la discution avec un employé de la maison n'est ce pas ? Faire connaissance, ce n'était pas interdit...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Mar 4 Mar - 11:04

Je décidais de ne pas aborder la question de la nature de ce jeune homme et des habitants de ce château. Pourquoi? Par peur? Surtout par savoir-vivre. A sa place, je n'aimerai pas qu'on soulève cette question, aussi, je n'en parlerai pas avant qu'il ne le choisisse. On m'a appris la politesse et le respect de autres, autant me servir de ça et ne pas me faire d'ennemi ici dès mon premier jour, non? Alors comme ça, il s'appelait Kamui De Gretz... Le Majordome personnel de Lord Shiki Krory? Le nom m'évoquait quelque chose. Ah oui. Je sais. C'est SON château...

Immergeant mes yeux bleus azur dans les siens, je pus distinguer des yeux verts, parsemés de pépites d'or rendant son regard unique... Et inoubliable. Je sais, par ma sœur et ma mère, que les miens sont de la couleur du ciel, avec des teintes d'argent et d'acier. Un regard qui me donnait l'air innocent et angélique. Mais après tout... Ce sont ma soeur et ma mère, c'est normal. Car mon innocence... Je l'ai perdu avec James... Bon, je dois arreter de penser à lui. Un an s'est écoulé, et pourtant... Il est toujours présent en ma mémoire, malgré le temps.

Comment je me suis retrouver au château? C'est une drôle d'histoire... Je crois ne pas le savoir moi même, ou seulement par bribes. L'emploi m'a été déniché par ma mère et le curé, qui pensaient que ce serait un bon endroit pour moi. Avec mes connaissances, certes, assez rudimentaires en latin, et ma culture assez étendue, ils pensaient que ce serait le meilleur endroit où je pourrais mettre ces connaissances à profit. Comme quoi... L'erreur est humaine...


Le curé de mon village m'a déniché cet emploi, pensant que ce serait un bon endroit pour mettre mes connaissances à profit...
C'est étrange de voir comme je parle comme je pense. Étrange ou inquiétant? Je l'ignore et franchement... Ca m'importe peu. Mon regard s'échappa vers une fenêtre. Il est déjà si tard? Dehors, il fait nuit. Faisait-il si sombre quand je suis arrivé? Je l'ignore. J'étais si pressé de voir mon nouvel habitat que je n'ai même pas pensé à regarder dehors. Faisait-il aussi noir, ou alors faisait-il encore jour? Je ne sais pas, je ne sais plus... Que m'importe?

Et vous, depuis combien de temps êtes-vous ici?
Une question curieuse, posée d'un ton léger. Ma curiosité naturelle me poussait à demander, à m'informer. Car, comme disait souvent ma mère de ce ton si doux et si léger, "Savoir, c'est Pouvoir"... Et je voulais tout savoir, tout connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui De Gretz
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Mer 5 Mar - 20:44

* En tant que majordome du Lord, Kamui n'avais pas forcément le droit de parler ainsi, aussi librement a un membre du personne du château.Toute fois, personne a part eux n'étaient levé dans le château, il pouvais bien s'accorder se petit temps de connaissance.Le beau vampire observais cet humain qui était certes très mignon.Si il avais aimé le sang, il l'aurais surement gouté.Ce garçon avais donc beaucoup de chance de tomber sur Kamui et non pas sur le maître de ce dernier...
Enfin le bel humain répondit a la question du jeune majordome.Ce dernier ne montrais toujours aucune émotions, comme si cet être était dépourvu de cœur.Pourtant, si il en avais un...seulement depuis tant d'années, il avais appris a cacher se qu'il ressentais réellement.
A la réponse du garçon, Kamui leva alors les yeux sur les livres qui étaient disposés autour d'eux sur diverses étagères.Il fit part alors de son commentaire, montrant a nouveau sa dentition de vampire *

- Je comprend. Vous avez énormément de chance, cette bibliothèque est très vieille et donc très riche...Je suis certain qu'elle vous en apprendra tout les jours un peu plus.

* Puis les yeux verts étincelants d'or se tournèrent vers les yeux bleus du bibliothécaire.Sa question était un peu indiscrète, enfin carrément indiscrète, mais le vampire n'en fit aucuns commentaire.Il se contenta alors de répondre simplement *

- Voilà presque un siècle que je sert le Lord Shiki Krory...

* Notre cher Kamui allais avoir 667 ans...ce qui était jeune pour un vampire..Il avais le physique d'un humain de 19-20 ans.
Le jeune majordome n'avais pas eut une vie très admirable.N'étant qu'un vampire esclave, sa vie n'avais était que difficulté, monté de toute pièce par son propre père...Warick De Gretz.Il faut croire alors que les liens familiaux sont les liens les plus importants pour vivre une vie heureuse.C'était la clé...
Le vampire finit par demander au jeune Lang *

- Vous avez l'air d'un humain bien jeune, quel âge avez vous ?

* Il se demandais alors si ce garçon n'avais pas été emmené ici par force, comme une sorte de punition de sa famille...Etait ce possible que les humains puissent se rejeté entre eux ?
Kamui ne connaissait pas grands choses aux être humains.Il les connaissait grâce aux nombreux livres qu'il a lut, mais jamais il n'avais encore mis les pieds dans le monde si étrange des humains...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Mer 5 Mar - 22:01

Je souris aux mots du jeune homme. Un sourire pratiquement invisible, un simple étirement de mes lèvres. Sa dentition m'intriguait... Et sa réponse ne fit que confirmer mes dires. Bon, oui, ma question était vraiment du genre indiscret de chez indiscret, maudite curiosité... Je ne tenais pas, mais alors vraiment pas à me faire remarquer ainsi le premier jour. Mais tout de même... Un siècle... C'était un vampire? Bon, on se calme. S'il voulait vraiment s'en prendre à moi, il ne m'aurait pas aidé et m'aurait directement mordu. Donc, rien à craindre de son côté. Mais... S'il était au service de ce Lord Krory depuis un siècle... Ca voulait dire que son maître vivait depuis un siècle, si ce n'est plus... Donc il était également un vampire... Donc... Il y en avait surement d'autres... Glups. Bon, je verrais. Je ne panique pas pour rien. C'est bon, on se calme, on respire normalement, on garde un air normal... Inspiration, expiration, inspiration, expiration... Tout va bien, il fait nuit dehors, il n'y a aucun bruit d'êtres vivants, je suis dans un château surement infesté de vampires en tout genre avides de sang... Mais tout va bien. Super bien. Euh... Il y a un moyen pour que je me réveille?

Il me demande mon âge. A nouveau, un flot de sensation et de souvenirs récents. J'ai dix-huit ans depuis plus ou moins neuf jours. Mon anniversaire est passé totalement inapercu. Ou presque. Ma chère soeur et ma mère me l'ont souhaités. Mon père m'a ignoré, pour changer. Il me déteste... Est-ce qu'il sait que je ne suis pas son fils? Mère m'a affirmé qu'il l'ignorait. Mais il doit le sentir, que nous n'avons rien en commun. Je dois peut-être lui dire... Je me vois bien arriver devant lui, lui disant, d'un air tout à fait naturel : "ah papa, tu sais, j'suis pas ton fils, j'suis l'enfant d'un asiatique de passage..." Mais je ne le ferais pas. Il risquerait de s'en prendre à cette chère mère qui supporte ce secret depuis dix-huit longues années. Je souris au jeune homme aux si beaux yeux. Verts mêlés d'or. Des yeux superbes. Des yeux qui vous donnent envie de vous noyer dedans... Mais je délire là.


Je viens d'avoir dix-huit ans il y a peu.
Dix-huit ans... Dix-huit longues années à subir l'indifférence de mon père et de mes frères. Mais ça ne m'a pas manqué apparement... Je suis là, toujours entier. Quoi que, vu l'endroit où je suis tombé, je doute de le rester encore longtemps... Mais je verrais. Au pire, je peux fuir en courant et rentrer chez moi. Mais... Je sais que je ne le ferais pas ça. Pourquoi? A vrai dire, aucune idée... J'ai simplement envie de rester ici. La bibliothèque me plait. Et rien que ça, c'est suffisant pour que je reste. Je me replongeait dans l'océan vert doré du jeune homme. Bon dieu, des yeux aussi beaux ne devraient pas exister, c'est le genre de truc à vous faire oublier de respirer... Je détourne mon regard, craignait de paraitre impoli à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui De Gretz
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Jeu 6 Mar - 20:28

* Avoir d'aussi beaux yeux existait en effet puisque Kamui les avaient.Le majordome ne se rendais pas compte de cela, on lui avais pourtant souvent répété que ses yeux étaient un véritable trésor.Lui, il ne faisait pas attention aux compliments, comme ci cela ne l'atteignais pas.Seule une personne avais réussit a atteindre le cœur du vampire et arrivé a le blessé suffisamment pour qu'il soit profondément amoureux d'elle.Sara, cette jeune fille dont il était tombé amoureux il y a de cela plus d'un siècle.Elle était une vampire, de sang noble.Et tout deux avaient eut une aventure en cachette...non pas une aventure, toute une histoire, une véritable histoire d'amour.Qui leur était interdit.
Que faisait elle a présent ? Etait elle mariée a cet homme ? était elle heureuse ? Kamui se posait toujours les mêmes question depuis un siècle, sans jamais avoir eut de réponses.Il ne quittais pas le château, ou alors très rarement pour sortir avec son maître, l'accompagnant a un tel ou tel banquet de Lord et Ladys...Mais jamais Kamui n'avait eut de nouvelles de celle qu'il aimais encore.Sara l'avais surement oublié a présent, et évidemment, on se demande comment elle pouvais avoir oublier se si beau regard.
Les yeux du majordome allèrent se poser dans ceux du bibliothécaire.Tout deux se regardait en silence.Ainsi il avais a peine 18 ans.C'était vraiment trop jeune pour entré dans un monde comme celui ci.Il aurait mieux fait de rester dans le monde des humains, là bas il aurait surement eut une chance de garder sa pureté.
Kamui n'avais donné aucune réponse au jeune homme, restant toujours de marbre, égal a lui même...Il finit par lui poser une nouvelle question, voyant le livre que le jeune garçon tenais dans sa main *

- Et quel est ce livre ? C'est celui que vous avez tentez d'attraper tout seul n'est ce pas ?

* La curiosité de Kamui pouvais peut être paraitre arrassante, mais il voulais souvent tout savoir, se renseigner pour son maître ou même pour lui même.Attendant une réponse, il détourna ensuite le regard sur la fenêtre.Il faisait bien nuit se soir là, une promenade dans le parc ne serais pas de refus...Mais serait il si bien d'accorder autant d'importance a ce garçon ? Après tout c'était un employé alors que lui, il était un pauvre esclave...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Ven 7 Mar - 12:40

Hmmmm... James... Les souvenirs me reprennent alors que je me plonge dans ses yeux. Mais ce n'est pas ce garçon que je vois. Ce ne sont pas ses yeux verts dorés. Ce que je vois, ce sont les yeux noisettes de James, son sourire malicieux, ses cheveux noirs... Mon corps frémit rien qu'en repensant à ces délicieuses soirées... Séparés par un coup du sort, un coup du destin qui a choisit d'entremeler un court instant nos vies, rendant la séparation plus que difficile... Je revois les larmes ternir ce regard marrons que j'aimais tant... Si je l'aime encore? Je l'ignore... Je ne pense pas, non... Même si je le revoyais? Là, je l'ignore. La passion, cette douce folie qui nous avait pris ces nuits, quand nous vivions dans notre monde fait de notre Amour et de doux rêves impossibles, cette passion nous reprendrait-elle? Je ne sais pas. Mais je ne compte pas courir après mon passé...

Le garçon me demanda quel était ce livre. J'avais oublié ma main serrant avec douceur ce livre. J'avais complètement oublié comment je m'étais retrouvé dans cette situation grotesque, à moitié noyé sous une pile de livre. Je sourit, regardant la couverture. Des poèmes. Un court recueil de poèmes... Des noms inconnus à mes yeux. Oui, j'ai toujours apprécié la poésie, mais... Le seul livre que je possédait et qui se rapportait à cet art souvent dénigré dans les campagnes a finit dans une rivière. Mon sourire devint légèrement nostalgique. Je relevais la tête, souriant avec une assurance que j'étais loin de ressentir au garçon. Je me sentais comme un enfant égaré dans un endroit inconnu de ses sens... Et j'avais peur. Une peur légère de ce qui allait m'arriver.

C'est un recueil de poèmes...
Je m'approchais de l'étagère, glissant le fin ouvrage entre deux autres, à ma hauteur cette fois-ci, pour être sur de le retrouver plus tard. Cela fait, je m'approchais de la fenêtre, contemplant le spectacle des jardins faiblement éclairé par la lueur de la Lune. Mon regard retourna vers le jeune homme. Une idée germait dans mon esprit. Je n'étais pas fatigué, loin de là, et j'avais la furieuse envie de marcher pour me dégourdir mes jambes.

Est-il possible... De se promener dans les jardins, même de nuit?
Tiens, mon idée me semblait ridicule maintenant que je l'avais énoncée à voix haute. Enfin, qu'importe, le ridicule ne tue pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui De Gretz
~♥~ Casse-croûte de Shiki! ~♥~



MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Lun 17 Mar - 17:42

* Kamui ignorait qu'il rappelais a ce bibliothécaire un amour perdu.Un certain James...Lui même avais perdu un amour, Sara...une jeune vampire noble avec qui il avais eut une belle histoire.Etre esclave n'était pas simple, surtout lorsqu'on a d'abord été un vampire noble.Kamui est surement le seul de se château a être dans ce cas là.Renié par sa famille, il porte la lourde tâche d'être majordome alors qu'il est un vampire de race pure...Cela est considéré comme étant une honte pour la famille des De Gretz...Mais c'était ainsi et Kamui ne pouvais revenir en arrière sur sa faute.
Etre majordome ne lui déplaisait pas.Il obéissait a son maître sans jamais posé de questions, étant toujours prêt pour lui, il était même capable de lui donner sa vie pour le servir.Peu de personnes étaient comme Kamui...
Ce dernier avais asquiesser aux mots du jeune homme.Les recueils de poèmes sont surement les plus beaux livres du monde.Il n'ajouta rien a ses mots, observant le jeune homme ranger le livre avec précaution...Puis le majordome restait toujours silencieux, ne quittant pas son regard sur le beau Lang.Ce dernier était a présent prêt de la fenêtre et posa cette question intrigante.Kamui était surpris, mais il ne le montra pas.Restant impassible il se contenta alors de répondre avec simplicité mais toujours avec tant de courtoisie *

- Oui.Vous êtes ici chez vous...Vous n'êtes pas esclaves, vous pouvez donc sortir a votre guise de ce château...et se promener dans les jardins ne pose aucuns problèmes, même la nuit.
Cependant je peux tout de même vous conseiller de prendre garde a votre cou.Comme vous le savez les vampires sont maître ici, il n'est donc pas très prudent de sortir seul la nuit...

* Bien sur Kamui était un vampire lui aussi, mais ce n'était pas pareil.Il avais seulement les canines pointus qui indiquait qu'il était un vampire, rien d'autre n'indiquait alors sa race...Je le répète encore une fois, c'était un majordome assez spécial...
Kamui tourna ensuite les yeux sur la fenêtre, observant le parc endormit, bercé par le clair de lune.Son maître dormais surement encore, alors pourquoi ne pourrait il pas sortir lui aussi ? Il avais besoin de prendre l'air et cela ne lui était pas interdit.Le jeune homme finit alors par tourné les yeux sur Lang et il finit par lui proposer *

- Je peux vous accompagner dehors si vous le souhaiter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avalanche imprévue...   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Avalanche imprévue...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue
» Imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau Des Nobles :: Corbeille :: Corbeille RP :: Manoir des nobles-
Sauter vers: